12/08/2018

Qatar, les F-15 en production !

 

21364548_0.jpg

Dans le cadre du projet « Ababeel », le Qatar a commandé un premier lot 36 avions de combat F-15QA « Eagle » dans le cadre d’un contrat de vente de matériel militaire américain d’une valeur de 6,2 milliards de dollars. Le Qatar a reçu l’approbation du Congrès pour l’acquisition de 72 avions, qui comprend l’assistance logistique et les armes, et il est probable que des commandes supplémentaires seront passées à l’avenir.

Début de production :

Au début du mois, le vice-Premier ministre du Qatar et le ministre d’État aux affaires de défense, son Excellence Khalid bin Mohamed al-Attiyah, a visité l’usine de Boeing Company à St. Louis, au Missouri, pour inaugurer officiellement la production du F-15QA « Eagle » commandés pour l’aviation aérienne du Qatar Emiri (QEAF). Les 36 avions doivent être livrés d'ici 2022.

Un F-15 amélioré :

Les F-15 du Qatar sont la version la plus avancée du chasseur encore développée. Basé sur le F-15SA fourni à l’Arabie saoudite, le F-15QA (Qatari Advanced) dispose d’un capteur infrarouge de recherche et de suivi, d’une suite de guerre électronique numérique et du radar AESA APG-82 (V) 3 de Raytheon. Contrairement aux anciens F-15, les nouvelles versions SA et QA ont des systèmes de contrôle de vol « fly-by-wire ». Le système de navigation à basse altitude et de ciblage infrarouge de nuit LANTIRN : Low Altitude Navigation and Targeting Infrared for Night), monté à l'extérieur sous les entrées d'air des moteurs, permet à l'avion de voler à basse altitude, la nuit et dans toutes les conditions météorologiques, et d'attaquer des cibles au sol avec une variété d'armes guidées et non guidées.

boeing,f-15qa,qatra air froce,blog défense,aviation et déffense,les nouvelles de l'aviation

De plus, les avions du Qatar auront un nouveau design d'aile qui conservera le profil aérodynamique, mais une nouvelle structure interne pour une durée de vie plus longue. Les nouveaux affichages de poste de pilotage incluent un affichage tête basse de BAE Systems. Le plus remarquable est l’adoption d’un écran tactile large, similaire à celui du F-35 Lightning II.

Les nouveaux lanceurs permettront aux avions du Qatar d’avoir 16 missiles AIM-120 AMRAAM et quatre frontaux AIM-9X dans des missions de défense aérienne, avec une gamme de magasins guidés avec précision tels que des bombes de petit diamètre et des JDAM disponibles pour les sorties air-surface.

La renaissance du F-15 :

Avec les premiers avions saoudiens et maintenant qatariens en production, le F-15 connaît une véritable renaissance, grâce notamment aux développements que Boeing a mis au programme ces dernières années, aboutissant au F-15QA d'aujourd'hui. Israël prépare activement sa nouvelle version l’IAF-15.

 

21364548_1.jpg

Photos :préfiguration du F-15QA @ Boeing

 

Commentaires

J ai toujours aime cette avion. Mais comment est ce possible que des pays arabes est un avion plus performant que le F-15 israeliens voir US ?

Écrit par : Samuel | 12/08/2018

@Samuel, les israéliens ont toujours amélioré leurs F-15 et celà va continuer avec le IAF-15. Les américains disposent du F-22 et pourraient eu aussi opter pour une nouvelle version de ceci-ci soit le F-15X.

Écrit par : Mathieu | 12/08/2018

Question : vendre des F-15, Rafale et Eurofighter à un pays comme le Qatar ou un autre d'ailleurs qui peut être un jour sera ou deviendra l'ennemi de l'Occident (comme la Libye, l'Irak ou l'Iran à une époque) n'est-ce pas là une énorme erreur ???

Écrit par : Francis | 12/08/2018

"Les nouveaux affichages de poste de pilotage incluent un affichage tête basse de BAE Systems. Le plus remarquable est l’adoption d’un écran tactile large, similaire à celui du F-35 Lightning II. "
Pas certain qu'un mono écran soit une avancée.

