19/08/2018

Les Blue Angels sur Super Hornet !

 

blue angels,patrouille de l'us navy,démnstrations aérienne,blog défense,aviation et défense,boeing,fa-18 super hornet,les nouvelles de l'aviation

Cette fois l’information est confirmée, la célèbre patrouille de démonstration de la marine américaine les « Blue Angels » volera sur le « Super Hornet ». L’information n’est en soi pas complètement nouvelle, dans un article datant de décembre 2015 je vous en avais fait part. Mais aujourd’hui, le projet est enfin sur les rails.

À partir de 2021/22, l'escadron de démonstration de vol de l’USN les « Blue Angels » sera donc équipé du Boeing F/A-18E/ F « Super Hornet ». L'OEM a reçu une commande de 17 millions de dollars de la Naval Air Systems Command afin d'acheter l'équipement nécessaire pour modifier neuf F/A-18E monoplaces et deux biplaces F/A-18F conformément aux spécifications de l'équipe de démonstration.

Un deuxième contrat devrait être signé prochainement avec Boeing pour effectuer les travaux, qui seront effectués à l’usine de St. Louis, dans le Missouri, où les avions ont été construits. Aucun délai n’a été annoncé pour la conversion de l’équipe à l’actuel qui vole sur F/A-18C/D, mais le contrat stipule que les travaux doivent être achevés d’ici décembre 2021.

blue angels,patrouille de l'us navy,démnstrations aérienne,blog défense,aviation et défense,boeing,fa-18 super hornet,les nouvelles de l'aviation

Les détails des modifications à effectuer n'ont pas été révélés, mais les avions des "Blue Angel" dotés des équipements opérationnels, tels que le canon Vulcan de 20mm, des modifications seront faites en ce qui concerne le système de carburant pour le vol inversé prolongé. Les commandes de vol des « Super Hornet » seront ajustées pour qu’elles nécessitent une légère contre-pression sur le manche afin de maintenir un vol en palier, une caractéristique adoptée pour le vol en formation très serré qui est la marque de fabrique de l’équipe. Les « Super Hornet » sont susceptibles d’avoir un réservoir d’huile et une tubulure additionnelle pour le système de fumée, des caméras de recul. Enfin, l’appareil sera peint dans le schéma «Blue Angels» et «Insignia yellow» à haute brillance de l’équipe.

Les Blue Angels :

La patrouille de démonstration de la Marine américaine a été crée en 1946 et volait à l’époque sur des Grumman F6F-5 « Hellcat ». En 1949, celle-ci passe sur avion à réaction, avec le Grumman F9F-2 « Panther ». Une des particularités de cette patrouille est, qu'aujourd'hui encore, ses pilotes volent sans combinaisons anti-G et ceci à bord d’avions particulièrement performants. C’est en 1987 que les « Blue Angels » quittent le « bon vieux » Douglas A-4F « Skyhawk » pour voler sur le F/A-18 A/B « Hornet ». En 2010, la patrouille a reçu la version C/D du « Hornet », soit des appareils d’occasions de la Navy.

2656264328.jpg

Photos : 1les Blue Angels sur « Hornet » 2 Un Super Hornet aux couleurs de la patrouille @ Blue Angels

 

Commentaires

Il serait peut etre temps que la PAF passe au Mirage 2000 parce que l'Alphajet il commence à devenir vieux et ça ne va pas s'arranger. Certes il est maniable mais il a fait son temps
Comme je ne vois pas la PAF passer sur le couteux Rafale je ne vois pas d'autres alternative que la Mirage 2000.

Écrit par : Albert66 | 19/08/2018

Les Etats-Unis sont un des seuls pays à utiliser des avions de chasse et pas d’entraînement, Blue Angels, Thunderbirds.
Leurs prestations sont toujours impressionnantes et je ne peux que recommander une visite lors de leur démo chez eux à Pendacola ainsi que le visite du musée de l’aerononavale.
Incroyable pour un européen.

