09/09/2018

Arrivée du G550 EITAM de l’US Navy !

VX30.NC37B.jpg

L’US Navy a réceptionné en toute discrétion son Gulfstream G550 « EITAM » N° 166379 (codé 100) au sein de son escadron VX-30 "Bloodhounds" qui exploite actuellement 5 Orions NP-3D.  Désigné NC-37B, le G550 EITAM  va semble-t-il recevoir de équipement complémentaire.

Rappel :

L'US Navy a commandé un avion d'affaires unique Gulfstream G550 basé sur le modèle d'alerte précoce israélien de type « EITAM » pour les missions spéciales. Le NAVAIR (US Naval Air Systems Command), a déboursé 91,9 millions de dollars pour un avion d’alerte avancée. La marine étudie cet achat depuis octobre 2013 lorsqu'elle a publié un avis demandant qu'un avion de soutien de la gamme de remplacement soit utilisé par l'escadron de test et d'évaluation VX-30, basé à Point Mugu, en Californie en vue du remplacement progressif des Lockheed NP-3D "Billboard" Orion.

Le G550 a été choisi à la place du Bombardier Challenger 600, qui a été écarté parce que la «taille allouée pour héberger l’antenne est trop petite pour répondre aux exigences techniques du programme», selon le document de justification de la marine.

C’est l’avionneur Boeing proposent va modifier la cellule et monté le système d’alerte rapide et de contrôle aérien (AEW) 737. Le G550 de la marine américaine bénéficie des mêmes modifications structurelles actuellement utilisées par les forces aériennes israéliennes, singapouriennes et italiennes avec la gamme G550 EITAM & SHAVIT.

La marine a sélectionné la cellule en octobre 2014 et conclut des contrats distincts pour l'intégration de systèmes de collecte de données de télémétrie et des capteurs afin de prendre en charge diverses missions telles que les essais en vol de missiles navals et de roquettes. L’aviation israélienne fournit le radar à balayage électronique actif (AESA) à 360 ° en bande L.

Le G550 EITAM :

Basé sur une cellule d’avion d’affaires Gulfstream G550, le système EITAM est un appareil  de surveillance et d’alerte lointaine AEW & C. Israël Aerospace Industries (IAI) a installé un radar EL/W-2085 à antenne active (AESA) en bandes L et S. La matrice d'émission / réception (T / R) des modules permet au faisceau d'être dirigé électroniquement, ce qui permet au système ne pouvoir se passer d’un rotodome et de voir à 360°. Les israéliens étant très discrets sur les performances du système, on retiendra que celui-ci peut suivre au minimum 100 cibles en même temps et permet l’assistance du suivi d’interception air-air et air-sol de manière simultanée et ceci sur une distance de 200 mille nautiques (370 km).

 

Photo :le G550 EITAM aux couleurs de marines des Etats-Unis @ USN

 

Commentaires

Pour une fois que l'armée américaine est en retard d'un wagon sur certaines autres, il faut vraiment le faire remarquer !

Écrit par : Ysgawin | 09/09/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.