29/10/2018

J-10B doté d’une tuyère à poussée vectorielle !

shenyang j-10b,super dragon véloce,moteur chinois,ws-10a,pousée vectorielle,salon zhuhai 2018,blog défense,les nouvelles de l'aviation

Pour la première fois, des photographies du prototype du J-10B équipé d'un moteur WS-10 chinois et d'une tuyère de poussée vectorielle sont disponibles. L’avion est arrivé récemment à Zhuhai. Pour y etre exposé lors du prochian salon aéronautique.  Par contre, aucune inforamtion ne fati mention d’une présentation en vol pour l’instant.

Moteur chinois :

Jusqu’ici les J-10 étaient tous motorisés avec par le moteur russe Saturn AL- 31FN dans l’attente de la mise au point du réacteur WS-10A chinois. Le moteur WS-10 est le produit du Chinese Aviation Research Institute 606. Le WS-10 est une évolution du WS-6 dont la production fut arrêtée au début des années 1980. En 1987,  un nouveau modèle de réacteur qui fut nommé WS-10. Les performances de la première mouture du WS-10 furent jugée insuffisantes et une nouvelle version fut développée. Cette version prit le nom de WS-10A et fut testée en 2002 sur un shenyang J11.

Le WS-10A aurait une poussée de 13 200 kg avec PC un rapport poids/poussée de 8 tonnes ce qui le classe dans la même catégorie que le Saturn AL-31F. Le WS-10A dispose d'un compresseur HP à 7 étages, d'une chambre de combustion annulaire compacte et d'une turbine à aubes refroidies par film d'air. Le WS-10A est le premier réacteur produit en Chine équipé d'aubes de turbine monocristallines à base de nickel. Le réacteur est aussi doté d'une régulateur numérique de type FADEC. le réacteur peut être doté d'une tuyère à poussée vectorielle à deux axes similaire à celle montée sur le moteur russe Saturn AL-31F.

IMG_1804.JPG


Le J-10B «Super Dragon Véloce» : 

Cette nouvelle version se distingue assez facilement de l’ancienne, le «Super Dragon» dispose d'une entrée d’air modifiée dotée d’un diffuseur supersonique (DSI) qui semble être du même modèle ayant été testé sur le FC-1/JF-17 de type monobloc, celle-ci devrait réduire la surface radar (RCS). L’avion dispose d’un Infrared Search and Track (IRST) soit un système de capteur infrarouge passif, probablement issus du modèle russe qui équipe la version du Su-27 acquis par la Chine. L’avion dispose également d’un nouveau rangement pour systèmes de guerres-électronique monté en haut de la dérive. On remarquera les similitudes du haut de dérive avec les M2000 & Rafale. Le fuselage dispose également de quatre capteurs additionnels. Le nez du «Super Dragon véloce» a été re-dessiné avec une forme ovale et non plus ronde, ce qui laisse à penser que celui-ci dispose d’une antenne AESA.  Il semble également que le viseur HUD soit plus grand. L’appareil permet l’emport d’armes divers et notamment d’attaque au sol avec nacelle de désignation et de brouillage.

 Le J-10B dispose du même éventail d'armes air-air et air-sol que le J-10A. Par contre, il dispose d’un nouveau pylône double pour le missile  air-air Luoyang PL-12 à guidage semi-actif. Quelques rares photographies disponibles montre un J-10B, doté du tout nouveau missile anti-navires CDEAO CM-400AKG hypersonique.

 

IMG_1801.JPG

Photos :Le J-10B motorisé avec le WS-10A avec tuyère à poussée vectorielle@  Aero Jack LI

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.