03/11/2018

Le JF-17 « Thunder » entre en service au Myanmar !

DIKtJdZXsAE_UhK.jpg

La Force aérienne du Myanmar (ex Birmanie) a reçu ses 6 premiers avions de combat JF-17M « Thunder » sur un total de 16 appareils commandés en 2015 sur un contrat d’une valeur de 560 millions de dollars. Le JF-17 « Thunder » viendra épauler progressivement les MiG-29SM modernisés de l’armée de l’air du Myanmar. Une seconde commande n’est déjà pas exclue d’ici 2020 pour venir remplacer les F-7M, FT-7 et A-5IIKM chinois vieillissant.

Le JF-17M « Thunder » Block II destiné au Myanmar a ffectué ses vols de qualification en 2017, il s’agir de la même version utilisée par le Pakistan. La Force aérienne du Myanmar (MAF) va faire peau neuve et aussi rationaliser sa flotte. Les JF-17M devraient être principalement affectés aux missions de l’appui aérien rapproché. Le Myanmar est le premier pays à acheter le JF-17 pour remplacer sa force de combat vieillissante composée de 24 chasseurs J-7 vieillissants et de 16 avions d’attaque au sol A-5IIK.

Le MAF dispose d’un effectif de 112 chasseurs, environ 80 avions d’entraînement, 25 avions de transport et environ 140 hélicoptères.

A propos du JF-17 « Thunder » / FC-1 Xiaolong :

Le JF-17 «Thunder» (Pakistan) ou FC-1 «Xiaolong» (Chine) est une association sino-pakistanaise. Conçu en Chine par le constructeur d’Etat AVIC, il est co-financé par le Pakistan et produit par  PakistanComlex (PAC). Chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93, dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôles d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21).

L’armement comprend un canon GSh-23 (23mm), jusqu’à 3.700kg de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 et PL-12/SD-10 chinois.

345190093.jpg

Photos :JF-17 « Thunder » Block II de la MAF @ZRB

 

Commentaires

A ses débuts, cet appareil a souvent été présenté comme LA solution idéale pour les forces aériennes aux moyens financiers limitées. Quelques années plus tard, le JF-17 se vend au compte-goutte et l'offre a toujours autant de mal à convaincre de nouveaux clients.
.
Dommage, cela aurait été l'occasion de voir émerger un nouvel acteur sur la scène des avions de combat low-cost.

Écrit par : FredericA | 05/11/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.