12/03/2019

Le JF-17 « Thunder » BlockIII se précise !

JF17.jpg

Le nouveau standard BlockIII de l’avion de combat sino-pakistanais JF-17 « Thunder » est entré en développement selon son concepteur Yang Wei. Ce nouveau standard verra la capacité de guerre informatisée du JF-17 et ses armes améliorées.

"Tous les travaux connexes sont en cours", a déclaré M. Yang lors d'une conférence de presse réunissant des législateurs et des conseillers politiques chinois dans le domaine de l'aviation, a rapporté le journal China Aviation News.

Radar AESA :

La conférence de presse a également permis de confirmer que le JF-17 sera doté d’un radar à antenne à balayage électronique (AESA) produit à Nanjing capable de collecter plus d'informations au combat, permettant à l'avion de combat d’engager des cibles plus éloignées et simultanées. Un système d'affichage et de visée monté sur le casque devrait venir compléter le tout. 

Le Pakistan, principal utilisateur du JF-17, pourrait également partager des informations entre le chasseur et d'autres plates-formes, tirant parti de l'ensemble du système de combat pour se défendre efficacement contre des adversaires puissants comme l'Inde.

Normalement la version pakistanaise BlockIII sera produite de manière indigène. On attend le premier prototype pour 2020.

A propos du JF-17 « Thunder » / FC-1 Xiaolong :

Le JF-17 «Thunder» (Pakistan) ou FC-1 «Xiaolong» (Chine) est une association sino-pakistanaise. Conçu en Chine par le constructeur d’Etat AVIC, il est cofinancé par le Pakistan et produit par  Pakistan Comlex (PAC). Chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93, dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôle d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21).

L’armement comprend un canons GSh-23 (23mm), jusqu’à 3.700kg de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 chinois. La version chinoise dispose d’une capacité de tir à grande distance avec le missile PL-12/SD-10.

Le Myanmar et le Nigéria sont les deux clients de l’avion à l'exportation.

Pakistan_JF-17_(modified).jpg

Photos : JF-17 pakistanais @Weimeng

Commentaires

Osons le raccourci caricatural: cet avion est un F-16 sino-pakistanais. Avec un autre moteur et une structure de vente décente, il pourrait connaître un bon succès à l'exportation.

Écrit par : Luc | 12/03/2019

Bonjour,
-
Vous parlez de "version chinoise" dont l'armement diffère de la version pakistanaise. Mais il ne me semble pas que le FC-1 soit rentré dans l'inventaire de la Chine. Ce ne serait donc si je comprends bien qu'une offre commerciale différenciée ?
Les deux pays seraient susceptibles de vendre leurs versions à un acheteur éventuel; et même être en concurrence ?

Il faut que je me renseigne si d'autres pays ont acheté cet avions et auprès de qui...

Cordialement

Écrit par : Montaudran | 13/03/2019

Jolie image! On voit bien l’effet des LERX sur l’écoulement de l’air sur la voilure.

Écrit par : Al&X | 13/03/2019

@Montaudran : Effectivement la version chinoise n’est pas vendue actuellement seul le standard pakistanais l’a été.

Écrit par : Pk | 13/03/2019

Quand un industriel étranger produit en France, osons nous appeler production indigène ?

Écrit par : Indigene | 15/07/2019

Bonjour,

La version pakistanaise possède aussi de la capacité tir à longue portée SD10/PL12 contrairement à ce que vous dites dans votre article.

Écrit par : JF17 | 16/08/2019

Les commentaires sont fermés.