27/06/2018

Inde, le Tejas s’avère trop cher !

IAF_Tejas_full_size_(32941198511).jpg

New Dehli, l'introduction du premier avion de combat léger indigène de type HAL Tejas Mk1A au sein l'Indian Air Force (IAF) s’avère bien plus élevé que prévu. Ce constat enfin révélé semble avoir motivé les besoins de relance d’un avion de combat mono-réacteur et même d’une refonte du programme MMRCA.

Selon les premières informations disponibles, les 83 avions de combat Tejas Mark1A délivrés par  HAL pour venir équiper l’IAF en décembre dernier, ont un coût estimé à 68 millions de dollars par jet soit un prix défavorable avec des combattants étrangers plus modernes.

Selon l’estimation du gouvernement le Sukhoi russe plus moderne, qu'il est assemblé en Inde à Nashik est estimé à 67 millions de dollars sans armement ni équipement connexe. Les Russes peuvent même fournir l’avion pour un montant de 60 millions de dollars sans armement ni équipement connexe . Le Gripen E suédois a été offert pour 66 millions sans armement ni équipement connexe et le F-16 pour 55 millions sans armement ni équipement connexe , et tous deux devaient être fabriqués en Inde.

Préoccupé par le prix d'un avion de chasse indigène, le gouvernement indien a voulu promouvoir dans le cadre du programme « Make in India », diverses solutions qui doivent devenir abordable pour le pays.

Une fois que le comité aura soumis son rapport, le ministère formera un comité de négociations commerciales (CNC) pour faire baisser le prix du Tejas de  HAL, pour autant que cela puisse être réalisable avec les nombreux retards de mise au point de l’avion.  De fait, une signature pour un lot complet de Tejas n’est pas encore acquis.

Inquiétudes :

Selon des sources, le ministère de la Défense est également préoccupé par le retard dans la fourniture de l'ordre existant du premier lot de 40 avions de combat Tejas. Au cours des trois dernières années, seulement neuf avions de combat en mode de fonctionnement initial (IOC) ont été livrés contre une commande de 20. La commande de 20 Tejas en Final Operational Clearance (FOC) n'a même pas commencé, car le FOC n'a pas encore été atteint par l'avion. Le ministère a également accepté que la HAL fournisse huit avions d'entraînement sur 40, après que les 36 Tejas Mark1 aient été fournis.

On comprend un peu mieux les inquiétudes du programme Tejas et les besoins de l’IAF en constante augmentation. Il semble une fois de plus que l’urgence aura peut-être le dernier mot dans le choix d’une acquisition en grand nombre d’un nouvel avion de combat, reste à savoir lequel ou lesquels !

tejas-navy_647_120316083705.jpg

 

Photos :Le HAL Tejas @ IAF

Commentaires

Je ne comprends pas trop. Les 83 avions cités au début correspond au total des commandes ?

Écrit par : Frédéric | 28/06/2018

Rude nouvelle pour le Tejas.

Quand il est question du "Sukhoi russe plus moderne", il s'agit de quelle version (Su-27,30,35)?

Merci pour l'info.

Écrit par : Jo-ailes | 28/06/2018

Pas à la fête l’IAF en ce moment, entre les problèmes du Tejas, la remise à zéro du futur avion et le crash hier d un Sukhoï Su-30MKI sortant de production à l'usine HAL et destiné à la Bhāratīya Vāyu Senā (Force Aérienne Indienne / IAF) s'est écrasé vers 11h00 et peu avant son atterrissage sur l'aéroport de Nashik après un vol pré-livraison.

Écrit par : Marco | 28/06/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.