28/07/2018

Israël préfère de nouveaux F-15 aux F-35 !

1652905250.jpg

Israël prépare l’achat de nouveaux chasseurs F-15 pour ses forces aériennes dans le cadre du plus grand contrat de défense de l'histoire du pays. Je vous l’annonçais depuis un certain temps, l’Etat hébreu est entré en négociation avec le Boeing et le nouveau gouvernement américain pour l’achat d’au moins un escadron de Boeing F-15 « Silent Eagle » afin de venir combler, d’une part le vieillissement des F-15 les plus anciens, mais également de combler le faible nombre de F-35 qui seront finalement achetés.

Achat pour 11 milliards de dollars :

 L'accord avec le constructeur aéronautique Boeing, d'une valeur combinée de 11 milliards de dollars, comprendra vraisemblablement trois composantes principales: une flotte d'avions de combat, une flotte d'hélicoptères de transport et des ravitailleurs aériens. Ces deux derniers composants sont particulièrement critiques car les hélicoptères de transport et les avions de ravitaillement existants de l'armée de l'air israélienne sont extrêmement obsolètes et doivent être remplacés immédiatement.

L'accord devrait être étalé sur une période d'environ 10 ans, à partir du moment où l'accord est signé et jusqu'à ce que le dernier avion soit livré à Israël. Le ministère de la Défense et l'armée israélienne travaillent depuis longtemps pour conclure cet accord. Le point principal du débat a porté sur la question de savoir si l'achat de chaque composant d'un fabricant différent ou les trois de la même entreprise qui, finalement, est venu avec de meilleures conditions de paiement, d'approvisionnement et de maintenance.

Jusqu'à récemment, la H'eil Ha'Avir Ha'Israelipensait que le F-35 serait le dernier avion de chasse habité qu'Israël achèterait, à la fois pour préserver l'avantage qualitatif de l'armée de l'air sur les autres pays de la région et pour minimiser les types d'avions et maximiser la baisse des dépenses opérationnelles. Cependant, il y a eu un changement de politique et maintenant le plan est d'acheter un autre escadron de F-15 avancés, dans le cadre de l'accord global avec Boeing.

IAF-15 Israël Advanced :

On apprend notamment que le futur F-15 sera développé à partir du prototype du F-15 « Silent Eagle » et emportera en plus des systèmes de fabrication israélienne. L’avion sera complètement nouveau et sera connu comme l'IAF-15, soit un acronyme pour Israël Advanced.

Le futur IAF-15 du F-15 «Silent Eagle » qui dispose d’une amélioration de la furtivité des revêtements et la signature de l'avion, qui est due, au montage de trappes qui permettent le transport des armes en interne (CFTS). La particularité résident dans le fait qu’il possible en fonction de la mission de choisir entre le transport en interne ou de revenir au transport traditionnelle, emport de carburant et armes en externes.

 Le «Silent Eagle» est capable de transporter en interne l’ensemble des missiles air-air, tels que des missiles AIM-9X et AIM-120 et air-sol, des armes telles que le Joint Direct Attack Munition (JDAM) et Small Diameter Bomb (SDB). Le niveau de charge des armes utilisées sur les versions actuelles des F-15 reste  le même avec l’installation du CFTS.

Une autre amélioration est l'aérodynamique Digital Flight Control System, qui améliore la fiabilité de l'avion et réduit le poids de la  cellule. L’adoption d’une peinture absorbante sur l’ensemble de la cellule contribue également à la diminution de la signature radar.

Un nouveau système de guerre électronique Digital Electronic Warfare System (DEWS) qui travaille de concert avec le radar Raytheon Electronic Scanning Array (AESA)  permet une optimisation des différents capteurs et senseurs.

Les autres améliorations et équipements en provenance d’Israël ne sont pour l’heure pas connu.

do-israels-new-stealth-fighters-mean-stealth-is-going-out-of-style-1446825580.jpg

Photos : 1 F-15 israélien@ IAF Le F-15 Silent Eagle @ Boeing

 

Commentaires

Et bien si les israéliens opte pour plus de F-15 celà veut tout dire en ce qui concerne le F-35 et ceci malgré le premier engagement. Certains en europe devraient réfléchir avant de se jeter dans les bras de Lockheed.

Écrit par : Elias | 28/07/2018

C'est quoi la petite boule derrière le cockpit du F-15 ??

Écrit par : Mathieu | 28/07/2018

@elias

"Et bien si les israéliens opte pour plus de F-15 celà veut tout dire en ce qui concerne le F-35 et ceci malgré le premier engagement. Certains en europe devraient réfléchir avant de se jeter dans les bras de Lockheed."

vous n'avez rien compris => dany40 va venir tout vous expliquer .....

mais que israel, qui a une des armée les plus opérationnel au monde, préfère les F15 au F35 (qu'on lui impose/offre ...) est un gros desavoeu pour ce dernier

Écrit par : Laurent10 | 28/07/2018

On constate que ceux qui utilisent des F-35 semble regretter de plus en plus et s'orientent vers d'autres avions plus "rodés", fiable, moins cher à l'entretien et à l'achat et qui font finalement très bien le boulot demandé. Ainsi la Navy qui est très déçu (pour l'avoir dit plusieurs fois) préfère recommander des FA-18E/F et regarde du coté du Super Hornet Advanced, et maintenant les Israeliens semblent mécontent sans le dire et veulent acheter du F-15 au lieu de compléter ses F-35. N'oublions pas que les Israeliens ne voulaient pas non plus du systeme de gestion de l'avion et ont imposé le leur, mais visiblement cela n'a meme pas suffit à les satisfaire apparemment.

Bref, que ceux qui sont tentés par le F-35, belges, canadiens, peut etre allemands, et autres s'inspirent de ça. Parce que après il sera trop tard et ils ne pourront pas dire qu'ils n'étaient pas au courant.
Avec le lancement du SCAF et du Tempest, il y a vraiment urgence du coté US à chercher un successeur à ce F-35 raté qui va etre un énorme boulet pour l'aviation américaine et occidentale pour un bon moment

Écrit par : Albert66 | 28/07/2018

J espère que nos amis Belges liront cet article

Écrit par : daniel | 28/07/2018

j ai lu cet article et suis entièrement d accord avec. hélas, je ne suis pas premier Ministre. Et bien qu il n 'ai encore rien décidé, j'ai vraiment peur pour l' avenir de la Belgique. Pour toute personne normalement constituée, le choix du Rafale a l' air tellement évident. Aléa jacta est , comme qui dirais.

Écrit par : malviras | 28/07/2018

@Malviras: encore que le Rafale n'est pas offciellement en course, mais l'Eurofighter d'Airbus serait à mon avis le seul choix. On voit que le F-35 pose de nombreux problèmes, espèrotn qu'en Belgique on saurait réagir...enfin j'espère.

Écrit par : Pierre | 28/07/2018

Chers amis israélien, à une époque vous aviez des mirages 3 qui vous donnaient satisfaction. Pourquoi ne pas aller vers le rafale? En plus la société Dassault sera heureuse de l'adapter à vos demandes! L'avion est robuste éprouvé et son entretien aisé. Vos pilotes ne sont pas mauvais, ils sauront en tirer profit au maximum

Écrit par : Nicolas | 28/07/2018

les belges et autres sont trop fier et resteront qur le f35 quitte a ruinerr leur pays les belle promesses de commission au profit de decideurs ne changeront rien....bref un bon debut

Écrit par : emmanuel | 28/07/2018

Pierre ,pour te contredire , le rafale est dans la course. la proposition française a été étudiée par un bureau d avocat et peut être acceptée par le gouvernement Belge.

Écrit par : malviras | 28/07/2018

et pour répondre a Mathieu , la petite boule derrière le cockpit, c' est un système de liaison satellite, je pense.

