28/02/2019

air2030: dates des essais en vol et au sol !

 

C9B63A91-77BE-4F3D-B4CA-62169364D25B.jpeg

 

Berne, le DDPS a communiqué aujourd’hui les informations relatives à la poursuite des tests en vue du choix du nouvel avion de combat. Les essais en vol et au sol auxquels seront soumis les cinq avions de combat candidats auront lieu d’avril à juin à Payerne. Les avions seront testés quant à leurs capacités, par ordre alphabétique, sur l’aérodrome militaire.

Pour chaque candidat, huit missions au total seront exécutées avec un ou deux avions de combat sur quatre journées de vol. Ces essais permettront de vérifier les capacités des avions et les données fournies dans les offres soumises. Au préalable, les soumissionnaires ont la possibilité de découvrir les procédés propres à l’espace aérien suisse au cours d’un vol supplémentaire. Un vol aura lieu de nuit. Pour ce faire, les heures de décollage devront être adaptées à la saison, sachant que tous les vols seront terminés avant minuit. Aucun vol d’essai n’aura lieu les jours fériés.

Les candidats seront testés par ordre alphabétique, selon le nom des constructeurs :

Airbus, EU, Eurofighter: semaines 15 et 16

Boeing, USA, F/A-18 Super Hornet: semaines 17 et 18

Dassault, FRA, Rafale: semaines 20 et 21

Lockheed Martin, USA, F-35A: semaines 23 et 24

Saab, SWE, Gripen E: semaines 25 et 26

Pour les Spotters :

Il est prévu un après-midi par avion candidat afin de donner aux spotters et autres citoyens intéressés la possibilité d’approcher l’avion respectif. Pour avoir accès à la zone militaire de Payerne, les spotters doivent s’inscrire séparément pour chaque modèle d’avion. Le premier formulaire d’inscription pour le premier évènement pour les spotters sera mis en ligne par armasuisse le 2 avril 2019 sur le site Internet du DDPS dans le dossier Web www.vbs.ch/air2030. Le nombre de participants est limité.

 

Photo : Les candidats @ Gérard Famérée

 

Commentaires

Sait on si finalement des pilotes suisses seront formés sur F-35 pour faire les tests?

Écrit par : yves P | 28/02/2019

Yves P: la question est ouverte dès que j’ai une réponse je transmets

Écrit par : Pk | 28/02/2019

le F35 devra être testé par un de nos pilotes d'essai ... je ne vois pas nos pilotes assis sur leur chaise a le regarder voler.

Écrit par : michel | 28/02/2019

@MIchel: la question reste ouverte pour l'instant, il y a plusieurs méthode d'essais possibles.

Écrit par : PK | 28/02/2019

Pourquoi refaire des essais si c’est pour prendre le moins bien noté à la fin ?

Autant assumer tout de suite le lobbying et ne pas faire un semblant de compétition équitable. Ça économisera du temps et de l’argent à tout le monde.

Écrit par : Teenytoon | 01/03/2019

Teenytoon: Qui vous parle de prendre le moins bien noté ? Une évaluation se justifie par le fait que les choses sont différentes aujourd’hui. Contrairement à 2008 les avions présents sont très proches techniquement et deux avions n’étaient pas présents. Le choix final est en soi assez ouvert.

Écrit par : Pk | 01/03/2019

@Teentoon: c’est fou le nombre de gens qui se sont fait manipuler par les fausses informations de l’epoque. Belle démonstration de l’incapapcite de certains à prendre du recul et à aller chercher l’informatiln auprès des sites spécialisés.

Écrit par : Marco | 01/03/2019

Au moins ils pourront tester des avions dans la version qui sera réellement achetée. Mais pour les avions monoplace (F35 par exemple), je suis curieux de voir comment ils vont pouvoir tester les réelles capacités d'un tel appareil ... si c'est pour voler dessus sans avoir une formation adéquate et voler en ligne droite, l'intérêt est limité.

@Marco : pourtant, quand on fait une recherche sur le sujet, on peut tomber par exemple sur un article de 12/02/2012, qui disait que le Gripen ne respectait pas les conditions minimales pour la police du ciel, sa principale mission en Suisse ... et cet article est justement publié sur 24heures.ch !

