28/01/2019

Des S-70 « Black-Hawk » pour la Pologne !

1338637818.jpg

Le ministre polonais de la Défense, Mariusz Błaszczak, a confirmé  la commande de quatre hélicoptères Sikorsky S-70i « Black-Hawk » construits en Pologne dans les usines de PZL Mielec pour renforcer les capacités de ses forces spéciales. Le contrat a été signé en présence du Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki.

La production S-70i destiné aux forces spéciales polonaises maintiendra directement environ 1’700 emplois chez PZL Mielec et soutiendra environ 5’000 emplois supplémentaires dans la chaîne d’approvisionnement polonaise de la société.

Les spécifications exactes des aéronefs et les détails de l’équipement spécialisé installé sont couverts par la confidentialité et ne peuvent pas être divulgués.

Le Sikorsky S-70i « Black-Hawk » :

Le Sikorsky S-70i est un dérivé des versions MH-60 destiné à l’exportation. La nécessité d'une plate-forme d'un tout nouveau Black-Hawk. Le Hawk «M» a émergé durant les années 1990 avec l'obligation de mettre à jour l’avionique analogique des UH-60A et UH-60L avec un cockpit numérique intégré, des commandes de vol numériques doublées et des moteurs plus puissants et des améliorations structurelles. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le S-70i (MH-60) représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, l’hélicoptère est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le ravitaillement vertical.

L’hélicoptère S-70i présenté par Sikorsky PZL Mielec dispose de quatre pylônes sous les ailes qui peuvent engagés des missiles Lockheed-Martin AGM-114 « Hellfire » avec des paniers lance-roquettes Hydra 70. L’hélicoptère offre également l’option d’emport d’une mitrailleuse M134 de 12,7mm ou deux canon GAU-19.

Selon PZL Mielec, l'architecture du système permet au S-70i d'intégrer également d'autres armements selon l'inventaire des clients potentiels à l'exportation.

2225571301.jpg

 

Photos : 1 S-70I  2 S-70I armé @ PZL Milec

Commentaires

Commande sans appel d'offres européen . Airbus hélicoptères écarté d'office , ainsi que Leonardo . Au moins le gouvernement polonais ne fait même pas semblant de respecter les règles . Après , on reste dans l'ambiance chaleureuse habituelle entre pays européens , prêts à coopérer joyeusement entre eux dans l'intéret commun...
https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-gouvernement-polonais-a-mis-au-ban-airbus-helicopters-de-la-pologne-777786.html

Écrit par : philbeau | 28/01/2019

Sans blague, qu'est ce que les polonais ne prendrais pas de ricain avec l'argent des européens. Aucune confiance envers les polonais au sujet d'appel d'offre déjà pipé. Ils demandent l'aide européenne en terme d'argent mais achètent que ricain et viennent chialer auprès des pays européen pour envoyé des unités protéger le ciel polonais.

Écrit par : Revan | 29/01/2019

Pour l'helicopter de combat, chasseur etc.. y'aura pas d'appel d'offre, ou du moins un appel d'offre pipé d'office pour prendre le choix ricain avec l'argent européen.

Écrit par : Revan | 29/01/2019

L’histoire polonaise fait qu’elle n’a jamais pu faire pleine confiance à l’europe Occidentale face à ce qui fut l’URSS et fut de fait promptement dépecée dès le 18 septembre 1939 par cet encombrant voisin. La Pologne n’a jamais depuis cessé de regarder depuis vers l’amerique , 50 ans plus tard ses premières commandes d’avions civils hors bloc de l’est furent pour Boeing, pour le reste l’analyse de ce pays de Revan est juste...

Écrit par : LBE | 29/01/2019

Pour prendre la défense de la Pologne, est-ce que quand la Suisse commande des véhicules à MOWAG (qui est une filiale d'un groupe US), elle fait un appel d'offres au risque d'avoir des engins produits complètement à l'étranger alors que MOWAG pouvait fournir de tels produits ?

N'oublions pas que Sikorsky a racheté PZL Mielec en 2007, et que les Blackhawks en question seront assemblés/construits en Pologne (d'ailleurs une partie des pièces de fuselage de tous les UH60M sont fabriqués en Pologne, et une ligne d'assemblage existe déjà pour le S70i). Si la Pologne avait acheté des H225 auraient-ils été produits en Pologne ? J'en doute un peu vu que je ne crois pas que Airbus dispose d'une ligne d'assemblage sur place.
(Léonardo a par contre racheté le constructeur PZL Świdnik en 2010, qui produit lui des appareils de plus petite taille, dont le SW-4 qui est un concurrent du H125 d'Airbus)

Écrit par : chris2002 | 29/01/2019

@Chris2002: Eh bien oui, la Suisse a fait des appels d’offres pour les véhicules Pihrana et Eagle ainsi que pour les Duro. Le prochain remplacement des Pihrana 3 sera également régit par un appel d’offre.

Écrit par : Steeve | 29/01/2019

Autant pour moi. Mais toujours est-il que, dans les domaines où MOWAG est présent (véhicules blindés à roues), les choix d'autres constructeurs sont quand même bien limités... (pour ne pas dire nul)

Écrit par : chris2002 | 29/01/2019

@chris2002 Oui, les H225 étaient censés être produits localement à Lodz (http://psk.blog.24heures.ch/archive/2016/10/05/la-pologne-annule-son-achat-d-helicopteres-h225m-caracal-862224.html).
Le problème ici est davantage l'attitude du PiS (parti au pouvoir) qui par vengeance vis-à-vis du précédent gouvernement de centre-droit (Plate-forme civique) avait annulé la commande de Caracal. Je crois même me rappeler (sauf erreur de ma part) que la ministre de la défense avait même annoncé l'annulation du contrat lors d'une visite sur le site de Sikorsky.

Écrit par : riso | 29/01/2019

Certes messieurs cependant La Suisse n’est pas dans l’UE et ne consacre pas son temps comme elle l’a fait à réclamer des subventions agricoles à Bruxelles (surtout avec Mr Tusk sur place) ... Le PIS a l’image d’un fossoyeur mais somme toute révélateur de la politique polonaise...

Écrit par : LBE | 30/01/2019

Les commentaires sont fermés.