Écrit par : malviras | 28/07/2018

@Nicolas: On va le répéter encore une fois, Israël s'est intéressée au Rafale à la fin des années 1990, mais devant la couardise des gouvernements français qui ont préféré vendre l'avion aux pays arabes, une éventuelle vente a été tout simplement écartée!

Écrit par : Liv | 28/07/2018

@malvira : non, le bureau d'avocat à juste confirmé que le gouvernement belge "peut enc as ne non satisfaction de l'offre officiel se trouner en direction d'une proposition qui ne fait pas concour officiel"! Pour autant que la Belgique donnent de bonnes raisons à un éventuel refus du F-35 et de l'Eurofighter. Ce qui n'est de loin pas gagné.

Écrit par : Pierre | 28/07/2018

@Malviras: Vous pensez ou vous êtes sûr ??

Écrit par : Mathieu | 28/07/2018

Bonsoir à tous. Comme nombreux je viens éveillé la même remarque au sujet du F35.performances, fiabilité,coup de maintenance sans parler du prix d achat. Même Israël remet en doute l achat d un tel appareil. En y regardant de près je suis certain Qu en europe nous avons la tirade contre ce type d appareil. Même ailleurs chez nos amis les Roscof.. Car ils savent faire des avions de chasses mieux que personne et à des prix défiant toute concurrence. Bonne soirée

Écrit par : Mike | 29/07/2018

Pierre, le nombre de raisons de refuser le F35 pourraient prendre place dans un bottin de téléphone ;-). Et pour Mathieu , je sais que les f 16 israeliens en sont équipés. on peut logiquement en penser que les F15 le sont aussi. avis personnel qui n engage que moi.

Écrit par : Malviras | 29/07/2018

@Nicolas : je répète Liv, mais effectivement Israël a été un le premier pays étranger à s'intéresser au Rafale. Il y a eu un blocage politique en France : la présence d'élections pour la succession de Mitterrand, où la droite était donnée largement vainqueur, où Israël était déjà regardé avec méfiance à gauche ; et où le Gaullisme dominait largement les élections (à droite)... Or la décision de ne pas soutenir Israël avait été prise 30 ans plus tôt par De Gaulle, considérant qu'un soutient français à Israël était trop dangereux après décolonisation la Française de l'Algérie, et que ce serait prendre une part de responsabilité indue et sans contrepartie dans une politique essentiellement anglo-saxone.
.
Vous pouvez parler de couardise, je parlerais plutôt de position politique assumée et franco-centrée, puisque droite et gauche se retrouvent, même si la raison centrale mise en avant n'est pas la même ; à gauche, pour considérer que la situation équivalait à une colonisation, à droite pour considérer qu'un tel soutient porterait atteinte à l'intérêt de la France.
.
Soit dit en passant, même si avec le terrorisme la réalité de terrain à un peu évoluée côté coopérations, cette description politique reste globalement vraie.

Écrit par : v_atekor | 29/07/2018

Pour compléter, l’histoire je rappelle qu’israël à perdu confiance en la France et ceci suite à deux affaires, l’affaire des Mirage III, dont une partie des avions n’ont pas été livré et l’affaire des vedettes de Cherbourg.

Écrit par : Steeve | 29/07/2018

C'est étrange ... mais je ne trouve aucune déclaration officielle des autorités israéliennes indiquant qu'ils achetaient ces F-15 pour "palier les carences du F-35".

Je n'en trouve pas car il n'y en a pas ... L'achat de ces F-15 suis une logique prévue depuis l'année dernière :
https://www.jpost.com/Israel-News/Israel-completes-process-to-receive-additional-17-F-35-fighter-jets-503511

Israel fait juste preuve de sagesse ... ils ont confirmé l'achat du 2eme escadron de F-35 pour 2024 mais ils prennent leur temps .. et ils rajeunissent la flotte actuelle en attendant de voir qu'elle mix entre F-35 et F-15 ils décideront à terme.

Le F-35 est un système d'armes jeune, il lui faut gagner en maturité comme tous les systèmes d'armes de pointe nouveaux. C'est la faiblesse de cet avion par rapport à des appareils matures comme le Rafale qui sont déployés depuis des années. C'est le vrai avantage aussi du F-15 aussi, mais en plus le F-15 est lui réellement "combat proven" ... c'est à dire en combat air air.
Beaucoup de pays utilisateurs du F-35 partent sur mix où le F-35 va travailler en binôme avec les avions existants dans des versions modernisées. Les anglais vont faire du Typhoon / F-35, l'US Navy va faire du F-18 SH / F-35, L'USAF va faire du F-15X / F-35 (sans oublier l'avion de supériorité F-22) etc ... etc ...

A terme, soit le F-35 parvient à confirmer un coût d'utilisation assez bas et il va logiquement se répandre dans les inventaires ... soit il reste "cher" et restera un avion de soutien apportant ses capacités opérationnelles spécifiques et si importantes pour les militaires.

Maturité, résultat des premiers engagements réels, évolution des couts de maintenance .... mais aussi confirmation (ou pas) du contexte tactique de prolifération des stratégies A2/AD avec prolifération des défenses sol air sur tous les théâtres d'opération .... voici les éléments qui influeront réellement sur le nombre de F-35 déployés au final par les différents pays.
Mais depuis déjà pas mal de temps il n'y a plus débat sur les qualité opérationnelles du F-35, tous les militaires et professionnels de défense d'accordent sur le fait que le F-35 fait référence en terme de capacités opérationnelles. Après, les amateurs et bloggeurs peuvent se raconter les histoires qu'ils veulent ... çà fait de mal à personne :)

Écrit par : Dany40 | 29/07/2018

@Dany40: Pk fait référence dans son article à une déclaration faite parle Commander Israeli Air Force, le Major General Amikam Norkin lors du dernier Congrès de la Force aérienne qui s'est tenu il y a un mois. A noter que celle-ci a été reprise sur de nombreux médias anglophone comme "Aviation Week" notamment.

Écrit par : Liv | 29/07/2018

@steeve : tu as raison de le souligner, Israël n'a aucune confiance dans la France. Et devine quoi ? La réciproque est plus que vérifiée. La France n'a pas confiance en Israël. Côté militaire, les précautions contre l'espionnage industriel venant de ce pays sont de la même nature que ceux venant de Russie ou de Chine, et ça je l'ai vécu...
.
Sur le long terme, il y avait fort à parier que les divergences de trajectoires politiques en germe dans les années 60 entre une république laïque et l'état d'Israël se transformeraient tôt un tard en océan. Les Américains sachant arrondir les angles avec leur protégé, je suppose que les récentes dispositions Israéliennes particulièrement peu compatible avec l'esprit français, se traduiront par un silence poli de façade ; mais la défiance sera accrue, hors champ.

Écrit par : v_atekor | 29/07/2018

Petit complément d'information pour remettre en perspective et prendre un peu de recul avec le titre accrocheur de l'article qui prête à confusion :

Cette information n'est pas une surprise, cela a été annoncé depuis le mois de janvier dernier !! Et les raisons de cette décision ont aussi été clairement indiquées :
https://www.haaretz.com/israel-news/israeli-air-force-leaning-toward-f-15-over-f-35-for-next-acquisition-1.5769565

"The F-15, though older, has two advantages over the F-35: a longer flight range and the ability to carry larger bombs. Another factor in its favor is that it’s built on a different platform, which means the air force would have a mix of planes rather than relying on a single model.
The F-15I is also cheaper to operate than the F-35. But the plane is currently being upgraded by the manufacturer, Boeing, and its purchase price is expected to rise in any future deal. Thus it could end up costing the same as the F-35 does next time around.
The argument within the air force apparently ISN'T OVER WHETHER A THIRD F-35 SQUADRON IS NEEDED, BUT OVER HOW SOON IT IS NEEDED."

