31/08/2018

Boeing produira le drone ravitailleur en vol !

3648892678.jpg

 

L’avionneur Boeing  a obtenu le contrat en vue de la fabrication du futur drone ravitailleur en vol  MQ-25 « Stingray » de support opérationnel destiné à  l'US Nav.  Ce premier contrat est d’un montant de 805 millions de dollars et doit permettre à Boeing de développer  l'ingénierie et la fabrication de quatre premiers aéronefs sans pilote.

Le drone MQ-25 « Stingray » est conçu pour fournir à la marine des États-Unis  une capacité de ravitaillement en vol . Selon la US Navy, le MQ-25 « Stingray » permettra une meilleure utilisation des avions de combat en élargissant la gamme de déploiement des  Boeing F/A-18 « Super Hornet », Boeing EA-18G « Growler » et des Lockheed Martin F-35C. Le MQ-25 fonctionnera depuis les porte-avions en utilisant les mêmes systèmes de bord communs aux avions pilotés par l’homme, comme  la catapulte de lancement et les systèmes de récupération du bâtiment.

Désigné le RAQ-25 dans la phase d’évaluation du projet de drone ravitailleur, la désignation a été modifiée en MQ-25 « Stingray ». Les exigences en matière de furtivité  permettent toujours tirer des missiles ou larguer des bombes à partir de pylônes, mais la surveillance et la destruction des cibles ne seront pas sa mission principale du nouvel engin.  Le drone MQ-25 va permettre de prolonger le rayon de combat non ravitaillé des  « Super Hornet »  à plus de 700 milles marins (1 300 km). L'objectif de la Navy est de fournir 6 800 kg (15 000 lb) de carburant à 4 à 6 avions sur une distance de 530 mi (580 mi).

 

drone,avions ravitailleurs,boeing,mq-24,us navy,blog défense,les nouvelles de l'aviation

Photos: MQ-25 « Stingray » @ Boeing

29/08/2018

Premier B737 MAX pour GOL !

IMG_8465.jpg

 

GOL Linhas Aéreas Inteligentes a célébré aujourd'hui l'inauguration de son premier Boeing B737-8 MAX lors d'une fête à Sao Paulo. 

« Aujourd'hui est un grand jour pour toute l'équipe GOL, nous sommes heureux d'accueillir le B737 MAX 8. Nous pouvons encore améliorer notre efficacité opérationnelle en volant une flotte jeune, moderne et sûr, tout en réduisant le coût du Voyage de l'air et l'expansion de notre réseau de nouvelles destinations internationales « , a déclaré Paulo Kakinoff, directeur général de GOL. 

La compagnie aérienne brésilienne a pris livraison de son premier B737-8 MAX  cette année et a été l'amélioration des produits et services à bord, tels que l'ajout d'Internet sans fil à la populaire Boeing Sky Cabine intérieure. Dans le cadre de son programme de renouvellement de la flotte stratégique, GOL a passé plusieurs commandes pour le B737 MAX, y compris un nouvel ordre le mois dernier au Salon aéronautique de Farnborough. Dans l'ensemble, GOL est en voie de devenir le plus grand opérateur du « MAX » en Amérique latine avec une flotte de 135 avions de la famille « MAX ». 

Les premiers avions MAX arrivant à GOL sont la variante MAX 8, qui peut accueillir jusqu'à 186 passagers. L'avion réduira la consommation de carburant et les émissions de GOL de 15 pour cent par rapport aux avions à couloir unique d'aujourd'hui, et peut voler plus loin que son prédécesseur. Avec la gamme supplémentaire, GOL a dit qu'il commencera un service régulier de la capitale du Brésil Brasilia et Fortaleza à Miami et Orlando. GOL prévoit également de nouvelles liaisons internationales à Quito, la capitale de l' Equateur, avec le MAX. 

Photos : B737-8 MAX de GOL @ Boeing

28/08/2018

Nouvelle commande d'AH-1Z « Viper » pour l’USMC !

844402006.jpg

Bell Helicopter s'est vu attribuer un nouveau contrat d’une valeur de 510 millions de dollars pour la fabrication de 29 hélicoptères d'attaque Bell AH-1Z « Viper » pour le US Marine Corps.

