05/10/2019

Air France a reçu son premier A350-900 !

1st-A350-900-Air-France-MSN331-delivery-206.jpg

Il y a quelques jours, la compagnie Air France a réceptionné son premier A350-900. Le premier avion à réaction sur une commande totale de 28 appareils a été confié à Anne Rigail, directrice générale d'Air France, et à Benjamin Smith, directeur général du groupe Air France-KLM, par Christian Scherer, directeur commercial d'Airbus, lors d'une cérémonie à Toulouse, en France. .

Air France déploiera la flotte d’A350-900 sur ses liaisons transatlantique et asiatique. L’avion Xtra WideBody présente une configuration confortable en trois classes avec 324 places assises, dont 34 places assises à plat, 24 places premium et 266 places en classe économique. Conformément aux engagements d’Air France en faveur de l’environnement, le tout nouvel A350-900 permettra de réduire de 25% la consommation de carburant et les émissions de CO2. De plus, le vol de livraison de l’avion entre Toulouse et Paris sera alimenté par un mélange de biocarburant classique et synthétique.

Air France exploite une flotte d’Airbus de 143 appareils. Il comprend 114 avions à une seule allée et 29 avions à fuselage large. La compagnie aérienne a récemment choisi d’acheter le dernier membre d’Airbus, l’A220, qui rejoindra la flotte au cours des prochaines années.

L’A350 XWB offre par nature une flexibilité et une efficacité opérationnelles inégalées pour tous les segments du marché - jusqu’à très longue distance (17 900 km). Sa cabine Airbus by Airbus est le plus silencieux des aéronefs à double allée et offre aux passagers et aux équipages l'expérience de vol en vol la plus moderne. L'avion est doté de la dernière conception aérodynamique, d'un fuselage et d'ailes en fibre de carbone, ainsi que de nouveaux moteurs économes en carburant Rolls-Royce Trent XWB. Ensemble, ces dernières technologies génèrent des coûts d'exploitation réduits de 25%, ainsi qu'une réduction de 25% de la consommation de carburant et des émissions de CO2 par rapport aux avions concurrents de la génération précédente - démontrant ainsi l'engagement d'Airbus de minimiser son impact environnemental tout en restant à la pointe de l'air. Voyage.

À la fin du mois d'août 2019, la famille A350 XWB avait reçu 913 commandes fermes émanant de 51 clients à travers le monde, ce qui en faisait l'un des avions gros-porteurs les plus titrés de tous les temps.

A350-900-Air-France-MSN331-ferry-flight-take-off-015.jpg

Photos : A350-900 Air France@ Airbus/ A.Doumenjou

Commentaires

Après 3 vols en A350, je confirme la plupart des infos marketing:
1. C’est calme
2. L'éclairage en cabine participe beaucoup à ce sentiment de calme
3. On ´y sent bien
D’ailleurs j’ai dormi! Et ça ne m'était plus arrivé depuis des années en avion.

Bravo Airbus!
(Je n’aimpas encore « testé » le B787

Écrit par : Al&X | 05/10/2019

Début septembre, Pékin-Shanghai en A350-900 d'Air China : un avion accueillant, confortable pour les grands formats et diffusant une lumière d'un bleu spatial très tendance.

Écrit par : rabbit | 05/10/2019

En regardant la composition du groupe Airbus, il est étonnant de constater que beaucoup pour ne pas dire presque tous les constructeurs aéronautiques européens ont rejoint le groupe à l'exception de Dassaut. Dassault qui malgré cette posture isolationiste solicite à fond l'intégration Européenne pour essayer de vendre ses avions a ses voisins. Ça en est presque risible

Écrit par : Dberic | 05/10/2019

@dberic
Qu'entendez vous par "composition du groupe Airbus" ?
Parlez-vous des fournisseurs et sous-traitants ?

Écrit par : François | 06/10/2019

Il faut se rappeler qu'il y a quelques années il avait été demandé à EADS de diminuer le nombre de ses sous-traitant. Et airbus ne fait pas le même métier que Dassault, heureusement d'ailleurs sinon on aurait l'eurofrighter.

Écrit par : Fyd | 07/10/2019

@dberic
l'actionnariat d'Airbus ne comprend pas d'autres constructeurs aéronautiques. Airbus est détenu par les états français, allemand, et espagnole et le reste des actions, qui est flottant, est détenu principalement par des fonds de pension.

Concernant les fournisseurs, Dassault Aviation n'est pas un équipementier, mais un avionneur qui conçoit et assemble des appareils. Il est donc normal de ne pas le trouver dans la liste des fournisseurs d'Airbus;
(Il n'en va pas de même pour Dassault Système, qui est une autre firme, et dont le logiciel de conception 3D CATIA, est utilisé par Airbus)

Écrit par : François | 07/10/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.