28/10/2019

Arrivée des premiers Atlantique ATL2 modernisés !

8912.jpg

La DGA a autorisé le transfert des deux premiers aéronefs de patrouille maritime Dassault Atlantique 2 (ATL2) mis à niveau à la marine française.

Rappel :

Au total se sont 18 des 22 AMP ATL2 exploités par la Marine française qui seront mis à niveau vers la nouvelle version Standard 6. La mise à niveau est complète et devrait permettre à l’avion d’opérer jusqu’à 2030. La DGA avait notifié le 11 octobre 2018 aux industriels Dassault Aviation et Thales un marché de rénovation des avions de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL2).

Placé sous la maîtrise d’ouvrage de la DGA, le programme de rénovation des Atlantique 2 permet de doter ces appareils des performances requises pour assurer leurs missions opérationnelles jusqu’à leur retrait de service après 2030. La modernisation de l’avion porte principalement sur le remplacement de certains matériels par des équipements numériques issus des meilleures technologies actuellement disponibles

Le Standard 6 : 

Le programme de mise à niveau comprend la mise au point d'un nouveau système de combat appelé «Logiciel de traitement de l'information opérationnelle nouvelle génération» (LOTI-NG). Le système est utilisé pour établir une image tactique à partir des données recueillies par les différents capteurs de l'avion. Les nouveaux postes d’opérateurs numériques ont remplacé les équipements analogiques d’origine.

Une autre amélioration majeure est la mise à niveau du sous-système de traitement acoustique appelé «Sous-système de traitement acoustique numérique» (STAN). Ce système est capable de faire fonctionner plus de bouées sous-marines que son prédécesseur et de scanner une gamme de fréquences plus large. Le système peut également utiliser les bouées sous-marines américains les plus récentes, y compris en mode multistatique. La tourelle électro-optique (EO) Wescam MX-20 a également été intégrée (la même que celle utilisée à bord du Boeing P-8A Poseidon). Ce système avait déjà été installé sur certains ATL2, mais il n’était pas intégré au système de combat. Avec la mise à niveau au Standard 6, différents opérateurs peuvent accéder simultanément aux images fournies par le MX-20.

Le dernier élément majeur de la mise à niveau de Standard 6 est l’intégration du radar AESA (Active Electronic Scanning Array) de Thales le Searchmaster. Selon Thales, ce radar de surveillance multirôle offre le plus haut niveau de performance opérationnelle. La Marine française recevra également un nouvel outil de préparation de mission et un simulateur.

87f16ff6636324b3b846eb7b5a1b36bd84c9567c1bf0dc9d940f001e997103a6.png

 

Photos : ATL2 @ Dassault Aviation

Commentaires

Quand j'ai fait mon service militaire en 1996 de mémoire , j'ai pu faire un vol dans cet avion pendant une nuit au-dessus de la méditerranée. La console senit de l'officier tacticien dit Taco faisait déjà de la fusion de données.

Écrit par : herciv | 28/10/2019

Je vais encore me faire mal voir, mais en lisant la fiche technique de l'avion sur Wikipedia, on apprends qu'il a été acheté par 5 pays et qu'ils l'ont tous remis au rencart sauf devinez qui ???
La France sous argentée qui tire ses materiels jusqu'à la corde! Je veux bien qu'il soit modernisé mais c'est un record là, il vole sepuis 1965, soit 54 ans !!! !!!
Et puis ça joue les américains avec leur Rafale! Mais la différence c'est que les americains ils ont les moyens !!!

Écrit par : Robert | 29/10/2019

@Robert

Mon pauvre ami, votre aveuglement vous rend pathétique...

Pour un appareil de reconnaissance, de détection, de ravitaillement, de veille aérienne, etc. la cellule importe peu.

Vous citez les américains, je pense qu'il est inutile de vous rappeler que:
- les "AWACS": cellule de B-707 (1 ère cellule 1957)
- les "Poséidon": cellule de B-737 (1 ère cellule 1967)
- les "KC-767": cellule de 767 (1 ère cellule 1981)
- les "Hawkeye": Grumman E-2 (1 ère cellule 1964)
etc.
Bien entendu, toutes ces cellules ont bénéficié de modernisations et d'adaptations au cours de leurs longue vie.

Il faut être de bien mauvaise foi, pour prétendre que ce bon vieux ATL 2, qui en est à sa 6ème mise à jour, n'a pas lui aussi bénéficié de ces modernisations...

Écrit par : forêt10 | 29/10/2019

@Robert : "Et puis ça joue les américains avec leur Rafale! Mais la différence c'est que les americains ils ont les moyens !!!"
Il n'y a rien de pro-français ou d'anti-américain dans ma réponse... mais dans les forces aériennes occidentale, c'est probablement le très vénérable B-52 qui tient le pompon, puisqu'il est en service depuis 1955 ! Juste 10 ans de plus. ;o)

Et puisque je suis curieux : est-ce que quelqu'un connait un appareil encore en ligne en occident dont la mise en service serait encore plus ancienne ? ^^

Écrit par : Jo-ailes | 29/10/2019

Robert,

Je suis d'accord avec vous. mais depuis 2000 les avions sont de plus en plus fragiles et les vielle plat-formes sont parfois plus fiables. leurs normes de construction était souvent plus forte pour compenser les marges d'erreurs.
En plus pour des vols en ligne droite!
Si les cellules sont seine, il suffit de changer les moteurs et électronique.
Je parie que nous verrons des F16 voler apte au combat bien après les F35.
La question est pourquoi n'avons nous pas fait cela avec les TUCANO?
Pourquoi ne pas avoir changer les moteurs par des PW127M bien plus économique?

