08/01/2019

Hornet d’occasions, la polémique enfle au Canada !

1200px-Three_RAAF_FA-18_Hornets_in_flight_at_Red_Flag_2012.JPG

Le gouvernement canadien a conclu un accord pour l'achat d’avions de combat Boeing F/A-18 « Hornet » d’occasions australiens. Le premier des 25 avions à réaction de seconde main devrait arriver ce printemps, a confirmé le ministère de la Défense nationale canadienne.

Le gouvernement Trudeau a annoncé en 2017 qu'il achèterait 18 F-18 australiens usagés à titre de mesure provisoire pour renforcer l'armée de l'air jusqu'à ce que toute la flotte canadienne de CF-18 soit remplacée, à compter du milieu des années 2020. Les sept autres jets australiens achetés seront utilisés pour les tests et les pièces de rechange.

Les représentants du MDN affirment que les deux premiers avions arriveront ce printemps. Le ministère a indiqué que les premiers arrivants pourraient être opérationnels d'ici l'été, tandis qu'un deuxième groupe d'avions pourrait arriver plus tard cette année.

Le coût total du projet d’acquisition (améliorations, salaires et plan d’urgence) sera plus proche de 500 millions de dollars. 

Dans l’attente du futur avion :

Le ministre de la Défense canadien, Harjit Sajjan, a annoncé son intention d’acheter les avions d’avion australiens et a lancé en parallèle un concours pour remplacer les CF-18 « Hornet » canadiens.  Sajjan a déclaré que les avions à réaction utilisés sont nécessaires pour combler le "fossé de capacité urgent" du Canada et que le Canada ne dispose pas d'assez d'avions pour respecter ses engagements vis-à-vis de l'OTAN et du Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (Norad) en même temps.

Une mauvaise solution : 

Cette solution de remplacement en attendant mieux n’est pourtant pas forcément une bonne idée. En effet, il faut se rappeler que l’US Navy va progressivement retirer ses « Hornet » à partir de 2023. De fait, Boeing ne livrera plus de mises à jour des logiciels à cette date. Un problème d’obsolescence va venir se poser rapidement pour ces avions en service. De plus, le potentiel cellule arrivant en fin de vie, il faudra à la Royal Canadian Air Force les utiliser avec une extrème économie, qui prendra d’autant plus raison, si le nouvel avion tarde à être choisi. Du côté de l’opposition c’est l’insatisfaction qui prédomine. En effet, l’argent investit aurait pu être mieux utlisés dans l’achat d’un nouvel avion. Pour de nombreux observateurs, les vieux « Hornet » australiens souffent déjà de nombreuses pannes et problèmes techniques, en cause le vieillissement des avions.

Pour certains, cette solution permet au gouvernement Trudeau de jouer la montre avec l'achat du futur avion et surtout évite de reparler du contrat F-35. 

Photo :Hornet australiens @RAAF

Commentaires

Cette "mauvaise solution" ne pourra se faire que si l'allié américain soit d'accord.
Sinon cela se terminera comme les F-16 d’occasion, issus d'Israël a destination de la Croatie...

Écrit par : forêt10 | 09/01/2019

Crash d'un Mirage 2000 dans le Doubs !!

Écrit par : Corto. | 09/01/2019

@Forêt10: Ce n'est pas pareil. Dans le cas du Canada, les UsA ont donné leurs accord.

Écrit par : PK | 09/01/2019

@forêt10 : je pense que cette "mauvaise solution" ne fait que retarder l'achat de F-35. Le carnet de commandes de Lockheed Martin est plein à craquer. La commande Canadienne peut bien attendre quelques années de plus.

Écrit par : FredericA | 09/01/2019

Rappellons que ce grand pays voisin des USA n’a jamais eu beaucoup d’options en la matière,et l’opposition qui ne tient pas les cordons de la bourse, car c’est en grande partie ce dont il s’agit, à beau jeu de faire dans la démagogie ..Les cellules australiennes ont du potentiel, les coûts sont maîtrisés à court et moyen terme, le gouvernement canadien montre là bien davantage de pragmatisme que d’attentisme sachant que d’ici 2023-25 la vision globale du programme F35 aura non seulement bien évolué avec à la clé une vrai pari à la hausse quant à l’etat des relations bilatérales Canada/usa qui n’ont rien de très cordial actuellement.

Écrit par : LBE | 10/01/2019

Faire des parallèles entre F-15 et F-35 semble absurde, le pendant du F-35 est le F-16 et non le F-15, le F-35 est encore tout jeune mais prometteur déjà à court terme.

Écrit par : Corto. | 10/01/2019

Le Canada et la Croatie ne sont pas comparables selon les critères sécuritaires des USA et les Hornets australiens ne sont également pas comparables avec les F-16 équipés par les industries israéliennes, de toute manière, je ne pense pas qu'Israël avait l'intention de livrer ces avions à la Croatie dès le départ.

De toute manière la vente vient d'être annulée, sans trop de surprise.

Écrit par : Corto. | 10/01/2019

F-35 des coûts à l’heure de trois fois plus élevé que les Rafale : https://analysedefense.fr/blogs/articles/confidentiel-les-couts-de-maintenance-du-f35a-reste-60-trop-eleves-pour-l-us-air-force

Écrit par : Martin | 11/01/2019

@Martin : Probablement pas 3x plus cher que le Rafale mais très supérieur et ceci en conditions normale de maintenance. Par contre, lorsque le revêtement furtif est endommagé là les coûts vont exploser.

Écrit par : Pk | 11/01/2019

@martin @pk l'erreur dans ce genre d'analyse c'est de ne pas dire le volume d'heure de vol par an.
Pour le F-35 on admet actuellement un volume d'heure de 180 heures mais c'est une moyenne avec des écarts très importants. Sachant que la disponibilité s'améliore sensiblement avec le tous dernier blocks 3F mais qu'elle est déplorable avant. Il est certain que l'arrivé du block4 tech refresh 3 (vers 2025) avec beaucoup de mise à jour de capteur, CPU et autre devrait changer beaucoup de chose (enfin) en positif. La seul chose c'est qu'il faudra absolument éviter de se faire livrer avant cette tech refresh. Ca représentera quand même prêt de 800 avions avec une disponibilité déplorable et des coûts de maintenance tout aussi mauvais (7.1 millions de dollar/an !!).
Pour le rafale on admet 250 heures et un coût à l'heure de vol qui oscille entre 12000 à 14000 euros en fonction de l'âge du rafale. Attention concernant le rafale F3R il y a très peu de modification de cellule donc on peut utiliser les données existantes.

Écrit par : herciv | 11/01/2019

Je ne sais pas où ils font tant d'heures de vols les Rafales, en Syrie on ne voit que des Mirages, en Libye c'était pareil et si on voit des Mirages 2000 s'écraser, c'est bien qu'ils volent encore, par contre Heil Ha Avir a déjà opéré des missions sur le "terrain" avec des F-35, cela en passant entre des S-300 et autres, ils sont rentrés à leur base et son prêts pour d'autres missions encore plus périlleuses.