Le montant du contrat financera également l’achat de matériaux et de composants pour sept appareils du lot 16 supplémentaires, selon un avis publié sur la page des contrats du ministère de la Défense le 23 août dernier. La production des hélicoptères sera effectuée à Fort Worth, au Texas, et le reste des travaux sera effectué à Amarillo, au Texas. Les appareils devraient être finis et livrés en février 2021, et les derniers hélicoptères d’attaque devraient être livrés en 2022.

Bell Textron AH-1Z Viper :

L’ultime version du célèbre « Cobra » est dotée d’une nouvelle motorisation, soit le General-Electric T700-GE-401, l’appareil est doté d’une nouvelle avionique qui incorpore un FLIR de troisième génération et fournit actuellement, une des plus longue portée du marché. En outre, le système complètement passif et automatique de balayage du champ de bataille, permet d’identifier de façon positive et suivre des cibles multiples à des distances, au-delà, de la portée maximale de son système d'armes. L’AH-1Z permet l’usage varié d’un armement complet comme les AGM-114A, B, C, F « Hellfire », des roquettes de 70mm et missiles air-air AIM-9 « Sidewinder ». Le poste de pilotage rénové comprend des écrans couleurs de grandes tailles, multifonctionnel et combinés avec la technologie de carte mobile.

OYjQi.jpg

Photos : 1AH-1Z viper 2cockpit @ Bell Textron

27/08/2018

10'000 heures de vol pour les Gripen Thaï !

RTAF Gripen_10000 hours.jpg

La flotte d’avions de combat Saab JAS-39 C/D Gripne de la Royal Thaï Air Force (RTAF) a atteint les 10 000 heures de vol. Le jalon a été atteint lors de l'exercice international « Pitch Black 2018 ».

Cela fait dix ans que la RTAF a passé la commande pour la première fois pour la livraison d’un premier lot  de  6 chasseurs Gripen de Saab, en février 2008. Les livraisons ont commencé vers 2011 pour deux monoplaces (Gripen C) et quatre biplace (Gripen D). Ils en ont ensuite commandé 6 autres en 2010, livrés en deux phases en 2013.

Lors de l’exercice « Pitch Black », la flotte de Gripen de la RTAF a effectué divers exercices et aux côtés de : l’Inde, le Canada, la France, l’Allemagne, l’Indonésie, le Japon, la Malaisie, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, les Philippines et Singapour. 

L'un des principaux objectifs de l'exercice était d'accroître la préparation au combat des forces aériennes participantes. Plus de 4’000 membres du personnel et 140 aéronefs ont participé à l'exercice.

L'exercice s'est avéré très fructueux pour les pilotes de la RTAF, car ils ont amélioré leurs connaissances et leur expérience tout en traitant de nouvelles tactiques de combat et d'armes majeures, tactiques, de combat et modernes. De plus, cela a renforcé leurs relations avec les autres pays participants.

Remplacement partiel des F-5 E/F :

La Thaïlande avait lancé le programme de remplacement partiel de ses Northrop F-5 E/F Tiger II, soit 15 machines appartenant au Squadron 701 basé à Surat Thani (Sud de la Thaïlande). Pour mémoire, la RTAF avait choisi dans les années nonante le Boeing F/A-18 « Hornet », mais le contrat fût dénoncé par les Etats-Unis, faute de moyen de paiement du pays du sourire. En effet, celui-ci avait proposé faute de liquidité de payer la moitié des « Hornet » avec de la viande de poulet !
Suite à une seconde évaluation au début des années 2000, c’est le Gripen C/D suédois qui remporta le marché. 

La formation du personnel thaïlandais a commencé en 2009. Quatre pilotes et 20 techniciens ont été formés par les Forces armées suédoises (SwAF). En 2010, ils étaient de retour dans leur pays d'origine et étaient prêts à recevoir la livraison du premier lot d'avions. Par ailleurs, le premier Saab 340 AEW « Erieye » est arrivé au mois de décembre 2010 au pays.

Les pilotes de Gripen sont tous d’ancien aviateurs ayant volé sur F-16, ce choix de la RTAF a permis une transition plus rapide vers le nouvel appareil, soit quatre mois. La première partie du cours est appelée Formation de conversion (CT) et permet  d'apprendre à piloter le Gripen. La formation se déroule dans des simulateurs puis à bord de Gripen D bi-places qui prépare le premier vol « solo ». Le CT est suivi par la formation de préparation au combat (CRT). Durant cette phase, les pilotes apprennent à utiliser le radar et les systèmes d'armes.

