27/09/2019

US Navy & USAF, le F-35 rate ses objectifs !

F35-750x410.jpg

Washington, le Département de la Défense des États-Unis (DoD), a annoncé le 24 septembre dernier que les différentes variantes du Lockheed-Martin F-35 « Lightning II » n’avaient pas atteint, les objectifs fixés de disponibilité au sein de l’US Navy et de l’US Air Force. Il faut se rappeler qu’en 2018, l’ancien secrétaire à la Défense, Jim Mattis,avait demandé que les avions de combat et d’attaque américains devaient dépasser un taux de capacité de 80% d’ici septembre 2019.

La situation au sein de l’US Navy :

Les Boeing F/A-18E/F « Super Hornet » et EA-18G « Growler » en service au sein de la marine américaine ont dépassé le taux de capacité de mission de 80%, conformément à la directive établie. Par contre, le Lockheed-Martin F-35C « Lightning II », n’atteindra pas l’objectif de 80% fixé par le Département de la Défense des États-Unis (DoD) et ceci malgré les promesses de l’avionneur.

Le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, a déclaré à la commission du Sénat américaine sur les forces armées lors de l'audience de confirmation tenue en juillet dernier, que cela résultait en partie de l'insuffisance des approvisionnements en pièces détachées et des nombreux problèmes qui subsistent encore dans l’avion..

De son côté, l’US Navy confirme avoir augmenté les taux de capacité des missions en empruntant les meilleures pratiques du secteur commercial, ce qui a abouti à une maintenance plus efficiente. Les résultats ne se sont pas faits attendre en ce qui concerne les « Super Hornet » & « Growler ». Mais il n’a pas été possible de faire de même avec le F-35.

super-hornet-630x421.jpg

Du côté de l’USAF :

L’Air Force confirme une amélioration de la disponibilité de sa flotte d’avions de combat F-15, F-16 et pour attendre également un taux de capacité de mission de 80%. Par contre, le F-22 continue de souffrir d’un manque de capacité de maintenance, aggravé par les dommages causés à la Base aérienne de Tyndall par les effets de l’ouragan Michael en octobre 2018. En ce qui concerne les F-35, les mêmes problèmes sont dénoncés que ceux de la Marine.

Viseur de casque hors prix :

635814789239828721-navy-helmet.jpg

Le Département de la Défense des États-Unis (DoD) a par ailleurs, demandé une modification du viseur de casque du F-35 à Lockheed-Martin. En effet, des améliorations apportées à ce système qui ne permettait pas de « voir » la nuit correctement et empêchait le pilote de bouger correctement doivent être mises en place.

Ces améliorations seront effectuées à Fort Worth, au Texas et devraient être achevés en décembre 2020. Le casque du F-35, fabriqué sur mesure pour chaque pilote, est connu depuis longtemps pour être un équipement coûteux et il a été révélé, il y a quelques temps, qu’il coûtait environ 400’000 dollars US. Au début de 2018, le prix avait grimpé à 600’000 dollars, selon un rapport de mars 2018 du Project On Government Supervight. À peine 18 mois plus tard, son coût a encore augmenté pour atteindre 737’800 dollars. Ce chiffre est calculé en divisant le prix du contrat par le nombre d’avions (478) dans les lots 12 à 14 du F-35.En conséquence, son coût a grimpé de 23% en un an seulement pour un équipement aussi sophistiqué qu’il soit. Selon une étude du DoD, l’ensemble des casques de F-35 devant être achetés coûtera au moins 1 milliard de dollars.

Le casque utilise six caméras encastrées dans le fuselage de l'avion pour donner aux pilotes une vue à 360 degrés de l'espace aérien environnant, leur permettant notamment de "regarder à travers" le sol de l'avion. De plus, il intègre des fonctionnalités avancées de vision nocturne. L'affichage tête haute se projette directement sur la visière, plaçant des informations telles que l'altitude, la vitesse et les cibles sous les yeux des pilotes.

Un projet de casque similaire destiné au F-15, F-16 de l’USAF et pour l’Advanced Super Hornet de la marine, montre qu’il est possible d’obtenir les mêmes capacités visuelles moitié moins chères.

Photos : 1 F-35@ USAF 2 Super Hornet@ Navy 3 Casque F-35 @ Rockwell Collins

 

Commentaires

"Tout va très bien, madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien". Sauf que là, c'est "Tout va très bien, Messieurs les lobbyistes".