Écrit par : Loïc | 29/10/2019

@Robert
Les matériels retirés sont du type "Atlantic", la, on parle d'"Atlantique 2" (1er vol en 84) la génération suivante et il est régulièrement modernisé.

L'Allemagne a retiré du service ses Atlantic 1 pour les remplacer par des p3 Orion qui lui vole depuis... 1959...

Écrit par : born-87 | 29/10/2019

Robert, premier vol du B-52 avril 1952... Alors les moyens des américains...

Écrit par : Hannibal Lektor | 29/10/2019

@Robert
Pas la même version ,cher ami. Vous confondez le Breguet Br 1150 Atlantic mis effectivement en service en 1965 et le Dassault Atlantique 2 mis en service en 1989!
Presque le même nom mais pas du tout les mêmes performances!
Bien à vous

Écrit par : ced | 29/10/2019

Herciv, peux tu me dire depuis quelle année les B-52 sont en service dans l'armée Américaine ? Il faut moins lire Wikipédia :)

Écrit par : Charles | 29/10/2019

@Charles
je pense que vous vous êtes trompé, vous vouliez peut-être répondre à Robert ? Je pense être le seul sur ce forum à pouvoir dire que j'ai fait un vol en Atlantique2.

Écrit par : Herciv | 29/10/2019

Désolé pour cette méprise chers amis. Je ne le referai plus. Et donc je rectifie, l'Atl 2 est bien de 85 et pas de 65. Il est donc beaucoup plus jeune que la première version. Désolé pour la fake news, autant pour moi!

Écrit par : Robert | 29/10/2019

Et si je ne dis pas de bêtises la cellule des Atlantique I et II a été conçue spécifiquement pour les besoins de la patrouille maritime et de la lutte ASW, à la différence des p-3, des p-8, etc. qui utilisent des cellules adaptées d’appareils commerciaux...

Écrit par : Chris2002 | 29/10/2019

@Jo-ailes : Si le grand père bon pied, bon œil, est le B52 ; l'arrière grand-père est le DC3, toujours en service dans 3 pays ! J'ai eu ce doute avec les mémoire d'un voyage en Amérique du sud où à côté de l'aéroport civil, cette silhouette emblématique avait attiré mon attention... notamment car l'avion semblait bien en service pour les armées. Je n'ai pas pu m'approcher, mais je parierais quand même sur une remotorisation (BT-67 ?)
.
Je doute quand même qu'on trouve un oiseau plus vieux :p Le premier qui me trouve un Breguet 14 a le droit de le piloter durant un conflit :p

Écrit par : v_atekor | 30/10/2019

@Robert
Pas seulement vous faire mal voir, mais juste aussi un peu vous ridiculiser.
L'Atlantique date des années 90, donc comme très vieil appareil je pense que l'on fait beaucoup mieux ailleurs !!!
Et oui il ne faut pas confondre Atlantic et Atlantique, ce fait quelques années de différence...
Au fait pensez aussi aux ravitailleurs KC135 et C135F 'Cellule de Boeing 707) qui volent encore par centaines d'exemplaires tant aux Etats-Unis qu'en France depuis les années 60....

Écrit par : CharcotNE | 30/10/2019

Ce qui prouve que l’âge d‘un système ne dit rien sur sa capacité... à condition d’effectuer des mises-à-jours.
En tout cas, chapeau aux ingénieurs de Bréguet et à la SECBAT!
Comme quoi les programmes européens (avec les Allemands ) ne sont pas tous voués à l’échec!

Écrit par : Al&X | 30/10/2019

@Jo-ailes:

On peut signaler l'avion école T-34, entré en service en 1953 (premier vol en 1948), certes pas formellement "en ligne" mais toujours utilisé pour des missions de support au sein de l'US Navy - par exemple au Naval Air Test Center de Patuxent River.

Performance proche pour un avion toujours bien en première ligne lui: l'inusable C-130 dont la mise en service remonte à 1956.

Enfin, ne battant pas le record d'ancienneté, mais quand même avec une performance très spectaculaire pour un avion de combat: le mythique F-4 Phantom II, entré en service en 1960 et toujours en ligne notamment au Japon, en Corée du Sud et en Turquie.

Écrit par : Axel | 30/10/2019

Le rapport du Sénat US 2013 indique pour 122 P-8 Poseidon un coût de développement de 8826,6 M$ soit 72,131 M$ unitaire, et 25122,3 de fabrication soit 205,92 M$ unitaire, ce qui correspond à peu près au montant indiqué dans l'article.
Le coût unitaire total est de 278 M$ malgré une série de 122 appareils.
On peut s'amuser à calculer le coût sur une série de 18 appareils, cela donne 490 M$ de développement unitaire et 205,92 M$ soit 695,92 M$ unitaire qu'on peut comparer au 845 M€ des 22 ATL2 rénovés avec le nouveau Radar Searchmaster dérivé du Radar nouveau AESA du Rafale, avec un coût unitaire de 38 M€, 42,2 M$ la Marine nationale française est 20 fois moins dépensière et disposera d'un avion presque aussi efficace.
https://www.gao.gov/products/GAO-13-490 294SP

http://www.senat.fr/rap/a18-149-8/a18-149-811.html

Écrit par : Steve | 01/04/2020

Les commentaires sont fermés.