27/10/2018

F-35 : prolongation de l’arrêt de vol !

 

5b193834a53c9.jpg

Suite au crash d’un Lockheed-Martin F-35B « Lightning II » près de l’aérodrome du Marine Corps à Beaufort, en Caroline du Sud, le 28 septembre dernier, le Pentagone avait émis le 11 octobre dernier un avis d’interdiction de vol temporaire de la flotte mondiale de F-35. Mais la découverte d’un nouveau problème sur certains appareils bloque l’autorisation de vol d’un certain nombre.

Nouveau problème découvert :

Le Pentagone à pris la décision de prolonger l’arrêt des vols d’au moins 24 avions de combat communs F-35 dont les heures de vol étaient plus longues. Cette décision fait suite aux nouvelles inspections des systèmes de carburant nécessaires qui ont été effectué ces dernières semaines.

Le bureau du programme commun des F-35 a annoncé jeudi avoir découvert que deux nouvelles pièces doivent être inspectées principalement sur les modèles de F-35 entrés en service en premier. Début octobre, le Pentagone a mis à terre toutes les versions de l'avion fabriqué par Lockheed Martin pour examiner les tubes de carburant dans les moteurs, fabriqués séparément par Pratt & Whitney.

"L'équipe technique conjointe du gouvernement et de l'industrie a achevé son évaluation des tubes d'alimentation en carburant dans le moteur Pratt & Whitney de l'avion F-35", a déclaré le bureau dans un communiqué.

"En plus du tube défectueux identifié précédemment, l'analyse a identifié deux tubes d'alimentation en carburant supplémentaires nécessitant une inspection."

Selon le bureau du programme commun des F-35, les pièces incriminées devront être changées progressivement sur l’ensemble de la flotte de F-35 en service. Le vieillissement de celles-ci posant un problème se sécurité après un certains nombres d’heures de vol.

 

Photo :F-35 @ RAF

Commentaires

Bon courage à nos amis belges !

Écrit par : Marco | 27/10/2018

Ben voilà, nous venons d'acheter 24 très belles décorations de ronds-points

Écrit par : Perry | 27/10/2018

Les belges apprécieront d'avoir absolument voulu un avion qui a le record du monde de l'indisponibilité.

Écrit par : Albert66 | 27/10/2018

Et c'est parti pour 20 commentaires par les NPC "avions pas opérationnel" "fer à repasser volant" "accident industriel" "Rafale bon, Gripen bon, Typhoon moyen, F-35 nul"

Écrit par : Noth | 27/10/2018

@Noth: bah faut etre objectif quand même, regarde un peu l'actu du F-35, tu verras qu'il cumule comme aucun autre avion les défauts de conception, les pannes, les bugs, les interdictions de vol, les accidents, les incendies, les critiques des généraux et pilotes américains, les incapacités à tenir le cahiers des charges, etc.
Sa furtivité n'a rien de révolutionnaire, ce n'est meme plus un argument valable de nos jours tant les radar numériques ont faire d'énorme progrès. Sa capacité d'emport est très limité, son agilité en vol est plus que douteuse, ses capteurs n'ont rien de révolutionnaire, en fait c'est le systeme embarqué qui est moderne, mais vu qu'il est ultra buggé et qu'il est considéré comme une usine à gaz et surtout vulnérable aux attaques informatiques ça suffit à dire que c'est un avion mal né. Faut pas etre un anti F-35 pour l'avouer, il n'y a qu'à lire les nombreux articles français comme anglais sur les problèmes du F-35. C'est pas pour rien que Trump veut lancer le Super Hornet advanced pour passer rapidement à autre chose.

Écrit par : Albert66 | 27/10/2018

Et c'est parti pour 20 commentaires par les PRO F-35 "acharnement à son encontre" "les français sont chauvins" "c'est normal, c'est des défauts de jeunesse" "mais vous verrez dans 10 ans ..."

Ca va le discours victimaire , on les inventes pas les accidents et autres rapports officiels , alors fermez la et avale.

Écrit par : tori | 28/10/2018

Le soucis c'est surtout le fait de tenter de nous vendre un grand complot politico-industriel ou des intérêts stratégiques en dehors de toute logique opérationnelle pour expliquer le choix du F-35 par toute une série de nations.

Vous ne voulez pas comprendre que la furtivité passive est un pré-requis exigé par les décideurs militaires dans leur cahier des charges pour tout avion de combat devant être performant dans les 40 prochaines années ?? tant pis pour vous mais rien ne vous permettra de nier que même en Europe (Dassault avec le SCAF et Airbus avec son concept d'avion futur) les industriels ont confirmé que la furtivité passive est un pré-requis incontournable que tout avion doit avoir dans ses capacités pour être pertinent dans les 40 prochaines années.

