22/10/2019

Pilatus dévoile le PC-12 NGX !

Pilatus-Aircraft-Ltd-Media-Release-NBAA-PC-NGX-preview.jpg

L’avionneur suisse Pilatus continue de travailler sur le développement de son turbopropulseur PC-12 avec une le lancement d’une nouvelle variante. Celle-ci vient d’être dévoilée, lors de la convention et des expositions nationales sur l’aviation d’affaires (NBAA-BACE) à Las Vegas. Pilatus a dévoilé l’avion le plus avancé et le plus polyvalent des turbopropulseurs monomoteurs du marché, le PC-12 NGX.

Le PC-12NGX :

Le tout nouveau PC-12 NGX intègre un moteur amélioré, une avionique plus intelligente et une cabine entièrement repensée avec de plus grandes fenêtres, faisant de cette troisième génération de la cellule PC-12, le turbopropulseur monomoteur le plus perfectionné jamais conçu. S'appuyant sur l'expérience acquise auprès de la flotte mondiale de PC-12, qui compte plus de 1’700 appareils et plus de sept millions d'heures de vol, ainsi que du support Pilatus, le nouveau PC-12 NGX apporte la dernière technologie au marché des turbopropulseurs.

Technologie moteur éprouvée à commande numérique :

Un turbopropulseur monomoteur exige un groupe motopropulseur éprouvé: le nouveau turbopropulseur PT6E-67XP de Pratt & Whitney Canada est au cœur du nouveau PC-12 NGX. Ce moteur amélioré comprend une hélice électronique et un système de contrôle du moteur, notamment un FADEC (Full Authority Digital Engine Control), une première mondiale sur ce segment de marché. De plus, le nouveau mode basse vitesse des hélices entraîne une réduction significative du bruit dans la cabine pour un confort accru des passagers. Le nouveau moteur à turbopropulsion permet au PC-12 NGX d’atteindre une vitesse de croisière maximale de 290 KTAS (537 kilomètres à l’heure). Le PC-12 NGX ajoute également des fonctionnalités avancées, telles que le fonctionnement du carburant sans Prist®, soit sans additif chimique antigel.

La technologie de pointe à l'origine du moteur PT6-67XP de la E-SeriesMC se traduit par un pilotage plus intuitif et des opérations simplifiées. Sur simple pression d'un bouton, le pilote peut démarrer ou éteindre le moteur tout en évitant les démarrages à chaud et les faux démarrages. Le système intégré de commande électronique de l'hélice et du moteur à un seul levier permet une régulation du moteur précise grâce à une surveillance constante de la température et de la puissance, ce qui garantit un rendement optimal du moteur pendant toutes les phases de vol. Dans les faits, la nouvelle conception de la turbine du moteur PT6E-67XP, qui propulse l'appareil PC-12 NGX de Pilatus, permet une montée plus rapide, une vitesse plus élevée et une puissance accrue de 10 % qui se manifestent par des temps de vol plus courts.

Grâce à la connexion numérique, une centaine de paramètres font l'objet d'une surveillance qui facilite l'analyse prédictive du fonctionnement du moteur et du système ainsi que la planification proactive de l'entretien. À partir des données clés du moteur et de l'appareil, le système de commande moteur électronique (EEC) est à même de procéder à des réglages et de fournir une puissance optimale tout au long du vol.

Après l'atterrissage, les données de vol sont téléchargées à distance et fournissent aux exploitants et aux spécialistes de la maintenance de précieuses indications sur le rendement et l'état du moteur. Les clients peuvent planifier l'entretien et ainsi optimiser leurs activités, réduire leurs coûts et voler lorsqu'ils en ont besoin et durant de plus longues périodes. Les indications fournies par les nouvelles données maximisent la grande disponibilité inhérente au moteur.