De plus, nous le voyons, les politiciens français sont prêts à mentir tous azimuts dans toutes les situations. Quelle mission opérée par Rafales a remporté un succès, vous savez ?

Écrit par : Corto. | 11/01/2019

@Corto

Sans vouloir vous offensez, revoyez vos sources:
Dans les situations que vous avez citées, le Rafale y a joué un rôle prépondérant et notamment en Libye (1er avion sur place, puis Mirage 2000) et en Syrie et Iraq dans le cadre de l'opération Chammal et Serval au Mali.
Prenez les bases d'appui Jordaniennes et Qatariennes équipées majoritairement par des Rafale.

Allez sur Opex 360, aviation special defense, mer et marine, DSI, l'opinion etc. et relisez les compte-rendus des opérations depuis 2011, cela vous évitera de critiquer le Rafale inutilement, nombre de médias français s'en charge à votre place...

Écrit par : forêt10 | 11/01/2019

@corto
"Je ne sais pas où ils font tant d'heures de vols les Rafales" normal ils ont furtif, on les voit pas.
Bon blague à part, les pilotes doivent faire 180 heures par an minimum pour garder leurs certifs, comme il y a plus de pilotes que de rafales …

Attention on ne compte pas que les pilotes titulaires. Il faut compter aussi tout ceux (officiers supérieurs notamment) qui doivent aussi garder leur certifs mais qui n'ont plus d'affectation à une escadrille.

Écrit par : herciv | 11/01/2019

@Corto : Je ne sais pas ce que vous ont fait les français, ni le rafale à titre personnel mais si vous pouviez éviter de raconter trop de bêtises, ce forum s'en porterait mieux.
.
Au delà des engagements signalés par Forêt10, on peut ajouter les engagements réguliers des Rafales M depuis le Charles de Gaule et les Égyptiens qui ont a priori déjà fait subir le baptême du feu à leurs avions.
.
Ca fait un petit moment que le Rafale est devenu la bête de somme de l'armée de l'air Française . Après que les français ne soient pas spécialement pressé de jeter du matériel qui fonctionne ça peu se comprendre...

Écrit par : v_atekor | 11/01/2019

Regardez le déroulement des opérations en Libye et vous verrez que beaucoup de phrases sont au conditionnel en ce qui concerne les Rafales.

Quant à la Syrie, depuis les bases jordaniennes, on ne voit que des Mirages 2000 qui traversent le ciel. Concernant l'Egypte c'est encore plus parlant, combien ? une dizaine de vols ?

On se demande si l'Egypte n'est pas en rupture de contrat concernant les Rafales, pourtant ce n'est pas place qui manque pour faire des exercices, le Sinaï et ses djihadistes devrait réjouir les promoteurs du Rafale, pourtant aucune opération dans le Sinaï n'a été opérée avec des Rafales.

En Libye, je me rappelle très bien lorsque Sarkozy avait hurlé au-secours du coté USA !!!

Écrit par : Corto. | 11/01/2019

Concernant les 180 heures de vols pour garder les certifications, si le pilote est certifié Mirage et Rafale, rien ne l'empêche de faire ses heures avec des Mirages !

Écrit par : Corto. | 11/01/2019

@corto
Non une certification par appareil, chacune agrémentée d'un volume d'heures à effectuer et c'est bien normal quand on y réfléchi.

Écrit par : herciv | 11/01/2019

@Corto
Mon pauvre ami, voilà maintenant que vous êtes aveugle ou plus grave encore, malveillant?

Base en Jordanie:
Regardez cette vidéo et vous verrez, qu'outre des Mirage, il aussi des Awacs, des ATL2 etc. et hélas pour vous, EGALEMENT des Rafale!

Base du Quatar:
Unités déployées:
Escadron de chasse 1/2 Cigognes avec 3 Mirage 2000-5 entre 2008 et 2011.
Escadron de chasse 3/30 Lorraine avec 3 Dassault Rafale aux alentours du mois d'octobre 2010, 6 de novembre 2011 à juin 20167.
Escadron de chasse 1/7 Provence avec 6 Dassault Rafale depuis juin 2016
Groupe de ravitaillement en vol 02.091 Bretagne avec un C-135 FR8.
Soit: 9 Rafale

Avions mis en œuvre par la France au 15 avril 2011 en Lybie:
- 23 aéronefs sont basés sur la base aérienne Solenzara, dont 9 Rafales provenant de la BA 113 de Saint-Dizier-Robinson, 8 Mirage 2000 D provenant de la BA 133 de Nancy-Ochey, 6 Mirage 2000-5 de la BA 102 de Dijon-Longvic.
Soit: 9 Rafale!

Depuis le 19 avril, 4 Mirage 2000-5 et 6 Mirage 2000D transférés de Solenzara sur la base aérienne de La Sude et 5 Rafale à Sigonella46.
S'ajoutent à ce dispositif des E3F AWACS opérants de la base d'Avord,
10 Rafale M, 6 SEM, 2 E-2 Hawkeye et 2 C-2 Greyhound47 sur le porte-avions Charles de Gaulle (TF 473) Drapeau de la France48 et 3 hélicoptères de combat Tigre, 3 Puma et 16 Gazelle embarqués ou sur le BPC Tonnerre ou sur le Mistral Drapeau de la France49,50.
Un drone de surveillance Harfang depuis Sigonella à partir du 24 août.
Soit 15 Rafale

Opération Serval:
Appareils de combat:
Trois Mirage 2000D et un C-135FR du GRV Bretagne qui devaient rentrer en France restent sur place, s'ajoutant au dispositif identique qui venait les relever20. Ce sont donc, en plus des deux Mirage F1 CR, six Mirage 2000D, trois C-135FR, un C-130 Hercules et un C-160 Transall qui arment le groupement air de la force Épervier.

Le détachement Rafale à N'Djaména compte, à partir du 14 janvier 2013, six appareils, dont deux biplaces qui effectuent des missions d'interdiction aérienne, d'appui aérien rapproché mais aussi de reconnaissance, à l'aide de la nacelle Reco NG23. Ce dernier est armé par une quinzaine d'équipages en provenance des escadrons de chasse 1/91 Gascogne, 1/7 Provence et 2/30 Normandie-Niemen, constitués chacun d'un pilote et d'un navigateur officier systèmes d'armes (NOSA), qui effectuent une moyenne de quatre sorties par jour23. Sur les 100 militaires que compte le détachement Rafale, 80 techniciens mettant en œuvre un lot technique de 90 tonnes assurent le maintien en condition opérationnelle des aéronefs23.
Soit encore 6 Rafale

Dois-je continuer?

Cher ami, que vous soyez un anti-Rafale agressif et convaincu, c'est votre droit, mais cessez de propager vos fake news!