Est ce que le programme F-35 a été bien mené ?? bien sûr que non et je suis de ceux qui considèrent qu'il y a eu des malversations et des accords frauduleux entre l'USAF et LM pour sous estimer la difficulté du programme et ses coûts et ainsi s'assurer de sa validation par les instances civiles.

Mais les malversations de gestion du programme ne valide à aucun moment les stupidités que l'on veut nous vendre sur les capacités opérationnelles de cet avion.

- Le F-35A n'est PAS une brique volante. Les exercices et les retours de pilotes confirment tous que le F-35 est aussi agile qu'un F-18 mais avec une puissance moteur largement supérieure. Les pilotes ont témoigné avoir l'impression de piloter un "F-18 avec 4 moteurs".

- Le F-35A dispose de capacités radars et senseurs inédites pour un avion de format "chasseur". Les pilotes de Typhoon ayant travaillé avec les F-35 l'ont surnommé le "mini AWACS" du fait de ses remarquables capacités à détecter et transmettre ensuite les données de détection aux appareils alliés.

- Le F-35A dispose de la liaison de donnée MADL, furtive et à haut débit, qui n'a à ce jour aucun équivalent certifié dans l'aviation de combat moderne. Des projets pour la concurrencer sont envisagés mais il va s'écouler de longues années avant qu'un autre appareil dispose de capacités de liaison de données proches.

- Le F-35A dispose d'une furtivté passive et active performante ... en dehors de sa surface équivalent radar extrêmement faible (très inférieure à celle d'un Rafale ou d'un Typhoon) le F-35 dispose de capacités de guerre électronique autonomes de haute intensité intégrées à son radar.

- Le F-35A dispose d'une énorme capacité interne de carburant, renforcée par le fait que la puissance énorme de son moteur lui permet de rester en propulsion normale pour des manœuvres où d'autres chasseurs passeraient en post-combustion.

etc ... etc ...

Alors oui ... le F-35 a été conçu selon une méthode qui consiste de façon assumé à rectifier les soucis de mise au point sur les avions déjà livrés ... c'est la Concurency et c'est prévu sur le contrat originel de tous les acheteurs. Mais nier que se mise au point sera effective et performante c'est faire preuve d'un anti-américanisme primaire ... dès le début des années 2020 les F-35 vont recevoir leur Advanced EOTS et un nouveau moteur plus performant que le F-135 actuel.

Et pour les rapports officiels mon cher monsieur ... ce sont des rapports civils critiquant le non respect de normes ... ils ne remettent pas en cause les capacités de l'avion actuel mais la gestion du programme. Pour rappel cet appareil, auquel vous voulez inventer des soucis graves censés l’empêcher de fonctionner, a commencé à effectuer des opérations réelles ... vous pensez faire croire à qui qu'un avion bancale serait envoyé sur le terrain ??

Et concernant les accidents il n'y en a eu qu'un à ce jour et cela a été le lot de bien des appareils (russes récemment par exemple) ... rien de problématique à ce jour.

Donc, vous pouvez continuez à croire que le F-35 ne vole presque pas ... qu'il est incapable de remplir les missions ... que seule l'influence US explique son achat et qu'il va rendre incompétente les armées utilisatrices ...

... les professionnels de défense, y compris en Europe, n'ont pas la même opinion que vous ... posez vous à un moment les bonnes questions et rappelez vous que, contrairement à ce que vous semblez croire, vous êtes loin de tout savoir sur cet appareil ou sur ses concurrents.

Écrit par : Dany40 | 28/10/2018

@Dany40
Mince la théorie du complot j'y avais pas pensé. Encore une fois tu nous sort un pavé indigeste en hors sujet de l'article. Si cela ne tenais qu'à moi les commentaires serait limité en longueur pour éviter l'abus de certain et les procédés malhonnête de répétition et autres langue de bois. Dany40 je te l'ai déjà dis va écrire tes propres articles sur le F35 j'me ferai un plaisir de t'apporter ma contradiction en l'état nous pondre une déclaration d'amour envers le F35 disant à quel point il est trop génial dans un article qui porte sur le prolongement de l'interdiction de vol suite à des circonstances comico-dramatique si je ne te connaissait pas je pourrais croire que tu fais dans l'ironie.

Blague à part tes commentaires quand on s'attarde dessus c'est effrayant , je suis pas psychiatre mais j'ai vraiment l'impression d'avoir affaire à un fanatique. juste une comme ça : " Mais nier que se mise au point sera effective et performante c'est faire preuve d'un anti-américanisme primaire" donc ceux (comme pierre sprey) qui doute que LH corrige l'intégralité des défauts et manquement au cahier des charges du F35 sont des anti-américains ... je pense que si j'étais en fasse de toi je n'oserai pas critiquer le F35 de peur que tu en vienne à me planter au couteau.