Écrit par : mesnews | 01/03/2019

@mesnews: Double erreur d’une part, les versions testées seront ce que nous aurions pu avoir en commande en 2014, mais en 2025 les aéronefs disponibles seront sensiblement différents: testé Rafale f3R des 2025 c'est le F4. Testé le Super Hornet en 2025 se sera l’Advanced Super Hornet et ainsi de suite.

En 2012 la critique concernait le Gripen C/D MS19, mais il n’a jamais été question d’acheter ce standard. Quant aux journaliste de 24h il sont comme les autres, terriblement ignorant en matière d'aviation.

D’ou l’importance de bien savoir de quoi on parle.

Écrit par : Steeve | 01/03/2019

En ce qui concerne les essais en vol : si d’aventure le pilote du F-35 devait être de chez Lockheed cela ne changerait pas grand chose. Car lors des tests, des capteurs, caméra et autres enregistreurs de vol et missions sont installés sur l’avion et permettent l’analyse du vol et des paramètres.

Écrit par : Pk | 01/03/2019

Le Rafale est le meilleurs ....! Pourquoi tester les autres ? Une perte de temps , il y a urgence . De plus le concessionnaire habite à côté ...! Livraisons et après vente quasi sur place ! Quant au F35....sérieusement...vous n'y pensez pas !

Écrit par : alain peulet | 01/03/2019

@Teenytoon le point positif, c’est que vous semblez avoir découvert ce blog. J’ose espérer que c’est pour vous forger une opinion plus précise sur le projet NKF, Air2030.
Car le dernier vote « pour prendre le moins bien noté »
a été une victoire de la désinformation !
Suivez d’autre blogs, informez-vous car personne ne le fera pour vous!
Quant au pourquoi de la nécessité de l’acquisition, renseignez-vous sur la situation en Autriche (pays neutre sans ennemis) lors de la guerre civile en Yougoslavie (http://www.airpower.at/news02/1022_violations/index.html?http&&&www.airpower.at/news02/1022_violations/violations06.htm)
Et parlez en autour de vous...

Écrit par : Al&X | 01/03/2019

@alain peulet : Votre commentaire est exactement l'archétype de ce que l'on ne veut pas ! Il n'y pas de meilleur avion, il y des avions avec des points forts et des points faibles. Le choix, justement ne se fait pas par des suppositions d'amateurs dans votre genre, mais sur des comparaisons sérieuses, par des spécialistes. Nous n'avons pas besoins en Suisse d'un camion à bombes par exemple.

Justemement il y a urgence, mais pas n'importe comment.

Écrit par : Martin | 02/03/2019

En tant que français fan du Rafy,je n'irais certainement pas dire que le Rafale est le meilleur.......pour la Suisse!

Il l'était certes (mis à part son prix! ) lors du dernier concours....

Mais le Gripen E est un conccurent sérieux,sur le papier,tout comme le F18 SH...

Donc le but de ces évaluations ne sera pas de dire que tel ou tel est meilleur que les autres....
Juste de dire: celui est le meilleur....POUR NOUS!


Bien sûr que j'apprécierais beaucoup de voir les couleurs suisses sur le Rafale...
Sauf qu'ils ont besoin d'un intercepteur avec capacités de bombardement ....
Pas d'un camion à bombes certes!
Mais au moins chasseur et surtout compatible avec le système de dca au sol (enfin,qui puisse au moins lui transmettre des infos avec une liaison compatible)

Écrit par : grosminet | 02/03/2019

@grosminet et les autres : Le concours qui s'annonce va être très intéressant d'une part avec la participation du F-35, une grande première, mais également parce ce le choix reste assez ouvert en ce qui concerne le futur gagnant.

L'occasion lors des essais de voir en détails chacun des appareils avec une présentation ici sur le blog. Ce que je peux déjà vous dire après avoir assiter à une présentation des avionneurs c'est qu'effectivement celà s'annonce très serré du point de vue technique. Je vais dans les semaines avenir rencontrer séparément les avionneurs afin de pouvoir vous donnez un maximum d'informations " publiables".

