02/08/2019

Le NGF/SCAF sera optimisé pour la marine !

scaf-20190617.jpg

Le composant de chasseurs de nouvelle génération habité NGF du système de combat aérien du futur le SCAF développé par Dassault Aviation et Airbus sera optimisé dés le début pour les opérations navale depuis un porte-avions. De fait, le NGF devrait avoir un développement similaire à l’avion de combat Rafale.

Les ingénieurs prendront en compte les enseignements tirés des programmes Étendard, Super Étendard et Rafale en matière de résistance à la corrosion et de la compatibilité en ce qui concerne le catapultage et des atterrissages de ponts. Lors des atterrissages, de lourdes charges sont imposées à la cellule lors de l’impact sur le poste de pilotage. Les chemins à travers lesquels ces chocs et ces charges d’impact sont absorbés devront être soigneusement aménagés

Sur le Rafale, il a été décidé de doter la cellule de base de la force nécessaire aux opérations de transporteur, éliminant ainsi le besoin d’améliorations structurelles lourdes qui limiteraient les performances. Bien qu'il soit trop tôt pour spéculer sur la conception finale du futur NGF, il semble bien que des choix similaires seraient probablement faits une fois que les travaux de conception détaillés commenceraient.

La compatibilité électromagnétique est une autre contrainte majeure car les radars embarqués et les radios génèrent des signaux électromagnétiques puissants. Pour y résister, les systèmes électroniques du Rafale sont protégés par un blindage dédié et des connecteurs de haute qualité. Tous ces composants protègent également le Rafale contre la puissante impulsion électromagnétique qui pourrait être générée soit par une explosion nucléaire, soit par une nouvelle génération d’armes à impulsions / à micro-ondes. Le NGF bénéficiera du même niveau de protection.

Pour les opérations sur porte-avions, le NGF devra être équipé d'un train d'atterrissage capable d'absorber un taux de chute de 6,5 m/s et, être équipé d'une barre de lancement pour la catapulte.

Rappel :

La maquette grandeur nature du chasseur nouvelle génération (NGF) de Dassault/Airbus a été dévoilée lors du dernier Salon du Bourget. Le projet SCAF, appelé système de combat aérien pour l'avenir (FCAS), a été accepté pour la première fois en tant que programme franco-allemand en juillet 2017. Pour répondre aux besoins français, le NGF souhaite être capable de supporter la charge.

Outre le NGF, le programme SCAF comprend des plates-formes de télécommunicateurs distantes sans pilote qui agissent comme des multiplicateurs de force "fidèles", et un réseau en nuage de combat aérien. L'intégration des actifs existants est également incluse dans le programme global du SCAF. Un contrat est attendu pour le quatrième trimestre et il est prévu que les démonstrateurs volent d'ici 2026.

Photo :maquette du NGF au Salon du Bourget @Dassault Aviation

Commentaires

Rappelons à cette occasion que le premier prototype de démonstration Rafale, le C01, était d'une dimension bien plus grande que la version finale, pour ceux qui commentent déjà la taille du premier prototype du NGF et la nécessité de changer de porte-avion.

Écrit par : Mike | 03/08/2019

Au fil des sujets je trouve qu'il y a un gros relachement dans la qualité d'écriture, notamment ces derniers temps. Votre français se relâche de plus en plus, certaines phrases sont à peine compréhensibles. On avait bien remarqué que vous faisiez beaucoup de fautes mais là c'est le sens des phrases qui ne va plus, on ne comprend plus certains passages.
Relisez vous SVP avant de poster ...

Écrit par : Albert66 | 03/08/2019

@Mike: bien pus grande n'exagérons pas, il était 50cm plus long et cela était uniquement du aux dimensions du moteur provisoire GE F404 en attendant l'arrivée du Snecma M88.

Le SCAF a pour le moment une dimension bien plus grande que le Rafale qui est par sa capacité d'emport en soute pour sa furtivité, faire plus petit aura forcement un impact sur sa capacité d'emport en arme mais aussi en carburant. il faut aussi intégrer tout les systemes de surveillance et d'alerte tout autour de l'avion.

Le SCAF sera donc clairement pus grand que le rafale, meme si le prototype montrée actuellement n'est qu'une estimation de ce à quoi il pourrait ressembler, rien n'a encore été défini ni arrêté. LE programme n'en est encore qu'à sa définition des besoins et de la répartition des roles entre partenaires.

Écrit par : Albert66 | 03/08/2019

Heureusement que la France peut compter sur ses coopérations avec l'Iran et son Qaher-313

https://fr.wikipedia.org/wiki/Qaher-313

Écrit par : Martin | 03/08/2019

Tout ceci me semble plein de bon sens en regard du F-35 qui se veut être un couteau suisse dont eux ont maîtrise...