Il y aura donc bien un 3eme escadron de F-35, mais Israel préfère compléter son inventaire en rajeunissant sa flotte vieillissante de F-15 et ainsi attendre de voir l'évolution de maturité du F-35 (et avoir des certitudes sur l'équilibre le plus efficace entre les capacités d'un F-35 et celles d'un F-15 en terme de flotte totale).

Écrit par : Dany40 | 31/07/2018

@Dany40: il semble vous n’avez pas compris le fond de la problématique. Lors du choix du F-35, Israël pensait ne plus avoir besoin de commander d’autres avions, mais uniquement procéder à la modernisation des flottes de F-15 et F-16. Ce qui m’a été confirmé en 2010 dans le pays. Ce qui change depuis 2016 c’est justement le fait de devoir à nouveau opter pour du F-15 ! Ce changement de vision est la conséquence des problèmes du F-35 et d’un manque capacitaire (armement / maniabilité / diponibilite) de l’avion de Lockheed, ce qui est révélateur.

Écrit par : Pk | 31/07/2018

Dany40 : cela devient fatigant de vous lire, vos tentations jusqueboutistes devoir justifier, excuser, minimiser, voir même manipuler ne font qu’au final nous n’avons même plus envie de vous répondre tellement votre crédibilité a chuté.

Écrit par : Jorge | 31/07/2018

@Danny40: on attendait votre dernier petit tour de broderie, juste pour voir quelle nouvelle excuse vous alliez trouver. Mais la encore nous avion déjà tous compris. Heureusement que PK a encore le courage de vous expliquer ce que vous ne comprenez ou ne voulez comprendre.

Écrit par : Marco | 31/07/2018

@dany40

"C'est étrange ... mais je ne trouve aucune déclaration officielle des autorités israéliennes indiquant qu'ils achetaient ces F-15 pour "palier les carences du F-35"."

"Cette information n'est pas une surprise, cela a été annoncé depuis le mois de janvier dernier !!"

d'abord nier l'information ensuite chercher a la minimiser ...

PS: les faits (dixit liv) "déclaration faite parle Commander Israeli Air Force, le Major General Amikam Norkin lors du dernier Congrès de la Force aérienne qui s'est tenu il y a un mois"

Écrit par : Laurent10 | 31/07/2018

@Dany40 : comme l’explique PK très bien, on ne dit pas qu’il n’y aura plus d’achat de F-35 de la part d’Israël mais que le fait de revenir en direction du F-15 et à plus forte raison une nouvelle version montre que le F-35 n’est pas aussi bon et performant que ce que son concepteur veut bien le dire. Sans oublier les 999 problèmes qui ne sont toujours pas réglés et qui pejorent sérieusement l’avion.

Écrit par : Steeve | 31/07/2018

Juste histoire de trouver une voie moyenne entre les propos de dany40 et les autres. Il y avait bien des bruits de coursives rapportés par quelques articles en début d'année parlant du possibles achats de f-15 complémentaires.
Ce qui est amusant c'est de voir l’extrême prudence de tous ces articles et encore celui-là , http://www.thedrive.com/the-war-zone/22372/exclusive-unmasking-the-f-15x-boeings-f-15c-d-eagle-replacement-, à ne pas parler d'un concurrent au f-35.
A mon avis ce qui est vraiment questionné à la fois au US et en Israël c'est plusieurs choses : sur le plan budgétaire à la fois les coûts d'achat et à l'heure de vol mais aussi sur le stricte plan capacitaire sa capacité multi-rôle. Il ne porte pas suffisamment loin (16 ravitaillement pour traverser l'atlantique, en cas de pépin n'importe où dans le monde ça questionne sur les réels capacités US à envoyer des renforts). Sa capacité à délivrer de l'armement est aussi questionnée sauf à supprimer son plus gros atout à savoir sa capacité furtive.
A la fin il y a de plus en plus d'articles relatant la baisse des commandes du f-35. Le f-15 X se veut complémentaire mais je pense qu'il n'échappe à personne qu'il risque bien d'être concurrent sur le plan budgétaire. On parle bien de commandes de f-15 imprévues en 2017 et de possibles baisses des commandes de f-35.
A la fin attention à l'effet domino. Qui dit baisse de commande dit augmentation du prix unitaire.

Écrit par : herciv | 31/07/2018

Ce qui est aussi intéressant c'est que c'est bien les version C et D de supériorité aérienne du F-15 qui sont appelées à être remplacées, pas les Strike Eagle. Cette capacité souffre depuis la suspension de la fabrication du f-22 à tel point que les f-15 C et D étaient appelé à être rénové pour durer jusqu'à 2030. On parle donc maintenant non plus d'une rénovation mais bien d'un remplacement.
C'est quelque part la fin d'une illusion vendue par LM : la capacité du F-35 à assumer des missions air-air.
D'une certaine façon le f-35 n'est plus amener qu'à remplacer les F-16 ce qui est bien le cas pour la plupart des ventes en FMS. Mais à cause de l'augmentation prévisible du coût unitaire et la reconnaissance tacite de l'impotence du f-35 dans les missions de supériorité aérienne beaucoup de client étranger du f-35 vont devoir questionner leurs capacités à assumer la police du ciel comme le Danemark la Hollande, la Corée ou l'Australie. Les pays client de l'eurofighter comme l'Italie ou les UK sont moins concernés.

Écrit par : herciv | 31/07/2018

Le F35 pour israel n'est pas remis en cause, l'achat d'un escadron de F-15 est surtout motivé par le temps de livraison. israel vois l'iran augmenter sont influence dans la région et se prépare à un conflit avec eux, car si les USA attaque l'iran un jour, israel sera la première zone de riposte de l'aviation iranienne et syrienne (pour ce qui l'en reste)
Sans une grande capacité opérationnel, ils pourraient vite être débordé par le nord et l'est

Écrit par : floflo | 31/07/2018

v_atekor@ "Sur le long terme, il y avait fort à parier que les divergences de trajectoires politiques en germe dans les années 60 entre une république laïque et l'état d'Israël se transformeraient tôt un tard en océan."
Cette assertion est très peu pertinente, voire pas du tout. Les Français pensent approvisionnement en pétrole, c'est aussi simple que ça. Sinon, que penser de leurs affinités avec la patrie mère de l'islam et aussi - last but not least - du wahhabisme mises en relation avec votre affirmation. Mort de rire, comme disaient les jeunes il y a longtemps...

Écrit par : Géo | 31/07/2018

@floflo: D’abord on lit l’article, on essaye de comprendre ce qui est écrit et puis on réfléchit avant d’ecrire Sa petite théorie. Le futur IAF-15 sera un appareil nouveau disponible pas avant 2025, il faudra attendre au moins trois à quatre ans avant que l’Escadron puisse disposer de l’emble des avions et que les pilotes puissent être opérationnels. D’ici là les F35 commandés seront livrés. Votre théorie à la Dany40 c’est vent.

Écrit par : Marco | 31/07/2018

@floflo

"Le F35 pour israel n'est pas remis en cause, l'achat d'un escadron de F-15 est surtout motivé par le temps de livraison. israel vois l'iran augmenter sont influence dans la région et se prépare à un conflit avec eux, car si les USA attaque l'iran un jour, israel sera la première zone de riposte de l'aviation iranienne et syrienne (pour ce qui l'en reste)
Sans une grande capacité opérationnel, ils pourraient vite être débordé par le nord et l'est"

vous voulez dire qu'il est plus rapide de mettre au point et produire une nouvelle versiondu F15 que d'attendre la livraison de F35 ....