PK

Écrit par : Pk | 02/03/2019

Pk: c'est justement ce que je disais,le Gripen E et le SH sont d'un niveau BIEN supérieur à ce qu'il était il y'a quelques années,donc mon chouchou ne sera plus forcement le meilleur techniquement (je ne compte pas le F35 qui,à MON sens,n'à absolument rien à faire dans ces test)

Je ne serais d'ailleurs pas étonné que le Gripen soit une excellente (ou mauvaise,pour le Rafy) surprise....

Écrit par : grosminet | 02/03/2019

@Grosminet : votre insistance à plébisciter le Gripen E , sans justification particulière , est assez curieuse ; rappelons que celui-ci est toujours en phase de mise au point/validation de capacités . Qualifier le Rafale de "camion à bombes"est singulièrement réducteur , et réduire le choix au seul critère du prix assez simpliste .

Écrit par : philbeau | 02/03/2019

@philbeau: navré mais je ne suis pas d'accord avec vous, Grosminet aime le Rafale, mais tente de regarder la concurrence avec un oeil d'ouverture. De plus toutes les versions des apapreils proposés sont nouvelles, donc doivent être validées. En ce quibcocnerne le prix, achat/prix heures de vol seront indiscutablement des éléments du facteurs de choix.

Écrit par : Marco | 02/03/2019

La Suisse veut un avion pour sa police aérienne, mais qu’il soit également possible de faire de l’attaque au sol.
Maintenant chaque avion est la dernière version et d’un niveau comparable les uns et les autres.
Le prix sera un élément décisif, mais notre armée ne va pas non plus acheter le moins cher juste par ce qu’il est le moins cher.
Comme vous aimez les pronostics, je peux vous dire selon une analyse que les 2 finalistes seront le F18 et le gripen.
L’eurofighter est un avion très cher, mais il n’est pour l’heure pas adapté à l’attaque au sol.
Le rafale est bien sur les 2 rapports, mais nous n’avons pas besoin d’un avion à forte charge.
Le F35 je dirais qu’il est déjà mal parti avant d’avoir commencé, on connaît tous ses problèmes, mais le pire est un avion qu’on ne pourra réellement le tester par nous même.
Le F18 un excellent avion, mais peut-être un peu gros qui risque le péjoré au final.
Le gripen à déjà montré qu’il avait déjà était le choix final et avec sa nouvelle version qui sort actuellement, je pense qu’il a une large chance de sortir.

Écrit par : michel | 02/03/2019

@ Philbeau : visiblement,vous lisez mes mots,mais ne comprenez pas mes phrases....peut être l'émotion de voir qu'il y'a des français réalistes???

Marco lui m'a très bien compris,donc je doute que cela vienne de ma façon de m'exprimer....

Je souhaite sincèrement une "victoire" du Rafale! mais par K.O,pas aux points!
Hors on peut penser ce qu'on veut du Gripen C,son évolution en E me fait peur pour le Rafy SI (et j'insiste bien sur le SI) ses capacités annoncées sont réelles

Je ne réduits pas le Rafale à un simple porteur de bombes....Mais l'aviation Suisse cherche avant tout un chasseur...donc les 14 points d'emport et ses 9.5T de capacité d'emport ne serviront à rien au Rafale....ni aux suisses!



Quand au prix,sachant qu'un monomoteur coûte moins cher en exploitation/maintenance qu'un bimoteur....SI le Gripen E est vraiment aussi bon que ce que je pense....les suisses seraient fous de prendre un bimoteur plus cher....à performances comparables

Écrit par : Grosminet | 02/03/2019

@ Grosminet
Je suis entièrement de votre avis sur l’éventuel choix du gripen (coût-performance) et en ce qui concerne le rafale.
Pour tout le monde c’est pareil quand on décide d’acheter un article on en test plusieurs pour en prendre un … on achètera le mieux adapté pour soie … pour notre armée c’est pareil.
Chaque avion a ses qualités et ses défauts, car l’avion parfait n’existe pas, il n’y a pas de meilleur avion que l’autre, mais juste trouvé celui qui convient a notre défense.
Il est sur qu’un monomoteur sera meilleur marché en tout, après il restera a démontré qu’il correspond le mieux ( même si le F35 est un monomoteur je ne le comparerais pas au gripen car il est aussi cher que les bimoteurs )
Ensuite le futur avion n’aura une mission de police aérienne qui ne lui sert à rien d’avoir 10 missiles sous ses ailes pour aller intercepter un jumbo-jet … afin de l’accompagner hors de la frontière.
Le jour ou une guerre mondiale serait déclarée ? Je ne connais pas la stratégie de la Suisse si elle décidait à mettre tous ses avions en vol ou ses avions seraient rangés dans des hangars en dehors des bases aériennes afin de n’être détruits par l’ennemi ?

