20/07/2019

Korean Air commande 20 B787 !

boeing,b787 dreamliner,korean air,nouveaux avions de ligne,compagnies aériennes,les nouvelles de l'aviation

Korean Air a finalisé un accord avec Boeingpour la commande de 20 avions Boeing B787 « Dreamliner » -comprenant 10 modèles de chacune des versions  B787-10 et B787-9. Cette commande est  évaluée à 6,3 milliards de dollars selon les prix affichés de l’avionneur.

Korean Air, l'un des plus grands transporteurs transpacifiques en Asie avec 16 liaisons sans escale à destination de l'Amérique du Nord, avec l’ajout du B787-10 à sa flotte long-courrier, le transporteur  va compléter son offre d’avions existants tels que les B787-9 et B777.

Le B787-10 est le membre le plus important de la famille « Dreamliner ». D'une longueur de 68 mètres, le B787-10 peut transporter jusqu'à 330 passagers en configuration standard à deux classes, soit environ 40 de plus que le B787-9. Propulsé par une suite de nouvelles technologies et une conception révolutionnaire, le B787-10 constitue une nouvelle référence en matière d'économie de carburant et d'économie de fonctionnement lorsqu'il est entré en service commercial l'année dernière. L'avion permet aux exploitants d'améliorer de 25% la consommation de carburant par siège par rapport aux avions précédents.

Lancé en juin 2013 au salon du Bourget, le nouveau B787-10 élargit et complète la famille «787» : il transportera de 300 à 330 passagers dans un rayon d’action de 11’910km et couvrira plus de 90 % des lignes desservies par les bi-couloirs à travers le monde. Le B787-10 sera également 25 % plus économe en carburant que les actuels avions de dimensions équivalentes et plus de 10 % moins gourmand que tout ce que propose la concurrence pour l’avenir.

Le B787-10 disposera de l’aménagement intérieur hors du commun de la famille «787». Ses passagers bénéficieront de technologies qui rendent les vols plus agréables : des hublots plus grands avec variateur de luminosité, un air plus sain, une hygrométrie accrue, une pressurisation de la cabine plus confortable, des coffres à bagages plus volumineux, un éclairage par LED apaisant et un vol moins sujet aux turbulences.

Le B787-10 a gagné 149 commandes de la part de neuf clients à travers le monde, y compris le clients de lancement Singapore Airlines, Air Lease Corporation (ALC), All Nippon Airways (ANA), British Airways, Etihad Airways, EVA Air, GE Capital Aviation Services (GECAS) , KLM royal Dutch Airlines et United Airlines.

Photos :B787 Korean Air @ Boeing

 

Airbus travaille sur l’avion hybride !

Airbus-Bird-of-Prey-concept-plane.png.jpeg

L’avionneur européen Airbus a dévoilé un concept d'avion de ligne ressemblant à un oiseau dans le but de motiver la prochaine génération d'ingénieurs en aéronautique, en soulignant comment ils peuvent faire la différence en appliquant les technologies recherchées par la société dans les domaines de la propulsion hybride-électrique, des systèmes de contrôle actif et des structures composites avancées.

Révélée lors du spectacle aérien Royal International Air Tattoo au Royaume-Uni (RIAT) cette semaine, une conception théorique d’un avion hybride électrique à turbo-hélice destiné au transport aérien régional du futur.  Inspiré par la mécanique d'un oiseau, il possède des structures d'aile et de queue qui imitent celles d'un oiseau de proie, tout en présentant des plumes contrôlées individuellement qui permettent un contrôle actif du vol.

L’une des priorités de l’ensemble du secteur consiste à rendre l’aviation plus durable, plus propre.et silencieuse que jamais. Les travaux de l’avionneur sur l’A350 XWB on permis, grâce au biomimétisme, de tirer de la nature tire les meilleurs enseignements de la conception.

Le potentiel de la biomimétrie dans la conception des avions :

Bien qu’il ne soit pas destiné à représenter un avion réel le projet  «Bird of Prey» d’Airbus repose sur des idées réalistes qui donnent un aperçu de ce à quoi un futur avion régional pourrait ressembler. Il comprend un joint mixte entre l’aile et le fuselage qui reflète la voûte gracieuse et aérodynamique d’un aigle ou d’un faucon, représentant le potentiel du biomimétisme (conception et production de matériaux, de structures et de systèmes inspirés de la nature).


«Notre‘ oiseau de proie ’est conçu pour inspirer les jeunes et créer un facteur qui les aidera à envisager une carrière prometteuse dans le secteur de l’aérospatiale, qui revêt une importance cruciale», a expliqué Martin Aston, cadre supérieur d’Airbus.

 

Le concept Bird of Prey a été dévoilé lors de la cérémonie du Royal International Air Tattoo pour souligner le leadership du secteur aérospatial au Royaume-Uni et souligne également le 50e anniversaire d'Airbus en tant que constructeur aéronautique. L'initiative de conception est soutenue par la campagne GREAT Britain, la Royal Aeronautical Society, la Air League, l'Institution of Engineering et le Technology and Aerospace Technology Institute.

 

Photo :le concept Bird of Prey d’Airbus