Environnement de cockpit intelligent :

better-than-ever-pilatus-pc-12-ngx-revealed-15210-rgxfOWPY6arylu55Q9rUzVpCB.jpg

Le PC-12 NGX bénéficie d'une gamme de nouvelles fonctionnalités pour le pilote: le système ACE ™ (Advanced Cockpit Environment) de Honeywell, inspiré du PC-24, fournit une avionique améliorée. Autre nouveauté de ce segment, Pilatus associe la puissance d’un dispositif de contrôle du curseur à la polyvalence d’un contrôleur d’écran tactile intelligent dans un poste de pilotage véritablement professionnel. L’auto-manette numérique, c’est-à-dire le réglage automatique de la poussée, réduit la charge de travail du pilote pour une sécurité accrue et assure l’optimisation automatique de la puissance à chaque phase du vol.

Nouvelle cabine avec de plus grandes fenêtres :

PC-12-NGX-BMW-Designworks-Interior-15-resized-1024x768.jpg

Les fenêtres de la cabine ont été agrandies de 10% afin d’améliorer l’expérience des passagers du PC-12 NGX et d’apporter plus de lumière naturelle. La forme rectangulaire des nouvelles fenêtres, également adaptée du PC-24 et ses garnitures de pare-brise sombres créent une image distincte PC-12 NGX.

La cabine entièrement repensée est proposée dans six intérieurs différents de BMW Designworks. Les sièges passagers extrêmement légers, spécialement développés, offrent une ergonomie optimale, avec possibilité d'inclinaison totale si nécessaire. Les sièges sont disposés de manière à offrir une liberté de mouvement maximale tout en offrant une plus grande marge de manoeuvre, grâce à la garniture de pavillon redessinée. Le système de climatisation offre une distribution d'air meilleure et plus silencieuse.

Coût d'exploitation réduit :

Avec le nouveau PC-12 NGX, les intervalles de maintenance programmés ont été étendus à 600 heures de vol, ce qui permet de réaliser des économies considérables. La période entre les révisions a également été portée de 4’000 à 5’000 heures, ce qui a permis de réduire encore le coût d’exploitation du PC-12 NGX, ce qui en fait le leader incontesté de sa catégorie. 

S'exprimant lors de la présentation à Las Vegas, Markus Bucher, PDG de Pilatus, a déclaré: «Nous sommes ravis de dévoiler le nouveau PC-12 NGX aujourd'hui. Pour conserver le leadership du PC-12 sur le marché de l’aviation générale, nous recherchons en permanence des solutions innovantes qui bénéficient à la sécurité, au confort et à la productivité de nos clients. Le PC-12 NGX est une vitrine de la collaboration technologique avancée entre Pilatus, Pratt & Whitney Canada et Honeywell. Ensemble, nous avons pris le meilleur et l'avons rendu encore meilleur. De plus, nos clients n’ont pas à attendre des années pour pouvoir profiter de ces avantages, le PC-12 NGX est ici aujourd’hui. ”

Le prix de base du PC-12 NGX en 2020 est de 4’390 000 dollars US, avec des avions configurés pour les cadres de direction équipés à un prix de 5’369 000 dollars US.

Le PC-12 NGX est certifié et les livraisons aux clients débuteront au deuxième trimestre de 2020.

Photos : 1 PC-12NGX 2 Cockpit 3 Intérieur @ Pilatus Aircraft

Commentaires

J'espère qu'il va tuer le Cessna Denali... 2 e avion que les USA copient sur Pilatus...

Écrit par : Fab | 22/10/2019

@ Fab
Et Pilatus a copié le TBM de Socata!
Quant a penser qu'un produit suisse aussi bon soient ils puissent enterrer un concurrent américain.... Vous auriez du écrire je rêve que, plutot que j'espère que...
Les americains ne sont jamais les meilleurs question technique, mais en ce qui concerne la commercialisation d'un produit, il n'y a pas meilleurs!