Écrit par : michel | 03/03/2019

@Michel : "Ensuite le futur avion n’aura une mission de police aérienne qui ne lui sert à rien d’avoir 10 missiles sous ses ailes pour aller intercepter un jumbo-jet … afin de l’accompagner hors de la frontière."
Merci pour cette phrase Michel : elle pourra être reprise par le PS, par exemple, qui pourra prétendre qu'en effet, dans ces conditions, un Aermacchi M-346 suffira parfaitement. ;o)

"Le gripen à déjà montré qu’il avait déjà était le choix final et avec sa nouvelle version qui sort actuellement, je pense qu’il a une large chance de sortir."
La version C n'était pas à la hauteur des exigences suisses: c'était le E qui satisfaisait les Forces aériennes et qui avait été sélectionnée en tenant compte des performances prévues/promises par SAAB pour la nouvelle version. Comme beaucoup, j'attends avec impatience de voir si le Gripen E tiendra les promesses faites par son constructeur, et si c'est le cas je m'en réjouirai!

Ne pas oublier non plus un facteur de coût qui est souvent mis de côté: l'endurance de l'avion. Certains appareils emportent plus de carburant, ce qui permet de rester en vol plus longtemps sans avoir à faire des cycles décollage-atterrissage coûteux et contraignants pour la cellule. Si en plus on peut se contenter du volume de carburant en interne, on tombe dans le cercle "vertueux" : moins de résistance aérodynamique, moins de consommation, plus d'autonomie, etc.

Écrit par : Jo-ailes | 03/03/2019

Je n'ai pas la prétention de connaître les plans de défense suisses en cas de conflit généralisé...

Mais,à moins d'en vouloir spécifiquement à la confédération,il y'a peu de chances d'y voir débouler des hordes de Su35 sauvages (ou de Rafale,pour ceux qui croient que les français rêvent d'annexer la Suisse) autrement que pour aller taper sur un pays de l'Otan...(Sachant que,quoi qu'il arrive,avant de voir débouler des chasseurs russes au dessus de la Suisse,il y'a quand même des pays de l'otan à passer....)

Votre D.A servirait avant tout à faire respecter votre territoire,en faisant bien comprendre à un étranger que,neutre ou pas,la Suisse n'est pas un raccourci (que ce soit pour les russes ou les alliés de l'Otan)


La capacité de bombardement reste toujours utile,en cas "d'erreur de lecture de carte" par des troupes étrangères au sol ....

Reste le cas des missiles balistiques:
Pareil,peu de chances de voir une salve viser spécifiquement la Suisse,sachant qu'ils doivent passer au dessus des pays de l'otan...Hors,quand bien même les pays traversés auraient étés avertis que seule la Suisse est visée,personne ne prendra le risque de "les laisser passer et attendre de voir si c'est vrai"...

Tout comme,je le croie,la Suisse les abattrait s'ils passent au dessus de son territoire,"dans le doute"


Ce que j'écrit peut sembler stupide pour la plupart des intervenants....Mais être un pays neutre,ça ne veut pas dire se laisser marcher dessus par des Etats en conflit...Et que votre défense DOIT être prise au sérieux par TOUS les protagonistes pour les dissuader "de faire une connerie"

Écrit par : grosminet | 03/03/2019

@ Grosminet (et éventuellement Marco) : j'entends bien votre parti-pris pour le Gripen , et chacun est libre de sa préférence ; mais j'ai envie de vous dire : laissez cela aux Suisses...