+ si besoin, vous pouvez faire confiance aux US pour donner la priorité aux livraiaon vers israel .
quitte a fournir des F35a de l'usaf, tel les A4 de l'us navy fournit lors de la guerre du kippour
https://fr.timesofisrael.com/des-pilotes-americains-de-la-guerre-de-yom-kippour-retrouvent-leurs-freres-darmes-israeliens/

Écrit par : Laurent10 | 31/07/2018

@Géo: Le pétrole, et le canal de Suez, peut être plus important encore. Mais ça n'empêche pas une méfiance plus qu'évidente entre états, de la même nature que celle qui peut exister avec l'Arabie. Il n'y a pas que les Russes qui font des survols agressifs de navires en méditerranée orientale.

Écrit par : v_atekor | 01/08/2018

@Steeve

Oui on est d’accord .... je ne remets pas en cause le contenu de l’article (juste le titre à la limite).

Je remets en cause les interprétations que certains veulent en faire ... c’est à dire à utiliser cette info pour encore une fois tenter de nous faire gober l’echec opérationnel du F-35.

Je rejoins @Herciv sur une partie de son propos ... ces nouveaux F-15 ne sont pas QUE des bouches trou en attendant là livraison des F-35. Ils sont aussi là pour compléter la flotte dans un mix F-15 + F-35.

Ce qu’il faut remettre en cause c’est le mythe du « Tout F-35 » a court ou moyen terme ... Le F-35 n’est pas mature , il doit vivre en unité et évoluer comme tous les autres avions pour gagner sa place. Ses capacités opérationnelles ne font plus de doute , mais s’appuyer uniquement sur ce profil d’appareil n’est pas encore une solution à la pertinence certaine ...

Il faut savoir prendre le temps ...

Écrit par : Dany40 | 01/08/2018

v_atekor@ "celle qui peut exister avec l'Arabie" Les Français sont copains comme cochons avec les Saoudiens. Ils chopent des mandats dans toutes sortes de domaines et forment des cadres saoudiens en France. Dans l'avion qui nous amenait de Jeddah à une petite ville du N proche de la frontière jordanienne, l'un d'eux, capitaine de corvette formé à Brest qui partait visiter sa famille, nous a contactés et invités à maintes reprises. ("comme cochons" n'est peut-être pas l'expression la mieux adaptée, il est vrai).
"Il n'y a pas que les Russes qui font des survols agressifs de navires en méditerranée orientale."
Qui d'autre ? Les Israéliens ? De toute façon, à quoi servent ces "survols agressifs" ? A capter les réactions de ceux qui sont survolés. Et donc, tout cela est assez normal, voire insignifiant. Dans l'état actuel des choses...
A tout hasard, la présence seule d'un bâtiment de guerre français dans cette zone peut en soi être compris comme une agression. Et pas pour rien, puisqu'il y a eu tirs de missiles sur un pays auquel la France n'a pas déclaré la guerre, que je sache.

Écrit par : Géo | 01/08/2018

Sur l'Arabie, il s'agit d'une alliance d'intérêts bien compris. Pas de confiance, loin de là.
.
"A tout hasard, la présence seule d'un bâtiment de guerre français dans cette zone peut en soi être compris comme une agression. "
.
Dans les eaux internationales, au large du Liban ? Intéressant comme point de vue.
Vous prenez fait et cause contre la France, ça vous regarde.

Écrit par : v_atekor | 01/08/2018

Une question aux "spécialistes"

Comme vous le savez très certainement Aero Vodochody et IAI (Israël) ont présenté au salon de Farnborough un nouveau modèle d'avion de combat (inspiré du L159), le F/A-259 Striker.

Pour quoi faire?
- vente aux pays avec de faibles moyens?
- remplacement à terme des F-16?
- pays recherchant un avion d'attaque "léger"
etc.

Écrit par : forêt10 | 03/08/2018

@Forêt10: Sûrement pas pour remplacer le F-16, l’avion n’est’pas Multirole et ni assez puissant. Par contre, il s’inscrit dans les besoins d’attque au sol légères avec une capacité de précision, la reconnaissance. Il est par ailleurs offert pour l’USAF dans le cadre du programme d’avion d’attaque légers qui est en Stand-by pour l’instant.

Écrit par : Pk | 03/08/2018

"Vous prenez fait et cause contre la France, ça vous regarde."
Ma réponse à ça a été censurée. Félicitations, vous faites bien votre petit travail...

Écrit par : Géo | 03/08/2018

@Forêt : il y a pas mal d'offre qui se développe dans le monde de l'aviation légère et robuste, l'Afrique peut être un bon débouché, sans doute au côté de Tucanos, M-346... et peut être que Pilatus s'intéresse à ce continent ?

Écrit par : v_atekor | 03/08/2018

@dany40

"Ce qu’il faut remettre en cause c’est le mythe du « Tout F-35 » a court ou moyen terme ... Le F-35 n’est pas mature "

arf, la fin des mythe du F35

avion low cost => coute comme un autre a l'achat MAIS avec un bonus sur le cout d'utilisation

avion a tout faire => il lui faut des "aides", avant les appareils d'ancienne generation mais là:
- on parle de CREER/ACHETER un nouvel avion disponible pas avant 2025
(le F35 vers 2025 devrait etre mature .. non ??)
- les projets d'achats futur israelien portent sur ces F15iaf pas sur le F35
(les F35i ne seront il pas les bouche trou des F15iaf ??)

pour ce qui est de la "furtivité cap d'invisibilité", il n'y a que vous pour croire que depuis 20 ans et pour encore 40 ans AUCUN progres ne sera fait dans les moyens de detection
(mais la reduction de la SER est/sera toujours une bonne chose mais pas l'arme absolu)

PS: pour memoire, seul le F35 etait disponible dans le cadre de l'aide americaine pour israel, d'ou son "choix" ...

Écrit par : Laurent10 | 05/08/2018

@Laurent10 : on a surtout l'impression que la furtivité du F35 est trop pénalisante sur le plan opérationnel pour les quelques missions de pénétrations en milieu très défendu qui peuvent être menées par d'autres appareils, et clairement, même s'il faut un couple de F15 (brouillage+protection/bombardement) pour réaliser une mission de pénétration sur un site hautement défendu, ça reste une option moins chère.
.
Pour attaquer une zone hautement défendue il faudra 2 F15, mais non seulement il n'est pas sûr qu'il ne faille quand même 2 F35 à cause des limites d'emport, mais en plus, dans des missions moins risquées, il ne faudra qu'un seul F15 là où il faudrait 2 F35 pour cause de limite d'emport.
.
Et ça sans compter l'autonomie des bêtes, car s'il faut aller chatouiller l'Iran ou le nord de la Syrie, le F35 aura des pattes trop petites. Clairement dans la situation d'Israël, le F35 ne se justifie pas.
.
Le F22 éventuellement, mais vue l'environnement militaire des voisins, ce serait gaspiller de l'argent. PK nous informait que l'Iran avait modernisé les radars de ses F14, et ressorti ses Su22... Ils tremblent à Telaviv. Plus sérieusement, Israël fait face à des menaces (très) sérieuses mais d'une autre nature, et où le F35 est un mauvais investissement.

Écrit par : v_atekor | 06/08/2018

@Laurent10

Je suis abasourdi par le décalage entre vos croyances que vous prenez pour des faits et la réalité des choses militaires. Plutôt que d’affirmer sans éléments concrets si nous regardions plutôt les faits ? :

- Fin du « mythe » F-35 parce qu’il n’est pas mature ?

Sachez qu’aucun avion de combat moderne n’est mature lors de sa 1ère mise en service. Le Rafale ne l’etait pas, le F-18 non plus , le Typhoon non plus Etc ... mais comprenez vous au moins le sens de ce terme ? Un avion est compétent en terme opérationnel AVANT d’être mature. On dit qu’il est mature lorsqu’il a évolué jusqu’à son plein potentiel !!

