28/12/2018

Des M-346 supplémentaires pour la Pologne !

IMG_2173.JPG

La Pologne passé commande pour 4 avions d'entraînement M-346 auprès de l’avionneur italien Leonardo.  Il s’agit d’options qui sont ainsi libérées et porteront le nombre de M-346 à 12 au sein de l’école de pilote de chasse de l’armée de l’air polonaise basée à Debin.

Le M-346 en remplacement des Sukhoi Su-22 ?

Le M-346 dans sa version d’attaque au sol légère pourrait-il à l’avenir venir remplacer les derniers Sukhoi Su-22 « Fitter » en service en Pologne ? La question est ouvertement posée. Des discussions sont engagées depuis 2015 entre Leonardo et le Ministère polonais de la défense. Le modèle qui pourrait avoir les faveurs de Varsovie et le standard « LCA » du M-346. Un avion qui pourrait de fait intégrer rapidement l’armée de l’air et ceci pour un coût relativement modeste.

Le M-346 « LCA »

Le M-346 LCA (Light Combat Aircraft) est issue du programme M-346 FA  (Fighter Attack). Il s’agit d’une réponse adaptée aux besoins opérationnels les plus divers du client. L’appareil est équipé du radar multimode Leonardo Grifo (Selex ES) dont une version et maintenant disponible avec une antenne AESA. L’avion dispose également d’un capteur IRST issus de la famille qui équipe l’Eurofighter et le Gripen E. L'avion représente une solution tactique efficace et économique pour le champ de bataille moderne, tout en conservant toutes les fonctionnalités du M-346 offrant aux forces aériennes un maximum de souplesse opérationnelle. Le M-346 « LCA » dispose de 7 points durs externes pour l'utilisation d'une grande variété d'armes air-air et air-sol (guidées ou non par laser / GPS) ainsi que d’une nacelle de canon, de reconnaissance ou de désignation de cible. Il est possible d’intégrer une liaison de données tactique, un système d’autoprotection extrêmement complet, un système d’affichage à casque (HMD), une commande vocale, un système d’identification ami ou ennemi (IFF), un système de communication sécurisée, un module de guerre électronique.

IMG_2174.JPG

Le M-346 :

Le Leonardo M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux réacteurs Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2'880 kgp sont produits sous licence par Fiat- Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « zero-zero » Martin-BakerMk 16D. Il dispose également d’un système embarqué de générateur d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multifonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1’800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

Photos : 1 M-346 école polonais 2 Le M-346 LCA @ Leonardo

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.