Écrit par : Stephane | 19/08/2018

Pour la PAF, je ne suis de loin pas sûr que le Mirage 2000 soit une solution.

D'abord parce que je doute que l'armée de l'air ait les moyens d'opérer une patrouille à 8 appareils (ou même à 6) sur chasseur, même des Mirage 2000. Cela demanderait trop de moyens financiers...

Ensuite parce que le parc de Mirage 2000 est au final assez limité. Au 1er juillet 2017, il restait 38 Mirage 2000 monoplaces en service, majoritairement des -5F je dirais, avec probablement une dizaine de C. Et 6 Mirage 2000B.
Il restait aussi 68 Mirage 2000D et une vingtaine de Mirage 2000N.
Sur ce parc, les -5F sont trop précieux pour être mobilisés pour faire de la démo aérienne, vu qu'avec les 98 Rafale Air en service (+42 Rafale Marine), c'est les seuls capables de tirer des missiles MICA (et donc d'escorter les Mirage 2000D qui sont des bouses sans nom en air-air), et vu le peu d'appareils équipés d'un radar air-air (les Rafale et les Mirage 2000C/-5F), même les C doivent être utile pour les missions de police aérienne en métropole. Sans compter leur rôle en OPEX (Afrique notamment) comme binôme pour les 2000D, vu qu'à la différence de ceux-ci, ils ont un canon...

Reste les biplaces D et N.
D'abord pas sûr qu'ils soient tant adaptés que cela à la démo aérienne. Et ensuite, les 2000D sont pas mal utilisés en OPEX il me semble, aux cotés des Rafale, et l'armée de l'air a intérêt à préserver leur potentiel vu le rythme de livraison des Rafale.
Par contre la vingtaine de 2000N restant va être retirée. Mais pas sûr qu'ils aient encore un potentiel suffisant pour servir à de la démo aérienne. Et cela reste un appareil "sensible" vu sa mission nucléaire.

Bref, à mon avis, l'avenir de la PAF, après l'Alphajet, c'est au mieux le successeur de l'Alphajet. Même s'il devait s'agir d'un turbopropulseur...
Comme d'ailleurs toutes les patrouilles européennes (sauf peut-être les turcs). A part les suisses, pour quelques années encore, aucune patrouille n'utilise des avions de combat, tout au plus des appareils d'entrainement, certains plutôt anciens (Espagne sur Casa C-101, Suède sur Saab 105). Seuls les italiens ont migré récemment/vont migrer leur patrouille sur un appareil moderne, mais c'est vraiment le plus petit jet possible vu qu'elle sera sur M-345, et pas sur M-346.

Écrit par : chris2002 | 19/08/2018

L'entrée en service du PC21 devrait libérer de la pièce de rechange Alphajet.
D'autant que pour la PAF cet appareil ne nécessite pas des remises à niveau type furtivité, liaison de données, optronique et autres senseurs, capteurs . . .
Après, une PAF sur PC21 n'aurait rien de ridicule. Cependant, la patrouille Suisse sur F18 et celle Française sur PC21, ça prêterait à sourire.

Écrit par : Gian | 20/08/2018

Chris, meme si des Mirage2000 sont encorene service, je ne prétend pas que ce passage doit se faire maintenant. Je pense qu'on peut d'or et déja préserver quelques appareils. Mieux vaut un vieux mirage 2000 qu'un très vieux alphajet
Quand dire que le Mirage 2000D n'est pas adapté à ce type d'exercice, j'ai vu des Mirage 2000D de la patrouille couteau Delta et j'ai été bleuffé par la démo.

L'avantage du Mirage 2000 c'est qu'on trouvera encore des pièces et surtout ces avions sont moins usés que les Alphajet. Quand à passer sur des turboprop PC21, ce serait la pire erreur pour l'image de l'armée de l'air Francaise qui se veut au top. Franchement les démo sur avions à réactions c'est clairement un autre standing que ceux à hélice. La patrouille suisse s'en contentera peut etre mais pas pour la PAF.