- Concernant là furtivité je ne nie pas que les choses évoluent ... mais par contre c’est VOUS qui êtes le seul à croire que ces évolutions vont faire perdre son intérêt à la furtivité. Regardez plutôt ce que font les professionnels de défense pour les 40 prochaines années : Le futur avion franco-allemand, le projet Tempest, le SCAF, le PCA etc ... TOUS les projets aéronautiques d’avenir sont des avions furtifs !!
A un moment demandez vous pourquoi les militaires et industriels tiennent tant à la furtivité passive pour les 40 prochaines années !
Ceci dit ... la réponse est dans vos croyances . Tant que vous ne comprendrez pas que l’interet majeur n’est pas une histoire de « cape d’invisibilité » mais une réduction des portées d’efficacité de tous les types de radar vous serez toujours dans le faux.

Et concernant les scénarios sur « combien » de F-15 .. aucun !! Car sans furtivité ils ne pourront pas s’approcher assez près pour bien traiter les cibles ...

Écrit par : Dany40 | 09/08/2018

@v atekor

Quelques chiffres .... concernant ces histoires de capacités d’emport :

Le F-15 C : 11 emports pour 7300 kg de charge
Le F-35A : 10 emports pour 8000 kg de charge

La nouvelle version du F-15 augmente ces chiffres certes ... mais en aucun cas le F-15 n’est en net avantage par rapport au F-35 en terme de charge offensive .

La vrai différence entre les 2 avions c’est que le F-35 peut choisir d’être furtif en portant moins ... alors que le F-15 en sera incapable...

Écrit par : Dany40 | 09/08/2018

@dany40

"Quelques chiffres .... concernant ces histoires de capacités d’emport :

Le F-15 C : 11 emports pour 7300 kg de charge
Le F-35A : 10 emports pour 8000 kg de charge"

hum, merci de nous demontrez que vous n'y connaissez RIEN et/ou désinformé

le F15c (avec le F15a) est la version d'origine destine UNIQUEMENT a faire du air - air
(l'usaf avait même tenue a ce qu'il y ait "0 gramme pour l'air-sol" ... autre epoque)

donc les F15c était uniquement destiné a porter des missiles air-air

MAIS a partir des annees 80/90 est apparu le F15E dit strike eagle et le F15 est devenu un avion multirole avec une charge offensive de 10705 kg

hors le F15iaf (tout comme le F15i) est basé sur le F15E (et non le f15c ...)

PS: boeing annonce une charge max de 13,381 kilograms pour les dernieres versions

https://www.boeing.com/defense/f-15-eagle/

Max speed: 2.5 Mach
Max ceiling: 70,000 feet (21,336 m)
Max unfueled range: 2,600 nautical miles
Max takeoff weight: 81,000 pounds (36,741 kilograms)
Max weapons load: 29,500 pounds (13,381 kilograms)
Max load factor: 9.0 G’s
Combat radius: 1,000 nautical miles (including 20-minute loiter)

Écrit par : Laurent10 | 14/08/2018

@Laurent10

C’est bien pour cela que j’ai précisé le modèle de F-15 ... je sais bien que le F-15 a depuis évolué. Mais c’est justement l’idée ... le F-35 est naissant comme l’était le F-15 à l’epoque, quand on veut comparer il faut le faire avec cohérence.

Bien évidemment le F-35 d’aujourd’hui n’est pas un chariot à bombe comparable au vénérable F-15 ... mais nier que le F-35 est largement assez armé en full charge est idiot. Comme toujours c’est une question de choix, mais cherchez le nombre de missions récentes ou des avions de combat ont utilisé plus de 7 tonnes de munitions en une seule fois... a priori peu à pas d’exemples.

Donc pour tout type de mission le F-35 peut parfaitement agir seul sans avoir besoin d’un chariot à bombe. Seulement voilà le fameux chariot à bombe ne pouvant pas s’aporocher Assez près des cibles pour bien les traiter dans les contextes qui arrivent ... et bien ils auront besoin qu’un avion furtif s’approche assez près et leur désigne les cibles.

Le F-15 aura bien plus besoin du F-35 que l’inverse ...

Écrit par : Dany40 | 14/08/2018

@dany40

"La nouvelle version du F-15 augmente ces chiffres certes ... mais en aucun cas le F-15 n’est en net avantage par rapport au F-35 en terme de charge offensive "

apres reflexion, je me dis que vous saviez pour la charge offensive des F15 "moderne" .

pardonnez moi de penser que les gens sur ce blog sont a priori un minimum de bonne foi (mais a chacun son avis) .
... alors que vous vous travestissez la vérité en pleine connaissance de cause !

mais comparer le F35a avec un avion (pure chasseur) de la fin des annees 70, le F15c, voila a quoi vous en etes reduit .
pendant que nous y sommes, le F15c (version 1979!) a un systeme d'arme tout nul par rapport au f35a ....

Écrit par : Laurent10 | 15/08/2018

@dany40

"Bien évidemment le F-35 d’aujourd’hui n’est pas un chariot à bombe comparable au vénérable F-15"

chariot a bombe, venerable => votre vocabulaire (méprisant ...) aurait un sens si on parlait d'avion ancien que l'on utilise en soutien des f35 "pour les finir" en attendant leur retrait

1° le "petit" probleme est que l'on parle de nouvelle version et d'avion NEUF + un F15 n'est pas un avion low cost.

donc les israeliens n'envisagent pas un role secondaire pour ces futurs F15 (NEUF !)

2° vu la difference de rayon d'action , les f35 vont avoir du mal a etre devant pour designer les cibles ...
(pour votre scenario, israel aurait opter pour des F16 viper car suffisant et surtout moins cher + ils ont deja des F16)

PS: vous avez du mal a vouloir comprendre ... mais je vous indique tout de même que hormis le design de base, un F15 de 2020 n'a pas grand chose en commun avec un F15 des annes 70
=> moteur, structure interne, systeme d'arme

Écrit par : Laurent10 | 15/08/2018

@Laurent10

Je vais essayer d’être plus clair :

1) La charge offensive totale actuelle du F-35 « jeune » est donc de 8000kg sur 10 emports. D’ou sortez vous l’idee que ce serait insuffisant ?? Quel profil de mission ? Savez vous quel est le scénario où la capacité supérieure de charge du F-15 devient intéressante ? (Indice cela implique le F-35).
2) Le F-35 est jeune et va rapidement évoluer ... par exemple sa soute va passer de 4 à 6 emports). Donc comme le F-15 avant lui , la capacité offensive du F-35 va augmenter dans l’avenir.

Maintenant revenons sur le contexte d’usage du F-35 et du F-15 ... avec les notions de rayon d’action dont vous parliez. Encore une fois vous faites des comparaisons biaisées.
- 5900 kg de fuel interne pour le F-15
- 8400 kg de fuel interne pour le F-35

La rayon d’action sans bidons externes du F-35 est donc meilleur que celui du F-15. A quoi cela sert il ? Et bien encore une fois cela est vital car les stratégies A2/AD et la prolifération des systèmes sol air oblige à optimiser sa surface équivalent radar pour éviter d’être ciblé/menacé trop tôt.
Si le niveau de menace sol air est trop important les F-15 et leur grosse capacité resteront simplement dans les hangars.
C’est pour ça que F-15 et F-35 bosseront en équipe : Le F-35 et ses 1000km de rayon d’action avec SER très faible (plus de 1000km pour le Adir d’ailleurs) ouvriront la route identifiant et traitant les défenses les plus dangereuses et gênantes pour les F-15 ... ou bien les F-35 se contenteront de désigner les cibles pour que les F-15 les traite a longue distance...
Et c’est là le SEUL intérêt du super chariot à bombe F-15 : servir d’Arsenal Plane au F-35. Car même une fois le terrain dégagé l’expérience montre que les avions ne tirent que 2 a 3 bombes maximum par sortie.

