20/07/2018

Boeing pousse le F-15X pour l’USAF !

hd-aspect-1489434086-advancedeaglegraphite.jpg

Salon de Farnborough,  Boeing lance discrètement une version améliorée avion de son avion de combat F-15 à l'US Air Force en utilisant la même stratégie commerciale qui a convaincu l'administration Trump d'acheter plus d'avions de combat « Super Hornet » pour la Marine.

Le projet F-15X  :

Sous la désignation de projet F-15X, la nouvelle variante du jet offre des commandes de vol plus modernes, un grand écran unique et un radar amélioré. L'avion emporterait également beaucoup plus d’arme avec plus de deux douzaines de missiles air-air, soit une capacité inégalée au sein de l’USAF.

Parfaitement conscient de la situation actuelle, l’avionneur Boeing travaille sur une solution basée sur des améliorations de l’actuel F-15.  Pour Boeing, il s’agit de reprendre les travaux engagés sur le « Silent Eagle » mais avec une capacité d’emport d’armement élargie. Le concept de Boeing « F-15 2.040C » (F-15X ) doit permettre d'étendre la durée de vie de la quatrième génération F-15C en service au sein de l’US Air Force, afin de renforcer la cinquième génération d’avion de combat.  La version 2. 040C permettrait également, selon les études de Boeing, de doubler le nombre de missiles à par avions.

Pour transformer une partie de la flotte actuelle de F-15C/D, Boeing prévoit un paquet de mesures qui comprendraient une mise à niveau du radar Raytheon APG-63 (V) 3 radar à balayage électronique actif avec une nouvelle suite de guerre électronique dénommée EPAWSS «  Eagle Passive/Active Warning Survivability », et un capteur IRST et une liaison de données améliorée permettant  de travaillant en binôme avec le F-22.

Le F-15 ainsi modernisé, offrirait la possibilité de travailler directement avec le F-22 en appuis avec une forte capacité de tir grâce au transport de missiles accrut, mais il permettrait également de fonctionner de manière plus furtive avec l’armement monté dans les trappes. La particularité résident dans le fait, qu’il sera possible en fonction de la mission, de choisir entre le transport en interne ou de revenir au transport traditionnel, emport de carburant et armes en externes

"Nous voyons le marché se développer à l'international et cela crée des opportunités de revenir parler à l'US Air Force de ce qui pourrait être de futures mises à niveau ou même de futures acquisitions potentielles d'avions F-15", a déclaré Gene Cunningham, vice-président des ventes mondiales de Défense, Espace & Sécurité chez Boeing, a déclaré vendredi au Royal International Air Tattoo en Angleterre.

La Force aérienne n'a pas acheté de nouveaux F-15 depuis qu'elle a passé une commande de cinq F-15E « Strike Eagle » en 2001, une version à deux places qui peut bombarder des cibles au sol et abattre d'autres avions. Le F-15 original a volé pour la première fois en 1972, et de nombreux « Eagle »  air-air actuels de l'Air Force sont entrés en service dans les années 1980. Beaucoup d'entre eux sont plus âgés que les pilotes qui les pilotent.

Pour Boeing l’intérêt du F-15 au sein de l’USAF est double, d’une part le F-22 a été acquis en nombre insuffisant et le F-35 ne répond que partiellement aux besoins et ceci avec encore de nombreux problèmes à résoudre.

Du côté de l’US Air Force, on affirme que les responsables évaluent actuellement un mélange d'avions.

«Nous avons une nouvelle stratégie de défense nationale et la Force aérienne travaille sur le processus de détermination de la Force aérienne nécessaire pour respecter cette nouvelle stratégie de défense nationale a déclaré le général James« Mike »Holmes, chef de l’Air Combat Command.

Parmi les options envisagées figurent les nouvelles versions des F-15 et F-16, selon un observateur de l'USAF.

 

f-15-advanced-eagle.jpg

Photos :Le projet F-15X 2.040C @ Boeing

 

Commentaires

Un nouveau F15X (enfin une version amélioration) et pourquoi pas.

Avec l'arrivée depuis quelques années d'avions multirôle, les armées du monde entier on commencé a réduire la variante d'avion dans leur arsenal prétendant qu'un avion peut en remplacé 2 a 4 ? Personnellement j'ai toujours eu des doutes, mais bon je ne suis pas un militaire en stratégie.

Nous voyons aujourd’hui que c'est loin d'être une réalité.

Le A10, malgré son âge il est toujours là et pour bien des années, car il n’a pas de remplaçant qui l'égale.
Le F16, il est toujours là avec la version Viper, il est au top du top en technologie, un avion qui n'est pas prêt à disparaître dans le ciel et en commande.
Le F15 est un avion de supériorité aérienne qui prouve aujourd’hui qu’il a encore de belles années devant lui.
Le F22, un formidable avion, mais d'une délicatesse qui faut bichonnet et très cher.