Écrit par : tori | 29/10/2018

Tous les avions ont connus des problèmes au début .
la ça fait beaucoup , mais bon la bête est complexe !!!
Laissons du temps ...

Écrit par : Romain | 29/10/2018

Sait-on ce qui lit ces 24 f-35 : leur LRIP, le même post d'assemblage, un nombre d'heures de vol ??

Écrit par : herciv | 29/10/2018

@pascal
Il y a un article dans le Janes qui parle de ne laisser concourir que les monomoteurs ? Intox ?
https://www.janes.com/article/84023/update-switzerland-s-air-2030-plan-narrows-down-options

Écrit par : herciv | 29/10/2018

@herciv: Oui pas très claire comme article sur le fond. L’idée de cet article est de définir que selon le budget disponible seul un monoreacteur, donc sensiblement moins cher, pourra être acheté. En soi, ce n’est pas faut mais il y a par exemple le Super Hornet qui pourrait être intéressant. Maintenant il faut attendre les offres pour se faire une idée plus précise.

Écrit par : Pk | 29/10/2018

@Tori

Je vous expose des faits ... et comme souvent votre réponse est uniquement idéologique.

J’aime moins le F-35 que je déteste la désinformation de bas étage .... et sur le F-35 le concert de grand n’importe quoi de la part de « spécialistes » ayant que des informations très partielles est depuis l’origine très très louche.

Votre commentaire le confirme vous êtes dans une religion qui vous pousse à traiter d’impie toute personne critiquant votre dogme.

Pour rajouter encore des faits sur ceux déjà fournis voici ce qui devrait être le remplaçant du Rafale:

https://www.capital.fr/lifestyle/voici-a-quoi-pourrait-ressembler-le-probable-futur-remplacant-du-rafale-1313293?amp

PREMIÈRE caractéristique mise en avant pour le futur avion français en 2040 : la furtivité !!

Si vous ne comprenez toujours pas que des militaires n’ont aucune envie d’acheter un appareil qui ne possède pas cette capacité cruciale ... je ne peux rien pour vous ...

Comment voulez vous vendre aux belges que la non furtivité du Rafale n’est pas un soucis ... si le constructeur du Rafale lui même confirme la nécessité de remplacer son avion par un successeur furtif ??

Et pour cet accident du F-35 ... oui c’est un soucis devant être réglé mais vous pensez sérieusement que cela remet en cause l’avion et son avenir ??? Vous êtes très très loin des réalités ...

Écrit par : Dany40 | 29/10/2018

Les faits c'est 10 ans de retard , un coût x2 , une concomitance catastrophique ... pour l'essentiel tu expose des déclarations publiques , ce ne sont pas des faits et ma réponse est en rien idéologique ma réponse est une critique de ta personne. Pour la casi-intégralité de tes phrases il y a quelques chose à redire , tes commentaires sont trop long pour que j'en cite et caviarde les passages où tu ment , déforme , travesti.

Tu me traite d'idéologue , de dogmatique , de religieux sans rien pour l'appuyer. Moi quand je te traite de fanatique j'expose ta propension à t'exprimer sur le F35 , je cites les termes que tu emplois.

Les appareils je ne m'exprime que très peu dessus , c'est pas ma guerre. Moi ce qui m'importe c'est de dénoncer les types comme toi qui utilise le mensonge , la manipulation du langage , l'art d'avoir toujours raison dans un débat. Tu es une personne abject.

Écrit par : tori | 30/10/2018

@Dany40, Si Dassault passe au mode furtif pour son futur avion c'est simplement parce qu'aujourd'hui vendre un avion qui n'est pas furtif est difficile et le deviendra de plus en plus, meme si en réalité cela ne sert plus à rien face à des radars numériques modernes qui n'ont plus de difficulté à détecter cette technologie.
Bref c'est purement devenu un argument commerciale, plus que technique. Voila pourquoi les futurs avions seront tous soi disant furtif, meme s'ils ne le seront plus face à des radars qui continueront d'évoluer dans les 40 années à venir.

Écrit par : Albert66 | 30/10/2018

@albert66
Le rafale est furtif depuis longtemps. Contrairement à la légende il utilise à la fois des matériaux permettant une furtivité passive comme le f-35 mais surtout il rajoute une technologie active appelée "active cancellation" qui amplifie très fortement sa furtivité et la met,à la demande, au niveau du f-35.
Le deuxième intérêt de cette active cancellation c'est qu'elle peut être utilisée sur un spectre beaucoup plus large que les techno passive du f-35.
L'inconvénient de cette techno c'est que chaque config du rafale doit être testée pendant de long mois pour paramétrer correctement l'active cancellation.
Quand vous voyez que le rafale n'est pas compatible avec tel ou tel arme c'est souvent que le spectra ne connait les modification à appliquer pour l'active cancellation. pas qu'il ne peut pas emporter l'arme en question.