Écrit par : forêt10 | 11/01/2019

@v_atekor

"Après que les français ne soient pas spécialement pressé de jeter du matériel qui fonctionne ça peu se comprendre..."

ajoutons que le probleme qui va se poser en france dans le futur va etre l'usure des cellules des rafales

flotte assez reduite + beaucoup d'engagement => probleme sur la durée ... hormis budget a l'americaine pour renouveller a neuf (et encore, meme eux son moins NO LIMIT qu'avant)

et pour tout dire, je suis meme etonné que pour faire de la police de l'air, les 2000C n'est pas ete usé jusqu'au bout du bout.
(quitte a mettre temporairement certains rafale sous cocon, les heures de vol faite sur mirage etant autant d'heures de vol sur rafale preserve pour plus tard)

Écrit par : Laurent10 | 11/01/2019

@corto: Que les français aient basé leurs mono-réacteurs en Jordanie où ils avaient moins de chemin à faire et des biréacteurs sur les sites plus éloignés, ça tombe sous le sens. Dans le genre troll on a déjà vu mieux.
.
Et dans l'ensemble l'armée ne communique jamais de façon trop précise lors d'opérations militaires. Vous vouliez aussi les plans de vol pour la Libye ? En Egypte, manque de bol, des photos au décollage avant des opérations dans le sinaï ont été prises à plusieurs reprises.
.
Il y a 102 rafales dans l'AdA et je ne pense pas qu'ils soient tous destiné à faire de la décoration. Par contre je veux bien croire que les français usent le potentiel des 118 M2K en service avant leur retrait, histoire de ne pas se retrouver en 2025 avec des Rafales avec un potentiel bien entamé et à retirer des M2K avec encore beaucoup de potentiel...
.
Visiblement le FUD anti-français (et anti égyptiens qui n'ont rien demandé) commence fort avec l'acquisition suisse. Médisez, médisez, il en restera toujours quelque chose. Je me rappelle encore vos propos imbéciles sur l'électronique où visiblement vous avez perdu pied il y a très longtemps. Et comme on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif, je n'essaierai pas d'argumenter plus. Mais tâchez de rester un minimum crédible, faites au moins semblant.

Écrit par : v_atekor | 11/01/2019

forêt10, vous parlez du drone Harfang ! ah ah ah !!!

Elle est où la vidéo montrant des Rafales qui décollent de Jordanie ???

Et même, à chaque sortie des avions français, ils s'assurent d'être escortés par des avions de l'USAF, de plus pourquoi ne pas utiliser des avions moins chers pour tirer sur des 4x4 Toyota de la bande à deash, franchement, pas de quoi faire les fiers !

Pendant ce temps, ce soir 11 janvier 2019, Heil Ha Avir a engagé ses avions pour la 128ème fois depuis 2 ans contre les iraniens en Syrie, 3 cibles touchées coulées !

Avec des avions F-15 et F-16, il semblerait que la Syrie ait lancé plusieurs S-300 bredouilles !

Écrit par : Corto. | 12/01/2019

v_atekor, vous n'avez pas de source, par contre l'armée égyptienne n'a jamais utilisé des Rafale dans le Sinaï, pour des raisons évidentes !!

Écrit par : Corto. | 12/01/2019

@Corto (et tout le monde)

Mea Culpa:

La vidéo citée ci-dessus et oubliée...
https://www.youtube.com/watch?v=MhXVBrALtHQ

Écrit par : forêt10 | 12/01/2019

Comme vous le dites forêt10, très secret et plutôt un tournage ripoliné avec une équipe de pros, ça me fait plutôt penser à de la pub et de la démo pour touristes, désolé !

Et je ne vois pas "DES" Rafales, mais UN rafale bien mis en scène !

Autre chose, on peut voir sur la vidéo un campement avec 2 tantes et quelques containers, ne me dites pas que c'est une base opérationnelle prévue pour engager des combats ?

Écrit par : Corto. | 12/01/2019

Il n'y a plus de Mirage 2000 en Jordanie depuis la mi-1016 environ. Officiellement dans un but de rationalisation: Rafale pour Chammal et Mirage 2000 pour Barkhane.
Officieusement les capacités d’autodéfense air/air et le fait que Mirage n'a qu'un seul moteur ont joué dans la décision.

Écrit par : schnorkeloch | 12/01/2019

Il semblerait effectivement que la France ait placé UN Rafale en Jordanie, contrairement à ce qui a été dit, (forêt10, "Prenez les bases d'appui Jordaniennes et Qatariennes équipées majoritairement par des Rafale.") il se trouve dans la base d'Azraq, soit à 30 km de la frontière syrienne.

Vous semblez dire qu'il faille 80 techniciens et 90 tonnes de matos pour entretenir 6 Rafales placés au Tchad, pilotés par 15 équipages et qui font 4 sorties par jour avec des Rafales. Je vous le dis, on ne voit pas de Rafales décoller 4 fois par jour à N'Djamena, même depuis le crash d'un Mirage 2000 fin septembre 2017 en bout de piste sur l'aéroport international de N'Djamena.

Écrit par : Corto. | 12/01/2019

@schnorkeloch, concernant les Mirages 2000, on est d'accord, mais que dites-vous concernant des Mirages F-1 ?

Écrit par : Corto. | 12/01/2019

@Corto : Allez au but, quel est votre propos ? Vous haïssez les français, leurs matériels, vous déblatérez sur leur compte, niez jusqu'à leur existence (ce n'est pas commun !)... et sans avancer l'ombre d'une preuve de vos propos, le tout sur un site suisse, sur un sujet autour de F18 canadiens achetés à l'Australie.
.
C'est quoi votre problème ? Vous aviez comme animal de compagnie un canard qui a fini en magret ? Sachez qu'il a donné le meilleur de lui même, mais pour lui, c'était cuit.
.
C'est quoi votre problème également avec Israël que vous citez à tout bout de champ ?

Écrit par : v_atekor | 12/01/2019

@Corto:"mais que dites-vous concernant des Mirages F-1 ?"

Le F1 a été retiré du service en 2014 il n'y a donc plus rien à en dire...

"Il semblerait effectivement que la France ait placé UN Rafale en Jordanie,"

Il y a eu jusqu'à 8 Rafale dont des Rafale Marine lorsque le porte-avion CDG était en rénovation. La quantité varie en fonction du volume des missions. On doit être à 4 en ce moment.
Prenez le temps de lire ces liens ça vous donnera une bonne indication de l'activité de la base en Jordanie.

http://lemamouth.blogspot.com/2018/12/la-bapj-une-base-tres-rentable.html
http://lemamouth.blogspot.com/2017/06/la-marine-rapatriera-ses-rafale-en.html
http://lemamouth.blogspot.com/2017/02/3d-chammal-sous-lombrelle-des-stats.html
http://lemamouth.blogspot.com/2017/02/chammal-sous-le-parapluie-3d.html
http://lemamouth.blogspot.com/2017/02/chammal-la-6000e.html
http://lemamouth.blogspot.com/2017/02/la-bapj-repasse-6-rafale.html

Écrit par : schnorkeloch | 13/01/2019

@v_atekor,

Un peu agressif !

