19/05/2019

Sukhoi Su-57 au menu de l’aviation russe !

5352117.jpg

L'armée de l'air russe doit acquérir d'ici 2028 76 avions de cinquième génération Sukhoi Su-57 a déclaré le président russe Vladimir Poutine lors d'une réunion sur les questions liées à la défense à Sochi cette semaine.  Il a également signalé que plus de 1’000 nouveaux aéronefs à voilure fixe et à voilure tournante avaient été livrés aux forces russes de 2013 à 2018, ce qui représentait plus de 65% de la flotte actuelle. 

Le plan du programme d'armement de l'État présenté par le ministre de la Défense, Sergei Shoigu, met l’accent en ce qui concerne la Force aérienne sur une continuité de la modernisation. Le Sukhoi Su-57 représente le principal effort. Dans un premier temps, il était prévu d’acquérir un premier lot de 16 appareils. Mais la forte pression du Ministère de la Défense a poussé les fournisseurs à réduire les coûts de fabrication de l’avion. Au total se sont trois régiments qui seront doté du nouvel appareil.

Le Sukhoi Su-57 :

Le nouvel avion dispose d’un nombre considérable de nouveauté avec notamment le mode « Supercroisière », l’adjonction de la fusion des données et une signature radar réduite. Le Su-57 est doté d’une centrale de navigation inertielle BINS-SP2M à gyrolasers qui permet de gérer automatiquement les informations de navigation et ceci même si la réception GPS (Glonass) ne fonctionne plus. L’avion dispose de commandes de vol électriques et multiplexées avec un système mécanique en « back-up » permettant de ramener l’appareil à destination en cas de défaillance généralisée du système électrique. Un système de communication S111-N avec deux radios cryptées UHF/VHF, une liaison de données complète le tout.

Les moteurs actuels du Su-57 Izd117 ne sont pas définitifs et représente une variante fortement modernisée de l’AL-31F équipant le Su-27 Flanker.  Le futur moteur qui est encore aux essais, l’Izd 30 permettra le mode de la « Supercroisière » avec un rapport poids puissance supérieur avec la poussée vectorielle.

On notera que le Su-57 dispose d’une extension mobile le LEVCON (Leading Edge Vortex Controllers) qui vient se positionner devant l’aile et permet de combiner l’effet des plans canards avec celui des extensions des bords d’attaques. Ce système permet à l’avion moins sujet à des pertes de portances lors d’angles d’attaques élévés.

Le Sukhoi Su-57 dispose de cinq radars intégrés développés par NIIP Tikhomirov MIRES (MultifunctionIntegrated Radio-Electronic System) ce dernier est composé de deux ensembles de capteurs principaux: soit le radar AESA en bande X N036 dans le nez, deux radar AESA en bande X N036B placés à côté du cockpit en amont, deux radars AESA en bande L N036L placés sur les bords d’attaques. De fait, le Su-57 peut "voir"  sur une plage de 270° autour de l’appareil. Les performances précises des radars ne sont pas encore connues malgré tout les premiers chiffres parlent d’une capacité de détection montant jusqu’à 400 Km (donnée estimée) en air-air et en fonction de la taille de la cible avec la possibilité de détecter 62 cibles et d’en engager 16 simultanément en air-air tandis que le système peut assurer l’engagement de 4 cibles en air-sol simultanément.

En ce qui concerne la guerre-électronique, l’avion dispose du système de contremesures L402, soit un ensemble de nombreux capteurs qui assure une protection spécifique.

En ce qui concerne l’armement, l’avion emporte une vaste gamme de missiles air-air : K-74M2, K-77M et IZD80. Pour l’air-sol : le Kh-38M, Kh-58USK, Kh-59MK2 et KAB-250 sans oublier le BrahMos. Un canon GDh-301 de 30mm vient compléter l’équipement.

4987545.jpg

Photos : 1Su-57 @ VVS 2Su-57 @ Max Briansky

Commentaires

Bonjour à tous.
Je sais pas ce que vaut cette machine , mais là , faut reconnaître que cet avion est superbe !!!!!

Écrit par : Romain | 21/05/2019

@romain, c'est sûr c'est un joli bestiaux.

Écrit par : Funky | 22/05/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.