22/03/2019

L’US Navy commande l’Advanced Super Hornet !

 

CCCDE59C-4B3D-4835-8994-B0E6960C7AE2.jpeg

L’US Navy commande 78 Boeing Advanced Super Hornet ( Super Hornet blockIII), soit une première pour la nouvelle  version de l’avion qui viendra compléter les F-35. D’autres sont attendues d’ici 2025. Cette achat est important pour Boeing, notamment en ce qui concerne la vente potentiel à des clients à l’exporration comme la Finlande et la Suisse  par exemple.

L’Advanced Super Hornet (Super Hornet Block III) :

Le projet « Advanced Super Hornet » est basé selon le constructeur Boeing sur le même principe que le F-15 « Silent Eagle ». L’objectif étant de répondre aux besoins anticipés de la crise à des fins de coût-efficacité améliorés concernant des technologies de furtivité. Cette solution permet avec un coût abordable, de répondre aux futurs besoins de survie d’un avion de combat. Tout comme sur le « Silent Eagle », on appliquer une amélioration de la furtivité des revêtements et de la signature radar de l'avion, avec le montage de trappes qui permettent le transport des armes en interne (CFTS). La particularité résident dans le fait, qu’il est possible en fonction de la mission, de choisir entre le transport en interne ou de revenir au transport traditionnelle.

Une autre amélioration est l'aérodynamique Digital Flight Control System, qui améliore la fiabilité de l'avion et réduit le poids de la  cellule. L’adoption d’une peinture absorbante sur l’ensemble de la cellule contribue également à la diminution de la signature radar. L’adjonction de réservoirs de carburant supplémentaires sur l’épine dorsale de l’avion en augmente le rayon d’action, permet de supprimer les réservoirs sous les ailes pour de l’armement additionnel, le cas échéant.

Un nouveau système de guerre électronique Digital Electronic Warfare System (DEWS) qui travaille de concert avec le radar Raytheon Electronic Scanning Array (AESA) permet une optimisation des différents capteurs et senseurs. L’avionique comprend un écran géant couleur. L’avion est doté d’un capteur IRST. En matière de motorisation, l’appareil est doté de deux General Electric F414-440 qui augmentent la puissance de 20%. 

Selon Boeing, le « Super Hornet Block III » peut ainsi effectuer la plupart des missions imaginées pour le F-35C à l’exception de la pénétration furtive.

 

Commentaires

Confirmation de la tendance : en plus de se révéler être encore en-dessous des attentes mises en lui , le F 35 est un "éléphant blanc" terriblement coûteux , que même le Pentagone ne peut se payer . Ces versions améliorées du F 15 ou du F 18 sont une manière discrète de tourner la page F 35 ( Rappel : qui se souvient encore du F 117 ? ) . Et de donner son tour à Boeing de profiter des prébendes du Pentagone , n'oublions jamais cet aspect des choix en matière d'équipements militaires...Il n'empêche que l'aventure F 35 aura précipité l'aéronautique US vers une nécessité urgente de renouvellement de son offre , l'essentiel des capacités financières notamment ayant été aspirées par le monstrueux programme F 35 . Reste toujours LA question des clients fidèles extérieurs , européens notamment : on fait quoi maintenant ?

Écrit par : philbeau | 22/03/2019

Après les commandes de F-15x et le F18 Advanced il est clair que cela démontre que les USA ne croient plus au F-35 et n'attendent plus grand chose de sa part. Il est maintenu uniquement pour réussir l'export.
Au final, l'avion (raté) que l'Amérique ne veut plus c'est l'Europe qui va l'acheter, quelle ironie.
Je pense que la Suisse verrait en ce F-18 Advanced un parfait successeur de son F-18.

Écrit par : Albert66 | 22/03/2019

Au-delà de la confirmation que la navy ne veut pas du f-35C, je pense qu'effectivement le F-18 devient une redoutable solution pour de nombreux pays puisqu'il est confirmé pour de nombreuses années par la navy. PK signalait la suisse et la finlande mais on peut aussi citer le canada.

Écrit par : herciv | 22/03/2019

@philbeau
Oui surtout que si le volume de commandes baisse, mécaniquement le prix d'achat réel risque d'augmenter. Pour rappel il n'y a aucune référence à un prix ferme avec le f-35 puisque celui-ci n'est connu que quand la LRIP a fini d'être négociée. LM e prend contractuellement aucun risque.