Les russes n'ont pas eu besoin de Rafale pour bombarder et massacrer des civils, leurs vieux S-24 suffisent largement, même si par pure hasard il arrive qu'ils abattent un membre de daesh se servant des civils comme boucliers vivants !

Concernant le Qatar, il a acheté des Rafales uniquement pour faire la nique à Trump et ses alliés saoudiens, émiratis et koweïtiens, à mon avis, c'est certainement une histoire de chameaux vendus trop cher.

Puisque l'on parle beaucoup de ventes d'occasions et que je ne suis pas celui qui a initié la polémique concernant la vente de F-16 annulée pour la Croatie, donc je me permet de rappeler que ce petit pays n'attaque pas des Toyota 4x4 avec des avions à 150 millions, Israël lui, s'attaque aux positions des iraniens et du hizbollah venus en Syrie, vous savez les 700'000 victimes civiles et les 4,5 millions de populations exilées et combattues par El Assad et ses alliés, non Israël vient de son coté de déclarer qu'il avait atteint 2'000 objectifs ciblés en Syrie seulement pour 2018 et vidéos à l'appui, cela malgré les milliers de S-200, S-300 tirés et qui étaient supposés défendre les positions citées plus haut. (Tous ça, sans posséder le moindre Rafale) !

Je le répète, j'aime la France, pas contre, nous l'avons vu avec la Libye après 2 semaines, que sans l'appui des USA, ses avions sont totalement inopérants et ce serait pareil en Syrie, mais c'est pour bientôt, Trump se retire du terrain et la Syrie, ce n'est pas le Tchad, le Niger ou le Mali !

Aussi, pourquoi aucun pays européen ne se fournit en France pour acheter ces merveilleux Rafales, la Belgique francophone va se fournir en F-35 !

Premier vol en 1986 et pas un Rafale vendu en Europe !

Écrit par : Corto. | 13/01/2019

@Corto : les Mirage F1 ont tous été retirés en 2014, et servent aujourd'hui aux USA (comme avion d'entraînement). Rame, Corto, rame, c'est encore loin Israël...

Écrit par : v_atekor | 13/01/2019

C'est étonnant de voir comme vous évitez tous de parler des engagements en Libye ??

v_atekor, concernant les Mirages F1, adressez-vous à forêt10.

• Toujours en service au Congo, au Gabon, en Iran, en Libye et au Maroc !

Pour conclure et nous avons tous vus les problèmes liés aux aéronefs fabriqués en France, cela ne concerne pas l'avionique, je le répète encore une fois, mais les lacunes en matière électronique, pour preuve le Harfang cité plus haut par forêt10, la France a finit par acquérir des drones Reaper fabriqués aux USA, j'en déduit que si les industries françaises sont dans l'incapacité de mettre au point un drone et ce ne sont pas les tentatives qui ont manquées, ils resterons incapables de fabriquer un avion de combat capable d'interagir avec des données instantanées et c'est justement le problème qui handicape les Rafales, sans parler des incompatibilités voulues en ce concerne les compatibilités/standards avec les systèmes américains rendant des missions quasi impossibles.

Écrit par : Corto. | 13/01/2019

Egalement, les systèmes d’arrimages des armements ne sont pas compatibles avec les avions "alliés", c'est d'une bêtise toute française, lorsque les stocks d'armements sont à sec, comme cela c'est produit avec la Libye, les appareils français sont tout simplement inutilisables !

Une autre erreur commise par la France, c'est d'avoir vendu des radars aux russes, d'ailleurs un des seuls site internet traitant de l'affaire a été fermé par le gouvernement français :

http://www.leblogfinance.com/2006/02/coopration-fran.html

Henri Proglio en a fait les frais, sans parler des dossiers d'espionnages russes au sein de Thales etc...

Écrit par : Corto. | 13/01/2019

@Corto : Vous êtes particulièrement agressif, vous alignez a dessein des contre vérités les unes après les autres. Vous avez probablement des intérêts très clairs à agir de la sorte. Après avoir évoqué les Mirage F1 dont vous savez pertinemment qu'ils sont retirés depuis presque 5 ans, voilà les Rafales Qataris
.
Les Rafale Quatari (premier lot) ont été vendus en 2015, bien avant Trump, et dans la succession des 2000-9, qui succèdent à des Mirage III.
.
Le second lot de Rafales Quatari qui étaient néanmoins dans les tuyaux avant Trump a été utilisé avec un objectif politique mais pas vis à vis de Trump mais plutôt des Saoudiens. La nique ça aurait plutôt été Sissi vis à vis d'Obama.
.
Pour les non ventes en Europe... sauf en France qui représente la première force aérienne de l'UE. Avec les seuls lots déjà livrés de Rafales Français il y a 2 fois les effectifs attendus en Suisse, 3 fois ceux de la Belgique, et autant que les effectifs cumulés des F18 et EF espagnols... Sans compter les effectifs du Charles de Gaulle, et ça ne représente en gros que la moitié des livraisons attendues. Du coup c'est un avion qui va représenter à lui seul entre 20 à 30 % du parc Européen dans les 10 ans. Y'a pire.
.
Notez que ce n'est pas une nouveauté de la France qui au passage ne cible pas particulièrement ce marché qui est très occupé par les Européens en premier lieu avec les Eurofighters et les US pour des raisons historiques. Pour mémoire, le MK2 n'a été vendu qu'en Grèce.
.
Mais je ne m'inquiète pas, vous trouverez d'autres arguments, que vous inventerez au besoin. La dernière fois c'était l'électronique embarquée, aujourd'hui il s'agissait de montrer que les rafales n'étaient jamais engagés militairement, demain ce sera la peinture... Je fais confiance à votre imagination. Après tout, vous êtes probablement payé pour ça.

Écrit par : v_atekor | 13/01/2019

@Corto

Vous êtes mal renseigné sur la Libye ... j’avais moi même lu une mauvaise source à une époque qui semblait indiquer que les avions US avaient frappés les premiers (des B-2) ... mais il n’en est rien !

Sur cette opération les avions français et particulièrement les Rafales ont été les premiers à entrer sans la zone d’operation avec tous les risques (chasse et SA libyenne ) que cela comporte.

Ce qui était très intéressant c’est la vision des militaires US là dessus . Ils ne comprenaient pas cette prise de risque inutile des français alors qu’ils étaient prêts à préparer le terrain comme d’habitude (frappes avec missiles longue portée et par les B2 ... destruction dès SA Et aéroports).
Pour eux la France a utilisé cette action pour faire la pub du Rafale ... on a apprit depuis que l’Elysee avait des raisons de vouloir régler vite et personnellement le cas Kadhafi ;)

Ceci étant dit le cas canadien ne doit pas servir à faire des comparaisons sans aucun sens.