Écrit par : georges | 12/08/2018

Le Qatar est l'ennemi de l'Arabie Saoudite et des Émirats Arabes Unis. Il ne prendra pas le risque de se fâcher avec l'Occident, parce qu'au premier signe de lâchage par l'Amérique et l'Europe, Riyad et Abu Dhabi vont se jeter dessus pour la curée. La situation de Doha est beaucoup trop précaire pour faire le malin.

Écrit par : kelkin | 12/08/2018

@Georges: Et pourtant celà devient la norme, F-35, Gripen E, Advanced Super Hornet et maintenant le F-15.

Écrit par : Jorge | 12/08/2018

Ce n'est par ce que certains le font que c'est l'idéal.

Écrit par : georges | 12/08/2018

On assiste effectivement à un retour en grâce des chasseurs classiques , considérablement améliorés (F 18 , F 15 ) , susceptibles de reformer les gros bataillons des flottes de combat dans de nombreux pays , du fait des coûts astronomiques des chasseurs de 4è ou 5è génération , du fait d'un rapport coût/avantages de plus en plus discutable . Les déboires du F 35 auront eu ce mérite . Il n'est pas à exclure que Dassault propose bientôt une offre similaire sur le Rafale , pour accompagner cette tendance , et précéder voire accompagner le futur SCAF . On notera que les Russes réduisent eux aussi les commandes du SU 57 .

Écrit par : philbeau | 12/08/2018

@ Georges : c’est évident en France on acceptera le principe d’un unique grand écrans que lors de la sortie du Scaf pour l’instant on dénigre.

Écrit par : Yves | 13/08/2018

Les avions d'aujourd’hui auront toujours une place de choix, la quantité est décisive, car une petite quantité d'avions de 6e génération ne peut faire balancer en sa faveur si en face vous avez 3x plus d'avion qui vous affronte.
Les avions de 4e et 5e génération ont encore un long avenir dans le ciel, après il ce peut qu'un modèle soit retiré du lot.
Les avions de 4e et 5e génération subissent des améliorations assez fortes pour durée ainsi que des kits d'amélioration pour les plus anciens.
Plus un avion se vend, plus il aura une durée de fabrication et de vie plus longue, le but est de vendre afin de tenir une usine ouverte.

Écrit par : michel | 13/08/2018

@Yves, Georges,Jorge etc.

Vaste est vieux débat, que nous avons déjà évoqué est analysé il y a quelques années sur ce même blog.
Pour tous ceux qui s'occupent de systèmes de sécurité (supervision de toute nature, alarme incendie, sécurité aérienne, routière etc.) un écran dédié à une tâche bien précise est toujours privilégiée à un écran unique.

Un écran unique, impose le "multi-fenêtrage", si une panne survient sur l'écran, TOUT s'arrête!
Certes, certain vont rétorquer que sur des avions de 5e génération, le viseur de casque peut palier PARTIELLEMENT à ce genre de problème.

Il faut souligner que dans l'aviation civile, où la sécurité prime avant toute chose, la norme reste au "multi-écran".

Ceux d'entre vous, qui ont eu le privilège de travailler sur des systèmes SCADA savent de quoi on parle.

Vaste débat à suivre...

Écrit par : forêt10 | 13/08/2018

@Foret10: un seul grand écran oui mais les instruments de secours sont eux toujours bien présent. À noter que les suédois sont assez malins pour offrir le choix aux clients du Gripen E soit : un grand écran ou trois.

Écrit par : Steeve | 13/08/2018

@ michel, philbeau.

Accessoirement, indépendamment des générations d'appareil, il faut aussi se rendre compte que:

1) si le client veut un avion assez rapidement, le F-35 n'est pas une solution, vu les nombreux retards (l'appareil n'est il me semble toujours pas pleinement opérationnel) et aussi le carnet de commande déjà bien fourni qui ne permettra probablement pas de régaler tout le monde en même temps.

