06/02/2019

Dassault livre le premier Rafale au Qatar !

IMG_2396.JPG

Ce matin, une cérémonie s’est tenue ce jour à Mérignac en présence d’Éric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation, à l’occasion de la livraison du premier Rafale à l’armée de l’air du Qatar (QEAF) sous le patronage de Son Excellence Dr Khalid bin Mohamed Al Attiyah, vice-Premier ministre du Qatar et ministre d’État chargé de la Défense, et de Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d’État auprès de la ministre française des Armées, et en présence du général de division Mubarak Al Khayareen, Commandant en chef de la QEAF.

Rappel :

Cette première livraison, conforme au calendrier, fait suite à la signature, en mai 2015, du contrat d’acquisition de 24 Rafale par l’État du Qatar pour équiper sa force aérienne, et de 12 exemplaires supplémentaires en décembre 2017, portant à 36 le nombre total de Rafale qui voleront sous les couleurs qatariennes. Le petit Emirat modernise sa flotte en prenant soin de diversifier ses fournisseurs. 

Le Rafale destiné au Qatar :

Les Rafale destinés au Qatar seront les premiers à être dotés d’un viseur de casque. Le Qatar a opté pour le système israélien Elbit Systems « Targo II ». Les pilotes équipés du « Targo II » seront en mesure de mieux localiser, suivre, identifier et engager les cibles aériennes et terrestres, car le système offre une prise de conscience de la situation et des options d'engagement facilitée par rapport aux systèmes HMD actuellement en service. La visière montée sur le casque affiche les informations de vol telles que l'altitude et la vitesse, ainsi que des cibles et fournit des données de suivi de soutien au pilote. Le système « Targo II » permet notamment la visualisation de nuit. Ce nouveau système permet une symbologie couleur ou monochrome projetée à l'intérieur de la visière du casque, donnant au système un champ de vision de 20 ° (FOV). Si la cible ou la menace est en dehors de la FOV, une ligne de localisation cible (TLL) dirige le pilote où et dans quelle mesure chercher à l'amener dans la FOV du casque.

Les Rafale du Qatar disposeront des missiles air-air MICA IR, MICA EM (ElectroMagnétique), du missile METEOR à terme, ainsi que des missiles de croisière air-sol SCALP-EG, de bombes air-sol GBU à guidage laser, et l’AASM. Pour compléter l’équipement, c’est la nacelle AN/AAQ-33 « Sniper » qui a été choisie pour être installée sur l’avion français. 

IMG_2387.JPG

Photos :Livraison du premier Rafale au Qatar@ Dassault Aviation

 

Commentaires

Il aurait tout de même "de la gueule" à Payerne ou à Emmen, dommage pour Sion ... non?

Écrit par : forêt10 | 07/02/2019

Aïe, la vérité semble apparaître lentement, Paris et Le Caire pointés du doigt pour leurs mutisme.

Écrit par : Yves | 07/02/2019

Le siège éjectable du Rafale n’aurait pas fonctionné ? Quelqu’un a-t-il des infos ?

Écrit par : Samir | 07/02/2019

@yves & Mathieu. Il y avait déjà eu quelques discussions sur ce blog, pour le moment, tu peux y remonter.
.
Pour l'heure, l'info a été annoncée par les Russe et démentie par les Égyptiens, soit deux sources d'informations on ne peut plus intéressées...
.
Ne sachant quel est le plus menteur des deux, je déduis qu'il y a un rafale à la fois crashé et non-crashé, et qu'il faudra un observateur n'influent pas sur l'expérience pour procéder à la décohérence... Miaou ;)

Écrit par : v_atekor | 07/02/2019

@V-Atekor : La on parle d’un article tout frais de ce matin sur Mediapart. Plus rien à voir avec le anciens articles voir le lien ...

Écrit par : Mathieu | 07/02/2019

@mathieu
v_atekor vous dit simplement que tant qu'on aura pas d'information officiel on peut tout aussi bien dire qu'un ovni a intercepté le rafale. Seule l'officialisation de l'information permettrait de la rendre utilisable.

Écrit par : Herciv | 07/02/2019

@Mathieu. Je n'y suis pas abonné. Je ne sais pas quels sont leurs arguments. Mediapart ayant eu quelques succès mais quelques bévues non négligeables aussi, j'attends patiemment.

Écrit par : v_atekor | 07/02/2019

Sur que ça fait désordre , le jour même de la visite du président français , et au moment de signer un nouveau contrat ...Hasard ? sinon, comme on dit , à qui profite le crime ? On est en Egypte , et donc on attend l'Hercule Poirot de service ...

Écrit par : philbeau | 07/02/2019

En tous cas, dès le 29, le gars il débandait pas.
http://www.defens-aero.com/2019/01/rafale-force-aerienne-aerienne-egyptienne-ecrase.html

Écrit par : Gian | 07/02/2019

@Herciv: Parceque vous attendez un communiqué officiel de deux gouvernements qui mentent depuis bientôt une semaine ? Allons, tout cela va finir avec un joli scandale !