Écrit par : philbeau | 03/03/2019

Quand je voyage à l'étranger j'aime voir du neuf, du différent de chez moi, en France....
Aussi,la prochaine fois que je passerai du côté de Meiringen, je souhaite voir la croix la blanche apposée sur des " Saab Gripen E".
C'est mon avis!
Cela dit, cette machine est parfaite pour répondre aux besoins de la confédération Suisse. Elle est bien pensée, a un moteur puissant et fiable, une autonomie respectable, une électronique au niveau des besoins actuels et futurs. Enfin elle met en oeuvre une large panoplie de capteurs, de missiles( meteor compris ) etc....
Et puisqu'il a été apprécié, le Gripen avion " léger ", est un Mirage 3 en énormément mieux.....
Il a déjà été choisi il y a quelques années car répondant aux besoins Suisses.
Qu'il le soit à nouveau ...... et que l'Autriche en fasse un jour de même.
Je ne peux pas vous dire mieux !!!!!
Chez Dassault, devinez pourquoi ? on aime bien le Gripen !
Enfin, très très bien le PC 21....., il va nous faire de beaux aiglons du côté de Cognac
Salut à toutes et tous

D.J

Écrit par : Débroîcie | 03/03/2019

Vos discussions sont parfaitement oiseuses. L'armée suisse a besoin d'une aviation pour maintenir un certain niveau de compétence. Comme vous le relevez tous, il n'y a pas de menace dans l'immédait. Il y a la volonté néanmoins de maintenir une armée et une armée doit avoir une aviation. La Suisse n'a pas la volonté de foutre le bronx en Libye ou en Syrie comme certains, et donc ce sera le Gripen ou rien. Je tiens les paris avec qui le veut...

Écrit par : Géo | 03/03/2019

@philbeau: Non je ne pense pas que Grosminet puisse avoir un parti-pris pour le Gripen E. D'une part par ce qu'il a clairement donné sa préférencde au Rafale. Mais selon sont dernier post, il a émis une réflexion intéressante vis-à-vis de l'avion suédois mais également du Super Hornet. Ce qui à mon sens est juste et équilibré.

Écrit par : Martin | 03/03/2019

@ Philbeau: merci d'avoir confirmé ce que je suspectait plus haut à propos de vous:

vous ne savez pas lire (ou pire,vous interpretez mes propos de la façon qui vous arrange...en faux) ,deux intervenants vous le font remarquer


Donc je le répète en clair,et faites un effort cette fois:

JE REVE DE VOIR NOTRE RAFY AUX COULEURS SUISSES!

MAIS! SI (ET SEULEMENT SI! ) le Gripen E (pas le C,pas le x,pas le triple 0....LE E! ) est vraiment aussi bon que ce que je suspecte ,alors il sera,à MON AVIS,le meilleur choix possible pour nos voisins suisses,AU VU DES MISSIONS CONFIEES A LEUR AVIATION (LEUR aviation,pas la NOTRE!)

et pour une fois,je suis d'accord avec Geo (qui pourtant ne porte pas les français dans son coeur! ) : les suisses ont juste besoin de se défendre efficacement (si un tel cas arrivait un jour),ils n'ont pas vocation à intervenir sur des conflits à l'étranger....








De vous à moi,dans cette compétition,je regrette même que Dassault ne propose pas un petit frère du Rafale (les M2000 fussent-ils des "tiret 5 ou 9" feraient parfaitement l'affaire...mais ils ne se vendent plus en neuf) justement pour éliminer ce foutu Gripen (en jouant sur les prix)

Écrit par : Grosminet | 03/03/2019

Bonjour Pascal

L'article suivant m'interpelle:

"Quand la Navy dope sa flotte d'aggressors avec des F-5 suisses"?
soit 22 F-5 pour un montant d'environ 40 MF

Cela aura-t-il une influence sur la décision finale?

Écrit par : forêt10 | 14/03/2019

La vente de F5 à la Navy n’a rien a voir avec le choix d’un tel ou tel avion made in USA, je pense qu’il est plus simple de les revendre au pays constructeur, mais aussi une épine en moins pour la Suisse avec les accords de vente de matériel et autorisation.
Oui il est vrai que c’est très dommage que Dassault na pas refait une version améliorée de ses mirages, mais bon je pense que les budgets ne suivaient pas pour 2 modèles d’avions.
La Suisse est un pays défensive et na pas besoin d’un avion super gros pour sa police aérienne … elle doit privilégier sur la quantité, mais je ne veux pas dire oublié la qualité.
Tous les avions qui seront bientôt testés chez nous sont de bon avion.

