17/09/2019

Le T-X devient le T-7A « Red Hawk » !

IMG_3454.JPG

Le nouvel avion école de l’US Air Force a un nom, il a été baptisé T-7A « Red Hawk ».  L'annonce a été faite lors du symposium de l'Air Force Association. Le secrétaire par intérim de l'Air Force, Matt Donovan, a révélé officiel de l'avion alors qu'il se tenait aux côtés d'un des légendaires aviateurs de Tuskegee, le colonel Charles McGee, un vétéran doté d'une 409 missions de combat réparties sur la Seconde Guerre mondiale, la Corée et le Vietnam. Le nom de « Red Hawk » est hommage rendu à cette unité combattante composéed’Afro-Américains.

«Le nom Red Hawk rend hommage à l'héritage des aviateurs Tuskegee et rend hommage à leur avion à queue rouge de la Seconde Guerre mondiale. Ce nom est également un hommage au Curtiss P-40 Warhawk, un avion de chasse américain qui a volé pour la première fois. 1938 et a été piloté par le 99e Escadron de chasse, le premier escadron de chasse afro-américain de l'armée de l'air américaine.

Le T-7A « Red Hawk » de Boeing/Saab :

Le T-7A de Boeing/Saab comporte une double queue, un grand cockpit avec une excellente visibilité. Des éléments de type LERX ont été repris de la famille F/A-18 « Hornet ». Le T-7A dispose d’un seul moteur General Electric F404 également utilisé sur le "Hornet" et le "Gripen". Boeing affirme que la conception et la performance de l'avion à double-queue fourni un excellent contrôle, et une très bonne stabilité pour le ravitaillement. Darryl Davis, le président de Boeing's Phantom Works, a déclaré que l'avion a été conçu pour répondre à toutes les exigences du programme, et a noté qu'il offrira un angle d'attaque haut (AoA) et de haute performance en matière d’accélération. Boeing a également souligné que la conception du poste de pilotage offre un positionnement idéal pour l'instructeur avec une très bonne visibilité, tant pour l'instruction en vol que pour la formation avancée en combat aérien visuel. L'offre de Boeing/Saab utilise un cockpit moderne, semblable à celui d'un combattant, avec un écran reconfigurable à grande surface (LAD) qui imite ceux trouvés dans le F-22 et le F-35 et le nouveau Gripen E. Le « Red Hawk » est également compatible avec les lunettes de vision nocturne. Le Boeing/Saab T-7A est doté d'une capacité interne de ravitaillement en vol et il dispose d’un point d'ancrage central pour transporter des équipements connexes comme des nacelles. 

IMG_3456.JPG

Photos :T-7A « Red Hawk » @ USAF

Bombardier livre le premier Global 6000 à la Luftwaffe !

EDkjEF8XoAEbD4a.jpeg

 

Bombardier a fièrement livré le premier de trois avions d’affaires Global 6000 destinés à être utilisés par la Luftwaffe, les forces aériennes de l’Allemagne.

La Luftwaffe, exploitant de longue date d’avions Bombardier, utilisera les biréacteurs d’affaires Global 6000 pour répondre aux besoins de transport des secteurs politiques et parlementaires.

« Bombardier est ravie que la Luftwaffe ajoute l’avion Global 6000 à sa flotte », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Aviation. « Notre équipe des Avions spécialisés a bâti des relations de longue date avec des gouvernements du monde entier qui ont confiance en la sécurité et en la performance de nos produits. »

La division des Avions spécialisés de Bombardier offre des solutions sur mesure aux exploitants, avec un portefeuille diversifié d’avions qui peuvent assurer les missions de transport aérien les plus exigeantes et les plus critiques en diverses configurations. Les avions Global de Bombardier sont particulièrement intéressants en raison de leur ponctualité de départ, de leur vitesse, de leur agilité et de leur endurance excellentes, ainsi que de leurs coûts d’exploitation optimisés.

Propulsés par des moteurs BR710 de Rolls-Royce, développés et construits par Rolls-Royce Deutschland à Dahlewitz, en Allemagne, l’avion Global 6000 a suffisamment d’autonomie pour des vols sans escale intercontinentaux, ce qui est idéal pour les besoins de transport des secteurs politiques et parlementaires. L’avion Global 6000 assure également un vol en douceur qui réduit la fatigue des grands voyages, tant pour les passagers que pour l’équipage, tandis que son poste de pilotage évolué Bombardier Vision est doté d’un affichage tête haute avec la vision améliorée et la vision synthétique, ce qui permet une meilleure expérience de pilotage.

La livraison de l’avion Global 6000 resserre les importants liens entre Bombardier et l’Allemagne, où l’avionneur est le principal fournisseur d’avions d’affaires. Bombardier Transport, chef de file mondial de l’industrie ferroviaire, a son siège social à Berlin. 

Photos :Global 6000 Luftwaffe@ Bombardier