09/10/2018

100'000 heures de vol pour le « Caracal » !

airbus-h225m-caracal-helibras-flight.jpg

Le H225M « Caracal » avec 88 appareils actuellement en service dans six pays du monde, a dépassé le cap des 100’000 heures de vol, après sa première livraison à l'armée de l'air française en 2006. Cet hélicoptère a été rapidement déployé par le L’armée de l’air française au Liban en 2006, ou il a participé à l’évacuation d’environ 300 personnes. Depuis lors, le H225M de 11 tonnes métriques a prouvé sa fiabilité et sa durabilité dans des conditions de combat et des zones de crise telles que l'Afghanistan, le Tchad, la Côte d'Ivoire, la République centrafricaine et le Mali, tout en appuyant des opérations dirigées par l'OTAN en Libye.

"Nous sommes ravis de constater que le H225M a franchi cette étape symbolique avec des hélicoptères volant dans différents coins du monde et sur certains des théâtres d'opérations les plus difficiles", a déclaré Michel Macia, responsable du programme Super Puma chez Airbus Helicopters.

«Son avionique à la pointe de la technologie, son pilote automatique quatre axes de renommée mondiale, sa portée exceptionnelle et ses capacités de charge utile, associés à une grande cabine conçue pour transporter 28 soldats et à un puissant système de guerre électronique et air-sol.

Fonctionnant à la fois à partir de navires et de la terre, même par temps de givre, cet hélicoptère possède une capacité tout temps supportée par la compatibilité avec les lunettes de vision nocturne. La gamme exceptionnelle de 1’296 km de l’hélicoptère peut être étendue avec des capacités de ravitaillement en vol, permettant des temps de vol jusqu’à 10 heures, comme l’a récemment démontré l’armée de l’air française dans des conditions opérationnelles.

Le H225M « Caracal »: 

Le H225M « Caracal » (ex EC725)  est la dernière version du « Super Puma » et de la famille « Cougar ». Cet hélicoptère de 11 tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales. Le H225M est également équipé d'une tourelle FLIR.

Photo :Le H225M « Caracal » produit au Brésil par Helibras pour la FAB@ Airbus DS

 

 

Premier B787-9 pour Air Tahiti Nui !

Air_Tahiti_Nui_787_Fakarava_4.jpg

 

North  Charleston en Caroline du Sud.  Air Tahiti Nui a célébré la livraison de son premier Boeing B787-9 « Dreamliner » par l'intermédiaire de la société de  location ALC. La compagnie aérienne de Tahiti prévoit d'utiliser le « Dreamliner » pour remplacer sa flotte d’A340 et de connecter sa base dans le Pacifique Sud avec les capitales du monde comme Paris, Tokyo et Los Angeles.

Air Tahiti Nui se joint à d'autres transporteurs dans le Pacifique qui exploitent des liaisons longue distance grâce au B787-9. L'avion peut voler jusqu'à 7,635 miles nautiques (14140 km), tout en réduisant la consommation de carburant et les émissions de 20 à 25%  par rapport aux avions plus âgés.

Air Tahiti Nui configuré son nouveau « Dreamliner » pour accueillir 294 passagers en trois classes. La cabine dispose d'une nouvelle classe affaires équipé de 30 sièges plein-lits, avec 32 sièges en classe économique premium.

« Notre rêve est enfin devenu réalité avec l'arrivée du premier B787-9 « Dreamliner », a déclaré Michel Monvoisin, Directeur Général et Président d'Air Tahiti Nui.

La compagnie aérienne a annoncé en 2015, qu’elle louerait deux B787 via ALC et que deux Boeing B787 seront directement achetés.

Photo : B787-9 Air Tahiti Nui @  Boeing