14/03/2019

La Roumanie veut plus de F-16 !

photo-pag-1-file-photo.jpg

La Roumanie a lancé la procédure d'acquisition portant sur un second lot de 36 chasseurs Lockheed-Martin F-16 supplémentaires pour remplacer partiellement sa flotte obsolète de MiG-21 « Lancer » a déclaré le ministre de la Défense, Gabriel Leş.

Rappel :

En 2016, la Roumanie a commencé à réceptionner ses premiers avions de combat F-16C/D. Au total ce premier lot portait sur 12 aéronefs. La flotte de 12 F-16 se compose de 9 appareils en provenance du Portugal et 3 de l’US Air Force. Le contrat comprenait également des modifications et des mises à niveau des avions, ainsi que des moteurs supplémentaires de rechanges, le soutien logistique, ainsi que la formation de 9 pilotes roumains et 69 techniciens de maintenance.

Avant la livraison, les appareils ont été modernisé dans le cadre de la norme Mid-Life Update (MLU) par la société OGMA-Industria Aeronautica au Portugal.

La Forţele Aeriene Romane (Armée de l’air roumaine, RoAF) dispose 12 chasseurs F-16C/D Block15 Mid-Life Upgrade (MLU) qui équipent le 53e Escadron de chasseurs à Feteşti.


Avoir suffisamment d’avions :

Les MiG-21 « Lancer » restant ne permettant pas d’assurer la sécurité aérienne du pays. La Roumanie ne dispose actuellement pas d’un nombre suffisant d’avions F-16 pour assurer la protection de son espace aérien et restera sous dépendance de l’OTAN. En conséquence, le pays lance l’achaht d’un second lot afin de combler cette lacune.

Les 36 avions F-16 supplémentaires que pourraient être un mixte de F-16 neufs et d’avions d’occasions. Si des aéronefs de seconde main devaient être acquis, ceux-ci seront modernisés par l’industrie de défense roumaine.

f-16.1.jpg

 

Photos : F-16 roumains @ RoAF

Le Challenger 350 se vend bien !

Challenger-350-after-intro-1.jpg

Le biréacteur Challenger 350a été en 2018 l’avion d’affaires le plus livré dans le monde, en tête des livraisons du segment des avions superintermédiaires. Le rapport annuel des livraisons et des revenus publié par la General Aviation Manufacturers Association (GAMA) au premier trimestre de 2019 indique également que Bombardier est en tête des livraisons du segment superintermédiaire pour la deuxième année consécutive, avec un total de 60 avions Challenger 350 livrés, soit 58% du segment.

En 2018, Bombardier a également livré 23 de ses biréacteurs d’affaires Challenger 650 du segment des avions à large fuselage et la première d’une série très attendue de livraisons de l’avion d’affaires Global 7500 qui devrait suivre en 2019. Le rapport de GAMA révèle un bond de 3,8 pour cent dans les livraisons globales d’avions d’affaires pour l’année.

Ce succès s’appuie sur une tradition remarquable de leadership de la plateforme populaire Challenger 300. Au cours de la dernière décennie, la série Challenger 300 a généré plus de livraisons que toute autre plateforme d’avions d’affaires. La gamme éprouvée des avions Challenger 300 continue de maintenir un bon rythme de livraisons, dépassant la marque des 700 livraisons dans le monde en 2018.

challenger-350-int.jpg

Le Challenger 350 :

L’avion Challenger 350 est doté du poste de pilotage le mieux équipé de sa catégorie. Avec l’ajout de l’affichage tête haute léger, il permettra aux pilotes de voler avec les yeux toujours vers l’avant durant toutes les phases du vol, notamment aux moments cruciaux du décollage et de l’atterrissage. Le poste de pilotage de l’avion Challenger 350 fournit des informations de vol critiques sur l’écran transparent de l’affichage tête haute. Sans avoir à baisser le regard, les pilotes peuvent répondre de façon plus rapide et plus précise, tout en évaluant simultanément leur environnement.

Pour une conscience situationnelle maximale dans toutes les conditions de vol, l’affichage tête haute est doté d’un puissant système de vision améliorée. La caméra du système de vision améliorée transmet une imagerie infrarouge en temps réel de l’extérieur de l’avion à l’affichage tête haute, révélant l’éclairage de piste, le terrain environnant et les obstacles possibles sur la piste. La combinaison d’affichage tête haute et du système de vision améliorée permet aux pilotes d’atterrir avec plus de confiance. L’affichage tête haute et le système de vision améliorée seront offerts en option sur les avions Challenger 350 neufs et pourront être installés en rattrapage sur les modèles en service dans les centres de services composant le vaste réseau de Bombardier.

L’avion Challenger 350 affiche des performances exceptionnelles sur courte piste et monte rapidement et directement à 43 000 pieds, permettant aux passagers d’atteindre leurs destinations efficacement. L’avion est en cours de certification pour l’approche à angle prononcée à l’aéroport London-City, un avantage qui assurera aux exploitants l’accès direct à l’un des grands centres financiers du monde. La certification finale est imminente.

_mg_4885.jpg

Photos : 1 Le Challenger 350 2 Intérieur 3 Cockpit @ Bombardier