15/01/2019

Des Yak-130 pour le Laos !

50041701_936675213203846_2756662417487298560_n.jpg

La Force aérienne de l'Armée de libération du peuple du Laos (LPLAAF) à réceptionné en fin d’année dernière quatre avions d'entraînement Yakovlev Yak-130 « Mitten ». Cette livraison fait suite  à un contrat signé en 2017. Ces appareils sont pour l’instant basé sur l’aérodrome militaire de la capitale Vientiane près de la frontière avec la Thaïlande. Ces appareils devraient servir uniquement pour l’entrainement. Le ministère de la Défense laotien n'a fourni aucun détail sur les coûts ni sur le nombre exact d'appareils achetés.

Le Yakovlev YAK-130 « Mitten » : 

432216700.jpg

Le premier vol du Yak-130 a eu lieu en 1996 et il fut officiellement retenu par la force aérienne russe en 2002.  Initialement, il devait être développé et produit en coopération avec la firme italienne Aermacchi (Leonardo) mais suite à de nombreuse différences de point de vue chacune des deux parties continua de son propre chef, d’ou l’extrême ressemblance entre le Yak-130 et le M-346.

Le Yak-130 a subi une longue phase d’essais de 2005 à 2009 impliquant 3 appareils. Les Yak-130 sortent de deux chaines de production, l’une à  Nizhny Novgorod et l’autre se situe à Irkutsk. Le Yak-130 est un avion très maniable subsonique avec un rayon d’action de 1.250 miles (2.000 kilomètres) et une vitesse maximale de 600 mp / h (1.060 km / h) en vol en palier. Il peut transporter une charge utile de combat d'un maximum de £ 6.600 (3.000 kg), composé d'une variété d'armes russes et occidentaux.  Le Yak-130 peut être utilisé à partir de pistes non goudronnées et de petits aérodromes non préparées. L'appareil dispose d'un cockpit en tandem climatisée et pressurisée à deux places équipé de sièges éjectables NPO Zvezda K-36LT3.5  de type « zéro-zéro » (zéro altitude, zéro vitesse). Les pilotes ont une vue à travers une verrière thermoformée. 

Le Yak-130 de production est le premier avion russe avec une suite avionique entièrement numérique. L'avionique répond au Standard MIL1553 et peut être adapté aux besoins du client. Comme un avion d'entraînement avancé, Yak-130 est adapté pour la formation des pilotes ou le recyclage pour permettre de transiter sur des appareils de quatrième et cinquième génération. Il peut également effectuer diverses variétés de missions comme l’attaques au sol et les missions de reconnaissance.

2956948575.jpg

Photos : 1 Yak-130 aux couleurs du Laos @ wwc234 Yak-130 Cockpit @ Sergy

L’A220 obtient l’ETOPS 180 !

 

 

A220-300-in-flight-003.jpg

Le nouveau membre de la famille des avions civils d'Airbus, l'A220 (ex Csériesa de Bombardier) reçu l'approbation ETOPS opérations prolongées 180 minutes de la part de l’autorité canadienne de l’aviation civile, Transports Canada. Cette certification permettra aux clients de l'A220 d'ouvrir de nouvelles lignes directes sans restriction au-dessus des océans ou dans des régions peu desservies ou éloignées.

« Ce jalon ETOPS franchi par l'A220 s'ajoute aux nombreuses performances déjà offertes par la famille A220, aujourd'hui inégalées », a déclaré Florent Massou, Chef du programme A220 au sein d'Airbus.

« Seul appareil en production de sa catégorie capable d'effectuer à la fois des opérations d'approche à forte pente et des trajets long-courriers, l'A220 offre décidément de nouvelles possibilités de liaisons pour les compagnies », a ajouté Rob Dewar, Chef, de l’ingénierie et du soutien à la clientèle pour le programme A220.

L'A220 est le premier avion civil à obtenir la certification ETOPS domestique de la part de Transports Canada. Cette capacité est disponible en option pour les opérateurs de l'A220-100 et de l'A220-300, et leur permettra d'exploiter leurs appareils jusqu'à une distance correspondant à 180 minutes de vol par rapport à l'aéroport de déroutement le plus proche.

Seul appareil fabriqué sur mesure pour le marché des 100 à 150 sièges, l'A220 affiche une consommation de carburant inégalée et offre un confort digne d'un gros-porteur dans un monocouloir. Cet appareil conjugue des caractéristiques aérodynamiques avancées, des matériaux innovants, ainsi que la dernière génération de moteurs PW1500G Geared Turbofan de Pratt & Whitney, permettant de réduire la consommation de carburant d'au moins 20 pour cent par siège par rapport aux avions de la génération précédente. Avec un rayon d'action pouvant aller jusqu'à 3 200 nm (5 920 km), l'A220 offre les performances d'un monocouloir de plus grande capacité.

Avec un carnet de commandes de plus de 537 appareils à ce jour, l'A220 a toutes les qualités requises pour se tailler la part du lion dans le marché des avions de 100 à 150 sièges.

Certification ETOPS :

La certification ETOPS regroupe un ensemble de règles initialement introduites par l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI) au milieu des années 1980 dans le but de permettre l'exploitation commerciale des bimoteurs sur des lignes éloignées de plus de 60 minutes de vol de l'aéroport le plus proche, auparavant uniquement empruntées par des appareils équipés de plus de deux moteurs. Ces règles, maintenant appelées “EDTO” (Extended Diversion Time Operations) par l'OACI, ont été progressivement révisées pour permettre l'exploitation des avions jusqu’à 180 minutes de vol ou plus d'un aéroport de déroutement.

 

KOREAN-AIR-CS300.jpg

Photos : 1 A220-300 @ Airbus/ S.Ramadier A220-300 Korean Air @ Airbus