Écrit par : herciv | 22/03/2019

@herciv : je pense aussi que le F18 Advanced , ou le F15 Silent Eagle sont des choix sur mesure pour des pays comme le Canada ou l'Australie ; mais en ce qui concerne le Canada, il y a la question du contentieux avec Boeing sur le Bombardier CSeries...Pour la Suisse et la Finlande , avec cette nouvelle offre , la concurrence trouve à qui parler , reste le prix...

Écrit par : philbeau | 22/03/2019

C’est quand même un bel avion ce F18E et il n’a pas fini sa carrière … la prochaine génération devrait être plus furtif avec dans le futur je pense les armes laser qui mettra fin au bon vieux missile.
3 avions que l’on verra évolués encore très longtemps, ce sera le F15, F16, F18, nous y verrons des versions tellement évoluées que ça n’aura plus rien à voir avec les versions actuelles.

Écrit par : michel | 22/03/2019

C’est assez incroyable les extrapolations orientées que certains arrivent à faire en regardant une info juste sous un angle qui nourrit leurs certitudes.

Revenons une fois de plus aux faits :

- Commande annoncée de F-35C de l’US Navy (bien avant toute idée d’un Advanced Hornet) : 247 (2015) devenus 273 (2018) F-35C
- Flotte aéronavale (tout modèle de F-18) de l’Us Navy :
257 F/A-18 B/C (Hornet)
512 F/A-18 E/F (Super Hornet) (commandes en cours incluses)

Ohhh comme c’est étrange le nombre de F-35C commandé correspond exactement au nombre de Hornet (la version de F-18 la plus ancienne de l’inventaire).
Par contre il reste plusieurs centaines d’avions de l’inventaire que le F-35C n’a jamais été voué à remplacer et qu’il va falloir remplacer (car rien d’autre de prévu ...). Et étrangement voici venir l’Advanced Super Hornet qui est une version modernisée de qui ?? La réponse est dans le nom ... encore un hasard incroyable.

Désolé d’en décevoir certains ... mais cette commande d’Advanced Super Hornet ne s’oppose en rien au destin actuel du F-35C. Ce dernier va bien remplacer la totalité des Hornet et représenter un escadron
par Porte-avions à terme. Donc non .., AUCUNE remise en compte du F-35 pour l’instant.

Par contre , dans un 2eme temps , la question va être de savoir si la Navy dépasse ces +/- 280 avions commandés et remplace aussi une partie de ses Super Hornet avec des F-35C.

Le choix de l’USN pour ce remplacement entre l’Advanced Super Hornet, le F-35C ou un drone autonome d’attaque sera significatif des résultats constatés de chacun de ces appareils .. d’ailleurs ce sera sûrement un Mix de ces trois solutions qui sera fait ... la proportion de chaque appareil sera alors significative.

Normalement... si l’USN n’acquiert aucune confiance dans le F-35C ... elle bloquera sa commande à 280 appareils et n’en commandera pas d’autres pour remplacer les Super Hornet. Impossible de le dire pour l’instant même si certains ici aiment à jouer Les madame Irma sur un avion qui est loin encore d’être mature.

C’est exactement la même chose pour l’USAF ... le F-35A va remplacer la flotte de F-16 comme prévu mais si l’avion est performant il viendra aussi remplacer une partie des F-15. Plus il En remplacera et plus cela indiquera une confiance de l’USAF dans ses capacités Air Air.

Écrit par : Dany40 | 23/03/2019

@dany40

donc vous nous confirmez que pour l'avenir, entre le F35C et le super hornet, l'USN a choisit le super hornet block III

PS: vous réécrivez l'histoire au fur et a mesure mais ce n'etait pas ce qui etait prévu a la base

en fait, a la base, sans nouvelle commande Boeing devait FERMER la chaine de production du super hornet vers 2020 !
(boeing remercie le F35C ...)

Écrit par : Laurent10 | 24/03/2019

@michel : "la prochaine génération devrait être plus furtif avec dans le futur je pense les armes laser qui mettra fin au bon vieux missile."

