03/07/2018

La Russie commande le premier lot de Sukhoi Su-57

sukhoi, sukhoi su-57, vvs, nouvel avion de combat,blog défense, aviation et défense

L'armée russe a signé le premier contrat d'achat d'Etat pour un premier lot portant sur 12 avions de combat de cinquième génération Sukhoi Su-57 PAK-FA, a annoncé le vice-ministre de la Défense, Alexeï Krivoruchko.

"Le premier contrat pour 12 avions a été convenu, et les livraisons dans le cadre de ce contrat commenceront sous peu", a-t-il déclaré aux journalistes lors d'un point de presse à Komsomolsk-sur-l'Amour.

Evolution des standards :

Le standard de ce premier lot n’est pas précisé pour l’instant et devrait être de type présérie. Ces premiers appareils seront fournit dans une version de base qui va évoluer au fur et à mesure des lots. Dans un premier temps, ces appareils vont permettre aux Forces russe d’apprivoiser le nouvel avion et de préparer l’arrivée en nombre des suivants.

Le Sukhoi Su-57 :

Susceptible de venir remplacer l’actuel Su-27, le nouvel avion dispose d’un nombre considérable de nouveauté avec notamment le mode « Supercroisière », l’adjonction de la fusion des données et une signature radar réduite.

jyysqbe.jpg

Le Su-57 est doté d’une centrale de navigation inertielle BINS-SP2M à gyrolasers qui permet de gérer automatiquement les informations de navigation  et ceci même si le réception GPS (Glonass) ne fonctionne plus. L’avion dispose de commandes de vol électriques et multiplexées avec un système mécanique en « back-up » permettant de ramener l’appareil à destination en cas de défaillance généralisée du système électrique. Un système de communication S111-N avec deux radios cryptées UHF/VHF, une liaison de données complète le tout.

Les moteurs actuelles du Su-57 Izd117 ne sont pas déffinitifs et représente une variante fortement modernisée de l’AL-31F équipant le Su-27 Flanker.  Le futur moteur qui est encore aux essais, l’Izd 30 permettra le mode de la Supercroisière avec un rapport poids puissance supérieur avec la poussée vectorielle.

On notera que le Su-57 dispose d’une extension mobiles le LEVCON (Leading Edge Vortex Controllers)qui vient se positionner devant l’aile et permet de combiner l’effet des plans canards avec celui des extensions des bords d’attaques. Ce système permet à l’avion moins sujet à des pertes de portances lors d’angles d’attaques élévés.

Le Sukhoi Su-57 dispose de cinq radars intégrés développés par NIIP Tikhomirov MIRES (MultifunctionIntegrated Radio-Electronic System) ce dernier est composé de deux ensembles de capteurs principaux: soit le radar AESA en bande X N036 dans le nez, deux radar AESA en bande X N036B placés à côté du cockpit en amont, deux radars AESA en bande L N036L placés sur les bords d’attaques. De fait, le Su-57 peut "voir"  sur une plage de 270° autour de l’appareil. Les performances précises des radars ne sont pas encore connues malgré tout les premiers chiffres parlent d’une capacité de détection montant jusqu’à 400 Km (donnée estimée) en air-air et en fonction de la taille de la cible avec la possibilité de détecter 62 cibles et d’en engager 16 simultanément en air-air tandis que le système peut assurer l’engagement de 4 cibles en air-sol simultanément.

unnamed.jpg

En ce qui concerne la guerre-électronique, l’avion dispose du système de contremesures L402, soit un ensemble de nombreux capteurs qui assure une protection spécifique.

En ce qui concerne l’armement, l’avion emporte une vaste gamme de missiles air-air : K-74M2, K-77M et IZD80. Pour l’air-sol : le Kh-38M, Kh-58USK, Kh-59MK2 et KAB-250 sans oublier le BrahMos. Un canon GDh-301 de 30mm vient compléter l’équipement.

2-660x430-620x404.jpg

Photos : Su-57 @ Sukhoi et Cockpit & schéma @ Air& cosmos

 

 

Premier B737-8 MAX pour Ethiopian Airlines !

yourfile.jpg

Ethiopian Airlines a célébré la livraison de son premier des B737 MAX sur un total de 30 appareils en commande.

Le porte-drapeau de l'Ethiopie a longtemps fonctionné le Boeing B737. Avec le MAX, le transporteur sera en mesure de parvenir à une amélioration à deux chiffres de l'efficacité énergétique et offrir aux passagers une expérience plus confortable.

« Nous sommes heureux d'inclure le Boeing B737-8 MAX, dans notre jeune flotte de plus de 100 avions avec un âge moyen de moins de cinq ans », a déclaré le PDG du groupe Ethiopian Airlines M. Tewolde Gebremariam. Dans la configuration éthiopienne, le B737-8 MAX pourra accueillir 160 passagers.

« Ethiopian Airlines continue de voler à l'avant - garde de l'industrie de l'aviation commerciale de l'Afrique par l'exploitation des avions les plus avancés », a déclaré Marty Bentrott, Boeing vice - président des ventes pour le Moyen – Orient.

Le B737 MAX :

Le B737 «MAX» est 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol. Par ailleurs, le B737 MAX profite des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol. La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG. La première livraison du B737-900 «MAX» est prévue en 2018, suivie par la première livraison du B737-700 «MAX » en 2019.

Photo :L’avion au décollage de Seattle @ Boeing