05/07/2019

Police du ciel: interception d’un aéronef ce matin !

D9E5D58F-DF62-4F68-9936-27CA93092B22.jpeg

Le 5 juillet 2019, à midi, deux F/A-18 armés ont décollé de la base aérienne de Payerne suite à une alarme. L'engagement a eu lieu sur ordre de la centrale d'engagement de la défense aérienne dans le cadre du service de police aérienne. Un avion civil italien du type PC-12 volant sans liaison radio en était la cause. Il traversait l'espace aérien suisse en provenance d'Italie. Les avions de chasse l'ont atteint au-dessus du lac de Wägital. Ils ont pu l'identifier visuellement. Le contact radio a pu être rétabli et l'avion civil a pu continuer son vol en direction de l'Allemagne.

En raison du peu de temps dont ils disposaient, les deux F/A-18 ont passé le mur du son à plus de 10'000 mètres d'altitude. La mission a eu lieu en étroite coordination avec l'Italie et l'Allemagne.  Source DDPS

Image reflètant la police du ciel et non l'interception de vendredi!

Commentaires

Au-delà de la normalité d’un tel événement, l’exemple de ce matin montre un fois de plus qu’il est impératif de disposer d’un avion de combat puissant en toute circonstances. La théorie des socialistes qui pensent qu’un avion à hélice ou un jet école est suffisant est une fois de plus invalidée.

Écrit par : Steeve | 05/07/2019

Au-delà de la normalité d’un tel événement, l’exemple de ce matin montre un fois de plus qu’il est impératif de disposer d’un avion de combat puissant en toute circonstances. La théorie des socialistes qui pensent qu’un avion à hélice ou un jet école est suffisant est une fois de plus invalidée.

Écrit par : Steeve | 05/07/2019

Dépasser le mur du son pour intercepter...un PC-12 ? Rappelez-moi la vitesse de croisière de cet avion ? 200kts IAS... Un PC-12, donc un avion transportant le(s) pilote(s) et les passagers qui ont payé le vol...
Voici où je veux en venir : plus qu’une interception, ne s’agit-il pas d’une opération communication de nos forces aériennes ? Un gros boum, des articles pour justifier l’achat de nouveaux avions ?
Avant que vous ne vous jetiez sur vos claviers pour me traiter de gauchiste, sachez que je soutiens le renouvellement de notre flotte d’avions de combat (mon cœur penche pour le Rafale et non pour un avion à hélice)

Écrit par : Sonic Boom | 05/07/2019

@Sonic Boom: Non, car en fait vous confondez deux choses la vitesse d'un aéronef et l'altitude de celui-ci. Pour porter secour à un avion à haute altitude dans un environnement suisse ou 3'000 appareils traversent quotidiennement notre espace aérien, il est primordial d'avoir une accélération importante. Il s'agit ici de la réalité aérienne et non d'une propagante.

Écrit par : Pk | 05/07/2019

Bonjour,
En regardant une carte, on se rend compte que le PC-12 a traversé plus de la moitié du territoire suisse (sens sud-nord) avant d'être intercepté. Et ce n'est qu'un PC-12 avec une vitesse limitée.Un avion plus rapide aurai pu atteindre Zurich.
Dans le cadre d'une alerte, j'ai du mal à comprendre pourquoi ils ont attendu d'être montés à 10 000m avant de mettre les gaz.

Écrit par : julien_jla | 06/07/2019

IL EST ESSENTIEL D,AVOIR CE TYPE D,AVION ,CAR UN AVION À HÉLICE
N,EST PAS CONSTRUIT POUR CE TYPE DE TRAVAIL.La police du ciel
Doit être à 100% et au plus tout niveau.

Écrit par : A Gagnon | 06/07/2019

Ça devient fatiguant la fréquence du complotisme partout.
Comment expliquer de passer le mur du son? Un avion en QRF ne décolle pas instantanément... Pendant que le contrôle aérien suit la procédure, l'avion progresse dans le petit espace aérien suisse...
Il se trouve que si il vient d'Italie, l'avion avait déjà effectué les 2/3 de la traversée sud / nord (à la hauteur de Zug / du Liechtenstein au moment de l'interception). Donc oui, en venant de Payerne, mieux vaut éviter de traîner.
...
Concernant le besoin pour un avion de combat, j'ai lu des commentaires hallucinants... "L'avion n'a rien pu faire, donc renouveler la flotte ne sert à rien".
Sauf que l'aviation a de réelles missions. Dans le cas d'un pilote perdu ou sans communication, l'armée permet à ces pilotes d'atterrir en toute sécurité. Elle protège aussi la Suisse. En cas de danger contre la population, si il faut descendre un appareil, ce sera malheureusement fait...
Et surtout, on reste un pays riche. Une armée moderne c'est une assurance. Et selon moi, on a largement les moyens de se payer cette assurance !

Écrit par : Fab | 06/07/2019

@Julien_jla: Nous avons ici une interception type classique radio coupée de la part du PC-12 et non une "Hot Mission", de fait les pilotes respectent une procédure spécifique afin que le passage du mur du son ne puisse engendrer des dégâts au sol comme des vitres brisées.

Écrit par : PK | 06/07/2019

@Julien_jla

Comme l’a bien expliqué Pascal il s’agissait d’une interception classique.
Après il n’est pas recommandé de faire le mur du son en basse altitude, car lors du bang, il y aura de grandes conséquences au sol : vitres brisée, une peur momentanée de la population.
Je pense que vous devriez faire une petite recherche sur YouTube en ce qui concerne le mur du son, vous aurez peut-être une opinion différente auprès d’où le pourquoi la vitesse du son ce fait en haute altitude, car même la vous y entendrez de grosses déflagrations.

Écrit par : Jean | 06/07/2019

C'est très bien de défendre aussi implacablement notre espace aérien; ce serait bien également de penser quelquefois, de façon aussi "implacable" à la défense de notre espace "terrestre", avec les moyens et les budgets idoines.
PS: je ne suis pas non plus "gauchiste".

Écrit par : UnOurs | 06/07/2019

N’importe quoi!
que vient faire un biréacteur de l’armée allemande « Luftwaffe » sur cette image?

Écrit par : ROHR | 07/07/2019

@Rohr: il s'agiT d'image de présentation, nous ne disposons pas de phot de l'interception de vendredi.

Écrit par : Pk | 07/07/2019

@Rohr: Bin oui, pas besoin d'être agressif, un peu de réflexion ou bien celà est trop difficile ?

Écrit par : martin | 07/07/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.