Écrit par : de Foucaud | 03/08/2019

@Mike
Le démonstrateur était le Rafale A mais non pas le C01 qui était un prototype proche de la série

Écrit par : James | 03/08/2019

Pas de "barre de lancement" pour les chasseurs embarqués.
Pour le décollage le train avant du rafale marine sincère dans l'encoche du sabot de la catapulte. La barre située sur son train avant sert à le tracter sur le pont.

Écrit par : François | 03/08/2019

@François: D'accord avec vous, seulement j'ai repris "étonné" le descriptif fait par Dassault.

Écrit par : PK | 03/08/2019

@James : Rafale A et non C01, au temps pour moi !
@Albert66 : Le Rafale A était plus grand dans tous les aspects, de la cellule à la surface alaire. La réduction répondait à plusieurs exigences : contraintes d'embarquement, réduction de la signature radar, compacité-coût, vélocité, etc. avec toutefois une extraordinaire capacité d'emport.

On peut imaginer le même processus pour le NGF, même s'il sera toujours plus grand qu'un Rafale. Nous verrons bien dans quelques années.

Écrit par : Mike | 03/08/2019

Cette annonce précipitée semble avouer certains échecs concernant les ventes de Rafales.

Écrit par : Martin2 | 03/08/2019

@Martin2, le rafale date des années 80, donc il me parait normal de commencer à envisager l'avion qui le remplacera dès 2030. Developper un avion prend plus d'une décennie donc c'est maintenant qu'il faut y penser, pas dans 10 ans.
Le rapport avec le soi disant échec à l'export (je parlerai plutot de déception) n'a rien à voir avec l'annonce du SCAF, futur avion de combat.

@Mike: Certes Le rafale A faisait 15.80m de long, contre 15.27 pour la Rafale C. Donc 53cm de plus, on est loin du "bien plus grand" que tu affirmais. Et comme je l'ai dis le Rafale A a été concu pour recevoir le moteur provisoire F404 en attendant le M88.
De part cette longueur etle surpoid du moteur F404 il fallait compenser avec un peu plus de surface alaire, et donc une envergure un peu plus large, mais de seulement 34cm (15cm de plus de chaque coté), rien d'extraordinaire.
L'arrivée du M88 a permis de ramener à une taille un peu plus faible, et cela n'a été possible que grace à ce nouveau moteur plus petit et léger.

Écrit par : Albert66 | 03/08/2019

Albert66, le premier vol du F-35 date de 2008. Quel type d'avion fera son premier vol aux USA en 2030 ?

Écrit par : Martin2 | 04/08/2019

Réponse :

https://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1135

Écrit par : Martin2 | 04/08/2019

Sur le site opex360 ils écrivent une longueur de 19m et envergure de 14 m, pour un poids entre 30 et 40 tonnes soit l'équivalent d'un mirage IV.Et moi j'y ajouterai la taille et la masse d'un F15.le réacteur serait un dérivé du m88 mais en beaucoup plus puissant et supportant des températures de 2000 degres

Écrit par : Souliko | 04/08/2019

@Martin2, l'avion dont tu parles n'a rien à voir avec le ni sa successions, ton lien concerne un drone hypersonique de reconnaissance, une sorte de SR71 automatique. Je ne vois pas le rapport avec ce sujet ni avec le SCAF qui sera un avion de combat.

Écrit par : Albert66 | 04/08/2019

@Souliko, comprend pas, le réacteur du Rafale serait beaucoup plus puissant que le Pratt & Whitney F100 ?

Écrit par : Martin2 | 04/08/2019

Albert, eh ben disons qu'une fois de plus, les américains maîtrisent déjà les technologies qui permettront de franchir le pas vers la 6ème ou 7ème génération et que l'Europe continue de minimiser la nécessité de produire ensemble des armements à la hauteur des besoins.

Écrit par : Martin2 | 04/08/2019

@Martin2 : Bof... on parle d'un avion pour 2040, génération 7, 8 ou 75, c'est surtout de la pub. Les besoins Européens sont couverts par leurs productions, la question est surtout de savoir quel ennemi ils ont. Le Français sont allé au Mali avec des Rafales et Mirage F1, qui semblent plus pertinent qu'un avion furtif...

Écrit par : v_atekor | 05/08/2019

@Martin2, arrêtez de dire n'importe quoi
Primo, le SR72 que vous mentionnez n'existe pour le moment que sur papier. Il n'est pas prévu pur demain et rien n'est vraiment certain quand à son existence qui peut etre remis ne cause par n'importe quel nouveau président. D'autant que ce SR72 est un avion de reconnaissance, avion d'interet secondaire au vue des nouvelles technologies d'observation par drones ou satellites.