Nous sommes ici face à un énorme rétropédalage de Trudeau ... qui s’est rendu compte que sa promesse populiste des élections anti- F35 le mettrait en totale opposition avec la volonté de ses militaires.
L’armée de l’air canadienne veut le F-35, et rien d’autre , et Trudeau sait que tout nouvel appel d’offre aurait pour résultat la victoire du F-35 de ce fait.
Donc en bon politicien il temporise, il gagne du temps ... repoussant la décision de manière à pouvoir fournir des faits nouveaux justifiant sa marche arrière .

Des choses arrivent qui pourraient lui permettre de faire ça :

https://theaviationist.com/2019/01/12/instagram-videos-of-usaf-f-35-demo-team-practice-leaks-some-new-maneuvers/

Pas mal du tout pour une soit disant brique volante ...

Écrit par : Dany40 | 13/01/2019

@v_atekor

"Après tout, vous êtes probablement payé pour ça"

et que dire sur ce sujet (les intervenants "sponsorisé") quand ce blog aborde le F35 .....

Écrit par : Laurent10 | 13/01/2019

Dany40, lorsque la France est entrée en manoeuvre contre la Libye, ça faisait longtemps que la DCA libyenne avait posé les plaques après les salves de Tomahawks et que 90% des missiles sol-air restants étaient dans les mains des islamistes. Ils le sont encore et c'est principalement la raison pour laquelle le Pentagon est intervenu dans cette sombre affaire : Eviter de laisser l'arsenal de la Libye dans les mains de daesh.

Ne pas oublier le rôle des Mirages dans "l'opération" menée en Libye, du moins, des bases italiennes ont ne voyait décoller que des Mirages et le Charles de Gaulle est très vite rentré à Toulouse 2 mois avant la fin des opérations. Après une alt technique en plein milieu de la méditerranée, ce qui a valut des explications plutôt floues de la part du ministre de la défense qui également annonçait que 6 Rafales seraient opérationnels depuis la base de l'OTAN à Sigonella, en fait ils n'étaient que 4.

Donc le Charles de Gaulle n'aura tenu que 4 mois et ce sont principalement les MQ-9 Reaper et MQ-1 Predator armés de GBU-12 et de missiles air-sol Hellfire qui ont fait le boulot en Libye. Si l'on y ajoute les milliers de sorties des F-15 et F-16, il me semble que les stocks ridicules de la grande muettes n'auraient de loin pas suffit pour raser un pays aussi grand et aussi rempli d'armes.

J'hésiterai à 2 fois avant de vanter les mérites de la France dans ce boulot bâclé, cela malgré les énormes efforts venus des USA et de ses alliés, surtout lorsque vous, Dany40 annonce que la défense de l'Europe repose sur la force de frappe française.

La Libye est toujours, 8 ans après, sous les ordres de milices rivales et que des centaines de missiles SA-5 se baladent dans la nature, sans parler du reste.

Écrit par : Corto. | 13/01/2019

@dany40

"Des choses arrivent qui pourraient lui permettre de faire ça :

https://theaviationist.com/2019/01/12/instagram-videos-of-usaf-f-35-demo-team-practice-leaks-some-new-maneuvers/

Pas mal du tout pour une soit disant brique volante ..."

et justement dans votre lien il y a des commentaires dont un qui merite lecture (et traduction):
"Bien essayé. Mais la physique l’emporte. 120-130 deg à plat et environ 40 de plus par inertie tout en piquant le nez vers le bas pour éviter une vrille plate établie dont il n’a aucun moyen de récupérer. La perte d’altitude est effrayante. Et la récupération très longue. Ne pas essayer à la maison!
Ceci est un effort pour tromper l’oeil non entraîné."

quand le F35 sera "grand" il fera des choses dans ce style là

https://youtu.be/z1LE07PLJg0

(LM pourra toujours reprendre la musique ...)

Écrit par : Laurent10 | 14/01/2019

Laurent10, en effet ce """Rafale""" dans la deuxième vidéo est surprenant !!

Il suffisait de le confier à un pilote russe !!

Au fait, avez-vous combien de morts par crash ont été causées avec ce genre de démonstrations ?

Laurent, il ne faut trop confondre avions de combats et la foire du Trône, il est incontestable que les avioniques russes ont été dessinées par des grands ingénieurs aéronautiques, tout comme le Rafale. Cependant lors de tests comparatifs en option de combats les Sukhoï ne font pas le poids contre des F-15 et des F-16, ces avions ont été conçus dans les années 70 en se basant sur le F-15, le problème pour la Russie, c'est que ces avions n'ont toujours pas évolués, la dernière version, le SuU-47 n'est rien d'autre qu'un relooking du SU-27 ou plutôt SU-30, histoire de fabriqué un prototype pour la galerie, du fait main !

En combat, prenez 10 SU-35 contre un F-35 et nous verrons !

Écrit par : Corto. | 14/01/2019

Au moins, nous pouvons remarquer que le débat est largement ouvert, mais je ressent une sorte d’animosité envers les USA au travers de ces échanges de commentaires, peut être fâchés que les européens n'ont pas été foutus de créer un avion à la hauteur des F-22 et F-35 ? Qui sait !

Ce qu'il faut objectivement observer dans cette course aux armements, c'est que les USA sont déjà en train de sortir une future génération d'avions et ils en ont les moyens et les ingénieurs, y compris bon nombre de russes qui ont fui leur pays !

Et je reviens encore et encore sur le point faible, tant des avions français que russes, c'est à dire, l'électronique et l'armement !

Une des raisons pour laquelle la Russie tient autant à rester en Syrie est que c'est un laboratoire d'expérimentation en matière de technologie radar, les russes y expérimentent leur nec plus ultra en matière de détection radar, leurs meilleurs ingénieurs ont dû se faire au houmous quotidien, cependant malgré tous ces efforts, les F-16 et F-15, et maintenant les F-35 leurs filent entre les doigts et ce n'est pas demain qu'ils renverseront la vapeur.

Écrit par : Corto. | 14/01/2019

@corto : La seule animosité concerne les propos volontairement erronés. Il y aurait débat si tout le monde se basait sur des faits réels. Même si tout n'est pas dans la presse (Notamment certains tests menés en "off", hein Pk... ) on n'a pas à faire de désinformation.

Écrit par : v_atekor | 14/01/2019

v-atekor, tout de suite les grands mots, nous sommes sur un blog et pas dans une rédaction spécialisée dans l'aviation, par contre lorsque l'on parle de désinformation je désignerai des acteurs autres que mes commentaires.

Que pensez-vous, que le Rafale ne se vend pas hormis des contrats très spéciaux avec des pays comme le Qatar et l'Egypte qui en même temps s'encombre de 2 portes hélicoptères inutiles pour ce pays alors que les 90% de sa population traîne la patte économiquement, que c'est-il réellement passé dans ce deal grandiloquent entre la France de Hollande et l'Egypte, qui y a t'il derrière ces contrats. Avec le Qatar nul besoin de faire un dessin mais l'Egypte qui achète soudainement 2 portes hélicoptères conçus pour des hélicoptères russes, je ne sais pas d'où vient la désinformation mais beaucoup de questions se posent, notamment sur le refus des européens de se doter du Rafale !

