16/04/2019

Essais en vue du vol inaugural pour le KAI LAH !

yourfile.jpg

Korea Aerospace Industries (KAI)  a effectué le premier test au sol sur le moteur de son hélicoptère de développement Light Attack (LAH). L’essai a eu lieu au centre de production de la société à Sacheon et marque la dernière étape des essais au sol, indique la société. Un premier vol pourrait avoir lieu avant le milieu de l'année.

KAI a pour objectif d'achever le développement du LAH en novembre 2022 et de lui permettre d'entrer en service en 2023. Les hélicoptères H155 d’Airbus constituent la base de la famille LCH / LAH. 

La conception du LAH a débuté en juin 2015, trois mois après qu'Airbus et KAI avaient annoncé le programme commun LAH / LCH basé sur le H155, qui s'appuie sur le succès de la précédente équipe d'hélicoptères utilitaires coréens ayant produit le « Surion » lui-même basé sur le « Super Puma ». La conception de base du LAH a été achevée en août 2016 et la conception détaillée en novembre 2017. Le premier exemple devrait effectuer son premier vol en mai 2019, les premières unités devant entrer en service en 2023.

Pour son rôle d'attaque légère, le LAH est équipé d'une tourelle de détection sur le nez, sous laquelle se trouve un canon tri-tubes de 20mm. Des pylônes latéraux de chaque côté de la cabine peuvent monter diverses armes et nacelles.

Le LAH est propulsé par le nouveau moteur de Safran, Arriel 2L2, qui est la variante la plus puissante de la famille Arriel.

KAI prévoit de construire environ 200 LAH pour l'armée de la République de Corée afin de remplacer les Bell AH-1 « Cobra » et les MD 500 « Defenders » vieillissants. Ils serviront aux côtés du Boeing AH-64E « Apache Guardian », dont 36 ont été acquis. Le LAH doit également être offert à l'exportation. En novembre 2015, KAI et Airbus ont signé un protocole d'accord couvrant le marketing commun et l'assistance après-vente mondiaux pour LAH et LCH. 

2655474797.jpg

Photos :le KAI LAH @KAI

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.