Pour les militaires israéliens la furtivité et la connectivité sont des priorités.. comme pour tous les militaires des pays majeurs ... La seule question c’est qu’elle proportion de la flotte doit posséder ces capacités... pour l’instant Israël se contente de 2 escadrons de F-35, l’avenir nous dira jusqu’où ils souhaitent aller

Écrit par : Dany40 | 16/08/2018

àdany40

"1) La charge offensive totale actuelle du F-35 « jeune » est donc de 8000kg sur 10 emports. D’ou sortez vous l’idee que ce serait insuffisant ??"

pour info je n'ai fais AUCUN commentaire sur la charge du f35a .. je dis simplement que vous balancez de fausse info sur le F15 (nuance)

"- 5900 kg de fuel interne pour le F-15
- 8400 kg de fuel interne pour le F-35"

sauf que sur les F15 type strike les reservoir conforme CFT "c'est automatique" et la capacité de carburant (sans reservoir largable) passe a 9800 kg

https://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/f-15-specs.htm

+ boeing annonce "Combat radius: 1,000 nautical miles (including 20-minute loiter)" soit 1852 km

"Le F-35 et ses 1000km de rayon d’action"

1000 vs 1852 => no comment

sinon les 8400kg de carburant du F35a, vu que ce carburant sert a refroidir l'avion combien sont vraiment utilisable pour le vol ???
(vous pouvez repondre n'importe quoi je ne sais pas ... mais pas 100% de la capacité !!)

pour le reste, vos propos sont juste du n'importe quoi, hormis le F35a c'est le meilleur

mais vous avez raison, les israelien sont tellement content de leur F35i que pour l'avenir ils veulent des F15iaf, logique
(en plus un F15 ça coute rien, faut pas ce priver ... c'est de l'ironie)

Écrit par : Laurent10 | 16/08/2018

Précision importante... à aucun moment mon propos est de dire que le F-15 est un « mauvais » avion et le F-35 un « bon » avion ... ces notions n’ont aucun sens.

À ce jour le F-15 reste le « meilleur » avion au monde dans le sens où il est le seul en activité à être entièrement Combat Proven (y compris en Air Air où ses victoires furent éclatantes) ... mais la seule mesure de qualité d’un avion c’est sa pertinence c’est à dire :

- La correspondance entre les capacités opérationnelles de l’avion et les conditions d’operation auxquelles il devra faire face.

Si on prend le cas israélien, leur nécessité la plus importante est de pouvoir frapper de façon unilatérale et en toute impunité toute cible au Liban, Syrie, Irak et bien sûr Iran. À ce niveau l’actualité nous informe de façon forte : récemment un F-15 israélien est revenu de mission au dessus de la Syrie avec un missile sol air aux fesses. Il a été sauvé par le fait d’être revenu sur Israël et que La Défense sol air du pays a abattu le missile . Le même scénario sur une mission en Iran aurait amené à la perte de l’avion. La réalité des faits est implacable !

Côté chiffres entre Tel Aviv et Téhéran il y a 1600km. Le F-35A a un rayon d’action pur de plus de 1350 km ... et le Adir israélien va plus loin. Donc le F-35 Adir peut aller frapper sur une bonne partie du territoire iranien et revenir tout en restant totalement furtif ... c’est à cela qu’il sert, c’est le genre de mission pour lesquelles le F-15 a perdu en pertinence à cause de sa SER beaucoup trop élevée.

Mais par contre le F-15 reste aujourd’hui bien plus pertinent en intercepteur que le F-35, car sa vitesse pure est plus utile qu’une furtivité pour l’instant (tant que des avions furtifs ne sont pas dans le camp d’en face).

Dans le contexte géostratégique actuel Israël a bien plus l’occasion d’avoir besoin de frapper d’autres pays sans soutien extérieur que de défendre son espace aérien face à une chasse ennemi (ça peut vite changer certes...). Autant l’interception ne pose pas de soucis grâce aux F-15, autant les attaques unilatérales deviennent compliqués et risquées sans le F-35.

Rajoutez à cela que le F-35 est un mini AWACS et un excellent avion de recueil de renseignements / reconnaissance.... ce que les avions comme le F-15 ne peuvent pas faire.

Enfin il faut rappeler que les F-35 sont capable de brouillage électronique à forte intensité et qu’ils ont prouvé sur le terrain qu’ils pouvaient protéger des avions alliés de cette manière.

Il ne faut pas voir F-15 vs F-35 ... en fait le F-35 redonne de la pertinence au F-15 en compensant ses manques en terme de capacités... et en échange le F-15 apporte sa puissance de feu.

Mais à terme l’idée est encore aujourd’hui d’avoir des F-35 100% furtifs ouvrant la route à des F-35 en mode chariot à bombe .. et donc utilisant à fond les liaisons de donnée unique de cet avion ..

Écrit par : Dany40 | 16/08/2018

À propos : Russian "expert" quoted by Sputnik News says that if S-400 & #F35 operated together, "word could leak out for everyone to realize that the F-35 is really not such a big deal after all. This could lead to a financial scandal.” Bon ça vient de Sputnik mais cela fait réfléchir.

Écrit par : Jorge | 16/08/2018

@dany40

"Et c’est là le SEUL intérêt du super chariot à bombe F-15 : servir d’Arsenal Plane au F-35"

"Mais à terme l’idée est encore aujourd’hui d’avoir des F-35 100% furtifs ouvrant la route à des F-35 en mode chariot à bombe .. et donc utilisant à fond les liaisons de donnée unique de cet avion"

donc le F35a peut aussi faire chariot a bombe pour d'autre F35a
... mais pour l'avenir, israel veut une nouvelle version de F15 (mise au point, achat) alors que commander des F35i supplémentaire serait si simple

=> ils sont bizarre ces israeliens

"Mais par contre le F-15 reste aujourd’hui bien plus pertinent en intercepteur que le F-35, car sa vitesse pure est plus utile qu’une furtivité pour l’instant (tant que des avions furtifs ne sont pas dans le camp d’en face"

et justement le F15iaf c'est pas avant 2025 ...

Écrit par : Laurent10 | 16/08/2018

@Laurent10

Ne perdez pas de vue que les israéliens ont aussi une problématique de renouvellement de matériel . C’est donc un triple achat : update de certains F-15, remplacement de F-15 anciens et achat de F-15X dotés d’un concept furtif.
En parallèle Israël a augmenté sa commande originale de F-35 et, à ce jour, ils ont définitivement confirmé l’achat de 50 F-35 sur les 75 prévus dans la commande « augmentée ».

Vouloir faire de cet achat massif de F-15 une remise en cause du F-35 est un déni de réalité ... j’attire votre attention sur le fait que 75 F-35 ne suffisent pas pour constituer la flotte aérienne d’Israel !! Le pays possède actuellement plus du double d’avions de combat !!.

Donc il a TOUJOURS été prévu que le F-35 soit en binôme avec un autre appareil dans l’inventaire du pays (proportion 50/50).
Cela vous a sûrement échappé mais la quantité de F-35 correspond au nombre de F-16 de l’inventaire... Israël remplace donc ses F-16 par des F-35, pas les F-15 ... exactement comme l’USAF !!

Pour rappel Israël est parti pour vendre ses F-16 vieillissants à la Croatie.

Donc non ils ne sont pas bizarre ces israéliens.... ils modernisent leur flotte avec une certaine intelligence et en mettant la priorité sur les capacités de furtivité (F-35 + F-15X) ... une mise en place évidente mais qui doit surprendre ceux qui n’ont toujours pas compris l’absolue nécessité de furtivité pour les prochaines décennies.