Écrit par : michel | 14/03/2019

La Suisse a déjà dépensé beaucoup d’argent pour la sélection et avait choisi le Grippen.
D’autre part, la Suisse a besoin d’un avion pour des missions de police aérienne au dessus de son territoire exigu et non pas pour intervenir lors de conflits à l’étranger.
Le Grippen , mono turbine ,suffit largement pour des missions de police aérienne. De plus il a un coût d’opération bien inférieur que tous ses concurrents. Nous n’avons donc pas besoin d’un F 35, d’un Rafale ou autre !

Écrit par : DD | 23/03/2019

Bonjour Pascal

Maintenant que l'on sait qu'Israël n'a pas soumissionné pour le système David's Sling , que va-t-il se passer?

Car tout cela n'est pas très clair (du moins pour moi), En principe Raython et Rafael sont de fait "partenaires" pourquoi se retrait subit "forcé" ou "contraint"...

Écrit par : forêt10 | 25/03/2019

Bonjour,
Je me permets de revenir sur ce post,afin de préciser un peu plus mes réflexions...

La DEFENSE aérienne de mes voisins Suisses cherche un CHASSEUR (donc,exit les oiseaux orientés "strike" => au hasard? F35) avec une capacité en bombardement (exit donc les purs chasseurs => au hasard? Typhoon)

Au vu de la configuration du territoire Helvète,et de certaines spécificités d'usage,ils ont besoin de:

un TRES bon radar,surtout vers le bas
une capacité de décollage très court
un fort taux de montée
une hyper-manoeuvrabilité (défense aérienne,c'est avant tout esquiver les missiles ennemis pour ensuite descendre les assaillants...et ça passe par une hyper-manoeuvrabilité qui caractérise les "euro-canards")
une maintenance "relativement" simple,rapide,et économique (ce qui avantage d'office les mono-moteurs)


Le Gripen E présente dorénavant l'ensemble de ces qualités....le rendant à peu près aussi performant que l'excellent Rafale...

Toutefois,cet excellent oiseau français présente comme "désavantages" pour les besoins suisses (qui n'ont pas vocation à faire des raids de pénétration en territoire ennemi,je le rappelle! ) d'être bi-moteur...donc,des coûts d'exploitation supérieurs au Gripen (ça vaut pour le Super Hornet,au passage!!! ),et,sauf si le client paye,son armement exclusivement européen (bien que Météor et Mica IR soient supérieurs à leurs équivalents US)....ainsi qu'une maintenance plus "complexe"

EN THEORIE (et justement,la confrontation répondra concrètement à cette théorie) ,le Gripen E "aurait" comme désavantages son radar moins puissant que le Rafale,et son arment "courte-moyenne portée" moins performant que les excellents Mica (surtout IR)...

Alors oui,le Gripen E DOIT faire peur aux fans du Rafy,car même s'il est un peu moins puissant,plus "juste" en rayon d'action (ce qui n'est pas un défaut pour nos voisins Helvètes,vu la superficie du territoire),rien n'empêche SAAB de nous réserver un radar plus performant que prévu,et un montage optionnel du Mica....


J'espère sincèrement me tromper,
Sincèrement que ce Gripen E ne soit au final qu'une illusion,


Mais quand on analyse froidement,objectivement,les caractéristiques connues des avions,les besoins des forces aériennes suisses,le budget alloué,il est évident (pu*ain,ce que j'aimerais que le résultat final me donne tort!!!! ) que le meilleur choix est le Gripen E....POUR NOS VOISINS SUISSES


Certains vont me lyncher (traître,etc....sauf que nous parlons du choix SUISSE,pas Français!!!! ) et d'autres hurler que je fasse si peu cas du Super Hornet...

