10/06/2019

Vol inaugural pour le 3ème Gripen E !

0.jpeg

Saab a effectué le premier vol de son troisième Gripen E, le 39-10. L’avion a effectué une sortie de 57 minutes depuis les installations de l’avionneur à Linkoping aujour’dhui.

Piloté par Jakob Hogberg, pilote expérimental de Saab, le monomoteur rejoint ainsi les deux modèles précédents, qui avaient commencé les essais en vol en juin 2017 et en novembre 2018, respectivement. Le Gripen E n° 39-10 est au standard de production le plus proche.

Avec l’arrivée du Gripen E 39-10, les essais vont encore s’accélérer. Les essais du système tactique sont également en cours. Les avions de test ont maintenant dépassé largement les 100 heures de test en vol. Six pilotes travaillent actuellement sur le programme d’essai dont quatre sont dédiés au modèle E. Selon un pilote d'essai, l'avion 39-8 a effectué à lui seul 100 heures de vol, une référence déjà vérifiée: la plate-forme est soumise à des tests et à des inspections.

Le test pilote a également révélé: «Nous avons commencé à tester le nouveau système EW, c’est un système ambitieux et nous en attendons beaucoup. Il a été construit pour un environnement différent de celui des anciens missions de combattants ».

En outre, l'avion a volé et tiré le missile Meteor. De plus, la suite d'armes du Gripen E comprend des capacités air-air telles que les capacités de missiles AMRAAM, IRIS-T et AIM-9. L’avionique comprend un capteur passif de recherche et de poursuite infrarouge et des capteurs HMD. Un autre domaine clé pour la plate-forme est son développement de l'affichage du poste de pilotage. Celui-ci comprend un écran large, un affichage tête haute et un affichage monté sur le casque.

Par ailleurs, le biplace 39-7, soit l’avion de développement  (NG) devrait également reprendre ses vols dans un avenir proche pour appuyer le programme. Le 39-7 a récemment fait l’objet de mises à jour, notamment l’installation d’un nouveau dispositif d’affichage à grande surface dans le cockpit arrière, soit le grand écrans couleurs multifonction.

Eddy de la Motte, directeur de la division Gripen E/F de Saab, a déclaré fin avril que son objectif était de faire voler huit des avions de la nouvelle génération d'ici la fin de l'année, dont quatre appareils de production en cours de finalisation à Linkoping.

L’armée de l’air suédoise recevra 60 Gripen E, le premier client à l’exportation, le Brésil, à déployer une flotte de 36 personnes comprenant 28 exemplaires monoplaces et huit avions de type F à deux places.

Photo :premier vol du Gripen E  39-10 @ Saab