Au fait, qu'en est-il de la facture égyptienne, qui va payer ?

Parce que dans ces contrats garantis par l'état français, ce ne serait pas la première fois que la facture incombe aux contribuables français !!

Écrit par : Corto. | 14/01/2019

@corto.
Voici un bilan officiel des engagements aériens français des en Syrie : 1500 frappes.
https://www.defense.gouv.fr/operations/chammal/actualites/chammal-1-500-frappes-aeriennes-effectuees-dans-le-cadre-de-l-operation-chammal

Écrit par : herciv | 14/01/2019

@corto
j'habites toulon et j'ai personnellement des copains qui ont été embarqué sur le CDG pendant la campagne lybienne. Je te certifie que des rafales ont participés et pas qu'un peu à la campagne.
Je peux également te certifier que les rafales furent les premiers à frapper en Lybie avant les tomahawks. Les US ont d'ailleurs scruté la méthode française à ce moment. Depuis les rafales français sont très régulièrement invité à des exercices au US avec les thyphoons UK.
Globalement lors de la dernière opération en syrie à longue distance depuis la France les russes n'ont pas réussi à voir les rafales sur leurs radars.
Donc le rafale est largement à la hauteur du F-35 même si moins furtif, ce que devrait corriger la version F4 qui mettra le rafale totalement à niveau avec le f-35 sur ce plan (dixit la ministre parly ce matin).

Écrit par : herciv | 14/01/2019

@corto
"Faire des parallèles entre F-15 et F-35 semble absurde, le pendant du F-35 est le F-16 et non le F-15, le F-35 est encore tout jeune mais prometteur déjà à court terme."

Aucun des deux n'a d'importance. Ce qui compte c'est comment seront assurées les missions confiées aux A-10, F-15, F-16, F-18, AV-8B et tous leur dérivés.
Autant le f-35B semble être une vrai avancée par rapport à l'AV-8B quoique moins rustique cependant, autant pour tous les autres j'ai des gros doutes surtout pour les missions de CLOSE AIR SUPPORT du A-10, le f-35 n'étant vraiment pas rustique et pour les missions de supériorité aérienne du f-15 malgré le f-22 vraiment en trop faible quantité.

Écrit par : herciv | 14/01/2019

@herciv, vous voyez comme c'est flou, vous déclarez 1'500 frappes, alors que le gouvernement en annonce 4'500 (sauf erreur).

Maintenant revenons sur le fond, vous annoncez 1'500 frappes, premièrement il s'agit (la Libye) d'un théâtre particulier ou d'un coté il y a des groupes terroristes ou pas qui circulent 90% du temps à bord de 4x4 et dont les objectifs sont divers, tout autant que les alliances multiples entre les "tribus" libyennes. Dans cette révolution, une chatte n'y aurait pas retrouvé ses petits, brefs, concernant les innombrables frappes opérées en Libye, personne ne savait réellement sur qui il tirait et entre nous, utiliser des Rafales pour tirer sur des 4x4 Toyota ou Mitsubishi me semble peu satisfaisant. Les armes de kadhafi et son armée avaient depuis longtemps cessées d'être opérante puisque renversée par les états-majors anciennement pro-kadhafi.

Combien de supposés alliés de la France se sont ramassés des frappes françaises, le savez-vous ?

Aujourd'hui la Libye est découpée et peu exploser à tout instant !

Il est très aisé de commencer une guerre, tout l'art de la guerre consiste à terminer le travail !

Écrit par : Corto. | 14/01/2019

@herciv,

Oui, mais les tomahawks sont venus à la demande urgente de Sarkozy et pas que les tomahawks, pourquoi ?

Conclusion, à la fin octobre 2011, 90% (chiffre au bol) des frappes n'étaient pas françaises !

Alors que la France était à court de munition, les USA profitaient de l'occasion pour vider leurs vieux stocks, toute la différence est là !

Écrit par : Corto. | 14/01/2019

@herciv, troisième point ou plutôt remarque, l'article que vous avez poster déclare 1'500 frappes, mais ne parle pas des Mirages engagés !

Écrit par : Corto. | 14/01/2019

@Corto : Je parle bien de désinformation, car vous êtes probablement au courant, très exactement des erreurs factuelles que vous présentez ou relayez. Et si vous ne les connaissez pas, c'est pire puisque vous ne savez pas sur quel terrain vous avancez.
.
En dehors de la France, de l'Inde, du Qatar, de l’Égypte... Ca fait quand même beaucoup de "hormis".
.
Quant à qui va payer ? Je fais confiance à Dassault pour ne pas vendre à des acheteurs insolvables. Ils avaient déjà refusé de livrer le Maroc en l'absence des garanties suffisantes ! Dans le cas Égyptien les payeurs sont vraisemblablement saoudiens. J'ajoute que lorsqu'on vend des avions de guerre, il y a moyen qu'ils soient utilisés dans des pays instables ou menacés.
.
Si les fabricant ne matériel de guerre ne s'adressaient qu'au Vatican ils ne vendraient pas du tout (au XXIe siècle... )

Écrit par : v_atekor | 14/01/2019

@Corto : Vous êtes pénible à ne lire que ce qui vous importe. Les 4500 incluent celles menées par l'ALAT par des hélicos et par les autres armes (même des frégates et des soum' ont été utilisés... ). Remarque valable pour les "4x4 des terroristes" puisque dans ce cas il y avait surtout des forces loyalistes qui n'utilisaient pas que des 4x4.
.
Ces ce qui me fait dire que votre seul objectif est de désinformer : prendre des publications réelles d'un site gouvernemental et faire douter le lecteur en lui présentant une information biaisée ou en posant des questions dont la réponse est probablement sur le site en question.

Écrit par : v_atekor | 14/01/2019

Merci de vous occuper de Corto. Pendant ce temps, il ne va pas troller ailleurs.

Écrit par : rabbit | 14/01/2019

Non v-atekor, c'est vous qui êtes pénible, les 4'500 (environ) ne concernent que les frappes annoncées par des Rafales !

Que ce soit des missiles, des bombes ou des tires au canon !

Mais c'est justement là que le flou réside, il y a 20 versions concernant les opérations françaises en Libye, comme les frappes touchait dans bien des cas des "alliés", vous pensez bien que ces frappes ont été recalculées et ajustées au besoins de la presse !

La Libye est devenu "l'exemple" par excellence de ce qu'il ne faut pas faire dans une guerre, que ce soit du point de vue stratégique, militaire et politique !

D'autant plus que les libyens (armée libyenne) n'a jamais chercher à combattre contre l'intervention française et la France a détruit pour détruire sans réfléchir aux conséquences et comme beaucoup d'armes étaient et le sont toujours, cachées dans le sable, ça n'empêche ni empêché les milices islamistes d'aller faire le plein et ils le font encore en 2019 !

