15/05/2019

Le F-35 rejoint un escadron d’agresseurs !

17961BDB-9DA7-4142-A0EF-970E0340E5C0.jpeg

C’est une petite surprise, mais il s’agit surtout d’une réaction très intelligente de l’US Air Force. Cette dernière a annoncé la création d'un nouvel escadron d'agresseurs doté d’avion de combat Lockheed-Martin F-35A « Lightning II ». L’objectif étant d’entraîner le combat aérien dissemblable et d'évaluer et de développer de nouvelles tactiques. Ces appareils seront basés à Nellis AFB dans le Nevada au sein de la 57ème escadre. 

Des F-35 de première génération :

Pour ce faire, l’US Air Force va réactiver l’escadron 65 qui recevra des F-35A. Les appareils qui seront affectés à cette unité sont tous des F-35A provenant des premiers lots livrés  et qui sont techniquement inaptes au combat réel. Par contre, ces appareils seront spécifiquement adaptés pour cette mission. Le transfert des F-35A à la 65ème AGRS devrait commencer au début de 2022. La plus part proviendront de la base aérienne d’Eglin. Celle-ci, recevra en contre partie des F-35A fraichement sortis des lignes d’assemblages de Lockheed-Martin. Selon l’US Air Force l’unité des agresseurs dotés de F-35 devrait être constituée pour fin 2023. 

Développer la guerre en réseau :

L'utilisation de F-35 furtifs permettra au 65ème AGRS de reproduire des tactiques et des capacités d'adversaires potentiels de la cinquième génération. On pense par exemple au J-20 chinois et au Su-57 russe. Le système de guerre électronique intégré du F-35A va notamment permettre de « jouer au méchant » et de reproduire de différentes manières et de tromper les systèmes de capteurs alliés. En finalité, il s’agira pour le F-35 de manipuler sa propre signature pour entraîner les pilotes alliés  à se familiariser de ce à quoi le méchant peut ressembler lors d'un combat réel.

Un entrainement multiple :

L’US Air Force veut de part cette décision accentuer la formation de ses unités, tant dans la continuité du combat aérien traditionnel qu’en direction de la guerre en réseau et de la furtivité. On peut reconnaitre ici que l’US Air Force prend très au sérieux la menace posée par les adversaires au cours de la prochaine décennie et que la mission de l'agresseur est absolument essentielle pour y faire face.

Photo : F-35 @USA

Commentaires

Alors ça c'est une sacré surprise, je commençais à croire qu'il aurais jamais d'agressor "récent".

Écrit par : Funky | 16/05/2019

Cette information n’est absolument pas anodine....

Le combat aérien a déjà (et va de plus en plus ) fortement changé de nature avec l'avènement des avions de combat furtifs.... beaucoup de pratiques de pilotage de combat sont à revoir et il est donc intéressant de se mettre en conditions réalistes.
On sait déjà depuis un moment que les pilotes de chasse expérimentés doivent réapprendre en partie leur métier quand ils passent sur un avion furtif ... de la même façon il est naturel de s’entraîner au mieux face à un type d’avion qui sera très présent dans les armées majeures dans 20 ans.

Écrit par : Dany40 | 21/05/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.