11/12/2018

Le Meteor opérationnel sur les Eurofighter !

Meteor2_copy.jpg

 

La Royal Air Force a annoncé que le missile air-air MBDA « Meteor » était opérationnel à bord des avions de combat Airbus DS  Eurofighter  « Typhoon II » de la Royal Air Force (UK Air Force), a annoncé le 10 décembre le ministère de la Défense.

Selon le ministère de la Défense, pour la première fois, des Eurofighter  armés de missiles « Meteor » été engagé depuis la base aérienne de Lossiemouth en Écosse (QRA North) pour intercepter un aéronef non identifié qui s'approchait de la frontière britannique.

 

Rappel :

C’est en juillet dernier, que la RAF a mis en service le premier de ses » Typhoon »  modernisé à l’aide du programme «  Centurion », qui permet l’emport du nouveau missile Meteor. La configuration du projet Centurion est destinée à combiner la bombe à guidage de précision Raytheon Paveway IV déjà livrée avec le «  Meteor », le missile de croisière « Storm Shadow » et le missile « Brimstone ». Au total, 107 Eurofighter des Tranches 2 et 3 seront équipés selon la norme du Project Centurion, contrairement aux 24 Typhons de la Tranche 1 qui ne peuvent être modernisés.

Le MBDA Meteor :

Avec une vitesse supérieure à Mach 4 et une autonomie supérieure à 100 km (chiffre réel non divulgué), le « Meteor » apporte un changement radical dans les capacités de combat air-air. Alors que les missiles de type similaire ont une phase d’accélération relativement courte après leur lancement, le statoréacteur de « Meteor »  propulse celui-ci  jusqu’au point d’impact. Cela réduit les chances de l'avion adverse d’échapper au missile.

Après la Suède qui a été le premier pays à mettre en œuvre le « Meteor » sur le Gripen C/D de manière opérationnelle, la RAF et l’Eurofighter seront bientôt suivi des Rafale au standard F-3R l’année prochaine au sein de l’Armée de l’air.

Les partenaires du programme « Meteor » incluent la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, la Suède et le Royaume-Uni.

 

images.jpeg

Photo :Eurofighter doté du Meteor @ RAF

Commentaires

Un excès de com tout de même, faire de la PO avec 4 missiles longue portée! Non seulement ça ne va pas servir pour aller identifier un zinc, en plus ça doit traîner à max.
D'autre part, à l'instar du Gripen C/D, sans un radar AESA, on exploite pas le potentiel de ce missile.

Écrit par : James | 12/12/2018

@James : la critique facile ? Rien ne dit que lors de la mission de police les Eurofighter avaient effectivement 4 Meteor, de plus ces appareils étaient peut-être sur une autre mission avant d’être déroutés.
Il est vrai que le Meteor n’a pas conçu initialement pour être engagé avec un radar à antenne mécanique. Pour autant, le radar des Gripen C/D le permet ce qui démontre une remarquable évolution. Mais l’emploi complet sera en binôme avec le Gripen E.
Comme quoi, Cher James, dans un verre à moitié, plein on peut décider de voir le côté vide ou plein.

Écrit par : Marco | 12/12/2018

Je ne critique que la com de BAe dans ses habitudes et je n'ai pas écrit que les radars ne soient pas compatibles avec le Meteor, relisez ma prose.
Oui, c'est de la critique facile parce que c'est tellement évident.

Écrit par : James | 13/12/2018

Tiens, Lossiemouth, c’est la base de la RAF utilisée par nos forces aériennes pour l’entraînement aux engagement de nuit.

Écrit par : Al&X | 14/12/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.