Un des résultat est que des barbus se promènent encore avec des batteries de S-5 et S-75, sans parler de la quincaillerie et les SAM-7 et les armes légères.

En gros, les français présents au Mali et au Niger se prennent encore des cartons mortels à cause des armes obtenues lors de la guerre déclenchée par la France en Libye.

En tout, l'armée française a opéré plus de 20'000 frappes en Libye, au minimum !

Écrit par : Corto. | 14/01/2019

@corto : Sur la pertinence de l'intervention, sur ses raisons politiques, et sur le service après vente, c'est un autre débat qui est assez vif en France au demeurant puisqu'un président de la République doit répondre de ses actes devant les tribunaux.
.
Pour le reste si le site gouvernemental français annonce 4500 frappes avec des rafales, je n'ai pas spécialement de raison de le remettre en doute. Donnez le lien que vous ne savez pas comprendre, je vous ferai une explication de texte.
.
"D'autant plus que les libyens (armée libyenne) n'a jamais chercher à combattre contre l'intervention française"
.
Heu... ^_^ Celle là il fallait oser la faire.

Écrit par : v_atekor | 14/01/2019

Maintenant prétendre que la grande muette n'en profite pas un peu pour balancer sa pub "Rafale", il n'y a qu'un pas à faire !

Selon diverses sources, il y a bien eu environ 20'000 frappes aériennes faites par la France en Libye, il y avait également une bonne trentaine de Mirages engagés dans ce gâchis et je doute du nombre affiché des frappes faites par des Rafales, de très nombreux observateurs ont remarqués beaucoup de sorties faites par des Mirages, je parle des opérations menées depuis les bases en Italie et à Malte, il semblerait qu'après chaque mission, les Rafales étaient en maintenance prolongées, comme si la stabilité des paramétrages posait de sérieux soucis aux très nombreux techniciens Rafales déplacés.

Le problème français est d'avoir insisté sur une volonté d'équiper les Rafales avec des processeurs SGS-Thompson de fabrication française, ces processeurs ont toujours causés des ennuis aux utilisateurs. Vous savez, il n'est pas évident d'écrire des langages bas-niveau dédiés à des processeurs, c'est pour cette raison que les F-22 et F-35 utilisent encore des modèles de processeurs Intel développés dans les années 60-70 et diffusé sur le marché en 1979. Depuis l'année passée, Intel a lancé le dernier bébé de la famille, l'Intel Core i7-8086K pour commémorer l'aventure de cette famille de processeurs.

Au niveau du processeur lui même, rien de très folichon, le truc est que le gars, il était seul, qui a écrit l'assembleur de ce processeur, n'a commit aucune erreur et cela dès qu'il a livré son travail à Intel, ça 40 ans que des milliards de processeurs de la famille 8086 sont utilisés et jamais ce processeur/assembleur à planté, c'est la raison pour laquelle la famille 8086 est la seule autorisée encore aujourd'hui dans l'automatisation des commandes des avions civils ou même militaires. A mon avis, le problème des Rafales vient de là et je ne suis pas le seul a avoir cette opinion qui gêne énormément certains lobbies français et même le gouvernement alors que c'est le gouvernement qui a ordonner aux fabricants de n'utiliser que des processeurs non-américains.

Écrit par : Corto. | 14/01/2019

v-atekor, les infos que j'ai sont relatives aux munitions qui étaient destinées aux Rafales dans ce gâchis, cela également en tenant compte de certains calculs liés aux canons de 30 en me basant sur 100 unités pour une frappe.

Écrit par : Corto. | 14/01/2019

@Corto: Je crois que vos "très nombreuses sources" ne sont pas très fiables, et pas si nombreuses. En 2011 en Libye, il y avait encore peu de Rafales (Dassault en produit 11 par an, et il y a en a 140 avec ceux du CdG. Comptez... ) et beaucoup plus de mirage, il est tout a fait logique que ces derniers aient été mis à contribution, d'autant plus que certains étaient alors presque neufs.
.
En fait, je viens de comprendre votre raisonnement. Vous partez de l'hypothèse que l'électronique du Rafale est défectueuse, ce que vous avez peut être connu il y a 30 ans, et essayez de démontrer que la fiabilité de l'avion s'en ressent.
.
N'en remettez pas une couche avec ces procs. Il y a du m68k dans le Rafale. L'électronique a évoluée (comme tout le reste en fait).
.
D'abord, il y a plusieurs fabricant de hardware, ensuite, l'électronique a évolué (comme tout le reste, notamment après l'abandon de la version F1 dont vous parlez)... et enfin les taux de disponibilités du Rafale en opération sont très bien connus, et dépassent les 90%.
.
Pour votre gouverne, plusieurs acteurs du monde aéro utilisent d'autres fournisseurs, dont processeurs Power utilisés par.... Lockheed Martins (pour qui j'ai travaillé indirectement il y a une dizaine d'année, le monde est petit). Tous les processeurs sont "autorisés". Ce qui est plus délicat, c'est de faire certifier un système, mais le proc. n'est qu'un élément d'un ensemble.
.
Je vous l'avez déjà dit il y a 8 ans, je vous le répète. Un jour vous finirez par comprendre qu'il y a plus qu'Intel dans le monde, mais entre temps arrêtez d'extrapoler vos connaissances sur un point très pointu (et obsolète) et prenez les chiffres de disponibilité de l'ensemble.

Écrit par : v_atekor | 14/01/2019

@corto

"Laurent10, en effet ce """Rafale""" dans la deuxième vidéo est surprenant !!
Il suffisait de le confier à un pilote russe !!
Au fait, avez-vous combien de morts par crash ont été causées avec ce genre de démonstrations ?
Laurent, il ne faut trop confondre avions de combats et la foire du Trône, il est incontestable que les avioniques russes ont été dessinées par des grands ingénieurs aéronautiques, tout comme le Rafale. Cependant lors de tests comparatifs en option de combats les Sukhoï ne font pas le poids contre des F-15 et des F-16, ces avions ont été conçus dans les années 70 en se basant sur le F-15, le problème pour la Russie, c'est que ces avions n'ont toujours pas évolués, la dernière version, le SuU-47 n'est rien d'autre qu'un relooking du SU-27 ou plutôt SU-30, histoire de fabriqué un prototype pour la galerie, du fait main !
En combat, prenez 10 SU-35 contre un F-35 et nous verrons !"

alors si je resume:

- vous n'y connaissez rien
*le SU-47 BERKUT est un avion experimental (UN seul demonstrateur technologique produit) avec des ailes en fleche inversé qui n'a rien a voir avec la serie SU27
*le SU35 est au SU27 ce que le F15X est au F15A
(meme design mais nouvelle cellule et nouveau systeme d'arme => nouvel avion !)