Je ne vois pas le rapport... Pourquoi les lasers remplaceraient-ils les missiles ? En quoi un laser serait-il plus puissant, ou plus précis, ou aurait une plus longue portée qu'un missile ?

Remplacer les canons par des lasers, admettons. Mais les bombes et les missiles, je ne pense pas...

Il faudrait ne pas confondre la réalité avec vos rêves de Star Wars !

Écrit par : Marion | 24/03/2019

Quelques explications compémentaires : BOEING vise une durée de vie de 10000 heures pour les blockIII.

http://seapowermagazine.org/stories/20190321-Boeing.html

Écrit par : herciv | 25/03/2019

@Laurent10

Je ne réécris aucune histoire .... je me contente de rappeler régulièrement ce que j’ai rectifié bien souvent dans les commentaires sur le F-35 de beaucoup de commentateurs un peu orientés par leurs opinions... au détriment des faits.

Donc oui .... je vous confirme encore une fois qu’il n’y a pas (pour l’instant) de scénario 100% F-35 pour l’USN ... tout comme ce n’est pas le cas non plus pour l’USAF. Pour des gens si critiquent vis à vis de la communication de LM, je vous trouve nombreux à reprendre leurs publicités :)
Le 100% F-35 n’existe aujourd’hui que dans la communication de LM et de ses lobbyistes.... dans les FAITS, les chiffres de commandes que j’ai rappeler prouvent bien que les militaires US ont toujours pour l’instant une volonté de mixité de flotte.

Alors ... ensuite les choses vont évoluer.... le contexte opérationnel et les performances des appareils dans 10 ans à peine va amener des décisions.
Le F-35C, dans 10 ans , aura acquis une maturité technique et opérationnelle qui sera évaluée .De la même manière il faudra voir si l’Advanced Hornet reste pertinent vis à vis des missions à accomplir. Mais au delà de cela ... que sera devenu le projet F/A -XX (le vrai remplaçant originel des F-18SH) ?? Quid des drones d’attaque autonomes ??

Pour vous démontrer par les faits que le F-35C est bien prévu pour remplacer les Hornet et pas les Super Hornet :

http://www.opex360.com/2013/04/14/boeing-a-devoile-son-concept-davion-de-combat-de-6e-generation/

Petite citation de cet article de 2013 (6 ans déjà ...) :

Selon ses plans [l’USN], le F-35C, l’avion de 5e génération en cours de mise au point chez Lockheed-Martin, remplacera les F/A-18D Hornet qu’elle met actuellement en oeuvre. Quant au projet F/A-XX, il vise à trouver un successeur aux F/A-18E/F Super Hornet et EA-18G Growler à l’horizon 2030. »

Je crois surtout , que vous vous laissez un peu aveugler par vos opinions sur LM ou même les USA en général (peut être ??). A part LM qui vend son produit avec force , personne de sérieux (et certainement pas moi) ... ne défend l’idée d’un F-35 parfait ou représentant la perfection aéronautique.

Ce que certains comme moi s’echinent a mettre en lumière... c’est que le F-35 est porteur d’une rupture de concepts d’aviation de combat et que par cela certaines de ses capacités (uniques dans l’aviation de combat actuelle ) lui procurent un avantage clair.
Mais il convient de rappeler que c’est un avion basé sur des compromis et que la concurrence finira par se mettre à niveau dans quelques années.

Les militaires US ne sont pas totalement idiots ... ils ont demandé un avion de compromis optimisé Air Sol pour remplacer leurs avions Air Sol actuels (F-16, F-18D, A-10, F-15E) et doté de capacités prioritaires en ce sens (bulle défensive, connectivité, senseurs). Le F-35 final correspond à cette demande .
Cependant ... pour la supériorité aérienne ils gardent un attachement à une notion d’avion spécialisé dans leur inventaire (PCA et F/A -XX dans le futur ... F-22, F-15 et Super Hornet aujourd’hui).

Est ce que cela exclue une capacité Air Air du F-35 ? Non bien sûr mais un avion spécialisé sera toujours meilleur qu’un multirole dans sa tâche spécifique... de la même manière que le Mirage 2000 reste un meilleur intercepteur que le Rafale.

Écrit par : Dany40 | 28/03/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.