19/04/2019

Hélicoptère Tigre, fin de crise en Australie !

tiger-800x444.jpg

Le feuilleton des hélicoptères « Tigre » australiens à trouvé une fin heureuse. Airbus a obtenu une prolongation du contrat de soutien à la vie de l’hélicoptère de reconnaissance armé (ARH) « Tigre » de l’armée australienne par le ministère de la Défense australien.

Rappel :

En 2015, l’Australie avait signifié son mécontentement à Airbus en ce qui concerne sa flotte d’hélicoptères Tigre ARH. Unrapport annuel de la défense de l'Australie a montré que les hélicoptères Tigre avaient volé 3’000 heures dans une période de 12 mois, soit bien en dessous des 6.000 heures recherchés. L'armée dénoncait notamment que la motorisation des Turbomeca MTR de l'hélicoptère ont un coût plus élevé que prévu. L’australienne se plaingnait de la difficulté pour obtenir des pièces détachées et que plusieurs incidents impliquant de la fumée dans le cockpit avait été relevés. 

Menace de remplacement :  

N’obtenant pas satisfaction, Canberra avait en octobre dernier lancé une demande d'informations sur les "hélicoptères de reconnaissance" afin de soutenir les opérations spéciales. Le projet visant le remplacement de la flotte actuelle d’hélicoptères Airbus Tigre ARH de reconnaissance armée. Cette menace a eu les effets escomptés.

Réaction d’Airbus :

L’hélicoptériste a réagit à la menace en lançant un travail de profondeur dans le but d’améliorer les performances de la flotte australienne.

L'extension TLS couvrant le programme ARH jusqu'en 2025 comprend:

 

  • maintenance plus poussée des appareils et des composants;
  • maintenance opérationnelle des aéronefs affectés à la formation;
  • formation du personnel navigant et des techniciens, y compris la maintenance du matériel de formation;
  • services de conception, y compris incorporation de la conception OEM;
  • développement et test de systèmes et de logiciels;
  • Prise en charge complète des pièces, notamment MRO, achats, stockage et distribution;
  • publications techniques; politique de maintenance; et gestion de flotte.

 

2571168438.jpg

Photos :Tigre ARH australien @ RAAF

CRJ900 pour Uganda Airlines !

cq5dam.web.750.750.jpeg

 

Bombardier Avions commerciaux a célébré la livraison des deux premiers biréacteurs régionaux CRJ900 sur quatre avions commandés par Uganda National Airlines Company, en juillet 2018. Cette nouvelle compagnie aérienne a choisi Bombardier et ses biréacteurs régionaux CRJ900 dotés de la cabine ATMOSPHÈRE pour ses débuts. Uganda Airlines devient ainsi le premier exploitant en Afrique à offrir cette expérience de cabine améliorée.

La cérémonie de livraison du biréacteur CRJ900 s’est déroulée sur les installations de Bombardier à Mirabel, au Québec, en présence de dirigeants d’Uganda Airlines et de Bombardier Avions commerciaux, ainsi que de plusieurs employés d’usine qui ont construit ces biréacteurs CRJ900.

« Nous sommes ravis de lancer nos activités avec le chef de file des biréacteurs régionaux dans le monde. Nous sommes impatients d’offrir l’expérience passager la plus moderne de l’aviation régionale aux Ougandais et à l’échelle de l’Afrique », a dit Ephraim Bagenda, chef de la direction, Uganda National Airlines.

La gamme CRJ :

Toutes les 10 secondes, un biréacteur régional CRJ Series décolle quelque part dans le monde. La gamme d’avions CRJ Series a transporté près de 1,6 milliard de passagers pour devenir le programme de biréacteurs régionaux le plus populaire du monde. Les biréacteurs régionaux CRJ Series partagent les avantages d’éléments en commun qui assurent la souplesse des exploitants et leur permettent d’optimiser leurs flottes afin de répondre aux exigences particulières de chaque marché. Aucun autre avion régional n’offre ce potentiel. Optimisés pour les liaisons régionales moyen-courriers, ces avions procurent un avantage pouvant aller jusqu’à 10 % sur le plan des décaissements d’exploitation comparativement aux avions à réaction concurrents.

Depuis son lancement, la gamme de biréacteurs régionaux CRJ Series a stimulé le marché de l’aviation régionale. En Amérique du Nord seulement, elle représente plus de 20 % tous les départs par avion à réaction. À l’échelle mondiale, cette gamme d’avions assure plus de 200 000 vols par mois.

La gamme d’avions CRJ Series compte plus de 100 propriétaires et exploitants dans environ 49 pays et la flotte mondiale a enregistré plus de 45 millions d’heures de vol. À ce jour, Bombardier a enregistré des commandes fermes pour 1 902 avions CRJ.

Photo :CRJ900 Uganda Airlines @ Bombardier