Au final: des avions plus anciens toujours aptes au combat, performent, qui ne disparaîtront pas comme ça, car eux sont des avions spécifiques et qu'il accomplisse a 100% leur mission.

Le présent et le futur ? Le F22 et F35 malgré une nouvelle technologie, furtivité ont beaucoup de lacunes malgré qu'ils sont multirôle, ils ne font pas un 100% dans l’air-air et air-sol, comme quoi un avion spécifique reste le top dans sa fonction.

La furtivité ? Un jour ce sera une chose obsolète, car de nouveaux calculateurs seront opérationnels qui permettront de calculer 100 a 1000 fois plus rapidement avec de nouveaux radars qui rendra les avions furtifs détectables au radar ? Une question de temps.

Écrit par : michel | 21/07/2018

@michel

"Le F15 est un avion de supériorité aérienne qui prouve aujourd’hui qu’il a encore de belles années devant lui."

depuis la version F15E le F15 est devenu un avion multi-rôle

sinon le F15 est mis a niveau de maniere continu depuis le debut (upgrade d'avion ou nouvelles versions)

Écrit par : Laurent10 | 21/07/2018

@Michel

C'est incroyable cette manie de vouloir croire à ses propres chimères .... la furtivité radar est considéré aujourd'hui comme une caractéristique incontournable pour tout appareil voulant garder sa pertinence pendant les 40 prochaines années. C'est l'opinion claire des industriels et des militaires des grandes nations.
Ce n'est pas pour rien que Boeing fourni un niveau de furtivité supérieur à ce nouveau F-15 par exemple ...

Les "anciens" appareils ne vont bien sûr pas disparaitre soudainement ... comme toujours c'est un passage lent de ces Legacy fighters aux appareils tels que le F-35 qui va s'opérer. Les F-18 et autres F-15 vont donc connaitre un dernier modèle les adaptant au travail avec les nouveaux appareils.

Ce F-15X a une réelle ambition .... être le chariot à missiles du F-35. Les F-35 s'approcheront au plus prêt grâce à leur bulle défensive importante, ils identifieront les cibles et les désigneront grâce à leurs senseurs très performants ... puis ils transmettront les données aux F-15X restant en arrière pour des tirs à longue distance guidés par le F35 de façon indirecte.

C'est ce qui a été testé avec grand succès lors du test MADL + AEGIS ... test qui a prouvé que n'importe quel système pouvait être doté d'un boitier lui permettant de recevoir les données de la liaison furtive à haut débit du F-35.

Écrit par : Dany40 | 24/07/2018

Oui Dany40 : sauf que : F-35 Stealth Aircraft Goes "Live" On Flight Tracking Websites As It Flies Mission Over Israel: Deliberate Action Or Bad OPSEC? wp.me/p2TYIs-f3u

Écrit par : Jorge | 24/07/2018

Hahahah c’est le pompon ce F35 !!! MDR ! Comment détecter le F-35 ? Eh bien télécharger l’application Flightradar24 !!!

Écrit par : Greco | 24/07/2018

@dany40

"Ce F-15X a une réelle ambition .... être le chariot à missiles du F-35. Les F-35 s'approcheront au plus prêt grâce à leur bulle défensive importante, ils identifieront les cibles et les désigneront grâce à leurs senseurs très performants ... puis ils transmettront les données aux F-15X restant en arrière pour des tirs à longue distance guidés par le F35 de façon indirecte."

pour le role de spotter je verrais davantage des drones (furtif) dirigé par les F15

Écrit par : Laurent10 | 24/07/2018

@Laurent10

Oui vous avez raison sur le principe des drones ... sauf que les militaires ont reculé sur certaines ambitions concernant les systèmes sans pilote :

1) Culturellement et pour des raisons techniques ils veulent conserver tout le pouvoir d’analyse et de décision a l’humain ... donc les drones « spoters » devraient être télé opérés et pas autonomes ... hors la fragilité des liaisons de données longue distance est pour les militaires une certitude .

2) Si les drones sont une bonne solution à terme il faut tout de même un humain sur zone pouvant orienter leurs actes, fusionner les données recueillis et transmettre ces infos ... tout en ayant un niveau de sécurité optimum (bulle défensive)

Le F-35 est spécialement configuré pour remplir le rôle du point 2) lorsque l’usage des drones sera passé dans sa prochaine phase. Mais pour encore quelques bonnes années c’est à un professionnel humain , le pilote , qu’il sera demandé d’utiliser les capacités de mini AWACS de son F-35 pour renseigner et guider les actes d’avions tels que le F-15X.

D’autres options existent (des B1-B modifié par exemple) mais aucun drone ou avion ne dispose des capacités de connectivité, furtivité et identification/renseignement du F-35. Ça viendra sûrement mais pour quelques longues années il reste seul a avoir ces capacités cumulées

Écrit par : Dany40 | 24/07/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.