J'ai bien lu: 23% d'augmentation rien que pour le casque. Si une société commerciale s'avisait de telles pratiques, j'entends déjà les miaulements sur les besoins de réduction des coûts-et-de-la-masse-salariale-et-gnagnagna"... A ce rythme-là, pour le prix d'un casque on pourra bientôt acheter une trapanelle sino-pakistanaise :-) !

Au Viêt-Nam, les Américains étaient suréquipés en missiles ultra-coûteux censés être à la pointe du progrès. Les pilotes, pas fous, ont réclamé un bon vieux canon qui fonctionne au lieu de gadgets foireux hors de prix. L'Histoire est un éternel recommencement.

Toute cette brillante stratégie contribue à l'affaiblissement des forces armées des pays utilisant ce "super-avion", pour le plus grand plaisir de leurs adversaires. Dans quel but ?

Écrit par : Luc | 28/09/2019

Un casque sur mesures ! A 400.000 $ !
Quand il propose un prix pour l'avion à l'export c'est inclus ? Car si vous avez plus de pilotes que d'avions, bonjour le budget. Et donc l'avion est inutilisable s"il y a le moindre problème sur le casque et on ne peut pas 'emprunter' le casque du collègue. C'est surtout un problème de taille de tête ou bien autres choses ?

Écrit par : bpapon60 | 28/09/2019

@luc

"Dans quel but ?"

pour les actionnaires de LM, le F35 (et autres projets similaires) est un TRES bon avion qui remplit parfaitement ses objectifs ... faire cracher les $$$$

A ce propos, on parle souvent du budget US pour exprimer la puissance militaire americaine.
hors c'est une mauvaise base de comparaison car une part importante de ce budget sert surtout a enrichir le "complexe militaro-industriel" et non a veritablement equiper les forces armées.

Écrit par : Laurent10 | 28/09/2019

@Luc
Moi je pense qu'en matière d'armement un équilibre entre quantité et qualité doit être trouvé. Faire reposer une défense aérienne sur quelques dizaines d'appareils me paraît hautement farfelu compte tenu de l'attrition probable en-cas de conflit même asymétrique. La vulnérabilité au sol de ces avions par exemple contre une attaque aérienne par drones, bombes ou laser est immense. Le résultat est que le coût de ces aéronefs devient une variable qui joue beaucoup trop sur l'efficacité guerrière et la capacité à tenir un engagement long.
Rendez-vous compte qu'on en arrive presque à déterminer le coût du f-35 en point de PIB. En gros l'O.t.a.n demande à consacrer 1 point de PIB à la seule mise en œuvre annuelle des f-35...

Écrit par : Herciv | 28/09/2019

Quelle mentalité de boutiquier dans les premiers post! En arriver à citer la guerre du Vietnam et les adversaires de l'occident qui se réjouiraient n'est décidément pas sérieux! On est au 21è siècle les gars. A part les Russes et le terrorisme, il n'y a plus de menace réelle! Avec une mentalité comme celles là on volerait encore sur des biplans! Le F22; le F35 sont des avions de rupture technologique. C'est normal qu'ils soient moins opérationnels que les vieux F18,F15 et F16! On n'en parlera plus dans 10 ans!
Quand au casque à 400 000$, quoi d'étonnant pour un avion de 1000 miliards ? Contrairement aux Européens, les américains ont de "GROS" moyens et ils ne s'en privent pas! A titre de comparaison le B2 spirit coute 2 miliards l'unitée! Eh oui ils sont riches, très très riches les américains, par contre en France on dirait que la richesse soit toujours mal perçue, un défaut, que heureusement les suisses n'ont pas !

Écrit par : dberic | 28/09/2019

Au faite, il rate l'objectif de combien?
Pacque si s'est 75 % au lieu de 80%, même notre mirage 2000 en révérait!

Écrit par : Loïc | 28/09/2019

Et c'est reparti, que des avis a charge du F35 et pas un seul avis positif depuis que le F35 est en compétition avec le Rafale en suisse!
On aurait presque l'impression que un seul type écrit tous les commentaires tellement ils vont toujours dans le même sens!!
Interpellant aussi que malgré toutes les critiques possibles, le F35 s'impose partout sans avoir besoin de la moindre communication pour se defendre !
Ça en dit long sur le potentiel du produit!
La plupart des nations du monde libre ont opté pour le F35, et même israel!! L'une des nations les plus crédibles en matière de combat proven!
Domage qu'ils ne confirment pas le carton qu'ils ont fait en Syrie avec leur nouveau joujou! Pas étonnant qu'ils en commandent d'autres! Quelle dynamisle cet avion par rapport à ses concurents directs.

