19/02/2019

La première suissesse qualifiée sur F/A-18 « Hornet » !

DSC_7746.jpg

 

Payerne, ce mardi a eu lieu à la présentation officielle de la première femme à piloter un avion de combat Boeing F/A-18 C/D « Hornet ». Depuis le 1er janvier 2019,le premier-lieutenant Fanny Chollet est opérationnelle au sein de l'escadrille d'aviation 18 "Panthers" basée à Payerne. L’occasion de rencontrer ce « Chevalier du Ciel » au féminin.

 

DSC_7679.jpg

Rappel :

En décembre 2017, Fanny Chollet est devient la première femme a recevoir son brevet de pilote militaire en vue d’une transition sur « Hornet ». Puis à ce jour elle a poursuivi sa formation d'un an sur le F/A-18.La transition du PC-21 au F/A-18, avec sa vitesse de près de 2000km/h, a été une étape importante pour la pilote et l'entraînement tactique fut exigeant. «Mon objectif est de maîtriser l'entraînement et d'accomplir toutes mes missions ultérieures de la meilleure façon possible», explique-t-elle. Le chemin jusqu'au cockpit du « Hornet » fut long, exigeant et sans traitement de faveur aucun. Tout au long de sa formation, elle ne s'est jamais sentie traitée différemment par rapport à ses collègues masculins. Les règles ont toujours été les mêmes pour tous.  

 

DSC_7693.jpg

Le rêve devient réalité :

Dix ans après son choix de devenir pilote d'avion de combat, la jeune femme de 28 ans est maintenant assise depuis janvier dans le cockpit d'un F/A-18 « Hornet » et participe quotidiennement au service de vol avec des engagements de police aérienne ou des exercices de combat aérien. Sa carrière ne va pas s'arrêter là et déjà de nouveaux objectifs se présentent: un cours de conduite pour devenir capitaine, une campagne internationale d'entraînement et une formation tactique pour devenir leader d'une formation de deux avions (section lead) sont au programme. Aux futurs pilotes, elle recommande de sauter le pas dans la troisième dimension en s'inscrivant au cours SPHAIR. C'est là que débute l'introduction à l'aviation, aussi bien militaire que civile. Son conseil pour les jeunes intéressés: «Soyez motivés, engagés et toujours préparés. Être pilote militaire est une passion.»

DSC_7721_2.jpg

Qui est Fanny :

Fanny "Shotty" Chollet est née en 1991, vient de Saint-Légier / VD, est diplômée de Pully High School avec une majeure en biologie et chimie et a fait sa formation d'officier dans l'armée de l'air. Elle a gagné sa vie sur les aérodromes militaires Payerne, Dübendorf et Alpnach. Depuis 2012, Chollet est employé par l'armée de l'air suisse et membre de la classe pilote 11 dans l'école de pilote d'Emmen. Elle a complété sa première partie de sa formation avec la licence de pilote professionnel civil de Swiss Aviation Training (SAT, aujourd'hui Lufthansa Aviation Training) et le Bachelor in Aviation de l'Université des Sciences Appliquées de Zurich (ZHAW) à Winterthur. Puis elle a suivi les phases d'un an sur Pilatus PC-7 et Pilatus PC-21.

Une modestie qui en impose :

Fanny, j’ai eu le plaisir de la rencontrer une première fois, lors de la première édition du meeting aérien RIO2.0 sur l’aérodrome d’Ecuvillens, avec l’équipe organisatrice. Sympathique et disponible, ce fut un plaisir de faire un article ici sur le blog. A l’époque, elle n’était qu’au début de sa formation et tout restait à faire. Une aventure en soi, semée de doutes et de réussites, dans un monde bien particulier, que celui de l’aviation à plus forte raison dans un monde de militaires. Fanny a atteint un point culminant dans un métier difficile, à force de travail et de persévérance, là où beaucoup ont échoué. Fanny n’est pas mieux ou moins bien que ses collègues masculins, elle est elle-même. On appelle cela l’égalité professionnelle. Pour autant, là voici qui ouvre une nouvelle page de l’aviation de notre pays, déjà un petit bout d'histoire. Fanny rejoint ainsi ces femmes connues ou restées dans l’ombre de l’histoire de l’aviation internationale de ses débuts à aujourd’hui. Mais n’oublions pas, celles qui n’ont pas eu droit aux flashs des médias, comme ses collègues féminines, pilotes militaires également, mais qui œuvrent sur Super Puma/Cougar ou EC-635. Un bel exemple pour toutes et tous, respect Mesdames !

DSC_7749_2.jpg

Photos : Présentation du Plt Fanny Chollet, Payerne En compagnie du Cmdt des Force Aérienne le Divisionnaire Bernhard Müller @ P.Kümmerling

Commentaires

Félicitations à cette brillante jeune femme!

Écrit par : Martin | 19/02/2019

Félicitations à cette brillante jeune femme!

Écrit par : Martin | 19/02/2019

Quel parcours, un exemple BRAVO !!

Écrit par : Florence | 19/02/2019

Un ancien pilote de chasse : Bravo ! Félicitations !

Écrit par : Pierre Piron | 19/02/2019

YES ! Elle a réussi, bravo ! Panthère un jour, panthère toujours ! La 18 peut s'honorer d'une page d'histoire significative. Chapeau Mademoiselle ! Et Happy landings !

Écrit par : Luc | 20/02/2019

Bravo Mademoiselle Cholet! La classe au top !!
Il était temps que les femmes apportent un peu de féminité dans ce monde de brutes...
Hein ? Je ne dois pas dire ça ? Trop tard !!! :-))

Écrit par : byp | 20/02/2019

Et bien jolie avec ça... le Hornet ne va pas s’en remettre!

Écrit par : Lotser68 | 20/02/2019

Féminité et modestie la fraîcheur du nouveau visage des forces de aériennes, magnifique

Écrit par : Ruben | 20/02/2019

Bravo à cette jeune femme, quel courage !

Écrit par : Jean-Dominique | 20/02/2019

Une belle histoire humaine qui démontre qu’avec du travail et de la volonté ont peu faire de grande chose, bravo Mademoiselle

Écrit par : Fabien | 20/02/2019

Une belle image de la femme moderne, bien plus réjouissante que la vulgarité des féministes actuels.

Écrit par : Audrey | 20/02/2019

Mille bravos Mademoiselle ! L'Aéroclub de la Région Lausannoise vous félicite et aurait le plaisir de vous accueillir lors d'une séance destinée aux Jeunes à définir ensemble ... si vous le voulez bien ?
Encore une fois, félicitations, nous sommes fiers de vous !

Écrit par : Daniel Cochard | 20/02/2019

De tout coeur avec ces dames qui volent dans notre ciel, bravo !

Écrit par : Maurice | 20/02/2019

Les commentaires sont fermés.