 

2476424817.jpg

Photos : 1 Cérémonie pour les 10'000 heures @ RTAF 2Gripen en thaïlande @ TEK

 

 

 

26/08/2018

Amélioration des Mi-35P & Mi-35M !

Mi-35P-768x512.jpg

Russian Helicopters (filiale de Rostec State Corporation) présente pour la première fois des hélicoptères d’attaque Mi-35M et Mi-35P modernisés lors du  Forum militaire international technique ARMY 2018, qui se tient du 21 au 26 août à Kubinka près de Moscou.

Russian Helicopters présente une version du Mi-35P modernisé est équipé du système de visée OPS-24N-1L avec une caméra infrarouge à matrice longue de troisième génération, une caméra de télévision et un télémètre laser. Par ailleurs, les lcinets de l’hélicoptère pourront désormais disposés d’un nouveau simulateur de vol numérique basé sur le système de commande de vol automatique PKV-8, qui  augmentera la stabilité de l’hélicoptère et automatisera le pilotage pour assister le pilote. En outre, un système de vision et informatique modernisé augmentera la précision de l'engagement de la cible.

Par ailleurs, le Mi-35P dispose d’un système électro-optique DSP-HD de la société israélienne Controp. Le système FLIR DSP-HD combine une caméra haute définition, un canal infrarouge à ondes courtes (SWIR) et un télémètre laser avec capacité de pointage.

Les caractéristiques du DSP-HD :

Capacités d'observation supérieures pour les gammes d'acquisition très longues.

  - Imagerie thermique (TI) avec 720 mm de focale (Continuous x36 Zoom).

  - Caméra Full HD Zoom.

  - Full HD Daylight Spotter Channel.

  - Laser Range Finder inoffensif pour les yeux.

  - Pointeur laser.

1937011963.jpg

Hautes performances pour un poids léger:

  - 29 kg pour tourelle.

  - 35,4 cm Diamètre.

Quatre systèmes entièrement gyrostabilisés en azimut et en élévation pour l'ensemble du champ de vision, y compris au point NADIR / ZENITH.

Interface des périphériques externes tels que carte mobile, système C4I, RADAR et système de navigation utilisant tous les canaux de communication standard.

Suivi automatique de la cible.

Zoom optique en continu.

Amélioration de l'image intégrée.

Graphiques personnalisés superposées pour vidéo.

En ce qui concerne la version de l’hélicoptère Mi-35M, celle-ci offre maintenant beaucoup plus d'options en termes d'équipement. L'hélicoptère peut être amélioré pour utiliser des missiles air-air « Igla-S » et le système de défense embarqué « President-S » avec une station laser pour la suppression des autodirecteurs infrarouges des missiles de défense aérienne portables. Des équipements supplémentaires peuvent inclure des systèmes VOR / ILS et un télémètre radio pour mesurer la distance entre un hélicoptère et des balises au sol.

Le MIL Mi-35M

 Le Mi-35M est version modernisée du Mi-35 au niveau de l’avionique, de la motorisation (turbines Klimov VK-2500 de 2’400 chevaux), des capteurs (GOES-342 géostabilisé par exemple) et de l’armement (missiles anti-char AT-6 « Spiral », AT-9 « Spiral-2 » et AT-12 « Ataka », missiles air air SA-18 « Grouse », canon bitube GSh-23V de 23mm) avec notamment des éléments communs avec l’hélicoptère de combat Mi-28N, comme son rotor et sa transmission. Le poids à vide de l’appareil est réduit à 8,09 tonnes augmentant ses performances. Le Mi-35M est proposé principalement à l’export 

Le Mil Mi-35P :

La version Mi-35 est le modèle d’exportation du célèbre Mi-24. Le Mi-35P dispose d’un canon bitube GSh-30K de 30 mm avec 750 obus, fixé sur le côté droit, 20 roquettes de 122 mm S-13 et quatre missiles AT-6 Spiral. La version « P » est une version simplifiée du modèle « M ».

673614366.jpg

Photos : 1 MI-35P Optique DSP-HD Mi-35M @ Rostec