Écrit par : herciv | 30/10/2018

@herciv : comparons ce qui l’est, un Rafale n’est pas aussi furtif qu’un F-35: La SER minimale du Rafale, selon les ingénieurs de Dassault devrait se situer entre 0.05 et 0.1m² (quelque part entre le dixième et le vingtième de la SER frontale d’un Mirage 2000)
Saab a annoncé que le Gripen avait quant à lui 1/5ème de la SER frontale d’un F/A-18 C/D, 1/3 de celle d’un F-16C/D, et 1/2 de celle d’un Mirage 2000. La meilleure estimation de la SER frontale du Rafale semblerait être de 0.06 m², avec une marge d’erreur de 0.02 m² maximum. C’est 10 fois plus gros qu’un F-35, ce qui veut dire que le Rafale sera détecté deux fois plus loin qu’un F-35 avec un même Radar.
Utilisation des matériaux composites.

Écrit par : Hervé | 30/10/2018

@hervé
Revellin Falcoz, ingénieur chez Dassault donc, disait que la SER du Rafale vue par l'avant est celle d'un moineau (0.001 m^2).
Les chiffres que tu cites sont aussi connus. Je pense que l'on peut extrapoler que la différence entre tes chiffres et ceux de REVELLIN FALCOZ viendrait de programmes en cours donc par exemple le PEA DEDIRA. Et je rajouterai par rapport à de nombreux commentaires que tout ceci ne sont que des chifrfes en bande x. ENcore une fois l'intérêt de l'active cancellation c'est de pourvoir traiter un large spectre.

Écrit par : herciv | 30/10/2018

@herciv : Mefiez-vous des chiffres et surtout de certaines affirmations un peu trop « marketing » ce type de sujet est généralement confidentiel en ce qui concerne les véritables donnes. Par contre lors des essais en Suisse de 2008 je puis vous assurer que le Rafale et les autres concurrents ont tous été parfaitement détectés par nos systèmes DCA Rapier et Skyguard. Ceux la mêmes que nous cherchons à remplacer prochainement.

Écrit par : Steeve | 30/10/2018

@steeve
je sais la méfiance à accorder à de tel propos mais malheureusement c'est le problème de toute déclaration sur internet. Après on leur accorde du crédit parce qu'on a des connaissance ou un tier de confiance capable de donner du crédit à ce genre d'affirmation. Ayant quelques connaissances en traitement du signal et ayant fait des stages chez Thalès j'ai pas trop de difficulté à accorder du crédit à ces affirmations.
Après le Spectra est un système actif c'est à dire qu'on peut le déconnecter à tout moment. En fait on ne sait pas si le spectra était utilisé ou pas pendant les évaluations Suisses. Les Indiens semblent avoir fait également des tests avec le SPECTRA et semblaient enchanté. Donc difficile de rejeter les qualités du SPECTRA sur les seules évaluations suisses.

Écrit par : herciv | 30/10/2018

@Herciv: Pour vous répondre je ne remets pas en causes les qualités du SPECTRA, mais je puis vous assurer qu'en tant que servant d'une Unité de Feu Rapier durant les tests et ceci selon plus scénarios nous n'avons eu aucun problème pour cibler le Rafale ou les autres appareils.

Écrit par : Steeve | 30/10/2018

@steeve
sympa de trouver des gens comme vous avec de l'expérience. Donc merci pour l'info.
Par contre je ne connait pas bien ce système. Comment faites-vous l'acquisition de la cible ? wikipedia parle d'une acquisition optique ?
Mais encore une fois il faudrait savoir si le spectra était engagé. On n'a pas d'informations allant dans un sens ou dans l'autre.

Écrit par : herciv | 31/10/2018

@Herciv: L'acquisition se fait via un radar de surveillance de type PESA, à l'époque l'un des premier disponible sur le marché. Le guidage des missiles est possible soit avec un radar de poursuite (Blindfire) soit en mode optique.
Les essais ont eu lieu avec chaque appareils en mode configuration attaque au sol.

Écrit par : Steeve | 31/10/2018

@steeve : le soucis, comme souvent dans ces joutes d’entraînement, c'est que les mécanismes de protections (dont spectra) sont bridés. On s'entraîne à une manœuvre, mais on ne sait pas le potentiel réel de l'attaquant. C'est très usuel, les Israéliens mettent même des déflecteurs radars lorsqu'ils font voler les F35. C'est sans doute râlant, mais dans le militaire il faut s'habituer à ne pas vraiment savoir ce que peut faire l'autre.

Écrit par : v_atekor | 05/11/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.