14/05/2018

Le Bell UH-1Y « Venom » favori en tchéquie ?

23.jpg

L’entreprise américaine Bell Textron a-t-elle remporté le marché des hélicoptères multirôles en République tchèque ? La question est ouverte, depuis qu’une commission d'experts du ministère tchèque de la Défense et de l'ACR a recommandé l'achat de l'UH-1Y au détriment de l ‘AW139.

Rappel :

En octobre dernier, la République tchèque avait présélectionné deux offres en ce qui concerne son futur hélicoptère multirôle, soit le Bell UH-1Y « Venom » et l’AW139 de Leonardo. Le nouvel appareil doit venir remplacer la flotte d’hélicoptères Mil Mi-24 « Hind » encore en service.

De son côté, la vente de 12 hélicoptères a déjà été approuvée par le gouvernement américain, un haut responsable de Bell a déclaré le 10 mai dernier, que les élections avaient quelque peu retardé le processus, mais qu'il est maintenant clair que l'accord va être finalisé. Mais pour l’instant, le gouvernement tchèque n’a rien confirmé en ce qui concerne le choix définitif.

Le Bell Textron UH-1Y « Venom » :

Le Bell UH-1Y « Venom » est destiné à remplacer le bon vieux Bell UH-1 « Iroquois » dans le corps des Marines. La principale amélioration est l'installation d'un rotor quadripale au lieu du bipale de son prédécesseur. En fibres composites, il est conçu pour résister à plusieurs impacts directs par des armes de calibres allant jusqu'à 23 mm. L'appareil présente aussi des turbines et une transmission améliorée, une avionique et une électronique modernisées, grâce à l'ajout d'écrans LCD multifonctions. L’UH-1Y a une charge utile augmentée de 125 % par rapport à l'Iroquois, un rayon d'action augmenté de 50%, une plus grande vitesse de croisière ainsi qu'une réduction des vibrations de la structure, améliorant la stabilité de l'appareil. Cet aéronef est équipé d'un capteur infrarouge de 3e génération de type (FLIR).

 

cae333ab4d45dc54cc80cc07f90be8a2.jpg

Photos :1Bell UH-1Y « Venom »@ Manuel Benalmadena2Venom @ USMC

Commentaires

Question de prix j’imagine ? La concurrence US est féroce et ne l’aisse que peut de marge aux sociétés européennes.

Écrit par : Fred | 16/05/2018

Les commentaires sont fermés.