15/06/2019

Essais en vol d’un missile hypersonique depuis un B-52 !

203415_1F.jpg

Toujours le vaillant, le bon vieux Boeing B-52 « Stratofortress » a testé en vol un missile hypersonique de type AGM-183A ARRW, le 12 juin dernier. L’avion avait décollé des installations de la base à la base aérienne d’Edwards en Californie. Ce vol doit permettre e recueillir des données sur la gestion de l’environnement. (Modification de l’article suite à un correctif du communiqué initial).

Le test contenait des données sur les impacts de traînée et de vibration sur l’arme elle-même et sur l’avion porteur. Cet essai permet aux Etats-Unis d’avancer un peu plus dans le développement des armes hypersoniques. Selon le porte-parole de l’USAF l’AGM-183A ARRW devrait atteindre sa capacité opérationnelle dès l’année 2022.

Unknown-1.jpeg

Rappel :

L'US Air Force a octroyé un contrat de 780 millions de dollars à Lockheed Missile and Fire Control en 2017 pour développer l’ARRW, soit un Système hypersonique appelé boost glide, le véhicule utilise une fusée pour accélérer sa charge utile à des vitesses élevées, avant que la charge utile ne se sépare de la fusée et glisse sans puissance vers sa destination à des vitesses hypersoniques allant jusqu'à Mach 20.

L’AGM-183A ARRW :

L'arme de réaction rapide lancée par air AGM-183A (AARW) est une arme de frappe hypersonique mise au point par l'US Air Force (USAF). Lancée à haute altitude haute altitude l'ogive va venir à Mach 20 frapper une cible au sol. Le missile AGM-183A pourrait être déployé par des bombardiers tels que B-1, B-2 et B-52, ainsi que par le futur B-21.

Unknown.jpeg

Photos :Essai de l’ARRW depuis le B-52 @ USAF