Écrit par : Albert66 | 20/08/2018

La différence c'est que le parc des avions d'entrainement doit être bien moins sollicité que celui des chasseurs, y compris les Mirage 2000. D'ailleurs il me semble qu'au moins un escadron de chasse (ex-2000-5F ?) a reçu des Alphajet pour permettre aux pilotes de voler suffisamment.

De fait, à court terme mettre de coté en permanence (et sans compter la réserve qui serait nécessaire) 6 ou 8 Mirage 2000 (ou Rafale) pour assurer une présentation en vol me parait complètement irréaliste. Pour soulager les 2000D en Afrique, même des 2000C modifiés pour emporter des bombes (et qui ont un canon) ont il me semble été envoyé en Afrique, à leur coté. Tout au plus il serait peut-être possible de récupérer les derniers Mirage 2000N dont le retrait est en cours. Mais ont-ils encore du potentiel ? Car ils ont passés 30 ans à faire du vol à très basse altitude avec des bidons de 2000L scotchés aux ailes. Autrement dit niveau potentiel ils doivent être rincés. Ce qui n'est pas forcément top pour une utilisation acrobatique où ils subiront aussi des forces importantes sur les ailes.

Et dans 10 ans, on n'en parle même pas.
Les Mirage 2000-5F s'ils sont encore là, seront probablement rincés par une utilisation intensive (pendant une dizaine d'année au moins, c'était les seuls appareils de l'Ada capable de tirer des missiles Mica EM modernes, les Mirage 2000C ne pouvant emporter que des missiles Magic II et Super 530D), et leur nombre a toujours été faible alors que pendant longtemps il a fallu maintenir 2 unités dessus.
Les Mirage 2000D, eux, seront probablement rincés par des années d'utilisation intensive dans des missions air-sol, en particulier en Afrique mais pas seulement, et par les missions (ou en tout cas les entrainements) de pénétration à basse altitude avec de lourds réservoirs, en complément des Rafale.

Accessoirement, les Alphajet ne sont pas si vieux, les derniers appareils ayant été livré dans les années 90, alors que les derniers B/C/N/-5F l'ont été dans les années 95, seuls les D étant un peu plus récents.

La seule solution que je verrai pour garder des jets, c'est de faire comme en Suisse (en particulier avec les PC-7) ou en Finlande et peut-être aussi en Suède, à savoir un parc non dédié d'appareils, éventuellement dans une livrée spécifique, qui servirait aussi à l'entrainement ou à des missions agresseurs, en profitant de la livrée différente (les pilotes pouvant alors, comme c'est le cas dans les pays cités, être aussi des instructeurs le reste du temps). Et en diminuant probablement le nombre d'appareils à 6 voir à 4. Et peut-être en assurant moins de prestation de démonstration (ou en baissant un peu le niveau de la démo) pour préserver la disponibilité des appareils pour les autres tâches.

Car l'armée de l'air n'a à mon avis clairement pas les moyens de mobiliser à plein temps 8 jets de combat juste pour des démos aériennes (sans compter les appareils de réserve). D'ailleurs que ce soit les Blue Angels ou les Thunderbirds, ils ne volent qu'à 6 avions (soit une dizaine d'avions en comptant la réserve).

En attendant, après quelques recherches, et je ne sais pas si c'est fait, mais outre la PAF et le solo display Rafale, l'armée de l'air réfléchissait il y a quelques années à réaliser des démos aériennes avec probablement 2 Mirage 2000D pour remplacer la démo aérienne effectuée en 2000N qui allait être supprimée. Mais cette démon aurait du venir/vient en plus des missions opérationnelles assurées par l'escadron qui aurait été chargé de cette tâche et qui restaient sa priorité...

Écrit par : chris2002 | 20/08/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.