Et concernant l’utilisation des chariots à bombe pour rappel le F-15X portera ses armes en soute (donc emport très réduit) ... les F-15 et F-35 en full charge ne seront déployés qu’une fois le terrain dégagé ou en 2ème ligne derrière les furtifs ...
À ce propos ... bien que rendu bien plus discret ... il est hautement probable que le F-15X n’arrive pas à une SER aussi faible que le F-35.

Écrit par : Dany40 | 18/08/2018

@dany40

1° pour memoire, seul le F35 etait disponible dans le cadre de l'aide americaine pour israel ....

2° donc vous nous expliquez que quand on achete des F35a .. il vaut mieux acheter un lot de F15 derniere generation avec

Écrit par : Laurent10 | 18/08/2018

@Laurent10

Sur l'aide US au budget israélien ... N'allez pas nous sous entendre que Israël n'a acheté le F-35 que pour cette raison. Essayons de rester censé. Bien sur les contextes économiques et géopolitiques comptent pour le choix d'un avion, mais pas en excluant les nécessités de capacité opérationnelle.

Concernant le mix F-15 et F-35 ... Bien sur que les pays acheteurs ne pourront pas instantanément passer à une flotte 100% F-35, comme pour toute autre avion avant lui ... Pour des raisons évidentes et simples :

- Les délais de production et de formation des personnels sur le F-35. La livraison des avions, et leur bonne maîtrise par les pilotes, va prendre plusieurs années .. Les avions seront livrés peu à peu.

- La non maturité du système F-35. Même si ses qualités opérationnelles sont aujourd'hui assez certifiées, le F-35 sort à peine de mise au point et commence à peine ses déploiements opérationnels. Les militaires, qui ne sont pas si idiots contrairement aux croyances de certains "experts" du net, ne vont donc pas tout miser tout de suite sur cet appareil... Pour TOUS les clients / partenaires du programme il a TOUJOURS été prévu de faire d'abord collaborer le F-35 avec des appareils existants. Pour rappel le F-35 a prouvé très clairement ses grandes qualités comme avion d'appui. Il protège les autres avions grâce à ses capacités de guerre électronique, ses capacités d'analyse et détection des menaces ... Et sa capacité à fournir des informations tactiques rapidement et avec qualité à la flotte.

Par contre ... Le programme ayant évolué de façon catastrophique en terme de délais (cout aussi mais ce sont les USA qui paient la grande majorité), le mix entre F-35 et autres appareils a certainement dû évoluer. Cela a donc permis à des concurrents comme Boeing d'adapter leur offre (Advanced Hornet, F-15X) ... Mais la logique de fond elle n!a pas changé.

L'avenir dépendra de la réalité des performances du F-35 en opérations réelles. Si il tient ses promesses les militaires augmenteront la proportion de F-35 dans leur flotte, sinon il maintiendront une part moins importante.

Cela va aussi dépendre de la qualité de leurs prévisions concernant les contextes opérationnelles des 40 prochaines années ... En effet le F-35 est une réponse forte et spécifique à des prévisions assez précises qui ont fondé son cahier des charges capacitaire. Si la prévision s'avère fausse, la pertinence du système F-35 sera de facto moins évidente.

Écrit par : Dany40 | 20/08/2018

@dany40

"oncernant le mix F-15 et F-35 ... Bien sur que les pays acheteurs ne pourront pas instantanément passer à une flotte 100% F-35, comme pour toute autre avion avant lui ... Pour des raisons évidentes et simples :

- Les délais de production et de formation des personnels sur le F-35. La livraison des avions, et leur bonne maîtrise par les pilotes, va prendre plusieurs années .. Les avions seront livrés peu à peu.

- La non maturité du système F-35. ..."

1° pour le mixte, on ne parle pas de conserver des anciens avions mais bien d'en acheter des nouveaux (F15)

2° delais et maturité du F35a, le iaF15 s'est pas avant 2025 (avec une pleine mise en service vers 2030)

Écrit par : Laurent10 | 20/08/2018

"Par contre ... Le programme ayant évolué de façon catastrophique en terme de délais (cout aussi mais ce sont les USA qui paient la grande majorité), le mix entre F-35 et autres appareils a certainement dû évoluer. Cela a donc permis à des concurrents comme Boeing d'adapter leur offre (Advanced Hornet, F-15X) ... Mais la logique de fond elle n!a pas changé."


Tu en aura mis du temps à le constater. Oui la logique de fond n'a pas changé mais il commence cependant a y avoir des interrogation pour savoir comment contrer les missiles hypervéloces/maneuvrants. Les avions stealth ne sont sûrement pas la réponse. Ni les US ni les alliés ne peuvent se permettre un badget usant de façon aussi sensible toutes les autres capacités. En plus si les délais avaient été tenu (et donc les promesses opérationnelles) les choses n'en auraient été que plus graves. Je crois que le pentagone est vraiment sur le point de rajuster ses stratégies et de ne plus mettre tous ses oeufs dans le f-35 pour libérer des ressources sur ces nouvelles menaces. Je ne crois donc pas que le chiffre de 2000 f-35 produits soient jamais atteint (je peux bien sûr me tromper).

Écrit par : herciv | 20/08/2018

La dernière : ‪Les Etats-Unis avouent qu’ils peuvent bloquer les process logistiques de leurs alliés et tout utilisateur sachant qu'un F-35 non-connecté à ALIS pendant 48 heures sera "désactivé" et ne pourra voler !!‬ On comprend un peu plus qu’Israel veuille éviter le pire ! Mais qu’en est-il des autres clients ?

Écrit par : Pk | 22/08/2018

@pk

"un F-35 non-connecté à ALIS pendant 48 heures sera "désactivé" et ne pourra voler !!‬"

1° ce n'est pas une grande nouvelle, les USA peuvent bloquer leurs "alliés"
(en gros, les esclaves achetent leur chaines ...)

2° la nouveauté, comme ce bloquage ce fait par defaut, en cas de hacking ou tout simplement de bug => game over générale

impressionnant ......

Écrit par : Laurent10 | 22/08/2018

Le F-35 est une véritable plaie. Si il permet une avancée en matière de combat en réseau ( pour combien de temps ?), il devient également le fossoyeur de l’industrie européenne. Mieux, avec le F-35 vous avez deux ennemis, celui que vous combattez en cas de conflit et qui s’attaquera au f-35 de manière cybernétique et en neutralisant l’approvisionnement de la maintenance centralisée. Le second ennemi est les USA qui non content de vous rendre totalement dépendant vous espionneront à travers ALIS et vous bloquerons si vous n’êtes pas en parfait accord avec leur politique.

Écrit par : Martin | 22/08/2018

@Laurent10: jusqu’ici il seul les missiles comme L’AMRAAM pouvait être neutralisés à distance, la il s’agit de l’avion en entier. Certes la nouvelle n’est pas récente en 2010 lors de
Mon voyage en Israël, ceux-ci m’expliquaient déjà leurs craintes.

Écrit par : Pk | 22/08/2018

Et pourtant le rouleau compresseur américain est toujours à l'oeuvre!

Je vous livre la dernière attaque en règle de LM en Belgique...
Attachez vos ceintures, ça en vaut le détour:

"
Le F-35 LIGHTNING II : LA PROCHAINE GÉNÉRATION DE LA FORCE AÉRIENNE EUROPÉENNE!

LOCKHEED MARTIN EST FIER DE SA RELATION STRATÉGIQUE DE LONGUE DATE AVEC L'ARMÉE ET L'INDUSTRIE BELGES ET SE RÉJOUIT DE SOUTENIR LE DÉVELOPPEMENT DE LA PROCHAINE GÉNÉRATION DE LA FORCE AÉRIENNE BELGE POUR LES 50 PROCHAINES ANNÉES.