- vous avez des problemes cognitif
je post une video pour illustrer ce qu'est un avion VRAIMENT maniable (avec musique sympa) ... vous me parlez du rafale ?????


- vous n'avez pas peur du ridicule => 10 SU35 VS 1 F35 ?????
*le F35 n'a pas assez de missile pour traiter tous les SU35 (4 missiles pour rester furtif)
*les SU 35 grace a leur vitesse (+ autonomie) peuvent engager/desengager le F35 comme ils veulent (le F35 subit le combat)
*quid des performances radar des SU35 (F35 toujours furtif ou pas)
* presence de capteur optique IRST sur les SU35, sauf a etre invisible visuel/IR/thermique ...

Écrit par : Laurent10 | 14/01/2019

Laurent, au premier regard, j'ai pensé à un SU-35, je ne suis pas expert en relookage !

Concernant le F-35, c'est pas très compliqué, c'est en français sur wikipedia :

L'armement sera emporté dans des soutes disposées sous le fuselage, afin d'assurer la furtivité de l'appareil, mais des charges externes pourront également être emportées. Les F-35A et C disposent de deux soutes principales, permettant d'emporter 907 kg de charge chacune, et de deux soutes secondaires pour un missile AIM-120 AMRAAM. La capacité d'emport externe atteint 9 tonnes, réparties sur sept pylônes.

Plus le canon !!!!

Écrit par : Corto. | 14/01/2019

Tout le monde se complais autour de la furtivité, je vous rappel au risque de me répéter que ça fait des années que les F-16, F-15 et n'importe quel autre aéronef dans autour des radars installés par le Russie en Syrie, sans qu'aucun appareil ne soit repéré pendant les opérations !

Oui, je vous vois venir, vous allez venir avec le crash du F-16 il y a 1 an !

Je vais vous expliqué, le F-16 a été abattu alors qu'il faisait son approche final avant d'atterrir et les ingénieurs russes avaient justement remarqués que souvent les appareils de Heil Ha Avir coupait leurs systèmes de brouillages avant la dernière approche, c'est ce qu'ils ont fait, ils ont surveillés leurs radars placés à 5 km de la frontière nord d'Israël et ont tirés 24 missiles simultanément sur la cible devenue visible par leurs radars aveugles le reste du temps. Un des deux F-16 également repéré a échappé aux S-200 tandis que le deuxième volant à basse altitude à préféré s'éjecté par crainte d'être touché, d'après les témoins, l'appareil n'aurait pas explosé en vol mais seulement lorsqu'il percuté le sol.

Il a été prouvé que cette manoeuvre a été opérée par des soldats russes, leurs positions et batteries de lancement ont été détruites dans l'heure qui a suivi l'attaque dirigée contre le territoire israélien.

Donc, dire qu'un avion est ou pas furtif reste très relatif, les avions F-16 et F-15 de Tsahal ne sont pas réputés "furtifs" de par leurs conceptions avioniques, cependant ils sont totalement invisibles pour les radars terrestres et embarqués fabriqués par la Russie.

Les ingénieurs russes savaient que ce genre de manoeuvre ne marcherait qu'une fois, d'ailleurs les pilotes imprudents ont été légèrement sermonnés.

Écrit par : Corto. | 14/01/2019

@corto.
pourquoi parles-tu de la lybie alors que je parlais de la syrie pour le bilan des 1500 frappes aériennes ?
Concernant la lybie :
" Dans cette révolution, une chatte n'y aurait pas retrouvé ses petits, brefs, concernant les innombrables frappes opérées en Libye, personne ne savait réellement sur qui il tirait et entre nous,"

Plusieurs choses :

- en début de conflit le risque de se prendre un SAM était réel et c'est pour cette raison que les missions consistaient principalement à supprimer les défenses anti-aériennes de Khadafi. Ce que la première vague française et les frappes tomohawk ont réalisé
- ensuite il a fallu supporter les groupes qui se battaient contre les troupes de khadafi et là on a envoyé des commandos pour faire des illuminations lasers et éviter les dommages collatéraux.
"Il est très aisé de commencer une guerre, tout l'art de la guerre consiste à terminer le travail !" => ça c'est un vieux problème. Tout dépend de l'acceptation par la polulation des troupes étrangères.

- enfin il y avait les frappes d'opportunité

"Oui, mais les tomahawks sont venus à la demande urgente de Sarkozy et pas que les tomahawks, pourquoi ?

Conclusion, à la fin octobre 2011, 90% (chiffre au bol) des frappes n'étaient pas françaises ! " => si tu pouvais donner des sources ce serait intéressant pour tout le monde. Le côté "urgent" de la demande de Sarkozy ne m'apparait pas clair. Dans le sens où les américains aiment bien être les premiers à intervenir et que là ils se sont fait griller la politesse par les Français.

Écrit par : herciv | 14/01/2019

@Corto : Non le F-35 peut emporter un canon, mais en nacelle externe.

Écrit par : Martin | 15/01/2019

herciv, jamais Obama n'aurait attaqué la Libye sans un mandat de l'ONU, la précipitation de Sarkozy dans ce conflit n'a rien de rationnel au niveau comportemental, il a agît de manière compulsive et irréfléchie, après 10 jours, la France n'était plus en moyen de mener des opérations, problème de logistique, de munition, très grosse crise au niveau des renseignements et cerise sur le gâteau, des divisions internes au niveau "politiques", des alliés qui étaient également alliés d'ennemis etc. etc.

Dans un pareil mic-mac impossible de faire le tri, des milliers de cachettes d'armes planquées dans le sable, des centaines de factions tribales dont les 3/4 aux ordres d'islamistes et un ennemi supposés déjà isolé dans son propre pays, si les américains n'étaient pas intervenus dans la hate, ce conflit aurait certainement dégénéré en eau de boudin pour l'armée française.

Au bout de quelques jours, l'armée française s'est retrouvée dans une telle pagaille qu'il fallait défendre des factions "amies d'un jour", une libanisation de la Libye. La Libye est divisée entre plusieurs ethnies et chacune voulait s'emparer du pouvoir, comment faire des alliances dans une pareille situation et quand vous parlez de "commandos", je parlerai de visites de courtoisie avec des clans tout aussi hostiles à la France, les uns que les autres. Kadhafi avait au moins réussi une chose, c'était de mettre dans la tête de tous les libyens que les occidentaux sont des "chiens" et des ennemis de l'islam.

Comme je l'ai dit, dans les américains et quelques autres, peut être que c'est la France qui serait occupée en 2019 !

D'ailleurs les libyens ont bien compris comment s'y prendre en débarquant des millions de migrants sur ses cotes en départ pour l'Europe !

Écrit par : Corto. | 15/01/2019

@martin
non en fait vous avez tous les deux raison. Le f-35A emporte son canon en interne mais il pose de gros problème de mise au point pour l'instant.
Les f-35B et C ont effectivement un canon en pod externe.

Écrit par : herciv | 15/01/2019

Les commentaires sont fermés.