27/05/2018

Le Pakistan signe pour l’hélicoptère T-129 !

3715619946.jpg

Le Pakistan a officiellement signé pour l’achat de 30 hélicoptères d'attaque TAI T-129 en provenance de la Turquie.

La confirmation de la vente anticipée au Pakistan a été faite dans le manifeste politique que le Parti de la justice et du développement (AKP), le parti au pouvoir en Turquie, a publié avant les élections générales prévues en juin. Le manifeste indique qu 'il y a très peu de temps, un contrat pour la vente de 30 hélicoptères d'attaque a été signé avec le Pakistan". Aucun autre détail n'a été divulgué et Turkish Aerospace Industries (TAI) n'avait pas répondu à une demande de commentaire au moment de la rédaction.

Le Pakistan est connu pour avoir évalué la version turque de l'AgustaWestland A129 « Mangusta » dans le cadre d'un effort continu pour se procurer un nouvel hélicoptère d'attaque pour l'armée du pays. L'armée pakistanaise ayant déjà commandé 12 Vipers Bell AH-1Z construits aux Etats-Unis.

 

Le TAI T-129 « Atak » :

Le T-129A/B «Atak» est un hélicoptère d'attaque turc, dérivé de la version de l'A-129 «Mangusta» d’AgustaWestland et développé sous transfert de technologie à Turkish Aerospace Industries, Inc (TAI) qui en est la détentrice de tous les droits liés à la propriété intellectuelle, pour le compte de l'Armée turque. Plus long que l'A-129, le T129 utilise surtout la turbine Rolls-Royce/Honeywell LHTEC T800 développée initialement pour le programme de l’hélicoptère RAH-66 «Comanche». L’avionique a été revue et l’hélicoptère dispose d’un nouveau rotor de queue.

T-129B «ATAK» a été optimisé pour satisfaire les exigences «hot and high» concernant les performances pour les conditions géographiques et environnementales difficiles. Le T-129B 2ATAK» permet une mise en oeuvre de jour comme de nuit. Il offre une basse visibilité ainsi qu’une signature radar et IR réduite. La cabine renforcée doit permettre un haut niveau de tolérance balistique et résistance aux chocs. La TAI a opté pour un nouveau système FLIR, qui  augmente la qualité d'image et les performances de la gamme de traitement en temps réel de l'image et la poursuite de cibles multiples avec la caméra à haute résolution thermique.

794918303.jpg

Photos :TAI T-129 « ATAK » @ TAI

Les hollandais remportent le Tiger Meet 2018 !

 

tiger meet,tigermeet 2018,pologne,exercice otan,forces aériennes,blog défense,aviation et défense

L’édition 2018 du Tiger Meet a été remportée par le squadron 313 des Forces Aériennes hollandaise équipée du chasseur Lockheed-Martin F-16 C/D « Fighting Falcon ».

Les pilotes hollnadais ont été les plus réguliers au cours des deux semaines de l’édition du Tiger Meet 2018 qui se déroulait, cette année du 14 au 25 mai la base aérienne de Poznan-Krzesiny en Pologne.

Les divers exercices  comportaient des dizaines de duels aériens simulés, des opérations de secours en faveur des pilotes abattus, la recherche, l’identification de cibles et la destruction de celles-ci, ainsi que la protection d’hélicoptères.

Les résultats du Tiger Meet 2018: 

 

Silver Trophy :  313 Sqn Hollandes

Best Flyling Unit : 313 Sqn Hollande

Best Looking Uniform: 11F France

Best Painted Tiger Aircraft: LwG 74 Allemagne

Tiger Games : LwG 74 Allemagne 

Best Skit : 1 JTS Autriche

 

Le 313e Escadron a été officiellement créé en 1953. Cependant, pour un escadron ayant une histoire aussi longue, il y a peu à dire, car l'escadron était surtout une unité de conversion opérationnelle (UCO). Ils ont commencé à piloter le Lockheed T-33. Les avions utilisés où sur les États-Unis et où (officieusement) nommé JVS II. Ils ont été utilisés pour donner une formation opérationnelle aux pilotes néerlandais qui revenaient d'une formation aux États-Unis. En 1958, l'escadron déménage à Woensdrecht. Les deux Escadrons de formation se sont unis pour former le JVO et le 1er janvier 1959, le 313e Escadron a été dissous. L'escadron a été reformé en octobre 1972 à Twente AB, à nouveau comme escadron de l'OCU, mais maintenant sur le NF-5A « Freedom Fighter ». Au cours des années suivantes, le 313 e Escadron était le seul escadron d'entraînement de la RNAF. En septembre 1986 a été l'année où le 316e Escadron a assumé le rôle d'instructeur, et le 313e Escadron est devenu pour la première fois un escadron pleinement opérationnel sur la Northrop NF-5A. Le statut opérationnel a pris fin en 1988 avec l'arrivée du F-16 « Fighting Falcon ». En avril 1990, le 313 est redevenu opérationnel en tant qu'unité offensive et défensive. En octobre 1990, le 313 à changé d'insigne  avec une tête de Tigre et est devenu membre de l'Association des Tigres de l'OTAN.

 

Photo :F-16 du Sqn 313 en Pologne lors du Tiger Meet @ Tiger Meet