Alors oui,le SH:

Certes,il aurait un super radar...de superbes performances....MAIS!
bi-moteur (les coûts d'exploitation,etc etc quoi...en gros les "défauts" du rafale)
Armement longue portée (en air-air) moins performant que le météor
quid de sa manoevrabilité face aux euro-canards (je ne prends pas les pilotes suisses pour des manches,bien au contraire! mais il est évident qu'un avion plus manoeuvrant qu'un autre a plus de chances de réussir sa mission et,accessoirement,de rentrer à la base! ) ?


alors,mon pronostic est le suivant :

1 Gripen E (de peu,vainqueur aux points par le budget)
2 Rafy F3r
3 F18 SH
4 Typhoon
5 F35

Écrit par : Grosminet | 06/04/2019

je ne connais rien aux avions de combat MAIS l'essai d'aujourd'hui, un avion vient de passer en dessus de Sonceboz à 13h44, montre que le bruit de ce jet est absolument insupportable, les anciens et actuels avions (Tiger FA-18, Mirage) sont silencieux en comparaison.

Écrit par : Daniel Gagnebin | 23/04/2019

@Daniel Gagnebin: Entraînement à basse altitude, rien de plus. Il y a quelques années ce genre de vol étaient exercés plus régulièrement avec les flottes de Hunter et de Mirage IIIRS. Aujourd’hui ce type de vol est plus rare.

Écrit par : Pk | 23/04/2019

Exercice de tir sur la place de Forel, lac de Neuchatel, ça dégage !

Écrit par : Fabrice | 24/04/2019

Je suis retraité mais dans mes jeunes années j'ai pas mal travaillé pour l'aviation suisse notamment à la construction de Mirage sous licence .
Ensuite le choix de notre pays a étéde jouer sur la sécurité en optant pour des machines bi-reacteur (F5-FA18 )Quen est-il aujourd'hui ? Sur les machines présentée , il y a 2 monoréacteur et 3 bireacteurs . Quelqu'un peut il me répondre ? Merci

Écrit par : Gilbert Corbaz | 15/05/2019

@ Gilbert Corbaz
Tout d’abord un grand bonjour à Gilbert, ça fait plaisir d’avoir un nouveau Fan.
Je ne suis pas un expert ou en relation dans l’aéronautique, mais juste un passionné d’avion militaire donc peut-être je serais décalé de la réalité … d’avance mille excuses.
Je pense que dans le passé ce sentiment de deux était mieux qu’un, mais aussi pour une question de fiabilité.
Aujourd’hui, la qualité et fiabilité d’un réacteur n’est plus à démontrer.
Aujourd’hui un avion est plus cloué au sol par des problèmes d’informatique que de réacteur.
Il est plus forcément nécessaire d’avoir un avion-biréacteur en tout cas pour la Suisse après si êtes un pays ou vous devez intervenir dans des conflits dans divers pays, la il est vrai qu’un biréacteur serait mieux si l’avion était touché par des tirs ou une défaillance d’un réacteur.

Écrit par : michel | 15/05/2019

@Gilbert Corbaz: Le cahier des charges ne précise pas le nombre de moteurs. Ce facteur est secondaire dans le choix. Le côté des qualités technique ainsi que l'approche du choix du pays avec lequel nos pilotes s'entraineront sera déterminant sans oublier les coûts à l'heure de vol. Celà, laisse un choix important et permet une saine concurrence.

Écrit par : Pk | 15/05/2019

C'est lié ou pas à l compétition ?
https://www.letemps.ch/suisse/visite-imprevue-dueli-maurer-donald-trump-jeudi
parce que là les us sortent leurs armes favorites : la pression commerciale.
Bon là messe est dite ?

Écrit par : Herciv | 16/05/2019

@herciv: Non.

Écrit par : Pk | 16/05/2019

Des nouvelles du rafale ? Il devrait avoir commencé ses essais ?

Écrit par : herciv | 16/05/2019

@pk bien que la vie politique de la Suisse doive continuer malgré la compétition et que l'opportunité était trop belle de faire cette visite au US, j'ai du mal à ne pas voir de simultanéité voir de concomitance compte tenu en particulier de l'opportunisme commercial de Trump.
Pour les autres concurrents je ne voit pas ce qu'on pourrait offrir à la Suisse d'aussi tentant qu'un accord de libre échange avec des clauses dorées. C'est donc un argument de poids pour Donald surtout si celui-ci est prolongé 4 ans de plus.

