29/04/2019

Brésil, 14 AMX seront modernisés !

270874267.jpg

L’armée de l’air brésilienne (FAB) ne modernisera finalement que14 avions d’attaque légers Alenia-Embraer AMX au lieu des 43 initialement prévus à confirmé l’organisme de passation des marchés de la Comissão Coordenadora do Programme (COPAC).

Le Brésil a reçu 56 avions AMX soit 45 A-1A et 11 A-1B). Cependant, le nombre d’avions à moderniser a été réduit en raison de contraintes budgétaires.  

Le dernier plan de modernisation vise la modernisation de 11 A-1As et de trois A-1B. Le premier A-1M modernisé a été reçu en septembre 2013.

Par ailleurs, la FAB va recevoir à la fin de cette année,  ses premiers avions de combat multirôles Saab Gripen E/F MS21. De fait, le besoin de maintenir l’AMX en service se fait moins important.

L’AMX modernisé :

1173983627.jpg

La modernisation des AMX italo-brésilien comprend une adaptation des systèmes similaires à ceux montés en rattrapages sur les F-5M et A29 «Super Tucano» en activités au sein de la FAB. Afin, d'offrir le plus grand bénéfice possible, le programme de mise à niveau a pour but une avionique commune, contribuant à une meilleure standardisation de l'orientation et de la formation des pilotes aux instruments. Cette communauté offre un niveau de standardisation et de nombreux avantages opérationnels, tels que l'amélioration de la doctrine d'emploi au sein de la FAB et un meilleur rendement en termes d'heures de vol. Le cockpit de l’AMX A-M1 comprend un système numérique axé avec trois écrans multifonctions, qui remplace les instruments conventionnels. Une centrale inertiel laser a été ajoutée, ainsi qu’un HUD de nouvelle génération. L’avion est doté d’un système de régénération d’oxygène de type OBOG. En matière de radar, le «Grifo» de Selex-ES est amélioré et reçoit des améliorations en matière de détection et de contre-mesures électronique. L’adjonction d’un nouveau câblage permet l’usage d’une nouvelle génération d’armement guidé par laser, par exemple.

Rappel :

L'AMX italo-brésilien est le seul avion d'attaque léger en service qui ne soit pas dérivé d'un avion d'entrainement. Conçu pour succéder au Fiat G.91 et équiper l'Aeronautica Militare Italiana (AMI), l'AMX a été lancé en 1978 par Aeritalia (alias Alenia) et Aermacchi, rejoints en 1980 par Embraer qui produisait l'Aermacchi MB 326 alias AT-26 « Xavante » sous licence pour la Força Aérea Brasileira (FAB). L'AMX monoplace a volé le 15 mai 1984. Les premiers AMX sont entrés en service fin 1989 dans l'AMI et la FAB. Propulsé par un turboréacteur Rolls-Royce Spey, l'actuel AMX est pourvu d'une avionique moderne comprenant un viseur tête-haute et d'un écran multifonction d'Alenia ainsi que d'une centrale inertielle Litton LN39. Il est équipé d'un télémètre-radar Elta EL/M-200 1B (AMI) ou Tecnasa/SMA SCP01 (FAB). Les versions italiennes et brésiliennes se distinguent aussi par leur armement fixe: un canon de 20 mm GE Vulcan M61 pour l'AMI ou deux canons GIAT DEFA 554 de 30 mm pour la FAB.

3109466763.jpg

Photos : 1 le premier AMX de la FAB modernisé Cockpit modernisé l’AMX @ FAB

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.