25/02/2019

Claude Nicollier mandaté pour expertiser air2030!

2F748710-EE0C-4200-94FF-D113439CF88B.jpeg

La conseillère fédérale Viola Amherd a chargé Claude Nicollier de lui livrer un deuxième avis sur le rapport d'experts «Avenir de la défense aérienne» de mai 2017. L'astrophysicien vaudois, ancien pilote militaire de milice (jusqu'en 2004), remettra en principe d'ici à la fin avril, à la cheffe du DDPS, une analyse externe et indépendante sur l'acquisition des moyens nécessaires à la protection de la population contre les menaces aériennes. Très attaché au principe de la milice qui repose sur l'idée selon laquelle le citoyen qui en a les capacités doit assumer des charges et des tâches publiques à titre extraprofessionnel et bénévole, Claude Nicollier versera ses honoraires à une œuvre de bienfaisance qui reste encore à déterminer.(DDPS).

Commentaires

Je pensé qu’il y avait déjà un groupe qui avait était mis en place par le conseiller fédéral M. Parmelin ?

Écrit par : michel | 25/02/2019

@Michel : oui bien sûr, mais il s’agit ici pour Mme Amherd de s’assurer par une voie externe que le dossier est solide. De plus, on ne pourra pas politiquement lui reprocher de n’ avoir pas tout fait pour maîtriser ce dossier. Mme Amherd confirme par ce choix voir maîtriser son dossier.

Écrit par : Pk | 25/02/2019

Merci Pascal

espérons que cela donnera une image positive au vue des votations et que le peuple ce rendra compte que tout avait était mis dans le bon sens du pays ?

mais j'en doute ? le cercle des destructeurs de l'armée ne feront aucune différence que toute les solutions sur l'étude de l'achat d'un nouvel armement ?

l'avenir le dira ! ! !

Écrit par : michel | 26/02/2019

Excellente initiative!
Lors de la votation qui aura très probablement lieu, cela montrera à la population que le DDPS a recherché la solution la plus adaptée aux besoins de nos forces aériennes. D'autant plus que le charisme et le capital sympathie de Claude Nicollier ne peut pas être mis en doute.
J'espère qu'après la remise de son rapport à Mme Amherd, il sera possible de connaitre (au moins en partie) ses conclusions. ^^

Écrit par : Jo-ailes | 26/02/2019

Oups! Dans ma phrase "D'autant plus que le charisme et le capital sympathie de Claude Nicollier ne peut pas être mis en doute." j'ai oublié le plus important : "ses compétences", bien entendu !

Écrit par : Jo-ailes | 26/02/2019

A première vue, une excellente initiative venant de Viola Amherd, pas de doute sur ce point. MAIS : l'achat d'une telle arme ne peut se faire sur de simples questions techniques et doit prendre en compte les aspects géopolitiques. La Suisse n'envisage pas d'acquérir des avions russes à cause de cela, Pascal Kümmerling l'a confirmé à maintes reprises.
Il y a d'autres pays problématiques que la Russie, et leurs avions font partie des propositions faites pour le remplacement des FA-18.
J'espère que Nicollier en est conscient. Justement parce que sa voix va fortement compter...

Écrit par : Géo | 26/02/2019

@Geo : Attention à la confusion ! Claude Nicollier ne vas pas dire si il faut acheter l’aviln À où B. Il s’agit pour lui de confirmer ou non l’analyse du rapport de sécurité, et de dire si celui-ci est bon ou non et si les solutions proposées dans le programme air2030 sont adéquates. Le cas échéants proposer des correctifs d’ensemble. Le choix de l’avion et du système sol-air se fera sur la base des nombreux essais, du point de vue stratégique et financier.

Écrit par : Pk | 26/02/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.