11/05/2018

La marine russe déploie des SU-30SM en Syrie !

557563046.jpg

L’aviation navale russe vient de déployer un détachement d’avions de combat Sukhoi Su-30SM «Flanker-H» sur la base aérienne de Khmeimim en Syrie. Il s’agit de la première mission outre-mer du nouveau chasseur russe. Au total, se sont six exemplaires du jets  de combat qui ont pris position sur la base aérienne en Syrie.

On ne sait pas quand ce déploiement inopiné a débuté, il semble que les premières images de l’avion date de la fin mars. Bien que le Su-30SM ait une capacité multirôle, les avions photographiés en Syrie semblent être configurés pour des opérations de suprématie aérienne, arborant un mélange de missiles NPO R-77 « Vympel » à moyenne portée,  ainsi que des missiles R-73 air-air à courte portée.

Les avions déployés en Syrie proviennent vraisemblablement du 43ème Régiment d'aviation d'assaut naval de la base aérienne de Saki, en Crimée. Le régiment est affecté à la flotte de la mer Noire basée à Sébastopol, responsable des opérations navales russes en Méditerranée.

Sukhoi Su-30SM de la marine :

Les SU-30SM se différencient des SU-30MKI indiens par leurs équipements entièrement russes, leur système d'identification "ami/ennemi" et par d’autres éléments. Pour développer cette version, Sukhoi profita de son expérience avec le programme SU-35 en ce qui concerne par exemple l’avionique. Tout comme la version MKI, le SM dispose de plans canard et de tuyères à poussée vectorielle couplées aux moteurs Saturn Lyulka AL-31FP.

L’appareil dispose d’un radar à antenne à balayage électronique (AESA) de type BAR-R N-011M couplé à un IRTS OLS-30 et le système Optico-Laser-teplotelevizionnaya. L’antenne en bande X permet de suivre 30 cibles aériennes en mode piste, pendant l’exploration et d’engager 6 cibles simultanément en mode attaque. L’avionique est également de dernière génération avec écrans multifonctions (EFIS), système de positionnement par satellite GLONASS et un nouveau système de communication sécurisé S-108 NKVS-27. Par ailleurs l’avion dispose du système de mise en réseau KS-2 / R-098 (Tipovyi Kompleks Svyazi) de données de vol Intra-Flight chiffré (IFDL) qui permet la mise en réseau de jusqu'à 16 chasseurs Sukhoi. Le système de guerre électronique est basé sur le Khibiny-MV-10V, L-175B et L-175M. Le Khibiny russe est un système avancé de guerre électronique (EW) monté sur avion, il est capable de brouiller les systèmes d'armes radar à la pointe de la technologie.

L’armement est multiple pour permettre l’engagement air-air et air-sol mais également air-surface. L’option de dissuasion nucléaire est également possible avec capacité de frappe d’interdiction et la suppression des défenses antiaériennes.

ob_e9b427_fox-0495.jpg

Photos :Su-30SM de la marine russe @ VVS

Commentaires

Les Russes continuent de tester leurs matériels en Syrie et de l'adapter, corriger les problèmes, une aubaine ce conflit.

Écrit par : Valérian | 12/05/2018

Si on disait ça pour chaque opération nord-américaine, haha !

Écrit par : Bertrand | 12/05/2018

@Bertrand: votre commentaire démontre votre incapacité à comprendre les enjeux et subtilités d'un tel événement, bonne nuit !

Écrit par : Alejandro | 12/05/2018

Les commentaires sont fermés.