Écrit par : herciv | 16/05/2019

@herciv : Arrivés ce matin à 11h00 à Payerne, premier vol de familiarisation demain et début des essais lundi. Présentation à la presse et spotters mardi et article avia news en fin de journée mardi.

Écrit par : Pk | 16/05/2019

@pk merci pour les infos fraiches.
Pouvez-vous éclairer nos lanternes sur les enjeux géostratégiques actuelles de la Suisse par rapport à tous les concurrents ?
Compte tenu des visites à Trump et a l'empire du milieu il semble que la neutralité Suisse soit doucement questionnée. Est-ce le cas ? Ce contexte n'est pas anodin et compte tenu des blocs qui commencent à émerger partout comment la Suisse se positionne ?

Écrit par : herciv | 16/05/2019

@pk pouvez-vous nous dire le numéro des rafales afin de savoir si c'est le rafale d'essai qui est présenté ?

Écrit par : herciv | 16/05/2019

@pk pourquoi le rafale ne vient que maintenant ? Connait-il déjà suffisamment le terrain grâce à des exercices avec Armasuisse ?

Écrit par : herciv | 16/05/2019

@herciv : Les Rafale sont arrivé aujourd’hui et ceci en conformité avec le planning prévu qui prévoit des essais selon l’ordre alphabétique, Airbus, Boeing, Dassault,Lockheed, Saab.

Pour info les deux Rafale F3-R sont des biplaces : le premier appartient à la DGA en provenance d’Istres, le second vient de St-Dizier et appartient a l’Escadron de transformation 2/92 Aquitaine.

Écrit par : Pk | 16/05/2019

@pk " le premier appartient à la DGA en provenance d’Istres" se pourrait-il que certain équipement du rafale f4 soient présentés à cette occasion ?

Écrit par : herciv | 16/05/2019

@herciv: le F4 c’est pour 2025, là, se sont des F3-R soit le standard le plus récent.

Écrit par : Pk | 16/05/2019

Oui mais le B301 et le B302 servent à qualifier les équipements du F4, comme ils l'avaient fait pour le F3-R. Il n'est donc pas impossible (voir très probable) que l'un de ces deux-là ait été envoyé en Suisse pour montrer l'avancement du standard F4. On peut penser au DDM-NG, au nouveau SPECTRA ou au nouveau RBE2.

Écrit par : herciv | 16/05/2019

@pk
Concernant le planning je pensais que les essais du rafale devait commencer le 13. C'est ce décalage qui me chagrine puisque normalement deux semaines complètes étaient prévues. Je peux me tromper mais si ce n'est pas le cas pourquoi avoir choisi d'écourter la période d'acclimatation ? Je pensais donc que les français avaient déjà travaillé avec vos pilotes et connaissent déjà vos conditions de vol.

Écrit par : herciv | 16/05/2019

@herciv: Dans le cas présent il s’agit de F3-R, un article suivra mardi avec les explications comme ce fut le cas pour les avions précédent.

Écrit par : Pk | 16/05/2019

@herciv : vous avez dû confondre les dates des essais sont connues depuis février et la semaine 20 et 21 sont celles du Rafale soit du jeudi au jeudi. Les temps d’essais sont les mêmes pour tous.

Écrit par : Pk | 16/05/2019

@herciv: il n’a jamais été dit que les avions arriveraient le lundi pour repartir le vendredi de la semaine suivante. Au total ils restent une semaine.

Écrit par : Mathieu | 16/05/2019

Alors merci de m'avoir corrigé pour le timing.

Écrit par : Herciv | 16/05/2019

Concernant le rafale de l'armée de l'air il est arrivé avec un standard F3-R un peu différent de la France puisque l'équipier en place arrière avait un targo2 et que c'est probablement un pod sniper qui équipait le rafale.

Écrit par : herciv | 16/05/2019

@herciv: Oui, il s'agit de démontrer les options à l'exportation, on n'en reparlera lors de l'article sur le sujet un peu de patience!!

Écrit par : Pk | 16/05/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.