Écrit par : Dberic | 28/09/2019

@herciv : Tu as tout à fait raison.
.
Ca me rappelle un fan des armées US qui avaient lancé dans les années 2000 une question qui avait finie en "serious game". Sa question était : en combien de temps l'armée déployée par les USA en Irak aurait pu prendre possession de l'Empire romain.
.
Résultat : dans tous les scénarios, l'Empire Romain gagnent en moins de 5 ans par encerclement des forces suréquipées et attribution des stocks d'armés initiaux non renouvelés, et pratiquement tous les scénarios donnent l'Empire Romain gagnant en moins de 4 mois, par l'impossibilité au contingent de "tenir" un si grand territoire dans un premier temps, puis leur retraite à cause de l'épuisement des stocks de carburant, et in fine, les glaives et les chevaux font mieux que des AKA47 sans balles et des tanks sans pétrole.

Écrit par : v_atekor | 28/09/2019

@bpapon @dberic
Le prix du casque n'est plus de 400'000 dollars mais il est passé à 737'800.

Écrit par : François | 28/09/2019

@loïc
Vous confondez taux de disponibilité et taux de capacité.
Ca fait un moment que les mirage 2000 on atteint leur pleine capacité !!!

Écrit par : François | 28/09/2019

@dberic

Vos propos sont remarquable de betise

Belle performance, arriver a ce niveau c'est limite de l'art ...

Écrit par : Laurent10 | 28/09/2019

@dberic: et le B2 fut tellement cher qu'il ne fut acheté qu'à 21 exemplaires, bien loin de ce qui avait été prévu au départ avec 132 intentions.
Idem pour le F-22 qui a vu le carnet de commande passé de 648 à 182 à cause du prix. Donc etre riche ne suffit pas fac eà un cout exorbitant d'un appareil.

Écrit par : Albert66 | 29/09/2019

@forêt10 : la technique est connue depuis les années 90, et c'est le démonstrateur de l'époque qui a suggéré aux européens de travailler plus sur les radars que sur les cellules, puisqu'on change plus facilement de radar que de cellule.
.
J'ignorais cependant qu'on en était à un tel niveau de sophistication. J'en était resté dans début des années 2010 : l'absence de matériel permettant un traitement du signal suffisamment rapide et sur diverses ondes de diverses sources radios en parallèle. Visiblement il y a eu du mieux côté traitement du signal. : les verrous ont sauté.

Écrit par : v_atekor | 30/09/2019

Un peu de lecture depuis la Corée du Sud: https://en.yna.co.kr/view/AEN20191001000700325

Écrit par : Al&X | 01/10/2019

@forêt10
Attention, les furtifs US volent souvent avec des déflecteurs radar pour "gonfler" leur SER

Écrit par : James | 01/10/2019

"Par contre, le Lockheed-Martin F-35C « Lightning II », n’atteindra pas l’objectif de 80% fixé par le Département de la Défense des États-Unis (DoD) ..."
OK, c'est pas bien, etc. Mais est-ce que quelqu'un sait de combien il rate l'objectif fixé ?
Parce que s'il atteint les 79%, c'est pas la même chose que s'il n'est qu'à 40%, par exemple...

Écrit par : Jo-ailes | 01/10/2019

@JO-ailes: 49 % soit une baisse de 3% par rapport à 2017 selon les chiffres du Pentagone

Écrit par : PK | 01/10/2019

49% ?!? Ah ben oui, on est loin des 80%, en effet...

Merci Pascal pour la précision.

Écrit par : Jo-ailes | 01/10/2019

@james
ce que vous appelez des déflecteurs sont des lentilles de luneberg qui retournent le signal dans la direction dont il vient. Dans le cas de radar passif c'est totalement inefficace car les sources émettrices sont multiples. Un radar passif par construction ne peut être perturbé par des lentilles de luneberg.

Écrit par : herciv | 01/10/2019

"La furtivité des F-35A aurait été mise à mal par un radar passif développé par le groupe allemand Hensoldt"
http://www.opex360.com/2019/10/01/la-furtivite-des-f-35a-aurait-ete-mise-a-mal-par-un-radar-passif-developpe-par-le-groupe-allemand-hensoldt/

Écrit par : lug-2-3 | 01/10/2019

@Lug-2-3: il me semble que l'Armée suisse est trsè intéressée par ce principe de radar passif.

Écrit par : Serge | 01/10/2019

Rien à voir avec le sujet, mais pour ceux qui aiment la lecture...

(Nos avions F-18 et Pc-21 en font partie)!

https://fr.calameo.com/books/0000143343f867f944ec7

Écrit par : forêt10 | 07/10/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.