Écrit par : Mathieu | 07/02/2019

C'est apparemment une fausse rumeur,aucun Rafale ne s'est écrasé,pour reprendre un commentaire d'un autre site,article,c'est un major de l'armée égyptienne qui avait fait ses armes sur le Rafale et était ce jour là en entraînement sur un avion "Hongdu K8-E" chinois construit en Egypte et c'est cet avion qui s'est écrasé. https://marsad-egypt.info/en/2019/01/29/egyptian-rafale-pilot-killed-crash-france-promises-full-delivery-fighter-jets/
-
*Le major étant un pilote expérimenté, qualifié sur Rafale et ayant déjà à son actif des missions de combat (en Libye), les médias en ont un peu vite déduit qu’un avion Rafale égyptien s’était crashé.
Le Major Al-Shazly effectuait en fait ce jour-là un vol d’entraînement sur K8-E.* (commentaire d'un article sur Opex360 avec lien en haut dans le même commentaire)
-
Il y a eu surtout confusion chez les médias,mais bon, attendons confirmation totale des gouvernements,armées pour en avoir le coeur net et être totalement sur,ça serait assez un peu gênant effectivement si c'était réellement un Rafale.

Écrit par : M.D.A | 07/02/2019

Alors que PK nous relatait une information, somme toute conventionnelle et interressante, aussitôt les anti-Rafale se déchaînent... lamentable.

Analysons CALMEMENT la situation:

- pour l'instant cette information n'est relatée que par un média russe (qui au passage n'en manque pas une pour étriller la concurrence gênante du Rafale, surtout en Egypte et en Inde, chasses gardées Russes) et par un "média" français spécialisé dans la calomnie et la critique de bas étage.
Je signale au passage que ce "média" si on peut encore l'appeler ainsi, est en conflit ouvert avec le gouvernement français actuel.

- Admettons tout de même qu'un Rafale se soit crashé, et alors...
Citez un seul type d'avion qui ne se soit jamais crashé?
Maintenant il faudra connaître les circonstances exactes du drame, car AVANT toute chose, une voire deux personnes sont peut-être mortes dans cet accident.
Je constate que ce "détail" ne vous importe que peu, hélas...

Un peu de tenue messieurs!

Écrit par : forêt10 | 07/02/2019

@Mathieu : Et vous allez m'expliquez qui d'autre que les gouvernements - ou plus exactement que le seul gouvernement Égyptien - peut avoir accès aux bases Égyptiennes.
.
Je ne sais pas si ce gouvernement ment, ce dont je suis certain, c'est que tous les médias sont dépendants de son bon vouloir pour vérifier les données.
.
Alors bon, il y aura peut être des mécanos qui parleront mais je ne pense pas qu'ils risquent leur poste pour vos beaux yeux.
.
Par contre il y a des journaux qui avancent sur cet événement sans y avoir accès sont très probablement des menteurs. Mediapart a peut être une source "exceptionnelle" mais je ne vois pas qui, en dehors des militaires égyptien, peut avoir cette réponse.

Écrit par : v_atekor | 07/02/2019

@mathieu
comme dit dans un autre post je ne me fais pas d'illusion sur ce crash. Je dis simplement qu'il n'y pas et il n'y aura jamais de détails. Donc le seul scénario que je retiens c'est l'interception par un ovni, histoire de montrer qu'à ce point de la discussion on peut tout inventer.

Écrit par : herciv | 07/02/2019

@foret10: il ne s’agit pas d’etre anti-Rafale, le français que je suis est plutôt pationne par cette machine. Les premières infos de ce crash de Rafale proviennent de site égyptiens et notamment spécialisés défense. La première info en Europe a été lancé par Defens’Aero soit un site très sérieux. Mediapart a repris l’info en y ajoutant des précisions. Les russes ont repris l’information mais bien plus tard, nuance. De plus, il est étrange que le pilote qualifie sur Rafale se soit trouvé à bord d’un K-8 alors que celui-ci devait s’entraîner sur le Rafale pour sa certification de pilote de démonstrations soit en tant que solo display le jour même ?

Écrit par : Hervé | 07/02/2019

@V-Atekor : justement il semble bien que l’info provient du personnel de la base.

Écrit par : Mathieu | 07/02/2019

Herciv, V_atekor, Mathieu, Hervé, Forêt10 : Oui cette histoire fait couler beaucoup d’encre et il y a une bonne raison : la gestion de la communication de ce crash. Nous nageons en plein brouillard et à l’heure actuelle aucune confirmation ou infirmation n’est possible. Là, débute l’interrogation et les doutes.
J’ai eu pour m’a part ce matin une discussion avec une journaliste d’investigation qui travaille entre autre pour Europe1, celle-ci se trouve confrontée à des questions sans réponses de la part des principaux intéressés. Pourquoi ?
En ce qui me concerne, il me semble que si, il s’agit du crash d’un K-8, il suffit de fournir une photo de l’accident ou apparait un morceau de fuselage, ailes, moteur et le doute sera levé. Comme cela s’est passé cette semaine en Inde avec le crash d’un Mirage 2000 modernisé qui sortait pour un vol d’essai. Les photos sont apparues à peine quatre heures plus tard.

