29/11/2019

Les MiG-29 polonais de retour dans le ciel !

3.jpg

La Pologne a autorisé le retour en service de vol de son parc d’avions de combat RAC MiG-29 « Fulcrum ». La flotte avait été clouée au sol suite à un accident, non mortel, survenu en début d’année.

Série d’accidents :

Le commandement général des forces armées polonaises a déclaré que la décision avait été prise "après avoir analysé les recommandations mises en œuvre" à la suite d'une série d'accidents impliquant les avions de type MiG-29.

Lors de l'incident le plus récent, le 4 mars dernier, un pilote s'est éjecté en toute sécurité après un dysfonctionnement technique de son aéronef, probablement lié à ses moteurs. Cela faisait suite à un accident mortel en juillet 2018, dont les causes font toujours l'objet d'une enquête et à une autre perte de cellule en décembre 2017, dont les détails n'ont pas encore été publiés.

Le général de division Jacek Pszczola, inspecteur de l’armée de l’air polonaise, a déclaré que cinq des MiG-29 étaient en état de navigabilité et 12 autres attendaient des vols de contrôle. Le pays dispose de suffisamment de pièces de rechange pour soutenir ses opérations pendant trois à quatre ans.

La durée de l’ordre d’interdiction de vol ayant été importante, les pilotes polonais de MiG-29 ont perdu leur certification de vol sur l’avion. «Les autorisations de vol réservées aux pilotes les plus expérimentés seront restaurées en premier», explique Pszczola. Il s'attend à ce que l'ensemble du processus prenne au moins six mois, soit une formation théorique et une formation sur simulateur, ainsi que des activités de vol dans diverses conditions.

2.jpg

Un petit nombre de MiG-29 :

En 2011, le gouvernement polonais a signé un accord, pour la modernisation de 17 avions de combat MiG-29, sur un total de 32 en service, pour un montant de 42,6 millions de dollars. Cette modernisation concernait 14 MiG-29A monoplace et trois biplaces MiG-29UB.

La mise à niveau a été effectuée par l’entreprise polonaise WZL en Pologne et est basée sur une conception et des systèmes fournis par Israel Aerospace Industries (IAI). Le paquet de modernisation comprend une nouvelle avionique, des instruments du poste de pilotage et un système de compte rendu avancé. En détail, celle-ci comprend :

Une modernisation de l’avionique qui remplace les systèmes analogiques, par des unités numériques soit, un nouvel affichage multifonctions, un gestionnaire de mission et de planification, un GPS couplé à un affichage multi-rôle MFD (Multi-Function Display), un enregistreur vidéo numérique avec caméra CTVS, un bus de données MIL-STD-1553B multiplex. En outre, le gyroscope mécanique est remplacé par une centrale de navigation à laser.

Les appareils ont reçu une nouvelle radio de type Rockwell Collins RT-8200 (AN/ARC-210 Talon) à deux canaux UHF / VHF (conformément à la réglementation de l'OACI) avec un Have Quick I/II et système Saturne à saut de fréquence.

Dans l’attente d’un nouvel avion de combat :

La Pologne dispose de 48 avions de combat Lockheed-Martin F-16C/D Block60 en plus des derniers MiG-29 et quelques Sukhoi Su-22 « Fitter » restant. Un projet d’acquisition d’un nouvel avion est actuellement lancé pour remplacer définitivement les avions de combat d’origine russe. Dans un premier temps, le pays envisageait d’acquérir jusqu’à 96 F-16 additionnels, mais l’avionneur américain semble positionner maintenant son F-35 avec une offre pour 32 exemplaires.

1.jpg

Photos : MiG-29 « Fulcrum » polonais @ Piotr Zdunek

 

Commentaires

La France a vendu récemment 63(!)" vieux"Mirages F1 à la sté ATAC aux USA pour servir de plastron "agresseurs" au profit de l'USAF et de la Navy
https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/vente-de-63-mirage-f1-francais-a-l-atac-743632.html
http://www.opex360.com/2019/04/04/lamericain-atac-a-recu-son-63e-et-dernier-mirage-f1-ayant-servi-sous-les-cocardes-francaises/
Les polonais auraient peut-être pu négocier la vente de leurs MIGs , qui devraient intéresser les pilotes US , dans un "deal" plus général avec les F35 par exemple...

Écrit par : philbeau | 29/11/2019

@Philbeau: Avant de vendre les Mig-29, il faut trouver un remplaçant et il fallait que ceux-ci puisse revoler. On ne met pas la charrue avant les boeufs.

Écrit par : Mathieu | 29/11/2019

vendre les Mig 29 pour acheter des F35 ... j'espère que c'est du second degré ;)
bon sérieusement, j'espère qu'ils parviendront à les conserver opérationnel le plus longtemps possible : c'est un avion mythique, et c'est vraiment un plaisir de les voir en meeting aérien.

Écrit par : ano | 29/11/2019

C'est rien de mythique avec cet avion...

Écrit par : Iulian Robanescu | 30/11/2019

Superbes images

Écrit par : Al&X | 01/12/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.