06/05/2019

RUAG livre un quatrième Do-228NG au Japon !

60502376-F484-4157-A2C9-46DE4B56B32D.jpeg

 

Le japonais New Central Airservice (NCA) a réceptionné son quatrième appareil de type Dornier Do-228 « Next-Generation » (NG) au groupe d'aéronautique et de défense RUAG basé à Emmen dans le canton de Lucerne. Cette vente fait suite à l'annonce de RUAG, confirmant la production en série du programme Dornier 228NG.

La société japonaise New Central Airservice exploite sa flotte de Dornier Do228NG dans des configurations de passagers et de fret, dans des conditions difficiles. Le Dornier Do228NG permet à la NCA de maintenir ses opérations entre le continent japonais et les îles éloignées d’Izu, un plan de vol qui leur est confié par leur gouvernement municipal. Thomas Müller, directeur du programme Dornier 228 de RUAG MRO International, explique: «La NCA a besoin d'un avion dont la fiabilité et les performances constantes ont été prouvées dans des conditions difficiles, telles que les forts fronts météorologiques, les vents forts et les vents de travers, ainsi décollage et atterrissage dus à des pistes d'atterrissage de courte durée. Le Dornier Do228NG continue d’être la solution exceptionnelle du secteur face à ces problèmes », confirme-t-il.

RUAG Maître d’œuvre du Do228 NG :

Les Dornier Do228 NG sont produits à Oberpfaffenhofen en Allemagne, mais la modernisation est installée sur le site de RUAG Aerospace à Emmen (LU). Le Do228 modernisé comprend un cockpit numérique couplé à une avionique EFI890 Universal Avionics System, des moteurs Garrets TPE 331-10 sont dotés d’une nouvelle hélice à 5 pales en composite produit par MT-Propellers. La structure a été considérablement renforcée. Le Do228NG peut aujourd’hui pratiquer des décollages et atterrissages court sur piste non préparée, de plus l’appareil permet une permet en œuvre facilitée en zone de brousse. L’appareil peut dorénavant rester 10 heures en vol avec des variations de vitesse et d’altitude. Au total, RUAG Aerospace a effectué près de 300 modifications qui rendent aujourd’hui, le Do228 de nouvelle génération plus efficace.

A ce jour les commandes pour le NG sont : 12 appareils pour la marine indienne, 10 pour le Vénézuela (en attente de paiement) et 1 pour la marine allemande.

Photo : Do-228NG de la NCA @ RUAG

Commentaires

Ruag a racheté les productions du Do228 NG à Dornier mais ça veut dire quoi au juste ? Les plans de fabrication, licence, aujourd’hui c’est Ruag le propriétaire de cet avion ?
Le Do228 NG est-il le remplaçant du PC6 porter.

Écrit par : michel | 06/05/2019

Pour les droits de licence, honnêtement je ne sais pas. Mais pour le remplacement, le Do.228 est bien plus gros que le PC-6, il opére à partir de pistes décentes, il est bimoteur, bref c'est un avion complètement différent.

Pour ce qui est du PC-6, c'est comme pour le DC-3 ou le C-130 : il est irremplaçable :-) !

Écrit par : Luc | 08/05/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.