Dans le cas ou l’on cacherait le crash d’un Rafale, cette méthode s’avèrera contre-productive. D’une part, parce que perdre un avion neuf arrive malheureusement et il n’y a pas de honte. De l’autre, car un tel mensonge aura des conséquences autrement importantes est notamment politiques.

Au final, le plus grave vient du fait qu’un pilote soit DCD de sa passion.

La prudence s'impose dans cette affaire.

Écrit par : PK | 07/02/2019

@pk: Merci pour cette réponse. En effet, cette gestion fait oublier qu'il y a eu un mort et c'est sans doute le pire des aspects.
.
Situation côté com' est d'autant plus compliquée qu'il y a un passif important en la matière après le crash de l'A320 Paris-Le Caire, avec Paris qui accuse clairement l’Égypte de mensonge et d'avoir trafiqué des preuves.
.
Je suis aussi d'accord qu'un mensonge risque d'être pire, politiquement, que le crash d'un avion, et encore pire le manque d'investigation (Problème sur l'avion, sur la maintenance, pilotage hasardeux, désorientation spatiale du pilote... ?)
.
S'agissant des autorités Égyptiennes, je ne te cacherais pas que je ne me satisferais pas d'une simple photo de K8 au sol. Si Berne annonce la perte d'un F5 je les crois sur parole, si le Caire envoie la photo d'un K8 au sol, je voudrais m'assurer de son authenticité, et de sa date. « Comme on connaît ses saints on les vénère », dit le proverbe...

Écrit par : v_atekor | 07/02/2019

@Mathieu : "justement il semble bien que l’info provient du personnel de la base."
.
Pauvre gars. J'espère juste qu'il ne sera pas retrouvé (un mort ça suffit), mais je sais que l'Égypte a pas mal de moyens pour remonter à la source, sans trop s'embêter du droit...

Écrit par : v_atekor | 07/02/2019

@forêt10 : Merci et bravo pour votre commentaire plein de bon sens. Les premières pensées doivent aller au pilote décédé.
.
Du côté, bassement matériel, l'information est la suivante : "un Rafale s'est (peut être) crashé alors que le Président français était en visite en Egypte (pays qui va peut être commander un autre lot de Rafale)."
.
Est-ce que ce crash est malvenu => à l'évidence, OUI. Est-ce qu'il remet en cause l'appareil et/ou les commandes ultérieures de l'avion => à l'évidence, NON.
.
Fin de l'histoire.

Écrit par : FredericA | 07/02/2019

@ v_atekor : sur la désorientation spatiale : Depuis l'accident de décembre 2007 survenu au-dessus de la Corrèze par une météo exécrable (de nuit et sous la pluie), le pilote automatique du Rafale a été modifié de manière à ramener automatiquement l'appareil en vol horizontal stabilisé sur commande du pilote (bouton) (source: témoignage d'un pilote de Rafale Marine dans l'ouvrage passionnant"La pointe du diamant"). Cet avion est la Rolls des chasseurs , enfin au moins la DS , l'ancienne , pour rester dans le légendaire tricolore ...

Écrit par : philbeau | 08/02/2019

Toujours sur la désorientation spatiale : le rapport du BEAD sur l'accident évoqué précédemment :
http://omnirole-rafale.com/wp-content/uploads/2018/04/rapport-public-bead-air-a-2007-023-a-1.pdf

Écrit par : philbeau | 08/02/2019

Un article intéressant sur l‘EAF https://foreignpolicy.com/2019/01/31/the-u-s-has-wasted-billions-of-dollars-on-failed-arab-armies/

Écrit par : Al&X | 08/02/2019

@philbeau
Le bouton dont vous évoquiez doit être actionner par le pilote, ça sous entend qu’il soit conscient de la situation, l’idéal est qu’il soit automatique, système appelé AGCAS comme Automatic Ground Collision Avoidance. System, malheureusement disponible sur Rafale qu’à partir de F3-R il me semble

Écrit par : James | 09/02/2019

Scandale ou intox ? Selon des informations les premiers pilotes de Rafale au Qatar incluent des pilotes pakistanais ? L’Inde serait prête à annuler sa commande de Rafale !!!

Écrit par : Martial | 11/04/2019

@Martial : il y une discussion là dessus sur Twitter et personne n’infirme pour l’instant. Si cela se confirme, les indiens auront un gros problème car les pakistanais connaitront les points forts et faibles du Rafale, de quoi préparer les tactiques.

Écrit par : Marco | 11/04/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.