Secondo, comparer les moyens de l'armée américaines avec ceux de la France+Allemagne c'est etre bien maladroit. Nous avons au moins le mérite de faire presque aussi bien avec beaucoup moins d'argent, certes avec un peu de retard mais rien de dramatique. Nous ne sommes pas plus mauvais que les USA au niveau technologiques, nous avons juste beaucoup moins d'argent et nous sommes un pays beaucoup pluz petit que les USA, Russie ou Chine au cas où vous ne l'auriez pas remarqué. Ce que nous faisons en réussissant à faire presque aussi bien face à ces monstres est déja une sacré performance que peu de pays arrivent à faire.

Écrit par : Albert66 | 05/08/2019

Albert66, l'Europe est peuplée par plus de 500 millions de personnes, les USA, sauf erreur par 300 millions et l'Europe traîne dans tous les domaines, faute d'entente et même de compréhension entre les membres.
Deuxièmement la Chine ne fait que commencé à produire ses armes et elle dépasse déjà largement les productions européennes. L'Europe n'est pas capable de développer ne serait-ce que des drones dignes de ce nom, voulez-vous encore des exemples ?

Écrit par : Martin2 | 05/08/2019

"Deuxièmement la Chine ne fait que commencer à produire ses armes et elle dépasse déjà largement les productions européennes. "
.
Heu... Vous avez eu accès à des confrontation d'armes Européennes contre Chinoises récemment ? Genre exercices Red Flag ou en grandeur nature contre le matériel Russe en Syrie ? Ou c'est juste que vous relayez la propagande chinoise et les beaux zoiseaux qui sortent ?
.
Pour les drones, pendant longtemps l'Europe ne savait pas ce qu'elle voulait, ce qui ne veut pas dire qu'elle ne sait pas en faire. Disons aussi qu'elle apprend des autres, et qu'en l'état des retours militaires, il est temps de temporiser. Remarquez : les USA ayant abandonné pas mal de projets dans ce domaine après la guerre en Syrie et aux abords de l'Iran doivent bien savoir pourquoi... Un indice : la dépendance au satellite, comme le temps de réaction est un énorme problème. C'est marrant ces USA champions du monde en la matière qui partent pour faire un drone chasseur embarqué sur porte-avion et qui termine en ravitailleur pour disparaître complètement.
.
Au niveau du Scaf ça devra être éclairci très vite, mais mon petit doigt me dit que ce n'est pas du tout une affaire de savoir faire. Il se passe vraiment beaucoup de choses dans ce domaine, et tout n'est pas public. L'Europe est tout à fait dans le coup.

Écrit par : v_atekor | 05/08/2019

La grande nouvelle pour un avion destiné a un pays qui ne compte qu'un seul porte avion.

Écrit par : Dberic | 06/08/2019

@Dberic, un porte-avions qui a perdu deux fois son hélice et qui ne cesse de fréquenter les cales sèches de Toulon.

Écrit par : Rotax | 06/08/2019

Martin2, Dberic, Corto... Visiblement tout ce que la suisse possède en désinformateurs et spécialiste de FUD anti français se donne rendez-vous sur ce blog. Marrant pour un pays qui ne compte aucun porte-avion, ni même aucun accès à la mer. Entre l'achat d'avion de combats Suisse, haine anti-française et bêtise pure, je dois dire que je ne sais pas trop quoi choisir.

Écrit par : v_atekor | 07/08/2019

@V-arekor: fort heureusement certain de ceux que vous nommé ne sont visiblement pas suisses. Quant à Corto il semble également utiliser plusieurs pseudos ce réduit le nombre de trolls.

Écrit par : Marco | 07/08/2019

La genèse du SCAF s'annonce comme "un long fleuve tranquille"...

https://www.20minutes.fr/monde/2609823-20190921-indra-nouveau-coordinateur-industrie-espagnole-airbus-decolere-contre-gouvernement

Écrit par : forêt10 | 30/09/2019

La genèse du SCAF s'annonce comme "un long fleuve tranquille"...

Suite et hélas pas fin...


https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/scaf-les-motoristes-safran-et-mtu-dans-une-impasse-828489.html

Écrit par : forêt10 | 30/09/2019

Fingerpointing (Ecole enfantine) : « Un échec serait catastrophique et l'Allemagne en porterait une lourde responsabilité. Surtout juste pour une question de forme... « .
Un bon accord fait croire à chaque partenaire qu’il a le meilleur deal que l’autre! Ce n’est pas tout le temps les autres les méchants...

Écrit par : Al&X | 01/10/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.