Écrit par : Robert | 22/10/2019

@Robert: Pilatus aurait copier la Socata ? Faudrait vous renseigner avant de prétendre des inepties. La conception des TBM700 et PC-12 remonte à la fin des années 1988. Hormis la forme générale, le concept est différent, le TBM étant incapable de poser aussi court et ne possède pas de porte cargo.

Écrit par : Eric | 22/10/2019

@Robert : je vous trouve bien osé de dire que Pilatus a copié le TBM 700; Ce dernier a été conçu dans le début des années 80 quand la Socata a racheté Money( TB pour Tarbes et M pour Money) et ils ont produit un joli jouet dont soit dit en passant la Version 700/A comporte une porte cargo.Il en ensuite été amélioré pour faire court avec le 750 et le 900. c'est une machine pointue qui demande du soin..
Avez vous vu un PC12 à coté du TBM ? il n'y a pas photo pour la taille, les vitesses sont proches , mais le PC12 est un avion merveilleux et prés performant. C'est un affront de dire à Pilatus qu'il copie, regardez les PC7/9/21/24 , on sent la belle machine de construction suisse, quand on demande à un logiciel de sortir le mieux en aérodynamique ,il y a des chances qu'il sortent des résultats proches des mémes lois de la physique aérodyn.De plus comme le 24 il utilise des Rwys non aménagés. Je précise que je ne suis pas suisse mais ancien controleur du Trafic aérien : je peux donc vous parler des perfos de tous ces avions.avec leurs avantages et inconvénients.

Écrit par : Lotser68 | 22/10/2019

@Robert,
Le Cessna Denali est une copie conforme du PC-12 dans ses caractéristiques. Ce n'est absolument pas le cas du PC-12.
Et si vous parlez de la forme d'ensemble, alors on peut dire que TBM a copié le Piper Meridian... (Arroseur arrosé?)
...
Le PC-12 a été développé en secret et annoncé en 89 alors qu'il était en cours d'assemblage déjà. Pour être en cours d'assemblage, il a bien dû être développé avant. Pilatus annonce 1987 ! Donc c'est difficile de démontrer que Pilatus aurait pu copier les TBM...
Si vous regardez le TBM 700, niveau caractéristiques, on n'est pas dans la même catégorie. Je ne cherche pas à parler d'un meilleur que l'autre. Mais clairement le marché visé diffère depuis le début, d'où le fait que TBM a ensuite proposé des variantes plus grandes.
De plus, copier sur un avion qui n'a que très peu volé, qui n'est pas en service au moment du lancement du programme et qui n'a pas de nombreux clients, ça paraît assez surprenant.
...
On peut aussi parler de l'intérieur?
Le TBM a un des instruments qui semblent dater d'une autre époque à son lancement, le PC-12 c'est pas la même. Pas d'indicateur d'angle d'attaque par exemple.
Caractéristiques? (en 1er TBM700 et en 2e Pilatus)
- Longueur: 10.65 m ; 14.4 m
- Envergure: 12.68 ; 16.23
- Surface ailaire: 18 m2 ; 25.8 m2
- Volume utile: ? ; 9.3 m3
- Places: 6 ; 9
- MTOW: 3353 kg ; 4100 kg
- Charge utile: 750 kg ; 1125 kg
- Moteur: 700 ch ; 1'200 ch

Et peut-être le plus important, la capacité initiale d'utilisation sur piste non-préparée. Il concurrence dès le début des bi-moteurs et il est conçu pour les services médicaux surtout en Amérique ou en Australie.
Et je n'ai pas trouvé la capacité de piste non préparée sur le TBM 700...
Donc non, pas de copie. Par contre regardez le Cessna... Copie conforme des capacités.

Écrit par : Fab | 22/10/2019

Et dans tout ça, j'ai oublié le diamètre de la cabine. Dans l'un on peut passer entre les sièges. Dans l'autre... Non

Écrit par : Fab | 22/10/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.