11/01/2019

Le premier Rafale F3-R pour la Marine !

199014_1.jpg

Le commandant de la base aérienne navale de Landivisiau a officiellement réceptionné le premier Rafale standard F3-R. Converti par le détachement des ateliers aéronautiques de l’AIA Bretagne, le Rafale Marine n°30 a été livré au groupe de soutien technique aérospatial pour être préparé et remis au détachement de chasse de l’escadron CEPA / 10S.

L'avion mis à niveau a effectué son premier vol depuis la base aérienne de Landivisiau le 17 décembre 2018 à 16 h 15. Il sera initialement utilisé par CEPA / 10, qui réalisera un certain nombre d'essais qui, en cas de succès, permettront au commandement de Naval Aviation de déclarer la mise en service opérationnelle de la norme Rafale F3-R, qui sera initialement exploitée par Flotille 11F (11ème escadron aéronaval), la première unité à exploiter le nouveau standard de l’avion.

 Le Rafale F-3R :

Rafale-M-F-3R-Landivisiau.jpg

La nouvelle norme Rafale F3-R apporte de nouvelles capacités dans les domaines du renseignement, de la communication, du combat et du commandement. Si l'intégration du missile à longue portée Meteor et du pod de désignation laser « Talios » de nouvelle génération sont des innovations majeures, d'autres développements (principalement logiciels) dans les systèmes embarqués permettent à l'avion d'évoluer.

La norme F3-R comprend également l’installation d’un système anticollision automatique au sol (AGCAS) et diverses améliorations apportées au radar RBE2, au système de guerre électronique Spectra, à la nacelle Reco NG et au système de navigation par inertie.

Avec la norme F3-R, le Rafale Marine sera également équipé d’une nacelle de ravitaillement en vol de nouvelle génération. Le F-3R peut notamment utiliser les armements suivants :bombes guidées laser GBU-12/24 et bombes guidées Hammer, la capacités de  frappes dans la profondeur avec missiles de croisière Scalp, attaque en mer mer avec missile Exocet AM39 BlockII. La reconnaissance tactique et stratégique en temps réel avec nacelle Areos  et le ravitaillement en vol d'un Rafale à un autre de type « buddy-buddy ». Sans oublier la dissuasion nucléaire avec missile ASMP-A. 

Infos techniques : DefenseAero

Photos : 1 La flotille 11F 2 La remise du Rafale F-3R @ Dassault aviation

Global Jet réceptionne un LEGACY 650 !

 

embraer,legacy 650,globaljet,private jet,biz jet,nbaa,ebace 2019,les nouvelles de l'aviation,aviation d'affaires

 

La flotte de la société GlobalJet s’étoffe avec l’arrivée d’un Embraer Legacy 650. L’avion est disponible à la location. Basée à l'aéroport Nice Côte d'Azur, l'avion est conçu pour accueillir 13 passagers dans un luxe et un confort optimaux.

Le Legacy 650 se distingue par son intérieur remarquable et surpasse les caractéristiques de sa catégorie d'avions d'affaires en termes de taille de la cabine, de confort, d'espace à bagages et de niveau de bruit réduit. Les passagers pourront organiser des réunions d’affaires et des repas gastronomiques, ainsi que tous les équipements supplémentaires de l’avion.

Le jet privé est divisé en trois grandes zones, offrant aux clients un maximum de luxe et de détente. La cabine avant propose une configuration à double club tandis que la cabine centrale offre une salle à manger pour quatre personnes. La cabine arrière est séparée des deux autres compartiments et peut être fermée grâce à un rideau coulissant dense. La configuration de nuit de cette immaculée Legacy 650 offre quatre lits simples et un lit double. L'office est situé à l'avant de l'avion et est bien équipé des dernières technologies. Le  WiFi est disponible à bord de l'avion pour les invités.

embraer,legacy 650,globaljet,private jet,biz jet,nbaa,ebace 2019,les nouvelles de l'aviation,aviation d'affaires

Le nouveau Legacy 650 :

Pour celles et ceux qui connaissent déjà la gamme « Legacy », la nouvelle mouture ne diffère, d’un point de vue extérieur, pratiquement pas des versions précédentes.

Pourtant, il s’agit bien là d’une nouvelle machine, capable de rivaliser sur le segment des appareils de taille intermédiaire supérieur. Susceptible de transporter jusqu’à 14 passagers avec un aménagement cabine en trois sections. Le Legacy s’attaque aux Hawker 900, Cessna Citation X ainsi qu’au Challenger 300, avec une cabine plus haute et plus large !

Pour ce faire, les principales améliorations ont été structurelles, ailes renforcées qui reprennent exactement le dessin de l’ERJ-145 et une plus grande capacité d’emport de carburant (un réservoir supplémentaire ventral) et un nouveau pare-brise en verre Herculite III. Le choix d’une nouvelle version du réacteur,  plus puissant de l’ordre de 10%, soit le  Rolls-Royce AE 3007A2 permet au Legacy 650 de parcourir 7’038km avec huit passagers et 7'223 km avec quatre. Il permet par exemple de relier Londres à New-York ou Pékin à Moscou. L’optimisation a été poussée, afin, de répondre à une utilisation par temps chaud et en altitude pour pouvoir permettre une exploitation vers Dubaï et au départ de La Paz.

En ce qui concerne l’avionique, le 650 a reçu la nouvelle génération « Primus » développée par Honeywell. Un nouvel enregistreur de liaison de données et un nouveau radar météo complètes le tableau.

En cabine passagers, un nouveau Design couplé aux dernières nouveautés disponibles en matière d’équipement de bureau (liaison Internet, fax, téléphone et vidéo conférence). De plus, les nouveaux matériaux utilisés permettent de diminuer le bruit en cabine.

 

embraer,legacy 650,globaljet,private jet,biz jet,nbaa,ebace 2019,les nouvelles de l'aviation,aviation d'affaires

Photos :1  Le Legacy 650 2 Intérieur Global Jet 3 Cockpit