12/05/2019

Boeing prépare la modernisation de l’EA-18G « Growler » !

ea18g_vx31_29-web-lr1.jpg

Boeing a commencé les travaux de conception visant à moderniser la flotte d’avions de guerre électronique EA-18G « Growler » de la marine américaine.

L'avion mis à niveau sera désigné » Growler Block II » et comprendra des fonctionnalités déjà intégrées au F/A-18E/F « Advanced Super Hornet » BlockIII, telles que le système de cockpit avancé et les réservoirs de carburant conformes. Il inclura des capteurs améliorés et un package d'attaque électronique amélioré.

L’avionneur américain a débuté le travail en collaboration avec la marine américaine sur des études d'architecture initiales.  Un financement a par ailleurs été débloqué par l’US Navy, et qui a permis de renforcer les exigences et de faire passer la conception du « Growler Block II » à un examen des exigences fonctionnelles du système pour cette année encore.

Pour Boeing et l’US Navy, Il s’agit de renforcer la sensibilité des capteurs. En effet, la majeure partie des capteurs qui équipent le « Growler » ont été développés dans les années 90, si de nombreuses mise à jour ont été effectuées, il est temps de procéder à une amélioration progressive des systèmes dans leur ensemble. Pour l’instant, Boeing et la Navy ne communiquent pas sur les types de capteurs concernés.

Cependant, quelques informations ont été données. Le « Growler Block II » aura une architecture de système ouverte permettant des mises à niveau logicielles et matérielles plus rapides. Cela permettra à l’avion d’avoir une évolution continue et rapide dans le temps afin de pouvoir s’adapter au plus vite à l’évolution des menaces. Le « Growler Block II » disposera de la puissance informatique nécessaire à la gestion des véhicules aériens sans pilote (UAV) par exemple.

De son côté, l’US Navy n’a pas encore décidé du nombre de « Growler » qu’elle souhaite améliorer, bien que ce soit potentiellement l’ensemble de la flotte de160 avions. Il semble également que l’Australie qui est dotée du « Growler » puisse être intéressés. Les premier « Growler BlockII » devraient être disponible pour 2025.

Nouveau système de brouillage :

US_Navy_Next_Generation_Jammer_Raytheon_1.jpg

Une nouvelle nacelle de brouillage est en cours d’intégration sur la flotte actuelle de « Growler » et sera également disponible sur la future nouvelle version. En 2013, l’US Navy a choisi Raytheon pour fournir le « Jammer Next Generation » pour remplacer les systèmes ALQ-99 utilisés sur les avions d’attaque électroniques aériens EA-18G. En 2016, la US Navy a attribué à Raytheon un contrat d’ingénierie et de développement de fabrication (EMD) pour le brouilleur de nouvelle génération.

La nouvelle nacelle utilise les dernières technologies numériques, logicielles et à réseaux à balayage électronique actif, et fournira des capacités améliorées d'attaque électronique aéroportée pour perturber et dégrader les systèmes de défense aérienne et de communication terrestre ennemis.

 

DNqsi17VwAAqi3M.jpg

Photos : 1 EA-18G « Growler » @ USN 2 la nouvelle nacelle de brouillage @ Raytheon 3Le Growler BlockII @ Boeing

 

 

Commentaires

Dans le cadre d'air2030, si la Suisse choisit le super Hornet comme nouvel avion de chasse, est-ce que l'achat d'un petit nombre d'appareils en configuration EA-18G serait possible? Cela présenterait un gros gain de capacité par rapport aux F-5F ou au PC-9 utilisés actuellement.

Écrit par : Norbert | 12/05/2019

@Norbert, Non car la Suisse n’a pas de vocation à allez frapper un pas extérieur.

Écrit par : Pk | 13/05/2019

le EA-18G est un avion de guerre électronique donc un avion complétement décalé de ce que la Suisse cherche pour sa police aérienne.
c'est un avion qui sert uniquement à brouillé les radars ennemie mais aussi les détruire au passage.
donc y ne convient en rien pour la Suisse.

Écrit par : michel | 13/05/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.