25/06/2019

Mitsubishi Heavy Industrie rachète le programme CRJ !

CE6763FF-C082-49F2-B706-BAD2180943D4.jpeg

Je vous en parlais brièvement lors de la vente du programme Q400 de Bombardier à De Havilland, l’avionneur canadien se sépare maintenant de sa gamme CRJ (Canadian Regional Jet). Mitsubishi Heavy Industries, Ltd (MHI) et Bombardier Inc. ont annoncé aujourd’hui avoir conclu une entente définitive en vertu de laquelle MHI fera l’acquisition du programme d’avions régionaux de Bombardier pour une contrepartie en espèces de 550 millions de dollars us payable à Bombardier à la clôture. MHI assumera également des passifs d’un montant approximatif de 200 millions de dollars us. En vertu de l’entente, la participation au résultat net de Bombardier dans le programme de titrisation d’avions régionaux (RASPRO), laquelle est évaluée à environ 180 millions de dollars us, sera transférée à MHI.

En vertu de cette entente, MHI fera l’acquisition des activités de maintenance, de soutien, de remise à niveau, de marketing et de vente relatives aux avions CRJ Series, y compris les activités du réseau de service et de soutien situées à Montréal, Québec à Toronto, Ontario, à Bridgeport, Virginie-Occidentale et à Tucson, Arizona, ainsi que les certificats de type.

Les activités acquises sont complémentaires des activités existantes de MHI liées aux avions commerciaux, et tout particulièrement au développement, à la production, aux ventes et au soutien des avions commerciaux de la gamme Mitsubishi SpaceJet. Les capacités d’ingénierie et de maintenance du programme CRJ viendront améliorer les fonctions essentielles de soutien à la clientèle, un domaine d’activité stratégique pour MHI dans la poursuite de sa croissance à l’avenir.

Bombardier recentre ses activités :  

Allégé, le groupe Bombardier se reposera désormais sur deux piliers de croissance : Bombardier Transport, regroupant les activités de transport sur rail d’envergure mondiale, et Bombardier Aviation, regroupant les activités d’avions d’affaires de calibre international. Bombardier conservera le site de production d’avions CRJ à Mirabel, au Québec. Elle continuera à fournir des composants et des pièces de rechange et construira les avions CRJ du carnet de commandes actuel pour le compte de MHI. La production des avions CRJ devrait s'achever au cours du second semestre de 2020, une fois livrés les avions CRJ du carnet de commandes actuel.

Mitsubishi Heavy Industries, Ltd. se développe :

Souvent considéré comme un acteur de peu d’importance dans le domaine de l’aviation, le japonais Mitsubishi Heavy Industries, Ltd. (MHI), dont le siège social est situé à Tokyo, est l’un des leaders industriels mondiaux regroupant 80 000 employés et générant des revenus consolidées annuels d’environ 38 milliards $. MHI fournit des solutions intégrées et novatrices dans un large éventail d’industries, de l’aviation commerciale au transport en passant par les centrales électriques et turbines à gaz, de machines et d'infrastructures à des systèmes intégrés de défense et spatiaux. Avec l’acquisition du programme CRJ, l’avionneur nippon va ainsi renforcer sa position dans le secteur aéronautique et offrir une nouvelle synergie avec son programme MRJ (Mitsubishi Regional Jet) qui avait subi des retards. La combinaison devrait permettre à l’avionneur de se positionner sur le marché avec une gamme complète d’avions régionaux.

 

Photo : la gamme CRJ @ Bombardier

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.