16/04/2019

Essais en vue du vol inaugural pour le KAI LAH !

yourfile.jpg

Korea Aerospace Industries (KAI)  a effectué le premier test au sol sur le moteur de son hélicoptère de développement Light Attack (LAH). L’essai a eu lieu au centre de production de la société à Sacheon et marque la dernière étape des essais au sol, indique la société. Un premier vol pourrait avoir lieu avant le milieu de l'année.

KAI a pour objectif d'achever le développement du LAH en novembre 2022 et de lui permettre d'entrer en service en 2023. Les hélicoptères H155 d’Airbus constituent la base de la famille LCH / LAH. 

La conception du LAH a débuté en juin 2015, trois mois après qu'Airbus et KAI avaient annoncé le programme commun LAH / LCH basé sur le H155, qui s'appuie sur le succès de la précédente équipe d'hélicoptères utilitaires coréens ayant produit le « Surion » lui-même basé sur le « Super Puma ». La conception de base du LAH a été achevée en août 2016 et la conception détaillée en novembre 2017. Le premier exemple devrait effectuer son premier vol en mai 2019, les premières unités devant entrer en service en 2023.

Pour son rôle d'attaque légère, le LAH est équipé d'une tourelle de détection sur le nez, sous laquelle se trouve un canon tri-tubes de 20mm. Des pylônes latéraux de chaque côté de la cabine peuvent monter diverses armes et nacelles.

Le LAH est propulsé par le nouveau moteur de Safran, Arriel 2L2, qui est la variante la plus puissante de la famille Arriel.

KAI prévoit de construire environ 200 LAH pour l'armée de la République de Corée afin de remplacer les Bell AH-1 « Cobra » et les MD 500 « Defenders » vieillissants. Ils serviront aux côtés du Boeing AH-64E « Apache Guardian », dont 36 ont été acquis. Le LAH doit également être offert à l'exportation. En novembre 2015, KAI et Airbus ont signé un protocole d'accord couvrant le marketing commun et l'assistance après-vente mondiaux pour LAH et LCH. 

2655474797.jpg

Photos :le KAI LAH @KAI

 

Cessna produit le 200ème Citation Latitude !

 

12D1B922-A446-4399-86D1-C0AF60234034.jpeg

 

L’avionneur américain Cessna vient de produire le 200ème jet d’affaires de type Citation « Latitude » au sein de sa chaîne d’assemblage située à Wichita.  Depuis sa mise en service en 2015, la flotte de « Latitude » a accumulé plus de 150’000 heures de vol.

Le Citation «Latitude» :

Le Citation «Latitude» vient s'insérer dans la gamme du constructeur entre le Citation «XLS+» et le Citation «Sovereign», il peut transporter jusqu'à huit passagers avec une charge utile de carburant plein de 1.000 livres (454 kg) avec une vitesse de croisière maximale de 442 noeuds, une vitesse vraie (819 kilomètres à l’heure) et une distance franchissable de 2’000 nautiques miles (3704 km). L'avion est proposé au prix de départ de 13,9 millions de dollars US. Selon les spécifications,  l'avion peut être exploité sur les aéroports avec des pistes  courtes de l’ordre de  3’900 pieds (1’189 mètres).  Le plafond pratique  maximum est de 45.000 pieds (13’716 mètres) et peut grimper directement à 43 000 pieds (13 106 mètres) en 23 minutes. L’avion reprend de ces deux cousins la formule aérodynamique générale, avec notamment une voilure à faible flèche et un empennage cruciforme, le «Latitude» est néanmoins doté d'un nouveau fuselage avec une cabine "full stand up" de 1,83 m de haut pour 1,95 m de large. Pour les moteurs, Cessna a choisi de reprendre ceux qui motorisent le «Sovereign», soit  des Pratt & Whitney Canada PW306, mais dans une version légèrement différente, le  PW306D qui fournit jusqu'à 25,35 kN de poussée. Le Citation «Latitude» est construit majoritairement en aluminium et n’est pas équipé de commandes de vol électriques.

L’intérieure cabine :

La cabine principale pour les passagers est de 77 pouces de large (1,95 m) avec une hauteur de 72 pouces (1,83 mètres), soit la plus large dans l'histoire du constructeur. La disposition des sièges standards accueille les passagers dans un club unique avec un avant, orientés vers le côté double canapé. Six sièges piédestal  avant et arrière de 7 pouces (0,18 m) et latéralement 4 pouces (0,10 m) sur la base du siège avec 180 degrés capacité de pivotement et positions d'inclinaison infini. L’éclairage cabine est indirect et ceci grâce à des LED à ajustement variable.

Le Citation Latitude est capable de voler non-stop entre des villes comme Los Angeles à New York, de Houston et Bogota, de Rome à Dubaï et de Singapour à Pékin.

Photos : 1 le 200ème Latitude 2 Cockpit @ Cessna