18/10/2019

Premiers F-35B sur le HMS Queen Elizabeth ! 

yourfile-1.jpg

La Royal Navy a annoncé que le nouveau porte-avions HMS Queen Elizabeth avait réceptionné à son bord ses premiers avions de combat Lockheed-Martin F-35B.

Deux pilotes britanniques du 617e Escadron de la RAF ont réalisé ces premiers essais, l’Integrated Test Force (ITF), stationnée sur la base aéronavale de Patuxent River, dans le Maryland. Le premier appontage vertical d’un F-35B sur le HMS Queen Elizabeth est intervenu le 25 septembre dernier. Un premier test avec des pilote de l'USMC avait précédé celui-ci.

Le HMS Queen Elizabeth ainsi que le second bâtiment pourront embarquer jusqu’à 40 aéronefs, la Royal Navy prévoyant pour le moment un groupe aérien embarqué standard composé de 24 F-35B et des hélicoptères AW-101 « Merlin ».

A ce jour la Royal Navy a reçu un total de 18 F-35B ont été livrés aux forces britanniques, sur les 138 prévus pour les besoins de la Royal Air Force et de la Royal Navy.

Pas d’atterrissage complètement vertical :

Si, le F-35B est optimisé pour les atterrissage verticaux, il est à noter que le HMS HMS Queen Elizabeth n’a pas été conçu pour cela. De facto, les F-35B britanniques utilisent la technique Shipborne Rolling Vertical Landing (SVRL) qui consiste à utiliser à la fois la poussée verticale du moteur et la portance des ailes.  Cela permet un atterrissage en roulage avec une vitesse d'approche et une distance d'atterrissage considérablement réduites. Les atterrissages en roulis permettront au F-35B d'atterrir sur ces transporteurs avec une charge en armes et en carburant accrue et utiliseront les freins à disque contrôlés par ordinateur de l'avion.

La variante F-35B :

La variante du F-35B STOVL (Short TakeOff/Vertical Landing, ou décollage court et atterrissage vertical) cette version possède une soufflante intégrée verticalement dans le fuselage, à l'arrière du cockpit (utilisée uniquement pour le décollage ou l'atterrissage), ainsi qu'une tuyère principale orientable vers le bas. La soufflante est reliée à la turbine basse pression du réacteur principal. La capacité interne en carburant est réduite à 6,35 tonnes (- 24,22 % par rapport à la version F-35A). Cette variante du F-35 est celle qui est livrée à l'US Marines Corps et la Royal Air Force.

yourfile.jpg

Photos : F-35B sur le HMS HMS Queen Elizabeth @ Royal Navy