S'il est choisi par le gouvernement, le F-35 Lightning II offrira des capacités révolutionnaires à la force aérienne belge et l'alignera au même niveau que la coalition globale qui opère sur les avions les plus avancés du monde. L'entreprise F-35 repose sur de solides partenariats internationaux et la proposition de Lockheed Martin prévoit d'importantes opportunités de partenariat industriel avec les entreprises belges qui stimuleront l'économie locale.
Le F-35 offre des capacités inégalées. Sa furtivité avancée, la fusion de ses capteurs, sa manœuvrabilité exceptionnelle, et ses capacités de renseignement, de surveillance,
d'identification et de reconnaissance offriront à la Belgique un avantage tactique dans les opérations aériennes, et cela pour les décennies à venir.
Les fonctionnalités ultramodernes du F-35 transformeront la façon dont l'armée belge mène ses opérations de combat, lui permettant d'affronter des menaces toujours plus importantes et complexes dans le monde, tout en assurant la sécurité de ses militaires.
Le F-35 est I'avion de combat le plus moderne, le plus performant et le plus connecté du monde, qui permettra aux pilotes belges d'accomplir leur mission en toute confiance dans des environnements complexes et de revenir en toute sécurité.
Le F-35 est la solution la plus efficace et la plus rentable pour la Belgique. C'est le seul système aérien disponible aujourd'hui qui puisse survivre aux menaces modernes et mener des opérations en toute autonomie contre tout type d'adversaire potentiel.
Le F-35 a démontré à maintes reprises des taux de réussite de 20 contre 1 contre des avions ennemis, même les plus avancés, faisant du F-35 une force formidable qui constituera l'épine dorsale de la puissance aérienne européenne pour les décennies à venir. Mais le F-35 est bien plus qu'un simple avion de combat, c'est un puissant multiplicateur de force avec une suite de capteurs et d'applications de communications ultra-modernes qui amélioreront considérablement les capacités des plates-formes opérant dans les airs, en mer ou au sol.
En plus d'offrir à la Belgique les avions les plus performants et les plus résistants, le programme F-35 permettra l'interopérabilié des forces de la coalition ou indépendamment
des autres nations, qui constituera un précédent pour une empreinte européenne substantielle et croissante. Le F-35 permettra à l'armée de l'air belge de continuer à être un membre important de I'OTAN, en participant aux activités de la coalition, telles que les opérations de maintient de la paix. Beaucoup d'alliés de longue date de la Belgique, notamment les Etats-Unis, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, le Danemark et la Norvège, participent au Programme F-35. A ce jour cinq pays européens et huit alliés de I'OTAN ont déjà choisi le F-35, et d'autres devraient suivre rapidement. Parmi les cinq nations qui ont fondé ce programme multinational en 1976, quatre (Norvège, Danemark, Pays-Bas et Etats-Unis) ont déjà choisi le F-35 comme chasseur de la prochaine génération pour remplacer leurs F- l6 vieillissants. La Belgique reste la seule nation à devoir prendre une décision.
L'adhésion au programme F-35 aujourd'hui permettra non seulement à la Belgique
de continuer à opérer au même niveau que les alliés avec lesquels elle s'est entraînée pendant des décennies, mais établira les bases d'un partenariat industriel et de défense
à long terme avec les autres membres de l'OTAN. L'entreprise F-35 possède d'importantes installations de fabrication et de maintenance à travers l'Europe. À de nombreux égards, Lockheed Martin collaborera avec ses partenaires industriels européens pour développer, produire et entretenir le système F-35.
Lockheed Martin continue de travailler de manière active et étroite avec l'industrie belge
à l'expansion des opportunités commerciales et l'exploration de possibilités de coopération industrielle dans les secteurs de la technologie de pointe. de la défense, de l'aérospatiale et de la cyber sécurité. Lockheed Martin et son partenaire industriel Pratt & Whitney ont identifié des opportunités de coopération industrielle avec des dizaines d'entreprises belges reparties dans les trois régions du pays. Ces projets visant à la défense des intérêts
nationaux de sécurité essentiels (IES) comprennent l'accès aux technologies aéronautiques et aux capacités de fabrication les plus développées. Ces partenariats stimuleront la croissance et l'innovation des entreprises belges en Europe, tout en faisant Progresser la défense belge dans le 21ème siècle. Les opportunités industrielles liées aux IES sont
réelles, concrètes et réalisables dès aujourd'hui.
Le programme F-35, qui permettra à l'industrie d'accéder aux dernières technologies, devrait s'avérer tout aussi fructueux pour les entreprises aérospatiales belges que fut et qu'est toujours le programme F-16. Le moment est venu pour les entreprises belges actives
dans les domaines de l'aéronautique et de la technologie d'obtenir des avantages économiques sur le long terme en rejoignant le programme multinational F-35.
La Belgique si elle rejoint le programme F-35, permettra d'élargir le groupe de base des nations capables de défendre l'Europe soumise à des menaces de plus en plus complexes
et agressives. Nous sommes particulièrement fiers de notre collaboration vieille de 40 ans avec la Belgique sur le programme F-16. Nous nous réjouissons de continuer à travailler ensemble au cours des prochaines décennies, afin de continuer à garantir la sécurité de la Belgique en étroite coopération avec ses nombreux partenaires européens et internationaux.

Écrit par : forêt10 | 22/08/2018

@pk

"jusqu’ici il seul les missiles comme L’AMRAAM pouvait être neutralisés à distance, la il s’agit de l’avion en entier. "

oks mais là l'effet bonus/malus est que si on bloque (ou bug technique) le signal de ALIS durant 48H ... on clou au sol TOUS les F35 a travers le monde

hors, dans le cadre d'un conflit a haute intensité (l'inverse de casser des toyota dans le desert ...) bloquer le signale est BEAUCOUP plus simple que de devoir commander une desactivation

le systeme est hyper fragile car les F35 sont en fait desactivé par defaut (l'exception etant qu'ils soient en etat de vol ...)

Écrit par : Laurent10 | 22/08/2018

@Herviv

Je confirme que la logique de fond n'a pas changée ... et pour ce qui est de la solution contre les menaces hypervéloces, la furtivité devient sur ce sujet un pré-requis absolu ... car hypervéloce ou pas une arme doit être guidée et la furtivité passive est toujours la recette la plus efficace pour limiter la capacité de menace d'une arme à longue distance.
Pour les mix entre F-35 et autres ... il faut regarder ce qu'il s'est toujours fait. Le F-35 va peu à peu augmenter sa présence en proportion dans les flottes. A terme il est voué à remplacer une grande partie des appareils d'ancienne génération mais il est trop tôt pour dire quand et à quelle échelle.

Ce qui est sûr c'est que la cellule du F-35 possède une énorme durée de vie, que les capacités opérationnelles de l'appareil donnent satisfaction à ce jour et que les alternatives sont rares ou lointaines.

Le F-35 doit prouver que ses couts de maintenance baisseront comme l'a fait son cout d'achat qui a nettement chuté ... et bien sûr il va falloir que les déploiements se multiplient pour mettre l'avion face au réel (même si il a été éprouvé avec succès durant de nombreux exercices).

La mise en service opérationnelle "complète" du F-35 reste pour moi à prévoir pour 2020 (La Navy annonce 2021 pour le F-35C cela reste à confirmer). D'ici là charge au constructeur d'achever les réglages finaux.

Petite news récente sur le sujet de cet article ... pour remettre en perspective les impressions de certains :


https://fr.timesofisrael.com/israel-va-multiplier-par-deux-le-nombre-de-ses-f-35-en-2019/

Écrit par : Dany40 | 01/09/2018

"Le F-35 va peu à peu augmenter sa présence en proportion dans les flottes. A terme il est voué à remplacer une grande partie des appareils d'ancienne génération
...
La mise en service opérationnelle "complète" du F-35 reste pour moi à prévoir pour 2020"

c'est pourquoi pour 2025 et "+" israel developpe un nouvel F15 ...

Écrit par : Laurent10 | 02/09/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.