2) Si on met de coté le F-35, les USA n'ont aucun autre avion "récent" à proposer, le F-22 qui aurait pu convenir à certains pays (Japon, Israel ?) n'étant plus en production et probablement pas exportable. De fait, les F-18E/F, F-15 et F-16 restent les seuls autres appareils proposables par les constructeurs US (et les F-18 et F-15 les seuls proposables tout court par Boeing, ce qui n'est pas à négliger, le F-35 étant un produit Lockheed-Martin).

3) Le F-35 a sûrement plein de qualités, mais il est quand même assez typé chasseur bombardier, et il est gros (masse maximale au décollage de 32 tonnes quand même), sans pour autant avoir des capacités d'emport phénoménales et ne va pas forcément si vite que cela (Mach 1.6+).
Pour ceux qui voudraient des avions plus petits, le F-16 peut alors être plus intéressant, surtout qu'ils seront moins chers à opérer.
Pour ceux qui au contraire veulent de vrais intercepteurs, ou des appareils lourds disposant de grandes capacités d'emport et un bon rayon d'action, le F-15 peut être plus intéressant.

4) il n'est pas certain que les USA acceptent de vendre des F-35 à tout le monde, en particulier au moyen orient.

Écrit par : chris2002 | 13/08/2018

@Francis : la vente d’appareils modernes au Qatar, Koweït, Arabie Saoudite, Bahreïn,.. permet aux USA de mettre en place une ligne de défense pour Israël contre l’Iran, comme l’URSS l’avait fait avec le pacte de Varsovie.
Maintenant ce qui va se passer à moyen-long terme, ça c’est la grande inconnue. Si on part du principe d’un changement en Iran, ça sentira le roussi pour Israël.

Les USA sont bien connus pour leurs manque de réflexion dans ces échelles de temps. Ce qui importe, c’est surtout le chiffre d’affaire à court terme de l’industrie de l’armement.

Écrit par : Al&X | 14/08/2018

Inquiétude à Washington : ‪Le futur avion de chasse de sixième génération russe pourrait être équipé d’un radar radio-photonique PHODIR soit un radar entièrement numérique à base de photonique qui dépasse l’électronique de pointe à des fréquences supérieures à deux gigahertz. Ce système rendrait les appareils furtifs actuels complètements obsolète et ceci en combinaison avec les capteurs déjà efficaces que l’on connaît aujourd’hui ! Alors la fin du furtif ?‬ on y reviendra...

Écrit par : Pk | 14/08/2018

" ‪Le futur avion de chasse de sixième génération russe pourrait être équipé d’un radar radio-photonique PHODIR soit un radar entièrement numérique à base de photonique qui dépasse l’électronique de pointe à des fréquences supérieures à deux gigahertz. Ce système rendrait les appareils furtifs actuels complètements obsolète et ceci en combinaison avec les capteurs déjà efficaces que l’on connaît aujourd’hui ! Alors la fin du furtif ?‬"

on peut avoir l'opinion de dany40 .. vu que la c'est tout simplement l'annonce de la mise a mort du F35

PS: finalement le F15 par son design de base exceptionnel (et je pèse mes mots !) a encore un bel avenir devant lui

bon apres un F15a et un F15qa, hormis ce design, n'ont pas grand chose en commun (moteur, systeme d'arme, ... tout est nouveau)

Écrit par : Laurent10 | 14/08/2018

@pk : En clair, ils ont augmenté la fréquence pour chatouiller les 3GHz ; encore un effort et ils utiliseront un laser en fréquence visible (THz) mais ça ne se fait pas sans une déperdition monstre d'énergie qui a un gros impact sur la distance de détection (ou facilite la détection des flux entrants par ceux qui sont attaqués...). Je reste assez froid sur l'augmentation des fréquences, je ne pensais pas que personne ne s'y intéressait sérieusement (mais c'est aussi un bon moyen pour les US de demander des fonds..). il me semble qu'au contraire c'est la qualité d'analyse des basses fréquences qui serait déterminante. Il y a de gros progrès là aussi.

Écrit par : v_atekor | 14/08/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.