21/06/2019

Eurofighter, bisbille sur le radar AESA !

image.jpeg

Si, les quatre partenaires du programme Eurofighter ont décidé d'investir sur l’avenir de l’avion, des différents subsistent cependant en ce qui concerne le radar AESA.  L’objectif est de maintenir la pertinence opérationnelle des « Typhoon II » et de lui permettre de rester en service jusqu’à ce qu’il soit remplacé par la nouvelle génération d’avions de combat d’ici 2040.

Connu sous le nom d'évolution à long terme (LTE), le paquet d'amélioration s'appuie sur le projet « Centurion » mis au point pour donner à la Royal Air Force les capacités air-sol de la frappe du  « Tornado », qu'elle avait retirée cette année, et comprend donc l'intégration du missile air-air à longue portée Meteor et du missile air-sol Brimstone.

Les études LTE, soit : 9 mois pour l'avion et 9 mois pour son moteur sont principalement axées sur l'amélioration du poste de pilotage et des systèmes de mission. Le système de guerre électronique et le moteur.

Le retard du radar AESA a un impact sur la compétitivité :

Le statut du futur radar AESA d'Eurofighter reste toutefois trouble et n'est pas mentionné dans la déclaration d'Eurofighter du 20 juin sur l'étude LTE. Le problème vient du fait que le radar AESA CAPTOR-E ne sera pas commandé par les quatre pays partenaires. Le nouveau radar va venir équiper les Eurofighter à l’exportation comme le Qatar, mais n’est pas la priorité de pays membre du consortium Eurofighter.

Par exemple, l’Angleterre se concentre sur le F-35 tout comme l’Italie. Ces deux pays ne peuvent pour l’instant investir dans le nouveau radar. A contrario, seul l’Allemagne est intéressée à l’obtention du radar CAPTOR-E pour ses futurs Eurofighter qui doivent venir remplacer les Tornado.

Le fait que les quatre pays ne soient pas en accord sur le radar AESA provoque une augmentation des coûts qui rend également l’avion moins attractif à l’exportation. Pour tender d’inverser la tendance, Airbus prépare une offre de mise à niveau des appareils exportés existants en vue d’une modernisation avec le radar CAPTOR-E.

1920px-ILA_Berlin_2012_PD_193-2.JPG

Photos : 1 Eurofighter Luftwaffe Radar CAPTOR-E @ Airbus DS

 

 

 

World Airlines Awards : Qatar Airways toujours première !

189F9A4A-A706-40C8-AF55-C241E7DE07E9.jpeg

Les meilleures compagnies aériennes du monde ont été révélées par de nouvelles récompenses par Skytrax, lors de la remise des prix du World Airlines Awards. Cela devient une habitude, le classement est dominés par les compagnies aériennes asiatiques et du Moyen-Orient.

Qatar Airways toujours première :

Une nouvelle fois, la compagnie Qatar Airways domine le classement et se maintient à la première place. Mais le transporteur a non seulement remporté le prix de la meilleure compagnie aérienne au monde, mais a également remporté plusieurs autres récompenses. Soit les prix pour : la meilleure classe affaires au monde, du meilleur siège au monde en classe affaires et de la meilleure compagnie aérienne du Moyen-Orient. «Devenir la première compagnie aérienne à être nommée« Compagnie aérienne de l’année »pour la cinquième fois est un exploit historique et combiné à trois autres récompenses importantes de Skytrax, témoigne des efforts inlassables de toute l’équipe de Qatar Airways.

Le Top 10 2019 :

Qatar Airways

Singapore Airlines

ANA All Nippon Airways

Cathay Pacific

Emirates

Eva air

Hainan Airlines

Qantas Airways

Lufthansa

Thai Airways

La seule compagnie aérienne européenne à sauver l’honneur est la compagnie allemande Lufthansa qui occupe la neuvième place. Singapore Airlines se classe à la deuxième place et avait également reçu le prix du meilleur personnel de cabine au monde en 2019, ainsi que la quatrième place pour The World’s Cleanest Airlines.

La compagnie aérienne japonaise ANA All Nippon Airway a pris la troisième place. La compagnie aérienne est arrivée à la troisième place du meilleur personnel de cabine au monde en 2019 et des lignes aériennes les plus propres au monde.

La quatrième meilleure compagnie aérienne a été Cathay Pacific, de Hong Kong, qui s'est classée au sixième rang du classement du meilleur personnel de cabine au monde en 2019 et à la huitième place des lignes aériennes les plus propres au monde.

Emirates a été élue cinquième meilleure compagnie aérienne en 2019.

Et du côté des « low-cost » :

Plus tôt cette année, les compagnies aériennes les moins chères d'Europe ont été nommées dans le Tableau 2019 de l’European Airlines League. Le classement a porté sur 20 compagnies aériennes et a tenu compte de facteurs tels que l’espace pour les jambes, la largeur des sièges, les coûts de réservation de sièges, le prix des repas et des boissons à bord ainsi que les frais de franchise de bagages.

Pour l’Europe :

EasyJet

Norwegian

Ryanair

Classement international , Top 10 :

AirAsia

EasyJet

Norwegian

Southwest

AirAsia X

Jetstar Airways

WestJet

IndiGo

Ryanair

Eurowings

 

Photo : A380 Qatar Airways @Qatar Airways